Lettre à une mosquée : « je vous adresse ce message de solidarité »

Par Al-Kanz

Si l’islamophobie est forte en France, tout le monde n’est pas islamophobe.

Alors que le ministre de l’Intérieur, adoubé par le président français, vient de tirer les premières salves de la guerre que compte mener Nicolas Sarkozy contre les musulmans (lire Comment Nicolas Sarkozy va lancer sa candidature), en France, il demeure des citoyens qui n’ont pas envie de bouffer du musulman. A l’instar d’un monsieur, qui vit pas loin d’une mosquée, dans une ville de province, et qui en mars dernier a envoyé une lettre à l’association qui gère cette mosquée. Nous vous en livrons la teneur, avec l’autorisation de l’auteur et de l’association qui a reçu la lettre, à travers deux extraits.

Mesdames, Messieurs

En tant que citoyen français non musulmans, je suis indigné par le traitement qui est actuellement fait dans mon pays à la religion musulmane, et pas assimilation lapidaire, aux hommes et femmes venus « d’ailleurs».

J’ai beaucoup voyagé librement dans quelques pays à dominante musulmane. Que ce soit au Maroc, en Algérie, en Libye, en Jordanie, en Syrie, en Turquie, en Bosnie, à Oman, j’y ai toujours rencontré et ressenti de la tolérance, l’expression de sentiment de paix, d’accueil, et d’amitié.

je vous adresse ce message de solidarité

Je voudrais, par votre intermédiaire vous dire et dire à votre communauté xxxxxxxx, qu’il y a aussi dans ce pays d’autres hommes de paix et parce que honteux de l’insultante injustice qui est faite à votre foi, par ignorance ou fanatisme, hélas aussi par bêtise, vous faire savoir qu’en cas de nécessité, vous trouverez en moi un ami, un allié et si je le peux une assistance réelle, sincère et désintéressée, sans arrière pensée religieuse, sans prosélytisme de quelque nature que ce soit, mais simplement laïque et humaine.

Vous êtes membre de la mosquée la plus proche de mon domicile et au nom de tous les musulmans que j’ai rencontré, dans les déserts, dans les villes ou dans les campagnes, riches ou modestes qui m’ont aidé du plus simple sourire à l’assistance la plus «technique», au nom de tous ces hommes et de toutes ces femmes, au nom de mes amis en terre d’islam qui ont laissé dans mon coeur une parcelle d’amitié, de lumière et de vie, au nom de tous ces humains à la même couleur de sang que le mien, je vous adresse ce message de solidarité.

PS : l’argent n’est pas une finalité mais un outil. Ci-joint un chèque modeste de 50 euros afin que vous l’utilisiez au meilleur de vos nécessités.

je vous adresse ce message de solidarité

La sympathie de la démarche tranche avec la violence des attaques de l’UMP et de tout l’infâme cirque pour dédouaner les propos indignes du ministre. On notera que malgré la teneur des propos ne déclenche qu’une polémique, oubliée dans dix jours. Une fois encore, les musulmans sont la variable d’ajustement – pour reprendre une formule de Marwan Muhammad du site FoulExpress – des mesquineries électoralistes tant de la droite que de la gauche. Misère de la politique française qui préfère la détestation des musulmans à l’amour des Français.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. ibn Omar    

    Salam alaykoum.

    Que cela soit cause de sa guidée vers l’Islam, amine.

    1
  2. Shak    

    amiine

    2
  3. Mhamed    

    amin yarb …

    3
  4. Mooslym    

    As-Salam ‘Aleykoum

    J’ai également eu la chance de lire une lettre remplie d’émotions d’un chrétien avec un don envoyé à une ONG musulmane où je travaillais, j’ai oublié de la prendre en photo. Dommage.

    :-) a nous de leur faire la dawaa par notre bon comportement, comme nous le demande l’Islam.

    kheir in shâ a Llah.

    As-Salam ‘Aleykoum

    4
  5. Sando    

    Un brave homme. Les adeptes des théories racialistes de Jules Ferry ou du 3ème Reich ferait bien de voyager…

    5
  6. abou mohamed    

    as salamou alaikoum,

    un homme qui a voyagé sera forcément plus ouvert qu’un homme qui n’est jamais sorti de sa campagne, et qui n’a jamais vu d’autres arabes que dans le JT de 13h sur TF1…

    6
  7. AbouAdem    

    Salam,

    Ce matin, en écoutant RMC, un auditeur nous parle d’un peuple. Un peuple qui est multiraciale, un peuple qui sans pour autant aimer son prochain, vit très bien avec son voisin, l’apprécie, le respecte.
    Son voisin est blanc, noir, arabe, asiatique. Il est athé, chretien, juif, musulman ou peu importe.
    Son voisin est finalement dans la même situation que lui. As peu de chose près les mêmes préoccupations, les mêmes attentes de ses élites.
    Il en a plus que marre de ses élites qui se foutent royalement de sa personne. Face à ses problèmes, on lui sort de fausses excuses, on veut qu’il haisse son voisin qui a les mêmes problèmes voir pire, mais il n’a jamais de solution pour les siens.
    Il voit surtout ses élites se gaver, invectiver, insulter, mentir et spolier le peuple. Et comble de tout, sans aucune gène, ils prétendent comprendre le peuple et parler en son nom !

    Ce peuple là ne vit pas dans une dictature ou dans un système obscurantiste, archaÏque !
    Non, au contraire, ce peuple vit dans une démocratie.
    Ce peuple a, il y a fort longtemps, décapité son roi.
    Ce peuple est à l’origine de la déclaration des droits de l’homme et de nombreuses avancées pour l’homme dans ce monde moderne.
    Ce peuple, c’est le peuple français !

    Wa salam

    7
  8. Oum imene    

    Salam aleykoum

    Barak’Allahou fik pour ce partage. Très sincèrement, c’est en lisant des choses comme ça que mon esprit s’apaise face à la discrimination grandissante envers notre communauté. Qu’Allah nous apporte la patience.

    8

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE