Du hijab à la burqa et des collégiennes aux nounous : les dessous d’une obsession française

Par Al-Kanz

Dans un article publié sur le site Les mots sont importants, Pierre Tévanian nous offre une recension de son dernier ouvrage intitulé Dévoilements. Du hijab à la burqa et des collégiennes aux nounous : les dessous d’une obsession française. Extraits. Le 13 mai 1958 à Alger, place du Gouvernement, des femmes musulmanes sont exhibées sur […]

Dans un article publié sur le site Les mots sont importants, Pierre Tévanian nous offre une recension de son dernier ouvrage intitulé Dévoilements. Du hijab à la burqa et des collégiennes aux nounous : les dessous d’une obsession française. Extraits.

Le 13 mai 1958 à Alger, place du Gouvernement, des femmes musulmanes sont exhibées sur un podium pour y brûler leur voile en signe d’émancipation. Organisée par le Mouvement de solidarité féminine, une association caritative fondée par Mme Raoul Salan, l’épouse du commandant des forces armées françaises d’Algérie, cette mise en scène s’inscrit dans une cérémonie plus large de célébration de la tutelle française, alors vacillante.
[…]
L’histoire semble bégayer : depuis maintenant près de deux décennies, pour des raisons obscures mais peut-être pas si éloignées de celles de Madame Salan, les cheveux des femmes musulmanes sont devenus ce qu’il est convenu d’appeler un enjeu politique majeur.
[…]
C’est de ce dévoilement forcé et de son incroyable violence qu’il est question dans mon livre, mais aussi d’un autre dévoilement. Car ce que ne soupçonnent pas nos chasseurs de voiles, c’est qu’au moment même où ils s’évertuent avec plus ou moins de bonheur à dévoiler les musulmanes, ils accomplissent de manière beaucoup plus intégrale et obscène leur propre dévoilement.

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur le lien suivant : Dévoilements



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. Mourad    

    salam alaykoum

    J’ai déjà vu la vidéo en noir et blanc de ces femmes musulmanes qui jettent leurs voiles dans le feu avec un grand sourire « d’émancipation »…

    Une honte, si je la retrouve, je vous la met en ligne… quoi que vous vous en passerez bien !

    1
  2. smile    

    salam,
    Cette question du voile reprise à chaque fois par les législateurs de la France m’exaspère
    Il y a des sujets urgents à traiter en France non? Cette fixation névrotique ou plutôt psychotique concernant les femmes voilées me dépasse , apres ça vient faire des lois sur la reconnaissance du génocide blablabla…
    Et là y a rien qui se passe? ce n’est pas un génocide c’est quoi? de l’intolérance? de l’inégalité? de la laïcité? de l’islamophobie?

    2
  3. sami    

    Une information pour la communauté musulmane :

    Savez vous comment raisonne un député ou un maire ?
    Pensez vous qu’il cogite sur la constitutionnelle d’une loi où pas ? pouse t-il le raisonement sur les notions de droit ?
    Figurez vous que, non !
    Il raisonne comme suit : si je vote Oui/Non, ca me fait perdre ou gagner des voix dans ma circonscription ?
    Conclusions :
    1) il fallait s’inscrire dans les liste électorales.
    2) une association de musulmans par ville est nécessaire pour faire porter les voix des musulmans sur les questions qui nous touchent comme celle des assistantes maternelles, les écoles confessionnelle …

    En France, il ne suffit pas d’avoir le droit à quelques chose, il faut savoir l’obtenir et le défendre par le jeux politique.

    Bon courage à toute les associations musulmanes.

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE