Abattage rituel : mais où est passé le CFCM ?

Par Al-Kanz

Des rumeurs laissent entendre depuis des années que le CFCM représente les musulmans en France. On nous aurait menti ?

S’il est reproché régulièrement au CRIF une propension à intervenir à tort et à travers dès lors qu’un fait-divers touche un membre de la communauté juive, des semaines de polémiques nauséabondes pendant lesquelles on s’essuie littéralement les pieds sur les musulmans ne réussissent pas à faire sortir le CFCM de son silence. Il semblerait qu’il n’ait toujours pas eu l’autorisation – ni les éléments de langage – de s’exprimer largement et publiquement.

Voici ce que l’on peut lire ces dernières heures dans la presse.

« Sollicité à plusieurs reprises, le Conseil français du culte musulman (CFCM) n’a pu être joint. »

— AFP via Linternaute.com

« Contacté à plusieurs reprises, le Conseil français du culte musulman (CFCM) s’est refusé à tout commentaire sur ce point. »

— AFP

« Silencieux depuis le début de la polémique sur les viandes halal et casher, le Conseil français du culte musulman (CFCM) n’a toujours pas réagi à ces déclarations que l’opposition assimile à une forme de « stigmatisation » des Français musulmans en France. »

Huffington Post

L’agence Reuters a réussi tout au plus à tirer une réponse timorée du président du CFCM.

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, s’est dit pour sa part « inquiet » de la polémique sur l’étiquetage « halal » et « casher » qui « crée des tensions dans la société ». Il juge cette idée « stigmatisante » pour les musulmans et les juifs. »

— Reuters via LeMonde.fr

Si les rodomontades du CFCM sur la certification halal sont toujours passé quasi inaperçues, son désintérêt – doux euphémisme – pour la communauté musulmane apparaît au grand public sous lumière cruelle. S’il fallait une preuve, cinglante, pour le démontrer, nous l’avons.

Crédit photo Une : bobjagendorf



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (27 commentaires)

  1. Mohammed    

    As salâmou ‘alaykoum,
    c’est ce que je me disais ce matin en regardant BFM: Richard Prasquier ,président du CRIF, n’a pas attendu pour répondre à F.Fillon qui disait que l’abattage rituel tant juif que musulman était une pratique d’un autre âge. Par contre, du côté des musulmans, c’est silence radio…Peut être le temps de trouver une réponse avec des mots neutres, qui ne fâchent personne.

    1
  2. toufik    

    salam alekoum,
    Je me demandai ce matin également comme Mohamed si le CFCM était destiné à réagir sur les attaques ouvertes en direction des musulmans. J’ai le sentiment d’être méprisé par l’Etat et nos représentant du CFCM…c’est troublant!
    Je propose à tous les Alkanzautes de faire un email au président du CFCM pour lui demander de pas trembler lorsqu’il faut défendre nos intérêts sur tous les plans. Probablement que des centaines de mails vont les faire réagir!! du moins je le souhaite …

    2
    • abdelghani    

      salam alaikoum,
      honte à nos représentant du conseil du culte musulman qui ne représentent à vrai dire que leurs propres intérets.
      depuis le temps ou la xénophobie et l’islamophobie sont devenues la religion de l’état français ,je n’attend plus rien de ces inféodés.
      le jour du jugement dernier ils rendront compte de leurs trahisons à dieu tout puissant.

      2.1
  3. mohamed 91000    

    Assalamou ‘alaykoum,

    Cette instance a été créé par un certain ministre de l’intérieur à l’époque ; ces représentants avant de représenter les musulmans de France, représentent surtout les pays étrangers (Maroc, Algérie) et surtout eux-mêmes. Mr Sarkozy les a placés là pour mieux les manipuler et pour leur donner une certaine légitimité qu’il n’ont jamais eu. Ne compter pas sur ces gens là, car malheureusement pour eux, ont toujours peur de l’empire coloniale…

    Wassalam

    3
  4. Oum imene    

    As salamu aleykoum

    Il faut le reconnaître que si la communauté musulmane était aussi soudée que la communauté juive, beaucoup de choses se passeraient différemment à mon avis. La soumission au « blanc » est une trace indélébile chez beaucoup de nos représentants.
    Qu’Allah nous guide et qu’Il nous donne la patience, c’est la seule vérité!

    4
  5. akhi    

    salam alaykoum

    Il faut surtout reconnaître que la presse et les politiques n’invitent pas les musulmans pour pouvoir leur faire « dire » tout et son contraire.
    Quand j’entends M. Copé dire que les musulmans sont contre l’étiquetage, je me dis qu’on nous prend vraiment pour des boulets. Alors que l’on sait très bien qu’un étiquetage (fait par des organismes indépendants – comme dans le bio) permettrait de clarifier grandement le marché de la viande (halal ou pas).

    Cordialement.

    5
  6. Kapêka    

    As salamu aleykom

    Le CFCM Baillonné pendant la campagne ?

    Enfin, qu’Allah nous guide

    6
  7. 7
  8. halalovore    

    Le CFCM ne réprésente rien pour moi. Je ne veux pas qu’il parle en mon nom.

    Le CFCM c’est la perpétuation du paternalisme, du colonialisme, du béni oui-ouisme.

    CFCM et Grande Mosquée de Paris d’ailleurs.

    8
  9. Slaughter    

    La création du CFCM par Sarkozy me fait penser à la création du Consistoire par Napoléon. Napoléon l’a créé pour faciliter l’assimilation des juifs en France. Et aujourd’hui, il s’agit justement d’un rempart contre l’assimilation et il défend la traduction juive (ce que d’ailleurs les juifs assimilés ne supportent pas et dénoncent) ! Alors certes vous pouvez dire que le CFCM a été mal créé et pour de mauvaises raisons… mais il s’agit d’une structure reconnu par l’Etat donc à vous musulmans de France d’en faire le fer de lance de la défense de vos intérêts.
    Et puis prenez comme dirigeants des « civils » expérimentés pas des « religieux ». Aux imams/rabbins la religion et la défense des intérêts aux lobbyistes.
    Comparez Mohammed Moussaoui (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Moussaoui), universitaire et prêcheur aux dirigeants communautaires juifs, vous verrez la différence d’expérience :
    – Dov Zerah, ENA, haut fonctionnaire, ex-président du consistoire de Paris
    – Henri Hajdenberg, avocat pénaliste, ex-président du CRIF
    – Roger Cukierman, ESCP et banquier, ex-président du CRIF
    – Joel Mergui, dermatologie de formation, président du Consistoire de Paris, ex-président du Consistoire Central
    – Richard Prasquier, cardiologue, président du CRIF

    9
  10. halalovore    

    Fillon recevra demain le grand rabbin et le président du Consistoire.

    Quelle gifle pour le CFCM!

    « Matignon indique que François Fillon recevra mercredi à 12h15 le grand rabbin Gilles Bernheim et le président du Consistoire central, Joël Mergui, pour «parler directement avec eux».

    10
  11. Abou Ibrahim    

    J’ai essayé de mailer le CFCM ce matin mais il n’y a pas d’adresse @.
    Il reste le bon vieux téléphone pour tenter d’avoir l’inénarrable Moussaoui.

    Faut leur mettre la pression à ces béni-oui-oui. Les blédards qui nous représentent y’en a marre !

    11
  12. Al-Kanz    

    Merci à tous de modérer vos propos ou d’exprimer votre colère et votre indignation ailleurs qu’ici :)

    12
  13. samir    

    un grand bravo au crif , pour le cfcm vous reprensenter que vous meme , jusqu’a quand ce silence ???!!!!

    13
  14. EL Bashir    

    Moi y a un truc que je ne comprends pas, pourquoi attendre qu’un organisme (qui je le rappel, a été mis en place pour nous representé par le gouvernement, une sorte de vatican en quelque sorte, mais qui n’agissent que pour leur propre compte) réagissent si je ne me sens pas, mais vraiment pas, en adequation par cet organisme ? Au contraire, qu’ils parlent ou se taisent, cela ne me fait ni chaud ni froid.

    14
  15. Ahmed    

    « L’UOIF considère que le discours de stigmatisation et d’exclusion visant à mettre en question la communauté musulmane, représente une atteinte très grave au crédo français et particulièrement à sa pierre angulaire : la liberté des pratiques religieuses. Une telle atteinte est incompatible avec les principes de justice et d’égalité dans une société qui se veut démocratique et de droit.  »

    Lu sur le site de l’UOIF :
    CAMPAGNE DE STIGMATISATION DES MUSULMANS, L’ALIBI DU HALAL
    http://uoif-online.com/v3/spip.php?article1234

    15
  16. Mohamed    

    Les propos de François Fillon sont clairement une atteinte aux articles 1 de la constitution et de la loi sur la laïcité de 1905.La République assure la liberté de culte et de croyance et vu que le faite de manger halal ou casher fait partie du culte.Donc 0 pointé je lui donne sur la déclaration.
    Au nom de quoi parle-t-on de pratiques ancestrales? Où est le respect de la foi, des pratiques et des individus?

    16
  17. adil    

    J’avais déjà mis les pieds dans le plat il y a quelque temps de ça, mais mon message n’est pas passé.
    Alors pour une discussion ouverte, franche et sans manque de respect, il serait bon de parler  » des responsables musulmans » et des questions qui se posent. Qui sont ils? d’où viennent-ils? Pourquoi ces responsables nous proposent-ils essentiellement des affrontements entre pays du maghreb (fitna)?
    Je trouve anormal que la grande majorité « des responsables et cadres de représentant des musulmans » viennent du maghreb et ne comprennent pas la problématique des musulmans en France ou ne veulent pas la comprendre.
    De plus ils ont du mal à exposer une idée claire et l’usage de la langue française est parfois limite…
    Il faut que cela change et que d’autre prennent des responsabilités.

    17
  18. Slaughter    

    @adil : la question est déjà le niveau de compétences religieuses des imams made in France et leur nombre. S’ils ne sont pas assez nombreux ou peu compétent par rapport aux « étrangers » alors le mouvement ne s’inversera pas. Il faut donc se poser la question d’une école de formation des imams, de la même manière qu’il existe une école rabbinique pour les juifs (dans laquelle d’ailleurs une formation universitaire (peu importe la matière) parallèle est obligatoire afin de ne pas mettre en face des fidèles des analphabètes).
    Il faut ensuite séparer les fonctions religieuses des fonctions administratives : un imam n’est pas forcément un bon gestionnaire ou un bon interlocuteur avec les pouvoirs publiques.
    Quant à la question du financement, si les mosquées sont financés depuis l’étranger, cela peut expliquer le parachutage de responsables étrangers (celui qui paie décide). La source de financement doit donc changer : taxes sur les produits halal et dons des fidèles (je pense que les musulmans ont le sens de la communauté et du devoir, les dons peuvent donc représenter une source non négligeable de financement).

    18
  19. Al-Kanz    

    Slaughter,

    La sclérose actuelle est voulue et entretenue par les autorités françaises qui tiennent à avoir la main sur les musulmans de France. Le CFCM est l’outil, inopérant à leur grand désarroi, qui a été mis en place à cet effet.

    19
    • adil    

      Tout à fait, c’est exactement ce que je sous-entendais dans mes propos et pour répondre à Slaughter je ne pense pas que cela soit dans l’intérêt des responsables actuels de former des imams en France avec un bon niveau…

      19.1
  20. adil    

    J’ai oublié de vous faire part d’une situation dramatique dans une petite ville du nord.
    Autour d’une petite place on trouve deux mosquées, une Algérienne et l’autre Marocaine…
    Voilà où nous mènent ces « responsables » qui visent leurs propres intérêts, des personnes sans conscience!

    20
  21. Slaughter    

    @Al-Kanz: les autorités françaises « souhaitent avoir la main sur les musulmans de France » et laissent donc les mosquées à des mains étrangères ??? Je ne comprends pas la logique…

    @adil: quel est l’intérêt des responsables actuels alors ?
    Concernant les 2 mosquées, cela ne me choque pas si les rites algériens et marocains sont différents…

    21
  22. adil    

    @Slaughter:Les intérêts ne sont pas les mêmes pour un responsable ou imam venant de l’étranger.
    Il aura à rendre des comptes au pays d’origine et donc une sorte d’aliénation. Concernant les autorités Française, elles ont des leviers plus importants avec une personne n’a pas envie de perdre son salaire, ses privilèges et sa naturalisation. Je vois également la possibilité de diviser les musulmans (diviser pour mieux….).
    Concernant les rites, ce sont les mêmes, tous les deux sont Malikites et cela m’étonne que tu poses la question???
    Le mal que provoque la situation de cette place est bien plus profond que tu ne l’imagine et le prophète SWS nous a mis en garde… Pour rappel, un pays du golf voulait financer la mosquée Marocaine, mais a demandé quelle était la première installée sur la place… C’était l’Algérienne et ils n’ont donc intelligemment pas donné suite. Tout est résumé dans leurs décisions

    22
  23. Slaughter    

    @adil Personne n’a envie de perdre son salaire, le seul levier qu’ont les autorités françaises sur une personne venant de l’étranger est si cette personne n’a pas acquise la nationalité française. Mais cette personne restera de toute façon tributaire de l’autorité qui lui verse son salaire, comme tout employé. C’est pour cela que les dirigeants communautaires doivent être des notables avec leur propre activité (cf les dirigeants communautaires juifs) et revenus. Les responsables du cultes (imams, rabbins) restent des employés mais soit de leur communauté soit de l’autorité consistoriale française (CFCM ou autres) : dans les 2 cas, leur financement doit être indépendant (basé sur les taxes sur les produits alimentaires certifiés et les dons des fidèles). De mon point de vue, les musulmans de France doivent prendre conscience qu’un financement de l’étranger ne sert pas leurs intérêts à long terme. Mais il est peut être encore trop tôt et il faudra peut être encore quelques générations pour que le cordon ombilical soit coupé ? D’après vous quelle est la raison de cette dépendance aux pays du golfe ? Est-ce uniquement financier ?

    Oui, concernant les rites je ne suis pas calé… car je suis juif :-) et originaire d’europe de l’est qui plus est :-D Mais je suis de ceux qui trouve que les communautés musulmanes et juives de France ont bien plus de points et d’intérêts communs que ce que les médias veulent nous faire croire. D’ailleurs les rites et traditions juives et musulmanes sont bien plus proches en regard de celles chrétiennes…

    23
    • adil    

      @Slaughter: Les musulmans dans la grande majorité ne se retrouvent pas dans ses représentants (aucune action concrète, ne se font pas respecter et subissent les invectives sans broncher), alors il faut que cela change…
      Vos représentants se font entendre et sont plus attentifs à votre communauté, mais surtout, il y a une certaine confiance dans vos organisations.
      Oui, effectivement nous avons beaucoup de points communs et devrions lutter ensemble pour nos convictions et nos droits (merci d’en faire part au CRIF :-) ).
      Ne pas oublier que le musulman doit le respect aux gens du livre (Juifs et Chrétiens ancien testament) et que nous reconnaissons Moîse, David, etc…

      23.1
  24. La mosquée de Paris quitte-telle vraiment le CFCM ?    

    […] silence répété lors des différentes affaires liés au faux halal, son refus de défendre l’abattage rituel que ses sorties timorées n’ont pas réussi à faire oublier, son incapacité à prendre […]

    24

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE