Mort de Mohamed Boukrourou : les policiers mis en examen

Par Al-Kanz

Les quatre policiers mis en cause dans la mort, en novembre 2009, de Mohamed Boukrourou viennent d’être mis en examen.

Mohamed Boukrourou
Feu Mohamed Boukrourou

Le 12 novembre 2009, Mohamed Boukrourou est mort dans un fourgon de police. Son frère Abdelkader, que nous interviewions un mois plus tard, racontait :

Le 12 novembre vers 16 h 30, mon frère Mohamed s’est rendu dans sa pharmacie habituelle pour racheter son stock de vitamines et d’oméga 3. Seulement, il ne voulait pas de la marque proposée par le pharmacien. Le ton est monté et Mohamed voulait porter plainte contre lui. Là, l’employée a décidé de composer le 17 et d’appeler la police. Quinze minutes plus tard, quatre fonctionnaires de police sont arrivés et ont directement interpellé mon frère. Ils ont voulu le faire sortir de l’officine, mais celui-ci a refusé. Ils ont donc usé de la force pour le sortir. Pour contester cette violence, Mohamed s’est assis pacifiquement. Les quatre policiers ont alors décidé de le menotter et de le traîner jusqu’au fourgon. C’est alors que la violence a redoublé. Ils se sont acharnés sur mon frère qui en est ressorti une heure plus tard mort. Voyant qu’il ne bougeait plus, les policiers ont appelé les pompiers et le Samu qui n’ont pu que constater le décès.

Interview du 3 décembre 2009 : « Mohamed avait un morceau de la joue arraché »

Le site de l’Est républicain nous apprend ce matin que les quatre policiers mis en cause sont mis en examen et passeront vraisemblablement d’ici la fin de l’année devant le tribunal correctionnel de Montbéliard. Le chef d’inculpation, « homicide involontaire », ne satisfait pourtant pas la famille. Abdelkader, le frère de Mohamed Boukrourou, est en colère. C’est aux assises qu’il veut voir traduire ces policiers. « Ce n’est pas un homicide involontaire. Mon frère a subi des violences qui n’ont rien d’involontaires. C’est une catastrophe ! Quand cela nous sera notifié, on verra avec nos avocats s’il existe des voies de recours. On n’est pas satisfait », indiquait-il à l’Est républicain.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. Youssef    

    Allah-irhamho

    1
  2. fleurbleue    

    c’est scandaleux, de l’acharnement, ça c’est volontaire et non pas involontaire.
    c’est bien d’attiser la violence des flic envers les « magrébins musulmans », voilà le résultat.

    elle est bien belle la france !!!!

    2
  3. Oum Hilal    

    Assalam alaykum

    juste pour correction akhi « interview de 2099 » !

    Wassalam

    3
  4. Mort de Mohamed Boukrourou : non-lieu pour les quatre policiers mis en examen    

    […] ans et demi plus tard, les quatre policiers sont mis en examen pour « homicide involontaire », ce qui indigna la famille qui espérait voir les fonctionnaires traduits devant une cour […]

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE