Comment tuer un Arabe

Par Al-Kanz

Deux internautes sont arrivés sur Al-Kanz en tapant « comment tuer un Arabe » dans un moteur de recherche.

Ce qui suit est la capture d’écran du tableau de bord de Google Analytics, outil de statistiques que nous utilisons pour notre site. Nous l’avons prise cet après-midi. On y lit la liste de mots-clé que des internautes présents sur Al-Kanz.org à ce moment-là ont tapé sur Google avant d’y accéder. Parmi eux, deux personnes cherchaient à savoir « comment tuer un Arabe ».

Comment tuer un Arabe

Cette recherche fait écho à l’appel à égorger des musulmans publié en septembre dernier sur Facebook.

ou encore à un mail reçu et à un commentaire laissé sur Fdesouche en 2010 (voir : Indésirable).

islamophobie

Souvenons-nous encore de cette question posée sur Yahoo questions-réponses : « Comment tuer des Arabes de façon halal« .

Comment tuer des Arabes de façon halal

Tout ceci n’est que le fait d’internautes à la curiosité très particulière. C’est du virtuel, pas la vie réelle. Évidemment, il ne faut faire aucun lien avec le climat actuel. Évidemment.

Évidemment, une certaine forme de journalisme qui abîme la société en stigmatisant les uns, en excitant les autres, les semaines de muslim-bashing à vous donner la nausée, la polémique démagogique contre le casher le halal, les sorties éhontées des politiques de droite comme de gauche, et encore moins le spectacle catastrophique d’une classe politique s’empressant de verser dans un clientélisme électoraliste en donnant l’impression à l’opinion publique échaudée de servir juifs et musulmans plutôt que de répondre aux angoisses de tous, ne sont évidemment en rien dans le climat délétère que l’on connaît en France aujourd’hui.

Évidemment tout cela n’est en rien dans l’explosion des messages xénophobes et des appels au meurtre qui se multiplient sur Internet. Si ne pas appartenir ostensiblement au corps traditionnel français devient aujourd’hui source d’angoisse au supermarché, dans l’administration, dans les transports en commun, dans la rue, si allumer sa télévision, surfer sur les sites Web d’information, écouter les discours politiques génèrent parfois angoisse et là encore nausée, non ce n’est pas la faute de ceux qui du matin au soir et du soir au matin ont décidé de palier leur incapacité à redresser la France en faisant porter le chapeau à l’allogène, dans toute sa diversité.

Évidemment, il ne faut absolument faire aucun lien entre ce climat délétère et la mort de Imad Ibn Ziaten, 30 ans, Abel Chennouf, 24 ans, Mohamed Legouad, 26 ans, les trois militaires d’origine maghrébine assassinés à Montauban et Toulouse, ni celle de Jonathan Sandler 30 ans, ses deux enfants Aryeh, 3 ans et Gabriel, 6 ans, et Miryam Monsonégo, 8 ans, tombées sous les balles lors de l’attaque de l’école juive, toujours à Toulouse. Des balles tirées avec la même arme. Tous assassinés vraisemblablement pour ce qu’ils sont. Ne faire aucun lien, non. Mais ne pas s’empêcher d’y penser fortement. Péniblement.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. Abuljoud    

    Communiqué de l’UJFP.
    http://www.ujfp.org/spip.php?article2244

    1
  2. Batoul    

    salamu aleykum,

    quel bon article, nous savions tous qu’ il arriverait ce qui est entrain de se produire, ils ont tiré la corde jusqu’ à ce qu’ elle se casse dans la tete de celui qui sème l’ horreur.

    Je ne trouve pas grand chose à redire, tout a été dit, et cette fois, nous ne pouvons qu’ espérer une seule chose, c’ est que demain d’ autres enfants ne trouvent pas la mort; je prie beaucoup pour tous, et particulièrement pour nos soeurs de Toulouse; leur voile représente beaucoup de choses depuis des années en France… et ce meurtrier semble etre la main, le prolongement des idéologies pourries qui fleurissent en abondance dans les esprits abrutis et malfaisants d’ un grand nombre de nos concitoyens.

    qu’ Allah ta’ ala nous accorde Sa Miséricorde,

    et encore merci pour cet article.

    Salamu aleykum

    2
  3. Sofiane    

    Excellent article, et oui les politiques sont responsables de cela.

    3
  4. lou    

    salam alikum
    cela me rappelle une conférence d un shikh , il y a 15 ans , ou il disait que les musulmans de France ont le même destin que les Bosniaques il y a 15 ans , je n y est pas cru mais aujourd’hui je n ai pas les même réserves

    4
  5. pez    

    bonjour, je ne suis pas musulman, et je constate les mêmes dérives de la société…l’amalgame de touts les cotés est catastrophique, les extremes droites (multi confessionelles ) gagnent du terrain en profitant du terreau de l’ignorance, de la frustration et de la haine enfouis … il est urgent que chaque « communauté » dégégent la petite minorité imbéciles qui plombe l’ambiance, cela est valable pour les chretiens, les musulmans et les juifs…

    5
    • Wildmangabey    

      Non musulmane ni juive, en fait agnostique et citoyenne du monde, je suis entièrement d’accord avec les commentaire de Pez.

      Ceci dit il ne faut pas oublier que le lien entre les 3 militaires assasinés et la tuerie à l’école de Toulouse (puissent-ils reposer en paix) est avant tout un seul individu, surement complètement taré et ignorant surtout…

      Peace & Love

      5.1
      • Kyle Butler    

        A croire qu’un meurtrier ne saurait être qualifié de « sain d’esprit »: il « doit » être fou, il « doit » y avoir un problème, il ne « peut » pas être « normal », il ne saurait être « banal ». C’est drôle comme réflexion…

        5.1.1
  6. Batoul    

    Salamu aleykum,

    ce matin je suis totalement consternée; cette fois je n’ ai plus aucun mot pour exprimer ce que je ressens… Mes chers frères et soeurs, il est grand temps de se mettre au travail, de relever les manches, pour lutter contre l’ ignorance et la haine, il est impératif de retrouver le bon Islam;

    j’ étais persuadée qu’ il n’ y avait qu’ une certaine catégorie de gens pour perpétrer de tels crimes sur des enfants, comment pouvais-je imaginer un tel dénouement. quelle tristesse…

    salamu aleykum

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE