Halalgate au Qatar : l’expatrié demande des comptes (vidéo)

Par Al-Kanz

Halalgate. Un jeune expatrié au Qatar s’est employé à regarder de plus près la viande prétendument halal. Sans surprise, il a découvert quelques problèmes.

Halalgate. Le faux halal est omniprésent, et même majoritaire. Partout dans le monde, les musulmans se font rouler par des industriels qui jusque-là ont pu s’acheter les faveurs de partenaires, eux-mêmes souvent musulmans. Mais les temps changent, et les consommateurs avec.

Au grand dam des industriels contrefacteurs du faux halal et de leurs complices, qui se rendent compte qu’il va leur être impossible de faire taire tous les voix discordantes qui s’élèvent contre leurs forfaits. Et pour cause, même si les produits faussement halal continuent à se vendre à un rythme soutenu, le nombre de consommateurs musulmans qui se rend compte de la vaste escroquerie qu’est le business du faux halal croit tous les jours.

Cette indignation s’accompagne, Dieu merci, d’initiatives personnelles. De plus en plus de consommateurs appellent les services consommateurs, qui détestent cela – demander des comptes à qui traîne des casseroles embarrasse, d’autres interpellent spontanément leurs coreligionnaires, au supermarché, devant des restaurants prétendument halal ou des boucheries, pour les informer de l’ampleur du halalgate.

D’autres encore demandent directement des comptes aux commerçants, à l’instar d’un jeune expatrié au Qatar qui a voulu en savoir plus sur une viande douteuse. Il s’est filmé et a posté les vidéos sur Youtube. Précisons qu’il faut une certaine dose de courage et d’audace pour poser de telles questions dans un pays où l’on tolèrera moins ce genre d’attitude qu’en France.

La suite sous forme de récit écrit.

Je reviens donc du point de vente à l’instant. Je ne sais pas si c’est une bonne chose d’écrire à chaud. Tant pis. Un nouveau «manager» m’attendait. Une liasse d’une 40 aine de pages dans les mains. Pas de bol, j’ai pris le temps de tout analyser. J’ai fait des études qui m’ont permis d’être plutôt familier avec les listes de colisage, facture proforma, certificats d’origine, facture commerciale, airway bill, certificats sanitaires, certificat «halal», certificats d’origine ou autre incoterm. Je me suis revu quelques années en arrière devant une étude de cas à l’école, bref.

Ce nouveau manager m’amène devant une glace sans tain pour me remettre la liasse et disparait. 25 bonne minutes à tout décortiquer dans le rayon. Tout en me sachant observé. Je ne pouvais dégainer mon téléphone ni pour faire une vidéo, ni des photos. Ce qui m’a de suite choqué, c’est la pâle copie du certificat « halal ». Prenez une vulgaire copie provenant d’une soit disant association islamique de Washington (avec une adresse email de contact en @hotmail) avec des caractères baveux, puis ajoutez-y l’adresse de l’importateur, de l’exportateur, et tout simplement toutes les marques US soudainement devenues « halal ». Pour rappel, j’ai appelé l’une d’entre elle aux USA, leur call-center. Ils ne savaient tout simplement pas ce que voulait dire « halal ».

Je rappelle également qu’il s’agit du plus gros producteur au monde (donc productivité, donc prix, donc aucun intérêt à faire du spécifique comme l’exige le halal). Donc on a une association de Washington, avec un tampon d’une autre association de Los Angeles (je ne citerai pas les noms) qui certifient non pas des produits, mais une dizaine de marques. D’un coup. Bon. Je recherche alors les éléments qui m’intéressent pour vérifier et les appeler ensuite : Lieu d’abattage : various (divers). Sacrificateur : various. Date d’abattage : various. La boucle est bouclée.

Fort de tous mes flagrantes anomalies, j’aborde des jeunes qataris. Je lis l’arabe, l’écris, mais tout de même, je souhaite confirmation (et alerter en même temps). Je leur demande de me confirmer que nul part n’est écrit « halal ». Première réaction, ils me disent que si ce n’est pas halal ça ne peut pas être vendu. Puis je leur explique que la seule certification inscrite sur le produit est celle… du ministère de l’agriculture US, et que je les ai appelés moi-même et qu’ils ne savaient pas ce que voulait dire « halal ». Et là après réflexion ils me conseillent de voir un manager et me disent qu’en effet, pour être halal, on ne peut se limiter à un tampon de l’US Agriculture Department. Je sais que je suis toujours observé à travers la glace sans tain (attendant que je sorte mon téléphone et m’embarquer ? ça me démangeait).

J’attendais là depuis bien trop longtemps tout seul, le manager avait disparu. Je le fais appeler. Il arrive énervé : « bon j’ai pas beaucoup de temps ». Je le remercie du temps qu’il m’accorde et m’excuse de le monopoliser. Et lui montre une à une toutes les anomalies de sa liasse documentaire. Puis, je lui dis très calmement : « Pensez-vous vraiment que ce certificat est valide, vous, personnellement ? Pensez-vous vraiment qu’il y a un abattage systématique individuel pour chaque bête sans électrocution, ni coup, ni noyade, ni abattage mécanique, mais un abattage manuel au nom de Dieu ? Surtout qu’il s’agit du premier fabricant au monde et que le packaging ne diffère en rien des produits vendus aux USA ? S’il n’y a aucune différence visuelle, comment peut-il y avoir une différence d’abattage au niveau des chaines de production ? Il me répond alors : (tenez-vous bien) « je ne suis pas musulman, je me souviens du commercial de cette marque, quand il est venu, il nous a montré un DVD nous montrant des machines spéciales halal pour tous les produits destinés au marché du Golf. » Là je me prend 30 000 volts. Douche froide. 30 000 volts sous une douche froide. Une machine spéciale halal ?

En gros, il ne lui appartenait pas à lui de définir les critères du halal, n’étant pas musulman. Je lui ai tout même précisé que moi même étant musulman, ce n’est pas à moi non plus de les fixer. Elles sont simple, écrites, et c’est à personne d’en discuter. Je démonte ses arguments qui à la base n’étaient pas durs à contrer. Et là il me répond : « Vous savez, il s’agit de documents officiels du gouvernement. Vous êtes en train de remettre en cause leur authenticité. Si j’étais vous, je ne le ferais pas. Il s’agit du business d’une grande famille », me dit-il.

Je lui demande si je lui ai manqué un quelconque respect pour me glisser une menace à peine voilée. Il ne me dit que s’il était à ma place, il abandonnerait. Tout en se tournant vers la glace sans tain. Je comprends alors qu’effectivement, je commençais à titiller du lourd.

J’ai donc effacé mes vidéos sur internet. Je ne retournerai plus les voir. Je vais me rendre très tranquillement demain auprès des autorités pour exposer le tout et prendre certaines précautions. J’aurai attendu quatre rendez-vous avec beaucoup de patience avant de monter si haut, mais je n’ai plus le choix. Chacun se fera sa propre opinion sur cette affaire. J’ai la mienne. A qui la faute ? les tords sont-ils partagés ? Tout le monde sait mais ne dit rien ? En me rendant demain voir le ministère, j’espère au fond de moi trouver quelqu’un qui, tout simplement, comprendra en ce mois de ramadan, mon intention qui n’est pas de nuire, ni d’outrager qui que ce soit, mais de ne pas laisser bêtement certains intérêts financiers (aussi importants soient-ils) prendre le pas sur d’autres valeurs beaucoup plus nobles et à préserver.

Qu’il y ait de la viande de porc, de la viande non halal et de la viande halal, ce n’est finalement pas le problème. La question c’est de ne pas tromper le client sur la nature du produit, et que chacun puisse consommer librement en fonction de ses aspirations propres. Que celui qui veut des saucisses de porcs ne se retrouve pas avec des merguez de bœuf. Que celui qui pense acheter du halal ne soit pas non plus tromper en achetant du non halal, voire du haram.

C’est là l’objet de toute ma démarche, en ce mois béni.

Etonnant ? Non, couru d’avance.

Nous espérons vivement que l’initiative de ce jeune expatrié sera source d’inspiration pour de nombreuses personnes ici en France, mais aussi au Maroc, en Algérie, à Dubaï, en Belgique, etc. N’hésitez pas à agir comme lui. Exigez transparence et clarté. Si vous filmez vos rencontres, faites-nous en part. De telles actions, modestes, pousseront les industriels à plus d’honnêteté.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (27 commentaires)

  1. ridss    

    assalam alaykom
    masha’Allah il en faut du courage pour pouvoir mener ce genre d’investigation qu’Allah protège le frère. Incha’Allah il sera la cause d’un grand bien et un exemple pour nous pousser à agir de la même manière et à exiger du VRAI HALAL

    1
  2. smile    

    Salam,

    Au vu de tout ce déploiement de réponses douteuses données à ce courageux consommateur musulman il y a fort à parier que cette viande n’est pas halal.

    Je suis sidérée par ce témoignage…

    2
  3. spam    

    As salam alaikom,

    Waw, ‘ajib. On aura une suite, parce qu’on parlait de la période du ramadhan? Quand il parlait de glace sans tain, j’me disais, faut pas exagéré on est juste à demander/prouver si c’est halal ou non. Mais après que la personne l’intimide en jettant un oeil sur la glace, là, au fond, il a peut-être pas tord.

    Les employés n’avaient pas l’air au fait de la question, ils répondent ce qu’ils peuvent un peu comme certains défendent des intérêts.

    BarakALLAHo fik pour le récit.

    Pour avoir simplement essayer d’approcher l’ambassadeur saoudien sur cette question de halal et des poulets qu’ils importent, j’ai comprit qu’en faite ils n’en ont rien à cirer…ils font comprendre que c’est une perte de temps…

    3
  4. kawtar oum yaquine    

    Salam aleykum , je suis une muusulmane convertie depuis 16 nas déjà hamdulillah . Le hic c’est que je suis uruguayenne et je crois que les gens avertis savent que la viande argentine et uruguayenne sont parmis les meilleures du monde. Or, sur une population de trois millions d’habitants, il n’y a qu’une centaine de musulmans resencés. Le nombre monte très vite en Argentine où le nombre de conversions a vite augmenté ces dernières années mais là je vais vous parler de l’Uruguay. Quelques années après la première guerre du golfe mon papa que était ambassadeur a été muté à Riyadh. Nous avons donc déménagé là bas, de l’Uruguay jusqu’en Arabie celà fait la moitié du globe, je me suis demandé pourquoi un petit pays comme le mien qui ne possède aucune richesse (car vous devez bien comprendre que les diplomates sont en grosse partie des intermédiaires « commerciaux » si je peux me permettre de leur pays), je disais donc aucune richesse en dehors des troupeaux de moutons, vaches et autres bovins, ovins équidés et joueurs de foot pouvais bien faire si loin. Comme je me préparais pour une carrières en sc.po., mon père a estimé donc utile que je vienne « travailler » quelques jours avec lui à son bureau. Je l’ai donc questionné sur l’utilité de maintenir une ambassade dans un endroit où le nombre de nos compatriotes était proche du zéro absolu et là il m’a dit que nous vendions énormément de moutons à l’Arabie car celle-ci était loin de pouvoir faire face à la demande croissante de viende de sa population. Le problème est que vu la distance qui sépare l’Uruguay de l’Arabie, ces moutons sont loin de faire le trajet vivants. Et comme je vous l’ai bien expliqué, les musulmans uruguayens sont une espèce rare voire en voie de disparition, donc il n’y a aucun organisme certifiant que la viande qui prend le départ soit égorgée de façon halal. S’il vous plait, ne méprennez pas mes paroles, je ne suis pas en train de dire que la viande que vous mangez dans les villes saintes n’est pas halal, mais je jure devant Alllah que mon récit est vrai et qu’il nous est même arrivé de retrouver de la viande uruguayenne emballé sous vide dans les boucheries à Riyadh. Wassalam

    4
  5. ali pillois    

    bonjour enfin ça bouge un peut
    il faut absolument une réelle information sur la halalité de nos soit disant produits halal et un cahier des charges consultable par les conssommateurs il devrais y avoir quelques info qui nous paraissent nécessaire
    dirigé correctement vers la Mecque ou pas il faut le garantir!
    sacrifié par un musulman au nom de Dieu il faut le garantir!
    électronarcosé ou étourdi ou pas ?
    ci ces trois renseignements étaient préciser sur nos produits halal cela permettrais aux consommateurs de choisir les produits qui leur conviennent au niveau nationale et international ag pillois adcm.org

    5
  6. Ahmed    

    @ Kawtar oum Yaquine

    Barak’Allahoufik pour l’information. Je pense qu’il en est de même pour la viande de Nouvelle-Zélande (et d’autres pays encore) que l’on m’a montré dans un fast-food saoudien.

    6
  7. Har    

    Salam aleykoum,

    A quand une enquête type Canal + à l’international sur le halal en allant voir les industriels qui fabriquent les produits dits halal ? Cela mérite bien une enquête pour voir si ces industriels jouent le jeu ou pas et s’ils sont transparents !

    En tout cas c’est une bonne initiative du frère et vivement que d’autres fassent la même chose inchallah.

    Wa aleykoum salam

    7
  8. Carolina    

    Assalamou alaikoum,

    BarakAllahoufik au frère expatrié pour son enquête. Qu’Allah SWT le protège et fasse éclater la vérité au grand jour. La victoire est du côté des justes incha’Allah.

    Encore une fois on remarque que les enjeux économiques font fermer les yeux des dirigeants sur beaucoup de choses. Ce qui est désolant c’est que les dirigeants des lieux saints de l’islam entrent aussi dans cette catégorie. On l’a vu avec les poulets Doux et maintenant avec la viande importée.

    Or nous (musulmans) sommes tous responsables devant Allah SWT. Dans cette situation nous ne pouvons plus nous contenter d’accorder notre confiance à toute personne qui prononce ou inscrit le mot « halal ». C’est à nous de prendre les devants puisque les dirigeants « musulmans » ne souhaitent pas s’imiscer dans une affaire qui leur ferait perdre trop de dollars.

    Toutes ces initiatives sont bénéfiques pour la cause du « halal » et envoient un message clair à tous ceux qui manipulent le marché qu’une certaine époque, de « l’islam à papa » comme on l’appelle parfois, est bel et bien révolue !

    Wa salam

    Carolina

    8
  9. youssoufayyoub    

    salam alaykoum
    mashallah l’audace du frère.
    cela m’étonne ces pays qui construisent des tours high tech mais ne sont pas capable de fournir du vrai halal à la population.
    du poulet doux à mecca,maintenant le quatar,la viande congelée en algérie,la liste s’allonge de jours en jours

    9
  10. youssoufayyoub    

    récemment je regardais une vidéo d’un cheikh résident à abou dhabi qui disait qu’en occident nous n’avions pas de viande halal.avec tout le respect que j’ai pour les savants,je vois qu’il y a une très grande méconnaissance du contexte,local ou bien international.
    alhamdoulillah la vérité apparait.

    10
  11. mohamed 91000    

    As-salam ‘alaykoum,

    Macha Allah ! Quel courage d’aller affronter des responsables, dans un pays musulman !
    Je remercie le frère pour le bien qu’il fait pour la oumma… Qu’Allah le récompense

    Wa salam

    11
  12. Muslimiste    

    Salam, quel courage, qu Allah lui accorde ses bienfaits incha allah.

    Expérience tentée dans une boucherie dans le Nord de la France :
    je demande au boucher naivement ce que veux dire Halal , que je ne comprends pas il me dit bien c est simple quand même , la bete est tuée avec une prière à la main par un musulman ..quand je lui dit bien donc si c est une machine ou si c est un non musulman ou s il y a un doute c est quoi alors? il me répond c est Haram faut éviter! Je lui explique alors que les poulet SFCVH et Dar Al mazak qu il vend ne sont pas vérifiés par des musulmans, ni controle , etc…qu il y a de fort doutes, que des produits qu il propose on tété testé et qu on a meme trouvé du porc dedans…

    là le ton change et il me demande si je suis Imam !! ça a faillit mal finir car des clients sont arrivés et ont commencé à poser des questions eux aussi et il m a dit bien si tu doute va acheter chez Auchan moi j’ai les certificats ça me suffit ..

    une personne qui questionne on la vire de la boutique… mais si on est 10 , 25, 50…que feront ils? et surtout ou iront ils le jour ou il n y aura ni certificats ni de Auchan derrière qui se réfugier ???

    12
  13. Abu Nu'men    

    As-salamù ‘alaykùm comme à était dit dans le reportage de canal+ en France, il réside une certaine hypocrisie au si bien chez les commerçant que chez les consommateurs. Je parle a titre personnel, je connais beaucoup de gens qui ont vu le reportage canal+ mais pourtant ils continuent de manger de la viande douteuse. Et quand vous en parlez a certains: ils nous reprochent d’être trop rigoureux.

    Wa salam.

    13
  14. mohamed 91000    

    As-salam ‘alaykoum,

    @muslimiste

    Même expérience chez un boucher en région parisienne, j’ai juste demandé quelle était sa certification, et là je me suis fait incendié parcequ’il y avait beacoup de monde à ce moment là, j’ai essayé de lui expliqué que je ne mangeait pas mosquée d’evry et que je mangeait qu’avs mais il était sur la défensive devant les autres clients. D’ailleurs après un de ses collègues m’a dit que je ne devais pas demander devant les autres clients.

    Le plus surprenant c’est aucun client n’a pris ma défense…
    Pour sa défense, il m’a dit « de toute façon vous ne voulez pas acheter, vous voulez créer des problèmes » alors que j’étaits clients depuis quelqus temps…

    wa salam

    14
  15. Satoufi    

    Salamaleykoum

    Jazakallahokheir au frère pour son investigation ainsi qu’à la soeur pour les infos données concernant le marché du hallal saoudien…
    J’ai envie de vous dire « on se laissera pas faire on lachera pas l’affaire »…

    15
  16. haqqtiviste    

    salaam

    effectivement, il est courageux et patient. Et si d’autres faisaient la même démarche, ils auraient les mêmes résultats.
    Le musulman-e d’aujourd’hui est décidément bien naïf. Il y en a même qui font confiance à Mc Do à la Réunion sous prétexte que ? il y a bcp de musulmans qui vivent là et qu’il y ale mot magique : halal

    on comprend mieux notre état. Rappelons une maxime bien connue :

    « l’homme se fait colonisé parce qu’il est colonisable ».

    16
  17. r13    

    Selam alaykoum,

    Tout d abord macha allah au frère pour son initiative, déjà en France on a du mal à faire comprendre l’importance du mot halal. Mais là je suis choquée si même dans un pays dit « musulman » on ne trouve pas du halal , où va-t-on?
    Qu’ ALLAH taala nous aide dans le chemin du licite ainsi que tous les frères et sœurs qui suivent cette voie.( amine)
    Encore bravo et nous devrions tous mettre au pied du mur les boucheries et les alimentations qui vendent tout et n’importe quoi uniquement pour faire du chiffre!!!!

    17
  18. Sidi Mansour    

    salam,

    Le problème de l’influence des savants dans les pays musulmans, c’est qu’elle dépend déjà de la liberté d’expression dudit pays….mais en l’occurence on est au Qatar, au pays d’Aljazeera…

    Ce média qui a beaucoup aidé au soulèvement des peuples arabes, gagnerait beaucoup en crédibilité s’il acceptait de dénoncer par moments les incohérences de son propre pays…pour anecdote j’ai déjà vu un correspondant de cette chaîne parler du prix de la tomate qui avait flambé au Maroc suite à une pénurie dans l’Est…cela montre qu’Al Jazeera ne traite pas seulement de l’actualité internationale mais ça lui arrive dans des chroniques « régionales » de parler de sujets moins importants…donc parler du Halal au Qatar et de la mainmise américaine sur l’économie en générale, ça pourrait être une preuve d’indépendance et un pas vers la démocratie…

    Cela montre aussi malheureusement et de manière plus générale que les musulmans pratiquants (et rigoureux) ne sont pas si nombreux même dans les pays musulmans!

    18
  19. um Ahmad    

    assalamu ‘aleykum

    Al Hamdu LilAllah
    Al Hamdu LilAllah

    Il ya encore du bon dans la Oummah, Baraka Allhou fihi le frère et à tous ceux qui sont soucieux du faux halal , qu’Allah les récompense de la meilleure façon certes c’est une très bonne initi

    19
  20. um Ahmad    

    ssalamu ‘aleykum

    Al Hamdu LilAllah
    Al Hamdu LilAllah

    Il ya encore du bon dans la Oummah, Baraka Allhou fihi le frère et à tous ceux qui sont soucieux du faux halal , qu’Allah les récompense de la meilleure façon certes c’est une très bonne initiative, un exemple à suivre

    merci à Al kANZ , le site qui devient incontournable , baraka Allahou fikum

    20
  21. nasro    

    Al-jazeera qui est si prompt à défendre les libertés des « peuples musulmans ». N’irait jamais mordre la main qui lui donne à manger. Car c’est bien un HALALGATE auquel nous avons à faire dans tous les pays musulmans sans exception.

    Pire, même les pèlerins qui vont accomplir le hajj pendant un mois sacré dans des lieux sacrés ne sont pas assurés de manger halal.

    Qui osera dévoiler ce scandale au grand jour. Pas les médias des pays musulmans muselés encore moi Al-jazeera, média qui connaît ces limites. C’est bien dommage.

    21
  22. peetch    

    Salam alikoum…

    Comme vous tous frères et soeurs, je suis sidéré par leur comportement.

    Toutefois, et même si je comprends l’intérêt, à parrtir du moment où aucune inscription mentionnant que la viande est Halal pourquoi alors vouloir faire dire que cette viande est halal au manager.

    En quelques sortes, il a cherché un affrontement qu’il n’y avait pas lieu d’être. L’auteur du témoignage a présenté les fait ainsi : Nous sommes dans un pays musulman, c’est la Ramadhan… comment cela se fait-il que la viande n’est pas halal ? Ensuite les managers se sont confondus et ont trouvé raison de justifier l’injustifiable.

    A partir du moment où aucune inscription certifiant le Halal… Il le dit lui même à la fin de son message (je cite) : « Qu’il y ait de la viande de porc, de la viande non halal et de la viande halal, ce n’est finalement pas le problème. La question c’est de ne pas tromper le client sur la nature du produit, et que chacun puisse consommer librement en fonction de ses aspirations propres. Que celui qui veut des saucisses de porcs ne se retrouve pas avec des merguez de bœuf. Que celui qui pense acheter du halal ne soit pas non plus tromper en achetant du non halal, voire du haram. »

    Pour ma part, il n’y a pas tromperie, s’il y avait une inscription Halal et que cette viande n’était pas halal, alors Oui… mais là ce n’est pas le cas. Pas besoin d’être docteur en agronomie.

    Ce que je retiens de témoignage ; c’est que même dans un pays musulman il faut chercher, se renseigner… baraka’Allah U Fik akhi pour le travail et l’audace…

    22
  23. Mahdi    

    Assalam alaykoum,

    Petit rappel de la plus haute importance pour EVITER LES DERIVES inchaAllah :
    Bismillah wasalat wa salam ‘ala rasoulillah

    « Il n’est PAS PERMIS à un musulman, qui veille à l’honnêteté et hait la trahison, d’enregistrer ce que dit son interlocuteur sans son autorisation, et à son insu, quel que soit le type d’entretien : religieux ou mondain, tel qu’une fatwa…
    […]
    SI ON DIVULGUE CETTE DISCUSSION AUX AUTRES, c’est une tromperie et une trahison accrues de la confiance. Si on franchit le 3ème pas : agir librement sur le texte de la conversation en le diminuant ou en le restructurant, en introduisant ou en retirant des éléments, on comment la TROMPERIE AGRAVEE et « LA MERE DES TURPITUDES », nul chagrin pour quiconque trahit.

    « Adab al Hatif » de Cheikh Bakr abou zayd qu’Allah le préserve (passage traduit dans le livre de Mohammad ibn ibrahim al Hamad : Le portable mode d’emploi islamique p.15)

    Wa Allahou ‘alem
    jazakoumoullahou khayran

    23
  24. Mahdi    

    L’intention est bonne mais le musulman ne dois pas prendre pour adage : « la fin justifie les moyens… »
    le résultat sera de créer un plus grand mal que celui qui tente d’être écarté…
    Wa Allahou ‘A’lem

    24
  25. HALAL WORLD    

    Salem a’leykoum

    Je viens de lire l’expérience du frère, malheureusement dans de nombreux pays nous sommes trompés.
    Maintenant je comprends le frère, en tant qu’expatriée dans de nombreux musulmans il est dit que toute les viandes du marché sont halal (fast foof, restaurant, supermarché etc), par conséquent on en conclut trop vite que tel est le cas.
    Je ne sais pas ce qu’il en est pour le Qatar, je vis aux EAU et j’ai vu de mes propres yeux des poulets de la marques « Doux » dits »HALAL ».
    Il s’agissait d’un supermarché d’un distributeur Indien, ayant moi même des amis indiens de confessions musulmanes je leur ai fortement déconseillé de ne jamais consommer ces produits en leur expliquant le systeme d’abbatage.

    Maintenant, je suis sans doute assez bête pour ne pas avoir demander des explications, inchALLAH se sera sans doute ma prochaine démarche.

    Par ailleurs, je travaille dans l’import export et comme le frère je vois tous les jours des importations de viande à destinations des pays du golf qui viennent des USA, Australie, Brésil. Est ce vraiment du Halal, j’ai des doutes mais inchallah il faut davantage se renseigner nous pouvons chacun à notre niveau demander certaine informations et ainsi au moins avertir la communauté.

    Malheureusement ici comme ailleurs il y a des gens peu scrupuleux pour qui business is business!

    25
  26. jamal    

    salam alaykoum
    subhan allah c’est incroyable même dans les pays musulman nous sommes plus à l’abris de consommer de la viande non halal mais quelle époque vit on mes freres ouffffffffff. Je pense que le frere à fait du tres bon travail pour nous faire prendre conscience de cette supercherie et il a mis sa vie en danger pour la communauté qu’Allah le récompense et le protège amine.

    26
  27. oum ismail    

    Salam alaykoum wa rahmatouLlah

    On a vécu un peu prêt la même chose lors de notre ‘Omra .
    Mon mari avait demandé dans un restaurant à Mekka si le poulet était Halal , la personne ne voulait pas répondre , il lui a redemandé en lui disant , d’où vient le poulet de France, des USA , vous l’égorgez vous même , il est Halal ou pas

    Le jeune lui dit si tu veux du poulet achète et stop .

    Mon mari lui repose la question au final le poulet venait des USA -_- non halal
    horrible mais vrai

    27

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE