De la position de McDonald’s au sujet de notre article

Comme indiqué le 24 janvier, nous tenons à revenir sur le communiqué de McDonald’s publié sur sa page Facebook suite à l’un de nos articles.

Comme indiqué le 24 janvier, nous tenons à revenir sur le communiqué de McDonald’s publié sur sa page Facebook suite à l’un de nos articles.

McDonald’s France a pris connaissance de l’article d’Al Kanz en date du vendredi 20 janvier 2012 intitulé « McDo : Du porc dans les pains du Filet-O-Fish ? ». McDonald’s dénonce le procès intenté par ce site qui sous-entend que l’enseigne fournit des produits contenant du porc à l’insu des consommateurs musulmans.

Ce premier paragraphe appelle plusieurs remarques :
1- Il ne s’est agi à aucun moment d’intenter quelque procès que ce soit à McDonald’s. Chaque semaine, nous recevons des mails de lecteurs et consommateurs qui veulent attirer notre attention sur des points particuliers. Dans le cas présent, tout est parti d’un mail reçu le 1er octobre 2011, suivi très vite de deux autres, mails envoyés par le manager d’un restaurant McDonald’s.

East Balt

Après demande de précisions, les informations se sont précisées.

East Balt

Parenthèses : d’autres produits comme le sundae contiennent aussi des ingrédients à l’origine non précisée, comme le E471, qui peut être soit d’origine animale soit d’origine végétale.

East Balt

Pour éviter tout flou, nous avons même voulu voir le sachet contenant les filets-o-fish dans la cusine McDonald’s.

East Balt

Tout part donc de ces éléments factuels. Ainsi, aussitôt que nous avons eu connaissance, grâce à la photo prise par le manager, de la mention qui a semé le trouble sur l’emballage des pains, à savoir « Fabriqué dans un atelier utilisant sésame, porc », nous avons voulu en savoir plus, d’abord en vérifiant sur le site de McDonald’s que le nom de l’entreprise, East Balt, était bien le fournisseur du géant du fast-food ; ce qui a été immédiat puisque l’information, qui figure sur le site Web de McDonald’s, est publique et accessible à tous.

East Balt
Source : McDonalds.fr

De même une simple recherche sur Google avec les mots « fournisseur pain McDonald’s » aboutit dès le premier résultat à une discussion sur le forum spécial du site MyBurger intitulée « fournisseur de pain mcdo quick kfc » où l’on découvre le nom de l’usine, mais encore à un article du Parisien, datant de juin 2010, qui cite East Balt (Ici sont fabriqués les pains de McDonald’s).

Le 2 octobre 2011, nous publiions l’information sur Twitter, puis sur Facebook où nous indiquons qu’un article est en préparation. Sur Twitter, nous partageons le constat avec nos lecteurs en précisant que « l’emballage des pains indique une fabrication dans une usine où il y a une utilisation de porc ».

McDo, le pain, le porc : une info vieille de quatre mois

Ceux titillés par ce tweet disposaient, avant même la publication de l’article qui fait tant de bruit, d’assez d’informations pour retrouver aisément via Google le nom de l’usine East Balt comme indiqué ci-avant.

Le lendemain, le 3 octobre au matin, nous avons appelé l’usine au 01 69 25 34 00 (numéro indiqué sur le site d’East Balt) pour tenter d’en savoir plus.

McDo, le pain, le porc

Nous avons posé la question à notre interlocutrice, qui après nous avoir fait quelque peu patienter, nous a très vite indiqué que nous serions rappelé par le directeur de l’usine, ce qui n’est jamais arrivé. Il a fallu la publication du billet pour que East Balt nous contacte. Ajoutons que, suite au tweet du 2 octobre, un tiers nous indiquait pouvoir demander un complément d’information à la source. Il fallait patienter. Nous avons attendu, mais là encore l’information n’est jamais arrivée.

Bref, affirmer que nous avons intenté un procès à McDonald’s est ridicule et n’est qu’une posture obligée.

2- A aucun moment, non plus, nous n’avons ni affirmé ni même sous-entendu que McDonald’s fournissait a) des pains contenant du porc, b) spécifiquement aux musulmans, et pire à leur insu. Les mots sont importants. Nous avons évoqué une contamination possible, sur les bases des informations fournies par East Balt sur ses emballages. Si aucune contamination n’est possible que l’on nous explique pourquoi East Balt juge utile de l’indiquer sur l’emballage des pains utilisés notamment pour les filets-o-fish. Si la mention est inutile, il ne faut rien écrire. Si la mention est jugée utile, nous en déduisons tout au plus que la contamination est possible, et en rien que ce sont les pains qui contiennent de facto du porc. Cela, nous ne l’avons jamais écrit ni même sous-entendu. Nous ne le pensons d’ailleurs tout simplement pas. La nuance est de taille. Précisons, en outre, que sur l’emballage de certains pains fournis, toujours par East Balt, pour Quick, cette mention ne figure pas.

Autre point important à préciser : si notre lectorat est en majorité musulman, l’article s’adresse à ceux qui veulent savoir ce qu’ils mangent. Les juifs, comme les végétariens, qui ne consomment pas de porc sont aussi concernés par cette information. De même que tout ceux qui tiennent à savoir ce qu’il y a dans leur assiette.

L’enseigne McDonald’s tient à rappeler qu’elle n’a jamais déclaré commercialiser des produits halal. McDonald’s est une marque universelle qui s’adresse au plus grand nombre en offrant à ses consommateurs une gamme de produits large et accessible. Elle n’a pas pour ambition de répondre aux souhaits d’une communauté ou d’une confession en particulier. L’enseigne McDonald’s tient à rappeler qu’elle n’a jamais déclaré commercialiser des produits halal. McDonald’s est une marque universelle qui s’adresse au plus grand nombre en offrant à ses consommateurs une gamme de produits large et accessible. Elle n’a pas pour ambition de répondre aux souhaits d’une communauté ou d’une confession en particulier.

Nous n’avons jamais déclaré que McDonald’s prétendait vendre des produits halal. C’est d’ailleurs le contraire que Jean-Pierre Petit, président de McDonald’s France, au micro de Jean-Jacques Bourdin, le 7 décembre 2009, qui, à la question d’Abdel, un auditeur curieux de savoir si le halal serait un jour chez McDo, affirmait :

Mais nous n’avons pas pour vocation, nous ne chercherons pas à créer des catégories de restaurants permettant de répondre à des populations autant des besoins ou des demandes particulières. Ce n’est pas un projet que nous avons et ma réponse vaut aussi pour la France et aussi pour le reste du monde. C’est notre position mondiale sur ce sujet-là. »

Jean-Pierre Petit, PDG de McDonald’s France, RMC, le 7 décembre 2009

Il suffirait peut-être à McDonald’s de considérer que l’on peut être musulman et vouloir savoir ce qu’il y a dans les produits alimentaires que l’on nous propose, que ces produits soient explicitement revendiqués halal ou non. Sauf à considérer qu’il s’agit là d’une pirouette visant à détourner l’attention de tous ceux troublés par la mention « Fabriqué dans un atelier utilisant sésame, porc ». Quant à vouloir que McDonald’s devienne halal, nous l’avions dit à une journaliste de Rue89 en 2010, ce serait comme dans le cas de Quick permettre aux consommateurs musulmans d’accéder, après les grecs et les kebabs, à une malbouffe tendance, dont ils sont bon an mal peut-être encore un peu préservés.

S’agissant du droit de réponse d’East Balt, l’usine est dans son rôle de fournisseur. Pourtant, elle n’est pas en cause, puisqu’elle a fait preuve de transparence à l’égard des consommateurs. S’il y a un problème, c’est bien dans l’absence d’information claire et explicite de McDonald’s qui ne fait pas preuve de la même transparence que son fournisseur. Il est important que chacun de nous soit au courant de ce qu’on lui propose à manger. Ensuite, libre à chacun de consommer ou non. Cette contamination, que nous pensons toujours possible, conforté notamment par la fin du droit de réponse d’East Balt qui affirme nettoyer la chaîne de production entre chaque opération (voir ci-dessous), ne posera certainement aucun problème à certains consommateurs, même musulmans, juifs ou végétariens, mais elle en indisposera d’autres. De fait, afin que chacun puisse choisir en toute connaissance de cause, il nous paraît important que toute l’information nécessaire soit disponible (à l’instar de ce que fait très bien McDonald’s sur son site officiel pour les allergènes : Allergènes – Filet-o-fish).

De manière générale, et pour toutes ses références de petits pains, East Balt France procède, entre chaque production, à des opérations de nettoyage de sa chaîne. Ces opérations sont réalisées par trois équipes, qui tournent en permanence au cours de la semaine, et par une équipe supplémentaire qui assure le samedi et le dimanche, le nettoyage complet de la ligne, à l’arrêt, comprenant également les zones périphériques.

Ces dernières lignes du droit de réponse d’East Balt France semblent entériner notre propos. Tout comme le fax envoyé par les départements achats-qualité et communication de McDonald’s France, lundi 23 janvier suite à la publication de notre article, à « tous les franchisés et directeurs de restaurants » qui ne dément en rien les éléments factuels que nous avons mis à disposition de chacun, fax reproduisant le communiqué publié sur la page Facebook de l’enseigne.

Mais peut-être que le plus préoccupant pour les consommateurs réside moins dans cette contamination que nous pensons possible, mais dans les nombreux commentaires et témoignages d’anciens et d’actuels employés de McDonald’s sur ce qui se passe non pas chez le fournisseur de pain, mais dans la cuisine de chaque restaurant. Si retrouver un morceau de bacon dans un sandwich qui ne doit pas en contenir n’indisposera en rien les uns, les autres ne l’accepteront pas. Nous l’avions évoqué en janvier 2011 dans un article intitulé « McDonald’s : du bacon dans ton filet-o-fish ? », en ne manquant pas d’évoquer la décision de Quick, lors du passage de certains de ces restaurants au prétendu halal, de ne pas vendre du tout, dans un premier temps, de viande officiellement non halal. C’est après la polémique de février 2011 que Quick a décidé de vendre un seul hamburger avec de la viande officiellement non halal… pré-emballé et précuit, car préparer de la viande non halal en même temps que de la viande halal est impossible sans qu’il n’y ait contamination réelle et effective, comme du reste Quick le reconnaissait très clairement et à juste titre dans une interview donnée au Post.fr : « il y avait un problème de fond : la traçabilité des produits aurait été impossible à assurer, il pouvait y avoir des échanges d’une cuisine à l’autre, etc. La seule solution aurait été de construire deux restaurants l’un à côté de l’autre (…). » Échanges entre viande non halal et viande halal, tout comme échange entre viande de porc et viande de poisson.

Ainsi quand bien même l’interprétation que nous faisons de la mention de la présence de porc dans l’atelier de fabrication d’East Balt serait fausse – et nous pouvons le concevoir –, ce dernier point ne nous rassure pas. Faut-il blâmer McDonald’s de rendre impossible ces « échanges d’une cuisine à l’autre », pour paraphraser Quick ? Même pas. Voulons-nous que McDonald’s rende ces échanges impossibles ? Pas le moins du monde. L’enseigne n’a jamais prétendu ni faire du halal, ni faire du casher, ni même faire du strictement végétarien. En soi, le géant du fast-food nous indiffère, ce n’est pas McDonald’s qui nous intéresse. Ce qui nous occupe aujourd’hui, comme hier, c’est d’informer ceux parmi les consommateurs qui veulent l’être de ce qu’il y a dans leur assiette. Le reste est anecdotique.

Enfin, s’il ne peut être reproché à une entreprise privée de ne pas satisfaire jusqu’aux clients potentiels les plus exigeants, que l’on ne reproche pas non plus à ces consommateurs exigeants de faire état de la réalité des cuisines de McDonald’s. Libre à chacun ensuite d’aller ou non manger chez McDonald’s. Ou chez d’autres.



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (14 commentaires)

  1. Abdelmalek    

    Salam aleikoum,

    super recadrage. C’est très clair et factuel.

    Salam aleikoum,
    Abdelmalek

    1
  2. Questionhalal    

    Salam alaykoum.

    Voila une belle réponse qui a le mérite d’etre très claire et qui en fera réfléchir certains…

    2
  3. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Je dispose d’autres éléments tout aussi factuels qui auraient alourdi cet article, mais qui pourront faire l’objet d’un autre article le cas échéant.

    3
  4. el_badr1975    

    Salam ulaikum,
    On se doute que tu as d’autres éléments…la réponse est claire et concise.

    BarakAllahou fik pour ton travail.

    4
  5. Souhayel    

    Petite Erreur Al-Kanz, tu as écrit 2 octobre 2010 au lieu de 2011 au dessus du screenshot du tweet

    5
  6. Peetch    

    Salam alikoum…

    Baraka’Allah U Fikoum pour vos articles c’est toujours avec intérêts que je l’ai lis… donc un grand merci pour la sincérité que vous portez à chaque article.

    Je me permets juste de revenir sur un point concernant les additifs. Il me semble, et pardonnez moi si je me trompe, mais il me semble que la question des additifs a été traités par les 3Ulama non ?

    Non non, je ne cherche pas de raison. Je n’y vais pas… mais cette question de E471 et tous ces autres additifs sont contenus dans de multiples produits que nous consommons tous les jours. Je me souviens que tous les accros aux bonbons Haribo il y a quelques années étaient trés tristes car ils en contiennent pour la plus part.

    Pour faire bien cher Al-Kanz et dans la continuité de « l’enquête », je pense qu’une petite piqûre de rappel sur cette liste et des réponses faîtes par nos savants serais et le bienvenu…

    Baraka’Allah U Fik(oum)…
    Et Good Jumu3a à tous ;)

    6
  7. Débat Halal    

    Salam Alaykum,

    « Ajoutons que, suite au tweet du 2 octobre, un tiers nous indiquait pouvoir demander un complément d’information à la source. Il fallait patienter. Nous avons attendu, mais là encore l’information n’est jamais arrivée. »

    @alkanz

    Nous avons la preuve écrite (échanges de mails entre ce tiers et vous) du retour d’information concernant cette affaire (d’ailleurs, vous commentez les réponses qu’il vous apporte), avons nous entre nos mains DES FAUX ?

    Ensuite si l’on peut ce permettre une petite question, depuis mi octobre 2011 (date du dernière échange avec ce tiers concernant cette affaire) et le 20 janvier 2012 (date de publication de votre article), que c’est il passé au juste en coulisse ?

    7
  8. Mooslym    

    As-Salam ‘Aleykoum

    Que répondre à ses éléments ? … Rien.
    La réponse est clair et sans équivoques.

    En tant que site d’information sur le halal et tout ce qu’il l’entoure, Al-Kanz à tout simplement fait sont devoir de préciser aux consommateurs comme moi, qui ne sont pas fortement au courant, qu’il y a « une possibilité de présence de porc », je ne comprend pas pourquoi Mc Donalds réplique par un communiqué dont il n’y a pas lieu. À moins d’avoir peur de perdre ses clients musulmans ;-).

    As-Salam ‘Aleykoum

    8
  9. AbdallahJoneJLB    

    Salamou ‘alaykoum.

    Moi aussi, je kiffe l’article. :-)
    Surtout le petit clin d’oeil. ^_^

    9
  10. Ahmad3    

    BarakAllahu fikum.

    10
  11. Red    

    As-sallamou ‘alaykoum,

    Bon article!
    Maintenant arretez de dire que al-kanz « abuse ».
    Si vous voulez manger a Mc do, vous faites ce que bon vous semble.

    11
  12. El Mejri    

    Salam Ahlaykoum

    Pourquoi venir s en prendre et s attaquer a des personnes qui agissent pour le bien et sont trés utiles a la Oumma de par leurs infos véridiques et trés pertinentes sur notre facon de consommer ( Le frére Fathi et tous ceux engagés pour défendre le Halal et le droit du consommateur musulman )

    Pourquoi au lieu de reconnaitre la qualité de leurs investigations et de les encourager et de propager le bien critiquer et encore critiquer et jamais etre satisfait ??

    Enfin bref je vais pas perdre mon temps avec des personnes a l esprit mal tourné qui n arrivent meme pas a voir la nihma d avoir des personnes au sein de la Oumm qui dénonce et qui informe pour l intéret des musulmans et non pas pour leurs personnes mais dans l intéret collectif !

    On peut ne pas être d accord mais on se doit d avoir le bon comportement pour Allah alors je ne fais la morale a personne j ai assez de boulot avec moi meme mais c est juste un rappel qui profite également a moi meme

    Les personnes qui agissent pour notre intéret moi je leurs dis qu Allah nous rassemble dans la cause du Bien et fasse de nous des adorateurs sincéres et engagés pour la réussite et le bien de la communauté

    Allahi Jazikoum bi khayran pour nous faire prendre consciende du monde industriel de malfrats qui nous entoure et de dénoncer leurs pratiques

    12
  13. usé    

    Sallam

    @ akhi al-kanz, je ne sais pas si c’est util par rapport à la photo de la cuisine mac do qui vous a été fournie par le manager, il sera peut etre utilise de flouter tout ce qui a autour, car ils pourront peut-etre reconnaitre le restaurant et nuire le manager en question wa ALLAH a3llam.

    Merci pour l’article ;).

    Sallam

    13
  14. Abou amine    

    Cassééé Mc do

    14
Sites Partenaires : Fisabilik | ADABéo | Oumzaza | Aïd moubarak | Ramadan