Aéroport de Nantes : elle devait se dévoiler publiquement ou rater son avion

Par Al-Kanz

Face au refus de dialogue des agents, A. a dû renoncer à prendre l’avion. Sa mère devait absolument se dévoiler publiquement sans possibilité de solution intermédiaire. Réprobation du ministère de l’Intérieur.

Aéroport de Nantes : les femmes dévoilées
L’une des trois cartes d’embarquement de A. et sa famille

A. vit en région parisienne. Hier matin, après avoir parcouru 400 km, il se rend à l’aéroport de Nantes où il doit prendre un avion pour un mariage en Tunisie. Accompagné de sa mère et d’une enfant de quatre ans, ce père de famille prévoyait de passer quelques jours au soleil.

C’était sans compter le zèle des agents de sécurité de la SGA, société en charge de la sureté aéroportuaire, qui appuyé par la police des frontières, dévoient le règlement en vigueur pour contraindre les femmes voilées à se dévoiler en public, devant plusieurs dizaines de passagers et employés.

Pendant plusieurs jours, à l’aéroport de Nantes, les femmes voilées ont en effet subi humiliation, voire traumatisme pour certaines.

Lire : Aéroport de Nantes : humiliation avant embarquement pour les femmes voilées

La menace était clairement formulée : le dévoilement public ou l’avion décolle sans les familles des récalcitrantes. La maman de A. ayant refusé l’arbitraire et l’humiliation publique, la petite famille a renoncé à prendre l’avion, ruinant ainsi leurs vacances et perdant les trois billets. Rien n’y a fait : la tentative de dialogue, la recherche d’une solution concertée, la volonté de résoudre le problème de façon apaisée, tout ce que A., qui a voulu coopérer, a tenté échoua. Il essuya refus sur refus. Malgré des protestations collectives – il n’était pas seul dans ce cas – les agents « n’ont pas cédé d’un pouce », nous a-t-il indiqué.

Voici son témoignage.

Ce matin, nous étions à l’aéroport pour embarquer sur un vol à destination de Monastir, vol prévu à 6h20. Nous avons enregistré nos bagages et nous nous sommes dirigés vers la douane. A ce moment j’ai été interpelé par un frère qui m’a dressé un résumé de la situation que vivent les musulmans nantais depuis quelques jours (je suis de région parisienne).

Il m’a expliqué que les agents de sureté soutenus par la PAF étaient très zélés et qu’il fallait garder son calme et tenter de négocier, car la loi était de notre coté.
Avec ma mère nous nous sommes donc présentés calmement, et au moment ou l’on a exigé que ma mère retire complétement son voile, nous nous sommes étonnés qu’on puisse nous demander cela alors que nous étions entourés de tous les autres voyageurs.

On nous a répondu que c’était une nouvelle loi européenne appliquée partout, ce a quoi j’ai répondu que c’était de la désinformation, et que seule Nantes était concerné par cette nouvelle loi qui stigmatise. J’ai fait valoir que la loi prévoyait la palpation du voile avec les doigts, et que ne nous y opposions pas.

Devant le refus du policier, j’ai alors demandé à utiliser l’isoloir qui se situait à deux mètres de nous, second refus. La raison invoquée : la zone où se situe l’isoloir est une zone internationale, car situé après le portique électronique…

J’ai évoqué une nouvelle loi stigmatisante, destinée à humilier les musulmans et qu’on refusait de se plier à cet outrage, qu’il fallait jeter les droits de l’homme à la poubelle, car manifestement, nous ne sommes plus libres de choisir librement notre religion.

J’aimerais préciser un point très important. Pour moi, il y avait clairement volonté d’humilier, car une sœur a retiré son voile et l’a posé sur ses épaules pour pouvoir le remettre le plus vite possible après avoir passé le portique, mais on lui a demandé fermement de le poser dans un bac et de passer le portique sans son voile.

Voici les infos du vol.

N° vol : TO 3932
Date : 26/06/2012
Heure de depart : 6h20
Depart/Arrivée : Nantes/Monastir

Hier soir, le CFCM, informé des agissements des agents de sécurité de la SGA et de la police des frontières (PAF), pris langue avec le ministère de l’Intérieur, qui s’est engagé à faire respecter le « principe du respect de la personne » en mettant fin aux interprétations abusives du règlement en vigueur.

Sans la mobilisation d’associations musulmanes et de plusieurs citoyens victimes de ces abus, l’arbitraire aurait perduré. Que chacun prenne la mesure de ce nouvel épisode d’une série qui ne prendra pas fin aujourd’hui. La vigilance et la mobilisation doivent être de tout instant, à défaut de quoi les vexations se multiplieront.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (16 commentaires)

  1. oum salil    

    assalaam aleykoum

    au moins elle n’a pas cédé, qu’Allah la récompense, elle obtiendra justice de toute façon c’est de l’abus de pouvoir.

    1
  2. FS    

    salamoualicoum,
    Je suis exasperee! en cherchant l adresse de cette societe de securite je lis qu elle opere egalement a Orly! Bon meme si cela ne servira peut etre a rien je vais envoyer un message damitie a cette societe de securite aeroportuaire : http://www.groupeipe.com/contact/contact.html

    merci au CCIF, Al Kanz… et courage a nos soeurs

    2
  3. Issa    

    As salamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh,

    Administrateur Al-Kanz, pourriez-vous incha Allah proposer une action comme celles où vous invitiez les gens à marquer leur désaccord vis-à-vis de certain fournisseur de pseudo halal ?
    J’entend par là, une pétition, ou une proposition de mail que nous nous ferons le plaisir d’envoyer au prestataire de service s’occupant de la sécurité dans ces aéroports. Comme le frère ou la soeur nous l’a indiqué plus haut, il semblerait que ça soit le site du groupe qui s’occupe de la sécurité : http://www.groupeipe.com/contact/contact.html ?

    BarakAllahou fikoum pour votre aide

    As salamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

    Votre frère Issa

    3
  4. Bill    

    Asalamou Alikoum,

    Je suis d’accord avec frère Issa.

    Il nous faut un moyen de protestation, on a aucun poids et j’ai l’impression qu’on se laisse faire.

    4
  5. sabit    

    Bonjour,
    j’avais le même problème la semaine passe départ de Nantes direction Tunis le 16/06/2012
    mais j’ai demandé à enlever mon voile dans une salle et la dame de sécurité a appelé la police.
    Quand il est venu j’ai lui dis que j’enlève mon voile dans une salle et ça marche mais c’est pas normal.
    On veux une solution.
    Merci.

    5
  6. Nadd    

    Il y a un numéro où l’on peut exprimer notre mécontentement?

    6
  7. yamin    

    salem alikoum
    Quand je lis cet article, je pense à un autre article que vous aviez rédiger intitulé  » la france on l’aime mais on la quitte ». En voyant ce qui se passe, ça pousse à refléchir. Il y a vraiment de quoi péter un plomb.

    7
  8. Batoul    

    assalamu aleykum,

    bravo aux courageuses familles, aux associations, aux sites qui ont permis la fin de ces humiliations, qu’ Allah ta’ ala vous récompense grandement;

    Il NE FAUT PLUS se laisser faire, la fermeté est notre devoir dans ces affaires; personne n’ a le droit de retirer notre voile, ça suffit, s’ en est trop, nous avons trop accepté, en ce qui me concerne il n’ y aura pas de compromis de quelque sorte que ce soit; et je vais de ce pas réviser les lois utiles et nécessaires pour ne plus se laisser embobiner pour oui ou un non.

    8
  9. oum noha    

    salam ahleikoum,
    barakaAllahou fikoum pour le relais d’informations. CE genre de site comme le CCIF est très important et facilite l’action et la mobilisation.
    j’ai repris le contact de la société de sûreté et leur ai écrit un lessage sur la base de ces articles barakaAllahou fikoum FS, Issa…
    voici en gros mon message « outrée et scandalisée par les libertés prises par vos agents dans l’interprétation du règlement européen EU n°185/2010 appendice 4-A, je vous écris ce mail en espérant trouver quelqu’un de censé pour expliquer ce réglement à vos agents. Dévoiler publiquement des femmes, musulmanes ou pas, est peut être un plaisir dont se délectent certains de vos agents. Ceci est une humiliation et une vexation publique dont beaucoup se seraient bien passées. Nous savons par exemple qu’une femme a dû se dévoiler publiquement sous peine de râter son avion devant tous les autres passagers alors qu’elle venait de subir une chimiothérapie et qu’elle était chauve. Une palpation du voile n’aurait-elle pas suffit? Pourquoi ne pas permettre à ces femmes de se dévoiler dans un isoloir proche des portiques? Votre comportement, où en tous les cas celui des personnes qui vous représentent est honteux, irrespectueux et indigne. »

    9
  10. LINA    

    Salam,

    maintenant tu enlève tout quand on va à l’aéroport, chaussures, manteau, chouchou dans les cheveux. Tu passe du temps à te préparer le matin et dès que tu arrive à l’aéroport tu enlève tout. La prochaine fois j’irai à l’aéroport en pyjamas. Ce sera plus rapide…

    En tout cas à Lyon c’est pour tout le monde et même pour les non voilés, comme j’ai les cheveux long, la femme a même passé ses mains dans mes cheveux à cause de mes barrettes…

    10
  11. oum noha    

    répon se de la compagnie « Bonjour,

    Nous vous remercions de votre message, que nous transmettons à la société SGA à laquelle nous demandons de répondre dans les meilleurs délais.

    Avec nos sincères salutations.

    Webmaster Groupe IPE »
    je vous tiens au courant du retour

    11
    • oum noha    

      salam ahleikoum,
      réponse de la compagnie comme ce qui est écrit il semble qu’ils aient changé leur fusil d’épaule.
      « Bonjour, Je fais suite à votre message concernant les conditions de passage aux controles de sureté sur l’aéroport de Nantes Atlantique. En tant que prestataire de sureté de l’aéroport, nous sommes très attentifs au respect de la réglementation, et nous sommes également très soucieux d’apporter la qualité de service définie avec le gestionnaire. Après coordination avec le gestionnaire, les services de l’Etat et avoir échangé avec des représentants d’Associations concernées, nous avons reprécisé le cadre dans lequel les controles doivent se réaliser sur les postes de travail : -En amont du portique, les agents de sureté demandent au passagers de retirer vestes, liquides, appareils électriques pour passage aux rayon X. -Après le passage au portique, si la palpation n’est pas nécessaire, le passager peut se rendre en salle pour prendre son vol. -Si la palpation est nécessaire, les agents de sureté demandent au passager l’autorisation de procéder à cette palpation. -Si cette palpation permet de lever le doute en termes de sureté, le passager peut se rendre en salle d’embarquement pour prendre son vol. -Si cette palpation ne permet pas de lever le doute, les agents de sureté demandent au passager de retirer selon le cas son foulard, couvre chef, écharpe, etc…Une cabine de fouille est prévue et disponible à cet effet pour permettre le controle à l’abri des regards. Nous comprenons votre émotion, soyez assuré que nous sommes tous mobilisés pour assurer le bon déroulement des controles selon cette procédure. Je vous prie d’agréer, l’expression de mes salutations les plus respectueuses »

      11.1
  12. omousalma    

    Il m’est arrivé deux fois des soucis a l’aeroport de lyon une fois en venant de marrakech et l’autre en repartant soit disant on voyait pas mon fron et il falalit voir l’ovale du visage j’ai attendu plus de 10 min avant qu’il veuille me rendre mon paseport , il fallait selon lui que j’enleve sa !
    vraiment j’apprehende de prendre l’avion maintenant est ce que quelq’un a eu le meme soucis dans cette aeroport !

    12
  13. Une soeur    

    Salemeleykoum c’est scandaleux!!!
    quelqu’un sais ce qu’il en est de l’aéroport CDG?
    Je voyage seule avec la compagnie qatard arlaines dans un mois pour rejoindre mon mari et je porte le jilbeb je craint vraiment une telle situation …
    En tout cas je refuserais catégoriquement à moins de me retrouver seule dans une salle avec une femme…. et encore!!! car par palpitation c’est largement suffisant!!!!
    La france commence à devenir une calamité!

    Courage les soeurs ne vous laissez pas marcher dessus, on a des droits et on va les faire appliquer nan mais ohhhh

    et BarakAllahufikoum à tt ceux qui bougent pour les musulmans!!!

    Allahihdina

    13

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE