Droit de réponse de l'AFNOR

Par Al-Kanz

Suite à la publication d’un article sur la commission de l’AFNOR chargé d’une réflexion sur une prochaine norme européenne halal, de nombreux lecteurs ont contacté l’organisme, en particulier la personne chargée de superviser cette commission. Malheureusement, parmi les courriels, nous indiquent l’AFNOR, on compte un certain nombre d’envois contenant insultes ou menaces. Ce qui est […]

Suite à la publication d’un article sur la commission de l’AFNOR chargé d’une réflexion sur une prochaine norme européenne halal, de nombreux lecteurs ont contacté l’organisme, en particulier la personne chargée de superviser cette commission. Malheureusement, parmi les courriels, nous indiquent l’AFNOR, on compte un certain nombre d’envois contenant insultes ou menaces. Ce qui est déplorable et condamnable. Au-delà de cet aspect, l’AFNOR souhaite apporter certains éclaircissements après les informations que nous avons publiées.

AFNOR anime depuis bientôt 3 ans un groupe de réflexion français qui vise à étudier la faisabilité de création d’une norme sur les produits Halal au niveau européen. Le groupe de réflexion a été créé dans le but de répondre à une demande du Comité Européen de Normalisation – CEN – sur la faisabilité d’un tel projet.

L’Autriche, à l’initiative de cette réflexion, a la responsabilité de remettre le rapport d’étude de faisabilité du projet en fin d’année 2011. Ce rapport sera constitué des contributions des pays européens impliqués dans la réflexion, tels que, entre autres, la Croatie, la Suède, les Pays-Bas, la Turquie, la Bosnie… et la France. Suite à la remise du rapport, et dans le cas où il valide le principe d’initier un tel projet, le Bureau Technique du CEN demandera à ses membres de voter pour ou contre la constitution d’un comité technique de normalisation européen sur le sujet.

Dans le cadre de sa mission de veiller, de manière impartiale, à la prise en compte des intérêts de toutes les parties prenantes en France, AFNOR, dès 2008, a convié l’ensemble des parties intéressées à participer aux échanges. Ainsi, le Groupe de Travail produits Halal réunit des professionnels du domaine agroalimentaire, des représentants de l’État et des fédérations, associations et syndicats concernés, et des représentants musulmans dont l’instance représentative du culte musulman le CFCM – Conseil Français du Culte Musulman, les grandes mosquées de Lyon, Paris, Evry. Comme pour l’ensemble de ses travaux, AFNOR veille à préserver la confidentialité des débats, permettant ainsi aux participants d’échanger librement sans crainte de voir leurs propos divulgués publiquement. Extraits de leur contexte, ces propos peuvent engendrer des incompréhensions et des interprétations préjudiciables au bon déroulement des travaux. Les noms des participants sont également tenus secrets, ils ne sont que les représentants de leurs organisations respectives.

Nous regrettons donc la mise en avant du nom du salarié de notre Groupe, secrétaire du groupe de réflexion, dans un article portant sur la préparation de la réunion du lundi 3 octobre, d’autant plus que celui-ci a reçu de nombreux courriers d’insultes voire de menaces et s’en trouve profondément affecté. AFNOR, qui délègue un salarié pour assurer le secrétariat des groupes de travail, n’a pas vocation à participer au contenu des échanges mais à les faciliter en organisant les aspects logistiques des réunions, la rédaction des comptes rendus, et la relation avec le Comité Européen de Normalisation, pilote de la démarche européenne.

AFNOR n’intervient donc pas dans le cours des discussions mais veille au principe de consensus. Le consensus consiste à aboutir à une décision commune de l’ensemble des parties prenantes, en s’assurant qu’elle puisse aussi refléter celle de l’utilisateur final, en général le consommateur. En cas d’opposition ferme d’une des parties intéressées, le consensus n’est obtenu.

La normalisation est souvent confondue avec la réglementation. Pourtant, elle diffère de cette dernière par son caractère volontaire – seules 2% des normes ont un caractère obligatoire –, et par son processus démocratique permettant la prise en compte des intérêts de toutes les parties prenantes et visant à aboutir à une décision commune. Il est néanmoins vrai que le processus de normalisation peut parfois apparaître comme complexe. Notre forte implantation régionale, notre présence sur les réseaux sociaux, notre participation à de nombreuses manifestations en France et à l’internationale, nos publications à destination indifférenciée de la presse et des blogs… démontrent que nous nous efforçons au quotidien de donner un maximum de visibilité à nos actions, parce que nous avons à cœur de démontrer que la normalisation agit pour tous et dans l’intérêt commun pour un monde plus sûr.

Deux remarques :
– si nous avons publié le mail dudit responsable chargé de la commission halal, c’est uniquement dans un souci d’efficacité afin que les éventuels courriels adressés à l’AFNOR arrivent à bon port. Nous l’avons écrit précédemment, nous regrettons et condamnons les insultes et les menaces. Précisons à ce titre qu’il nous importerait que les quelques-uns qui ont du mal à contenir leurs émotions quand ils s’adressent à des tiers s’abstiennent à l’avenir d’écrire.

– que l’AFNOR soit une instance neutre, soit. Pour autant, dans un cas aussi particulier que celui d’une norme halal, il est proprement aberrant que ceux-là mêmes qui rêvent de voir disparaître ce qui fait l’essence même du halal soit partie prenante de discussion autour de cette future norme.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (20 commentaires)

  1. 1
  2. smile    

    Salam,

    Les insultes et les menaces n’ont pas lieu d’être, elles desservent la cause.

    Au contraire cela donne du grain à moudre aux extrémistes qui passent leur temps à fliquer nos moindres faux pas pour les monter en mayonnaise.

    La lumière de l’esprit c’est mieux

    2
  3. Shak    

    ASSW

    En tout cas, la bonne nouvelle, c’est que si ce n’est pas une bonne norme, il n y aura pas de consensus, parce que AVS et le CFCM (entre autres) ne le signeront pas ..
    Par contre, si la norme sort quand même et qu’elle est mauvaise pour les consommateurs musulmans, il faudra se poser des questions : soit c’est l’AFNOR qui a menti dans ce communiqué, soit ce sont nos représentants qui ne sous ont pas représenté ..
    En attendant, si on en croit ce communiqué, on peut dormir sur nos 2 oreilles ..
    En temps voulu, on fera ressortir la définition de CONSENSUS !!!

    3
  4. Mourad    

    @Shak

    salam alaykoum

    Parce que tu fais confiance au CFCM (le Conseil français du Couscous Merguez)… Ne soyons pas naïfs !

    4
  5. alia78    

    Salam aleykoum,

    Je suis restée bloquée au fait que ce Monsieur ait reçu des lettres d’injures et de menaces…

    Sérieux, je n’arrive pas à croire que certains pensent que ce genre d’attitude peut servir la cause musulmane dans un tel cas. Rien de productif… Ils nous foutent juste la honte et encore une fois ça donnera des arguments pour ceux qui aiment les amalgames du type musulmans=sauvages et islam=violence.

    Je comprends que la situation du halal en France est inacceptable et révoltante mais de là à s’exciter sur le secrétaire du groupe de réflexion…

    Enfin bref…

    5
  6. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Les insultes ne font pas honneur à ceux qui les ont proférées et discréditent la volonté pacifique des musulmans.
    Bien entendu, nous nous désolidarisons de cette attitude.

    Ceci avancé, je maintiens ma position : les organismes et industriels qui ne portent pas la foi musulmane peuvent être consultés mais ne devront en aucun être habilités à se prononcer sur les conditions de la halalité du sacrifice des bêtes… chacun à sa place et les moutons seront bien gardés, in châ Allâh.
    Sur ce point, le consensus doit émaner des acteurs musulmans. En cas de refus de la part des organismes et industriels non musulmans de répondre favorablement aux exigences spirituelles et hygiéniques musulmanes, j’invite courtoisement ceux-ci à ne se préoccuper que de produits ne nécessitant pas le label halal : le halal ne peut être HYBRIDE, car ceux qui se préoccupent du meilleur-et-sainement- consommer connaissent pertinemment les caractères instables et/ou stériles de l’hybride… non rentable à moyen et long termes pour l’humanité.

    Autre voeu de ma part : un lecteur du site Al-Kanz a judicieusement rappelé qu’il serait profitable de compter parmi cette honorable assemblée d’autres acteurs du halal, surtout ceux qui ont vraiment travaillé d’arrache-pied et avec dévouement pour le vrai halal. Afin de ne pas insinuer la méconnaissance du terrain de la part de l’AFNOR, je ne citerai pas ces acteurs très compétents… tout comme je n’ai pointé du doigt nominativement ceux qui, à mon sens, ne méritent pas de remplir la noble tache de donner du vrai halal à la communauté musulmane.

    Wa salâm

    6
  7. smile    

    salam,
    j’aime bien :-))
    CFCM (le Conseil français du Couscous Merguez)

    7
  8. smile    

    le C on peut aussi dire Charchoura?
    M on peu dire Msemen?

    CFCM:Le Conseil Français de la Charchoura et du Msemen…

    J’arrête…;-)

    8
  9. halaloupas    

    salam aleikoum,

    Aprés la création du CFCM par notre président nicolas sarkozy, maintenant une norme halal de l’afnor…Cette ingérence dans les affaires de notre communauté est insupportable.

    9
  10. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    Et dire qu’autrefois, ce qui attirait les Arabes de l’ère pré-islamique pour s’occuper de certaines responsabilités inhérentes au Dar Annadwa à la Mecque (la responsabilité de déclarer les guerres, l’ouverture de la porte de la Ka’ba, nettoyer et couvrir la Ka’ba, étancher la soif et nourrir le ventre des pèlerins) c’était, non pas l’argent, mais l’honorable symbolique de générosité et de serviabilité de ces responsabilités.

    Nous vivons décidément une époque misérable de bassesses…

    Wa salâm

    10
  11. Karim    

    Assalam ‘alaykoum,

    @halaloupas, je suis en désaccord avec toi, justement notre communauté n’y arrive pas toute seule, il suffit malheureusement de lire les articles sur ce site pour se rendre compte du désastre, alors autant essayer autrement, ou devenir végétarien. En fait pour être franc avec toi je ne vois d’avenir dans le Halal en France. Je rejoins notre soeur Justine « Nous vivons décidément une époque misérable de bassesses… »

    Wa salâm

    11
  12. Une Soeur    

    Assalamou alaikoum

    Je suis navrée de voir la situation de notre communauté. Je suis navrée de lire que certains ont proférés des insultes et/ou menaces et je les condamne avec vous. Mais j’aimerai juste attirer l’attention que derrière ces insultes ne se cache pas forcément un des notre. Qu’avec le web peut se faire passer musulman ou étranger qui le veut et tout faire pour discréditer et inculper un musulman.

    Que Allah vous récompense, amiine

    12
  13. Samira    

    Salam aleykoum,
    On parle d’ingerence de l’Afnor a priori institution neutre. Bah j’aimrais bien avoir un apperçu des membres qui y siège ça en étonnerait plus d’un je pense. L’affaire du halal est assez compliquée mais le monde qui la compose est très petit.

    13
  14. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Had,

    « Et nous sommes pas si bete pour ne pas créer notre propre norme, le savoir faire nous l’avons également inchaAllah. »

    Bah alors, bismillâh !

    Wa salâm

    14
  15. mohamed 91000    

    Assalamou ‘alaykoum,

    Les personnes ayant envoyés des insultes et menaces ne nous servent pas. Cette attitude n’est pas du tout islamique.

    Après, n’est-on pas en droit de s’interroger sur qui en sont réellement les auteurs ? Comment l’AFNOR peut-elle aussi facilement rendre la parution de cet article sur AL KANZ responsable de ces menaces et insultes ? C’est un peu court comme enquête je trouve… Qu’il porte plainte contre ces personnes l’ayant insulté et menacé, ça leur apprendra !

    wa salam,

    15
  16. halaloupas    

    @Karim, croyez-vous sincèrement que quelque chose de bon va sortir de cette norme? ne vont-ils pas seulement légitimer le halalgate?
    Notre communauté y arrivera seuls incha’Allah, nous y arriverons seuls…
    Regardez le réseau d’association qui gère quotidiennement les mosquées et autres salles de prières, qui organise la rupture du jeûne, ne font-elle pas un travail formidable? Ne pourrait-on pas aller plus loin en les impliquant et en s’impliquant un peu plus? souvenez-vous du frère qui collait des mention haram sur des produits estampillés halal?
    de débat-halal qui vont jusqu’au tribunal…
    le faux halal n’est pas une fatalité.
    Et dire qu’il suffirait de se discipliner un tout petit peu pour qu’ils viennent tous faire du halal comme ils sont venus faire du estampillés halal.

    Pour finir notre communauté est super.

    16
  17. Fathi    

    assalamou aleikoum

    En gros, il s’agit de mettre en place une norme, mais concrètement, à quoi servira t elle?

    Ce n’est pas une réglementation, ce n’est qu’une norme. Aucune obligation de la respecter donc pour les industriels et autres acteurs du halal. Quand bien même celle ci serait conçue sans consultation de la communauté musulmane, il suffira de continuer à boycotter les produits répondant à cette norme.

    17
  18. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Fathi,
    Dans les faits, les industriels la feront valoir comme une règlementation. Regarde donc comment Quick, Reghalal et Carrefour, pour ne citer qu’eux, enfument les consommateurs avec cet agrément qui n’existe que dans leur communication. Demain, avec cette norme, ils enverront paître tout le monde. Ils ne réussiront pas en effet à imposer leur haram et auront toujours en face d’eux des consommateurs avertis, mais autant ne pas leur permettre de faire du haram avec plus de liberté et d’assurance.

    18
  19. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    Epoque calamiteuse pour la foi et la fraternité… :-(
    Qu’Allâh (AWJ) nous préserve des pièges de Chaïtane et qu’Il accorde la concorde aux coeurs sincères.

    Wa salâm

    19
  20. green    

    salam

    ceux qui on insulté peuvent etre retrouvé grace a leur adresse mail voir meme leur adresse IP
    ce genre de pratique n’ont vraiment rien a voir avec l’islam…!!!

    20

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE