Abattage rituel : les trois projets de loi étouffés par l’UMP

Par Al-Kanz

Trois fois. A trois reprises, des élus de droite ont voulu faire les francs-tireurs, avec dans le viseur le halal. A trois reprises, ils ont dû renoncer.

Trois fois. A trois reprises, des élus de droite ont voulu faire les francs-tireurs, avec dans le viseur le halal. Voulant profiter du climat islamophobe et des polémiques démagogiques de certains politiciens qui, incapables de servir les Français, vomissent en toute confiance sur les musulmans, ces derniers ont donc décidé de s’en prendre à l’abattage rituel.

Problème : s’en prendre à l’abattage rituel, c’est s’en prendre aussi casher (tout comme s’en prendre aux piscines non-mixtes, c’est s’en prendre, par exemple, aux Loubavitchs, soutenus par le grand rabbin de France, prévenez donc Claude Guéant et ses amis).

Or, l’abattage rituel est depuis des années sous la protection de l’actuel président de la République, Nicolas Sarkozy, qui en a fait une affaire personnelle.

Depuis 2010, nous avons évoqués ces cas, particulièrement intéressants, mais dans différents articles. Pour plus de lisibilité et d’accessibilité, nous vous proposons de les réunir dans ce nouveau billet, afin que chacun puisse en disposer aisément.

Proposition de Nicolas About (Union centriste)

Déposée au Sénat le 15 septembre 2010. Nomination d’un rapporteur le 13 octobre 2010. Retirée depuis.

Nicolas About Abattage rituel

Pour aller plus loin : Le texte de loi qui veut limiter, voire interdire*, la viande de juif et de musulman.

Proposition de Nicolas Dhuicq (UMP)

Déposée au Sénat le 18 novembre 2010. Retirée par son auteur le 1er décembre 2010.

L'UMP fait retirer la loi contre l'abattage rituel
Source : Assemblée nationale

Lire – L’UMP fait retirer en catimini la loi contre l’abattage rituel.

Proposition de Françoise Hostalier (UMP)

Déposée à l’Assemblée nationale le 22 février 2012. Retirée le 1er mars 2012.

Abattage rituel - Hostalier

Lire – Abattage rituel : une proposition de loi retirée par l’UMP une semaine après son dépôt

Sans oublier le rétropédalage des députés européens, issus de l’UMP, qui ont dû là encore se parjurer en juin après un vote en avril en faveur de l’étiquetage.

Lire – Abattage rituel : l’Europe vote l’étiquetage « abattus sans étourdissement »

Et

Lire – Plus de mention « abattus sans étourdissement » sur les étiquettes

De même après avoir gesticulé pendant des semaines avant son débat fumeux contre l’islam, Jean-François Copé a fait silence lors que le débat eut lieu. Il faut dire que le grand rabbin de France, intervenant notamment au sujet de l’abattage rituel, n’a pas manqué de tirer les oreilles de tous ces élus et ministres, qui pendant des semaines n’ont eu de cesse de taper sur le halal et les musulmans. Tous écoutèrent religieusement.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE