Anders Behring Breivik « déclaré non musulman »

Sur Twitter, les internautes cultivent la culture du bon mot en rapport avec l’actualité.

Sur Twitter, les internautes cultivent la culture du bon mot en rapport avec l’actualité.

A l’instar de Ti_Nounou, un internaute commente le cas Anders Behring Breivik lequel a été déclaré irresponsable de ses actes.

Source : Twitter – Ti_Nounou



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. Jim    

    Évidemment !
    Ce ne sont pas les mollah qui l’ont envoyés lui.

    1
  2. Ahmad3    

    Au fait j’ai jamais capté d’ou devnait le « h » à la fin de mullah (ملا).

    2
  3. mohamed 91000    

    Assalamou 3alaykoum,

    C’est vrai que lorsqu’un musulman ou d’origine musulmane commet un attentat de cet ordre on ne s’interroge jamais si ce dernier est fou ou non ! C’est pour cela qu’il faudrait éviter d’accepter le terme d’extrémiste religieux (=islamiste) car indirectement cela sous-entend qu’en fait nous admettons que la religion (à sa pratique extrême) permet de tuer des innocents ; ce n’est en fait que de la folie…

    Au final, il sera interné et probablement relâché quand il ira mieux, quand il n’aura plus ses psychoses… Et pendant ce temps des musulmans sont à Guantanamo sans procès sans preuve;;;

    wa Allahou a3lem,

    wassalam

    3
  4. neema    

    As sallam alaykoum ben oui c’est bien connu être musulman s’est suspect alors que lui est qualifié comme étant un sympathisant d’extrême droite aux infos.
    Ben ouais c’est sympatoche l’extrême droite si bien qu’en 2008 lorsque des néonazis tirent en plein jour sur un kebab à saint michel sur orge alors qu’ils avaient fait connaître leurs intentions via internet plus tôt, la thèse de l’acte terroriste n’est même pas évoquée vu que les victimes étaient de confession terroristes euh je voulais dire musulmane (le travail des médias fait son chemin jusque dans mon esprit mdr)
    Et que vois ce soir sur france 3 « service public payé avec nos redevances » un documentaire à la gloire de Lepen père,son irrésistible ascension etc…ils sepréparent à la future gouvernance pour être bien dans les petits papiers de la future famille règnante :(

    4
  5. smile    

    salam,

    http://lmsi.net/La-lepenisation-des-esprits

    Dans ce lien on peut lire:

    « Autre élément de différence enfin, ces figures plus ou moins fantasmées autour desquelles s’est organisé le débat public (au détriment du chômeur ou de l’ouvrier par exemple) n’ont cessé d’évoluer, pour intégrer progressivement la question de l’islam. En témoigne la focalisation sur les figures du « jeune arabo-musulman », de l’islamiste terroriste, ou de la jeune fille voilée [15].

    La thèse culturaliste et à relents racistes d’un « choc des civilisations » fait ici sentir son influence, renforcée après le 11 septembre et la campagne bushienne contre l’Irak. Théorisée initialement par Samuel Huntington, cette thèse s’incarne aujourd’hui dans une doxa largement reprise en France et opposant une religion par essence dangereuse, obscurantiste, l’islam, et un Occident porteur des valeurs de laïcité, de liberté et d’égalité. Cette focalisation récente sur les populations maghrébines, d’origine maghrébine ou plus largement associées au « monde musulman » nous incite aujourd’hui à nous interroger, au-delà de l’influence de l’extrême droite française (ou en combinaison avec celle-ci), sur le rôle de l’idéologie coloniale (c’est-à-dire d’une idéologie qui a irrigué l’ensemble de la société et de la classe politique française) dans la persistance du racisme aujourd’hui [16].
    P.-S.

    Initialement paru dans la revue La Pensée en mai 2006, ce texte est repris dans le recueil Les mots sont importants, de Pierre Tevanian et Sylvie Tissot, publié en 2010 aux Éditions Libertlia. »

    5
  6. Abou Ibrahim    

    assalamou ‘alaykoum,

    Je pense, waLahu a’lam, que dans le cas de Behring Breivik sa culpabilité pénal aurait été pour lui le meilleur scénario ou le moindre mal, la peine de mort n’étant pas appliqué.

    Ne pas s’y tromper : L’internat et le traitement à vie dont il subira aura pour effet de le rendre comme un légume (ou un agneau), et ce avant le prochain printemps. Si ce n’est pas sa mort clinique, c’est la mort de sa conscience qu’ils lui ont programmé.

    6
  7. Ce n'est pas un terroriste, il n'est pas musulman    

    […] Les cas sont nombreux, même quotidiens. Lorsqu’il y a une fusillade aux Etats-Unis, si le tireur n’est pas musulman, il n’est que tireur, parfois présenté souffrant de troubles psychologiques, jamais terroriste. Souvenons-nous d’Anders Behring Breivik, qui assassina 77 personnes en Norvège. On manque tout juste de le déclarer « non musulman », donc non responsable. […]

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés