Finance islamique : vous pouvez désormais investir dans l’immobilier

Par Al-Kanz

Finance islamique. Vous avez un peu d’argent de côté. Vous voulez investir dans la pierre. France Sukuk, une société de courtage, propose un placement dans l’immobilier conforme aux principes islamiques en matière d’épargne. Interview.

Finance islamique. Vous avez un peu d’argent de côté. Vous voulez investir dans la pierre. France Sukuk, une société de courtage, propose un placement dans l’immobilier conforme aux principes islamiques en matière d’épargne. Interview.

Al-Kanz : Pourriez-vous présenter en quelques mots France Sukuk ?
Xavier Merten :
France Sukuk Courtage est un courtier dédiée à la finance islamique. Nous réfléchissons à la création de produits financiers sharia-compatibles et nous les distribuons.

Al-Kanz : en 2009, déjà, lors du RAMF au Bourget, vous meniez une étude de marché auprès des musulmans. Presque trois ans plus tard, vous annoncez l’arrivée sur le marché d’un produit d’épargne qui respecte les exigences de la finance islamique. De quoi s’agit-il précisément ?
Xavier Merten :
Le but, c’est de créer un fonds qui investira dans l’immobilier de bureaux le tout encadré par un comité d’éthique qui certifiera que le montage est sharia-compatible ou comme on dit plus communément « halal ».

Al-Kanz : Si vous deviez expliquer en des termes encore plus simples…
Xavier Merten :
Prenons l’exemple de Hafid qui épargne sur son compte courant bancaire et qui pour être en conformité avec ses convictions s’interdit de percevoir une rémunération sous forme d’intérêts (riba). Cette personne pourra souscrire 10 000 euros auprès du fonds, ce qui le rendra propriétaire de plusieurs parts du fond immobilier et mécaniquement d’une part des revenus issus de la location des immeubles. 
Je vais être encore plus simple : n’avez-vous jamais imaginé de vous mettre à dix personnes pour acheter un studio et le mettre en location ? C’est un peu le même principe à une échelle plus importante et géré par des professionnels.

Al-Kanz : Restons avec Hafid. Quel intérêt aurait-il à choisir un tel produit ?
Xavier Merten :
Cela lui permet d’être en conformité avec ses convictions tout en bénéficiant de revenus issus de son placement et c’est aussi le moyen d’être partiellement propriétaire d’un bien immobilier. Il participera aussi à ce que le premier produit français issu de la finance islamique soit un succès et nous encourage comme d’autres acteurs à créer d’autres produits et ainsi démocratiser cette finance éthique méconnue en France.

Al-Kanz : On imagine qu’il n’a pas été simple d’en arriver là. Quelles ont été vos principales difficultés ?
Xavier Merten :
Heureusement pour la protection des épargnants, cette activité est très encadrée par l’Autorité des marchés financiers. La première épreuve a été de convaincre des partenaires capables de construire le produit pour nous. Nous savions que nous voulions un produit immobilier, car la population musulmane a historiquement un fort intérêt pour l’accession à la propriété en raison de l’interdiction des prêts bancaires classiques qui ne sont pas compatibles avec l’islam. Il a aussi fallu rencontrer beaucoup de personnes différentes et savoir convaincre sur le potentiel de développement du marché français de la finance islamique.

Al-Kanz : Quoiqu’on en dise, on sait que la finance islamique est une formidable occasion de renflouer l’économie française. Quelles sont aujourd’hui vos ambitions ?
Xavier Merten :
Pour ce premier fond, nous visons 100 millions d’euros de collecte pour environ 10 000 clients, mais pour l’instant nous sommes dans la phase de constitution du capital fondateurs.

Al-Kanz : Last but not least, peut-on s’attendre dans un avenir proche à d’autres produits respectant la même éthique ?
Xavier Merten :
Il faut d’abord que ce produit soit un succès afin d’envoyer un signal positif au marché, ensuite naturellement d’autres produits viendront. De notre côté, nous travaillons par exemple sur un produit d’assurance auto et habitation et sur d’autres produits, mais là je ne peux pas vous en dire plus… Les personnes intéressées par la finance islamique peuvent nous laisser une marque d’intérêt sur la fiche contact de www.francesukuk.com



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (18 commentaires)

  1. mohamed 91000    

    Salamou ‘alaykoum,

    La souscription est elle possible dès maintenant. Je n’ai pas l’impression que cela a « réellement » commencé, il manque encore l’accord des autorités compétentes, non ?

    Wassalam

    1
  2. Amara    

    A suivre inch’Allah…

    2
  3. sami    

    @mohammed

    Oui d’après leur site ils attendent toujours l’agrément de l’AMF. Mais en attendant on peut participer au capital initial en tant que membre fondateur, mais l’apport doit être important (peut etre 20K ou plus).

    Une question que j’aurais aimé poser au responsable est de savoir ou il en sont dans la constitution du capital minimal demandé pour une SCPI (780K) . Qu’elle est le capital actuel ? Qui le détient ?

    3
  4. abdo    

    ALLAHO AKBAR.

    4
  5. Abou Sene    

    Assalam aleykom wa rahmatullah wa barakatuh,

    En gros, la banque, dans le prêt islamique, achète le bien et vous le revends avec sa marge bénéficiaire, en étalant le remboursement du montant sur plusieurs années. Juste une question : avec quel argent la banque achète t elle le bien? sur ses fonds propres ou par l’intermédiaire de crédits qu’elle contracte elle-même auprès d’autres organismes financiers? j’ai quand même un sérieux doute sur la première réponse…au final vos échéances englobent le capital dû, la marge bénéficiaire de la banque prêteuse et les commissions ou intérêts ou marge des Créanciers de la banque… waw !

    5
  6. Mohamed 91000    

    Assalamou ‘alaykoum,

    @abou Sene

    L’article traîte de l’investissement dans l’immobilier grâce à l’épargne des particuliers (l’argent qui dort dans les comptes) et non de MURABAHa
    Sinon, je ne suis pas capable de répondre à votre question qui est une bonne question concernant la MURABAHA;

    WASSALAM

    6
  7. rachid    

    salam ou alaikoum ,

    je suis très dubitatif… Sur leur site on peu lire :

    – Des professionnels agréés de la gestion financière et immobilière responsable « envers vous »
    – un produit « réputé » protecteur contre l’inflation.
    – Une Fatwa est « en cours de réalisation »
    – Votre argent sera principalement investi sur « une période de 9 ans »
    – un revenu annuel « qui évoluera »
    -des risques, en particulier sa « liquidité » s’agissant d’actifs immobiliers

    Ok , donc en gros , il s’agit ici de « placer » 10 000 euro chez des inconnus , pour qu’eux même le placent dans l’immobilier parisien , sans garanti de revenu , et sans garanti que les fonds « placer » reviennent , et le tout sur une durée de 9 ans ! waouw… ça fait peur . Tout en sachant que l’inflation va sur un rythme annuel d’environ 3% par an , qu’il y a une énorme bulle spéculative sur paris , et que les concurrent sur ce secteur s’appellent : Bnp paribas real estate , bouygues immobilier , foncia , macif gestion , etc..

    J’ai juste envie de dire : « lol » ! Même madoff il aurait pas osé…

    P.S. : Pour abu sene , Bien vu !! c’est simple tu compte : Si 10 000 personne achétent un bien de 200 000 euro en moyenne , ça représente 2 milliard d’euro !! Alors trouver une banque capable de bloquer 2 M de ses fonds propres sur une durée moyenne de 15 ans , ça fait déjà 5 ans que personne ne s’est jeter à l’eau… En plus vu l’instabilité actuelle de la zone euro , c’est pas demain la veille . Les banques des pays du golf ont discrètement passer leurs chemin ( tu m’étonne..) , reste plus que la banque chaabi (lol) . Moi aussi j’obte pour ta réponse 2…

    7
  8. saad    

    @rachid

    Tout ce que tu dis est valable pour toutes les SPCI. C’est un placement long/moyen terme.
    Et il y a bien des SPCI de taille moyenne ou même des SCI familiale qui se porte bien en face des grand comme bnp estate…etc

    8
  9. Emmanuel Nourredine JARNY    

    Salam

    dommage que ces produits arrivent au sommet de la bulle immobiliere.

    Cette epargne « islamique » va permettre a l’épargne non islamique de sortir de ce marche avant la chute des prix.

    Bien vu, puisque la perte en capital est parfaitement licite…

    En plus cela evitera aux musulmans d’épargner en or et en argent, il risquera de payer la zakat en dinars et en dirhams, cela ne ferait pas très moderne…

    9
  10. Emmanuel Nourredine JARNY    

    Pourquoi faire un mauvais placement sous pretexte que la structure est « halal » ?

    Le mieux que l’on puisse faire avec son épargne est de jamais recourir au credit sous toutes ses formes.

    La priorité est la ré-éducation des drogués de la consommation que sont devenus les générations de musulmans vivant en Occident.

    La pratique généralisé de l’usure n’est que la conséquence de cette addiction.

    Le placement de l’épargne dans des structures financières n’est pas un comportement inévitable, c’est une imitation du mode d’existence capitaliste.

    Quant a l’acquisition du logement, le logement multi-générationnel offre des possibilités d’acquisition bien plus abordables que le pavillon uni-générationnel.

    Bref, il faut changer les conditions qui créent le besoin de credit.

    10
  11. saad    

    @rachid

    Si tu achètes un bureau dans un centre d’affaire, tu le loue facilement, et l’immeuble de bnp-estate en face ne te fait absolument pas de concurrence !

    11
  12. Nawel    

    As salam aleykoum

    Concernant la MURABAHA (banque achete le bien et vous le revends avec sa marge bénéficiaire), un article avec commentaires qui vous éclairera un peu + inchAllah :

    http://www.al-kanz.org/2011/12/19/acheter-halal-maison/

    12
  13. Ahmed Chaouch    

    ALLAHO AKBAR!

    Merci pour cet article, c’est très intéressant.

    13
  14. Oukht lili    

    Salam alikoum ..
    Pourrais je avoir un témoignage d’une personne s’etant vu accorder un financement islamique par la chaabi? Ou autre…
    Car je n’ai pas l’impression que les premiers financements on ete accordés..
    Pour ma part à la chaabi ils m’ont dis qu’ils attendaient le feu vert de Paris depuis janvier déjà.. et à ce jour toujours rien..
    Barakallah ou fikoum pour les réponses
    Wa Salam

    14
  15. seth    

    salem aleykoum

    je suis d’accord avec l’un des freres qui pense que ce produit est lancé comme par hasard au pic de la bulle immobiliere afin de permettre aux institutionnels de se debarrasser a bon prix des actifs immobiliers qu’ils detiennent
    de plus le produit est tres contraignant en terme de duree de ticket d entree de rendement qui n est pas connu et encore moins garanti
    enfin je suis curieux de savoir en cas de retrait de fonds par l epargnant comment sera geree la tresorerie sans utilisation de riba

    wa salem

    15
  16. Face à la Crise | Schizodoxe    

    […] et va au-devant d’un besoin ressenti : les ventes de coffre-forts sont en augmentation, la finance islamique se porte bien, les numismates vendent leurs pièces pendant que des réseaux d’économies […]

    16
  17. rakik    

    desolé mais une entreprise qui n’est meme pas tenu par des musulmans en finance ou en restauration n’auras pas ma confiance…et qui a en plus pour verificateur la fameuse autorite des marchés financier super!
    le grand ecart ca peut faire tres tres mal, franchement pour un premier produit islamique je le trouve aussi attrayant qu’un filofish mcdo, ca a l’air halal mais y’a quand meme quelque chose de louche…. surtout avec une rentabilité de 7% concideré comme ENORME en finance

    blague dite par jacque attali pour parler du monde financier et de ses produits
    c’est shlomo qui a 1000 jeans et les propose a benny pour 1 euros piece, puis benny les propose a 2 euros piece a shmuel puis shmuel les propose a christian a 3 euros pieces mais christian les regarde et voit qu’il n’y a qu’une jambe … il se retourne vers shmuel qui lui repond avec le sourir  » mais c’est pour acheter et vendre, acheter et vendre…. »
    je vous conseil d’eviter d’etre le christian du shmuel de la blague d’attali

    17

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE