La mosquée de Paris assiégée par des hommes armés

Par Al-Kanz

Nicolas Sarkozy a inauguré aujourd’hui une stèle en hommage aux soldats musulmans morts pendant la Première Guerre mondiale

C’était aujourd’hui à Paris, en France. Le président de la France, Nicolas Sarkozy, selon les autorités françaises, Nicolas Le Pen selon le prestigieux Wall Street Journal, se rendait à la mosquée de Paris, accueilli par le dévoué Dalil Boubakeur. But de la visite : inaugurer une stèle en hommage aux soldats musulmans morts pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918). Les veinards.

Rendre hommage aux morts, salir les vivants

En pleine période électorale, on peut se demander pourquoi le candidat de l’UMP s’emploie à draguer les morts musulmans. On aurait pu penser qu’il s’agissait là d’une nouvelle tibériade. La mosquée de Paris est dans le Ve arrondissement parisien, rappelons-le.

Pas possible, ces morts ne devaient pas être inscrits à l’époque sur les listes électorales et de toute façon il eût été du plus mauvais genre de remplir des bus d’ossements vieux de cent ans, comme l’a fait l’UMP ce week-end en transportant des musulmans et des musulmanes, voilées et humiliées lors du discours du président contre les musulmans, transportées puis humiliées pour le compte d’acteurs associatifs qui roulent pour Nicolas Sarkozy dans l’objectif de prendre la place des actuels tenanciers du CFCM.

Lire chez StreetPress – UMP : Des bus séparés homme/femme

Rendre hommage aux morts et salir les vivants. Quelle drôle conception du respect d’autrui. Bref, passons. Aujourd’hui donc Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris, a accueilli le président, qui comme tout déplacement est protégé par toute une escouade en général assez discrète. Sauf aujourd’hui.

Des hommes ostensiblement armés sur le minaret

Comme on le voit sur la photo suivante, les tireurs d’élites surveillaient ostensiblement les environs de la mosquée, depuis son bien joli minaret, canon du fusil bien en vue.

Mosquée de Paris : visite de Nicolas Sarkozy
Mosquée de Paris – Source : Jérôme Chapuis

Après la visite du candidat à la présidentielle Nicolas Sarkozy, Dalil Boubakeur n’a rien dit sur la commission théologique qu’il devrait sans nul doute convoquer pour voir s’il n’y aurait pas dans l’islam, ses textes, ses fondements, quelque chose qui appellerait à voter UMP à la présidentielle.

En islam, la niya (intention) est un fondement de la praxis du croyant. Dalil Boubakeur, dont le poste de préposé musulman est mis en danger par les organisateurs de transport de musulmans à des meeting de la droite un dimanche de mars, pourrait statuer sur les nyia de vote.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. Donia    

    Et parce qu’il s’agissait de combattants du maghreb et d’autres pays d’Afrique, ceux ci sont donc forcément musulmans. Quelle logique!

    1
  2. AbouAdem    

    Salam alaykoum

    L’image du minaret avec des snipers bien visible est lourd de sens.

    Wa alaykoum salam

    2
  3. lapoupeetousse    

    salama alaykoum,
    difficeile de parler sans passion mais on va essayer!
    alkanz tes zrticles sont bien trop révélateurs malheureusement. j’ai lu les articles de street press et le canard maudit. Tu peux demander à un savant si j’ai le droit de faire doua en soujoud contre les brels qui disent nous représenter?

    3
  4. karim    

    salam wesh on se croirait à Bagdad et encore(lol)
    c’est quand meme le pdt de la république je pense pas que c’était de la provoc
    @tek:le maire de drancy est NC pas ump

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE