Bien-être animal : François Bayrou, pas dupe

Par Al-Kanz

Dans un entretien avec le quotidien gratuit 20 minutes, François Bayrou, candidat à la présidentielle, est interrogé sur le bien-être animal.

Dans un entretien avec le quotidien gratuit 20 minutes, François Bayrou, candidat à la présidentielle, est interrogé sur le bien-être animal. L’homme, fils de paysan, est éleveur lui-même.

20 minutes : N’y a-t-il pas un vrai sujet de bien-être animal ?
François Bayrou :
Sans doute. Mais avez-vous déjà assisté à des abattages ? Moi oui. Le fait que l’on enfonce une tige d’acier dans le cerveau de l’animal, ce n’est pas non plus le sommet de l’humanité.

Source : Entretien «20 Minutes»: «Confiant, plus que jamais» lance François Bayrou

Nous aussi. A des abattages rituels (casher et halal) comme à des abattages conventionnels avec usage de matador, cet espèce de pistolet à tige perforante utilisé pour fracasser le crâne du bœuf avant de lui percer la gorge avec un couteau aiguisé.

La tige d’acier dont parle François Bayrou est donc tirée par le matador, comme dans le cas du boeuf ci-dessous. L’animal est toujours éveillé, tétanisé par la douleur. Le sang coule de son crâne et de son museau. Nous étions à quelques mètres. Bien malin celui qui osera affirmer que l’animal ne souffre pas.

Une fois la bête dépecée, le trou est particulièrement visible.

etourdissement préalable

Trou que l’on bouche très vite pour… éviter que la cervelle de l’animal ne coule sur la carcasse et la souille dans sa totalité ? Dans le cas contraire, toute la carcasse est déclassée. Le risque est grand pour qu’il y ait contamination ; ce qui explique que les employés soient très vigilants et bouchent très vite ce trou.

etourdissement préalable

etourdissement préalable

Le bouchon en gros plan.

etourdissement préalable

Etrangement, alors qu’on a accusé les viandes halal et casher d’être la cause d’un risque sanitaire qui en réalité est infinitésimal, le risque qui peut suivre l’étourdissement par tige performante a été totalement occulté. De là à penser qu’il s’agissait d’un remake de ce qui se disait au Moyen Age à propos des juifs qui empoisonnent les puits, il est un pas… que nous franchissons allègrement.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. Aïcha    

    Merci Al-Kanz pour cet article ! ;)

    1
  2. Staban Tuek    

    Un risque de continamination lié à l’écoulement de la cervelle est identifié. En conséquence, une précaution est prise. Vous reconnaissez d’ailleurs que les employés sont vigilants sur ce point.

    Un risque de continamination lié à l’écoulement des sucs gastriques est identifié. Y a t’il une précaution de prise? La carcasse est-elle déclassée le cas échéant?

    Cordialement.

    Staban

    2
  3. Bilgic Mursel    

    Encore un peu et Marine va raconter que l’abattage rituel consiste à égorger des petits enfants.

    3
  4. Bilgic Mursel    

    Mince je voulais commenter l’article sur le clip de campagne de Marine. Pas grave ^_^

    4
  5. BARBARY    

    Je croyais que l’étourdisssement se faisait par pistolet électrique insensibilisant ainsi la bête. si ce n’est pas ce qui était prévu … C’est tout simplement « dégueulasse » et je crois que je vais finir par ne plus manger de viande.

    5
  6. Pour étourdir un boeuf, il faut sortir le flingue    

    […] Lire – Bien-être animal : François Bayrou, pas dupe […]

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE