Halal au Québec : le ministère envoie paître une islamophobe

Par Al-Kanz

Une Québecoise, fidèle lectrice d’un site islamopathe, a récemment envoyé une lettre au ministère québecois de l’Alimentation pour lui demander l’interdiction de l’abattage halal. La réponse du ministère, publiée en mars dernier, est claire et sans appel.

Une Québecoise, fidèle lectrice d’un site islamopathe, a récemment envoyé une lettre au ministère québecois de l’Alimentation pour lui demander l’interdiction de l’abattage halal. La réponse du ministère, publiée en mars dernier, est claire et sans appel.

« La présente fait suite à votre courriel du 20 février dernier faisant état de votre préoccupation relativement à l’abattage rituel halal ayant cours dans les abattoirs du Québec.

Nous ne pouvons commenter votre déception concernant une réponse qui vous aurait été fait sur ce sujet, puisque nous ignorons l’événement auquel vous faites référence. Nous désirons toutefois vous faire part des renseignements suivants.

La liberté de religion est une des libertés fondamentales prévues par la Charte des droits et libertés de la personne (C-12). L’abattage rituel, qui découle de ce droit fondamental, est par ailleurs légal au Québec en vertu de la Loi sur les produits alimentaires (P-29), qui réfère directement la réglementation fédérale correspondante.

L’abattage rituel halal est autorisé à la condition que les règles habituelles lors de l’abattage soient appliquées. Il peut, cependant, être réalisé sans insensibilisation préalable si des conditions spécifiques sont respectées. Le personnel d’inspection est présent et assure du respect des normes et de l’efficacité du processus d’abattage. En cas de manquement, le personnel doit s’assurer que le personnel de l’abattoir apporte les correctifs adéquats, incluant le parage advenant une contamination durant les étapes de transformation de la carcasse.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation a le mandat de veiller à la salubrité des denrées destinées aux consommateurs. Toute viande issue d’un abattoir sous inspection doit respecter les normes avant d’être vendue selon la réglementation établie.

Le gouvernement du Québec n’impose aucune taxation spécifique sur l’abattage rituel. Les certifications dont vous faites état dans votre courriel sont des normes commerciales privées qui ne découlent pas d’une règlementation québécoise. J’espère que ces renseignements vous seront utiles et vous remercie de votre préoccupation pour le bien-être des animaux.

Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes sentiments les meilleurs,

Guy Auclair, directeur

Via Annuaire Halal Directory



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. Samir    

    Masha Allah, ça fait plaisir.

    1
  2. Kyle Butler    

    La lettre de la québecoise est-elle disponible (j’ai pas fassebook et compagnie)?

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE