Piscine non mixte : Bayrou pour des horaires aménagés, duplicité de l’UMP

Par Al-Kanz

C’est le site Slate.fr qui rapporte l’information. Invité aujourd’hui au forum organisé à Sciences Po Paris par le magazine Elle, François Bayrou a été interrogé sur un propos tenu récemment dans Le Monde des religions. Le candidat à la présidentielle affirmait ceci : «Si des femmes, pas seulement musulmanes, veulent un créneau pour aller à […]

C’est le site Slate.fr qui rapporte l’information. Invité aujourd’hui au forum organisé à Sciences Po Paris par le magazine Elle, François Bayrou a été interrogé sur un propos tenu récemment dans Le Monde des religions. Le candidat à la présidentielle affirmait ceci :

«Si des femmes, pas seulement musulmanes, veulent un créneau pour aller à la piscine sans être vue par des hommes, cela ne me gêne pas.»

Scandaleux, nous dira-t-on. Surtout si on est à l’UMP. Le parti du président, tout comme le président, ne s’en est-il pas pris récemment à Martine Aubry, accusée d’avoir permis l’aménagement d’horaires non mixtes pour des musulmanes. Voici ce qu’il déclara récemment :

« Sur le territoire de la République, nous voulons dans nos piscines municipales, désolé madame Aubry, les mêmes horaires pour les hommes et les femmes. »

Une fois encore, le président a pour stratégie électoraliste le muslim-bashing. On s’en prend aux musulmans pour mieux attaquer l’adversaire. Ce fut le cas pour le voile, c’est le cas pour les piscines. Cela a failli être le cas pour le halal. Il en fallait de peu : les autorités juives, qui voient d’un très mauvais oeil que l’on s’en prenne à l’abattage rituel, ont sonné la fin de la récréation. Nicolas Sarkozy et ses ouailles furent priés de changer de fusil d’épaule. Ils se sont exécutés.

Or, s’agissant des horaires non mixtes à la piscine, le principe – heureux en ce qu’il permet à des femmes ou des hommes de pratiquer un sport dans le respect de leurs convictions – est appliqué depuis plusieurs dizaines d’années dans plusieurs villes de France à la demande… de membres de la communauté juive.

En 2008, le grand rabbin de France, Gilles Bernheim disait lui-même sa volonté de voir respecter une telle demande (voir Piscine non mixte : l’UMP va fâcher le grand rabbin de France). Mais, on le sait, sous ce gouvernement, la laïcité à la française n’est que contre les musulmans. Claude Guéant l’a démontré à maintes reprises, Jean-François Copé ne cesse d’évoquer le problème des horaires non mixtes qui seraient accordés aux femmes musulmanes.

Et pourtant, Dominique Dord, maire d’Aix-lès-Bains, et trésorier de l’UMP, dont le président n’est autre que Jean-François Copé, accorde dans sa ville un créneau horaire à des écoliers juifs, comme le rappelait en octobre 2001 le Dauphiné libéré, dans un article au titre clair : Des créneaux réservés aux élèves des écoles juives.

Alors que le président de la République nous dit que cela est intolérable, alors que Jean-François Copé s’en prend régulièrement et violemment à Martine Aubry sur le sujet, le trésorier de l’UMP minimise :

“Il faut savoir que cet aménagement horaire n’est valable que 10 séances dans l’année, d’octobre à février. Par ailleurs, des clubs sportifs profitent aussi du centre nautique en dehors des heures d’ouverture” affirme le député-maire

Résumons : Martine Aubry est attaquée régulièrement par l’UMP pour un prétendu aménagement d’horaires, datant de 2003, accordés à des femmes musulmanes – la raison était tout autre comme le souligne le journaliste Michel Veron sur le site de l’Express A Lille, Aubry a-t-elle vraiment réservé des créneaux de piscine à des musulmanes ? – le trésorier de l’UMP accorde, encore en 2012, et justifie ce que Nicolas Sarkozy fustige. Curieusement, Manuel Valls, champion de l’anti-communautarisme, n’a pipé mot. Porte-parole de François Hollande, il a pourtant là de quoi croiser le fer et porter l’estocade à l’UMP qu’il pourrait moucher aisément et sans efforts. Mais, il a choisi le silence. Attendu.

Cette duplicité du parti présidentiel est honteuse, abjecte, mais passe comme une lettre à La Poste. Le muslim-bashing ne s’embarrasse pas des contradictions flagrantes qu’il peut occasionner. Il s’en accommode d’autant mieux qu’il n’est guère de médias pour lever le lièvre. Selon que vous serez…



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE