Une mairie invente le mariage blanc… entre Français

Par Al-Kanz

Selon le collectif contre l’islamophobie en France, une mairie du Rhône a refusé le mariage entre deux personnes de nationalité française.

On connaissait le mariage blanc, qui consiste le plus souvent en un arrangement entre deux personnes pour permettre généralement à l’un des deux d’obtenir des papiers en règle. On connaissait le mariage gris, qui, à la différence du mariage blanc, ne repose sur aucun accord entre les futurs conjoints. Dans ce cas, quand l’un croit à l’ode à l’amour, le second mise sur une fraude à l’amour. Dans les deux cas, le mariage unit un ou une étrangère avec un citoyen du pays.

Eh bien, il semblerait que la mairie de Brignais (69) vienne de consacrer un troisième type de mariage, le mariage blanc entre Français, comme le rapporte le CCIF (collectif contre l’islamophobie en France). Considérant l’union suspicieuse, allez comprendre pourquoi…, la mairie a décidé de diligenter une enquête.

[…] le couple est convoqué pour une audition à la mairie afin de vérifier la légitimité du mariage. Cette procédure, réservée aux couples dont l’une des personnes est étrangère, sert à prévenir les mariages « de complaisance », les mariages blancs. Or, les deux conjoints sont français. Cette information, personne ne semble s’y arrêter. Lors des auditions séparées du couple, tout est abordé : rencontre, date de naissance, prénom des parents du conjoint, religion…

Après procédures et enquêtes, le procureur de la République autorisera le mariage. Trop tard. Le couple « mis à rude épreuve » précise le CCIF, se sépare.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : La mairie refuse leur mariage



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. Redaa    

    Assalam alaikum

    Il y a encore des musulmans qui vont à la mairie ?

    1
  2. Oukht lili    

    Sobhanallah… Ou va t on comme ça?…. Ça devient n’importe quoi…

    2
  3. AbouAdem    

    Salam alaykoum

    Aujourd’hui, les musulmans doivent faire face à une vague islamophobe très virulente.
    Dans la majorité des cas, il ne faut pas répondre à ces provocations et continuer à vivre sa vie en accord avec notre dine.

    Parfois, il faut réagir.

    Et dans ce cas là, une seule chose. Trainer cette mairie devant la justice.
    Il existe encore des lois dans ce pays qui nous protèges.

    On ne doit pas tout accepter, y compris des plus hautes autorités de ce pays, qui sont parfois hors-la-loi !
    Et dans le doute, n’hésitez pas à contacter le CCIF

    N’hésitez pas à soutenir le CCIF en adhérent.

    Wa alaykoum salam

    3
  4. naima    

    salam alaykoum,

    il y a une chose qui m’échappe, sur quoi c’est basée cette mairie pour qualifier la future union comme étant un mariage blanc??

    une plainte en bon et du forme est de rigueur, car il y a un énorme préjudice moral dans cette histoire!

    4
  5. Djamila    

    Personnellement, ce couple a commis une erreur : il n’aurait jamais dû répondre aux questions qui sont très personnelles et à la première convocation aurait dû se faire assister de son avocat. De plus, s’il n’a pas résisté à cette affaire, à quoi aurait-il pu résister ? c’est que la base n’était pas très solide finalement et ils ont peut-être eu raison de ne pas se marier ?
    A leur place, j’attaque la mairie en justice et je les fais cracher !

    5
  6. zeineb    

    salam aleykoum

    ou aussi ne pas se marier, et changer de mairie, et ne pas aller a leur convocation…

    6
  7. Abou walou    

    Salam alaykoum.

    C’était une épreuve, et d’autres épreuves plus difficiles peuvent arriver une fois marié..

    En tout cas, ils n’étaient pas destinés, et l’on doit accepter le destin… surtout si l’on a consulté Allah pour qu’ Il nous écarte de l’affaire s’il n’y a pas un bien…

    Il se peut que l’on aime une chose, alors qu’elle est un mal pour nous…

    kheir incha Allah

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE