Nous ne sommes pas des stars

Par Al-Kanz

Dans une vidéo postée sur Youtube, le prédicateur Nader Abou Anas revient sur un phénomène particulièrement inquiétant, celui de la starification des conférenciers et prédicateurs.

Le prédicateur Nader Abou Anas revient sur un phénomène particulièrement inquiétant, celui de la starification des conférenciers et prédicateurs. Avec l’explosion des médias sociaux, notamment, ceux qui prennent la parole en public ont vu ces dernières années surgir des groupies, souvent jeunes, jeunes femmes et jeunes hommes.

Nader Abou Anas reste vague sur certains comportements répréhensibles. Ce n’est pourtant pas les (tristes) anecdotes qui manquent. Imaginez un fan de Michael Jackson, imaginez Michael Jackson passait près de lui. Vous avez assez régulièrement peu ou prou un comportement identique, cris d’admiration inclus. Proprement insupportable.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. Doussa    

    Il faudrait alors que les prédicateurs arrêtent de se comporter comme des stars pour les gens ne s’y trompent pas ^^

    1
  2. Batoul    

    Assalamu aleykum,

    il y a quinze ans, j’ avais assisté au meme phénomène avec Tariq Ramadan, c’ était tout bonnement insupportable… et particulièrement honteux.

    Mais cela doit etre l’ ignorance et la jeunesse, dans quelques années, incha Allah, ils comprendront qu’ il faut donner aux etres humains la place qu’ ils méritent, et nous savons à quel point les faiblesses et les tourments sont nombreux, et que cette vie est une lutte constante pour purifier les coeurs et les ames, personne ne vit autrement ce cheminement vers Allah ta’ ala.

    Qu’ Allah ta’ ala vous aide et vous protège au mieux de l’ ostentation et de la duplicité. Qu’ Il appaise vos coeurs.

    Ayant entendu un homme faire une éloge exagérée d’un deuxième homme, le Prophète Sallallahu ‘Alayhi Wa Sallam dit alors :  » Vous êtes en train de faire périr -ou de couper- le dos de cet homme. »

    (Boukhari-Mouslim)

    2) Un homme fit l’éloge d’un autre homme devant le Prophète Sallallahu ‘Alayhi Wa Sallam qui lui dit :  » Malheur à toi ! Tu viens de couper le cou à cet homme ! »
    Il répéta cela plusieurs fois avant de dire :  » Celui d’entre vous qui veut absolument faire l’éloge de quelqu’un, qu’il dise : « Je crois qu’il a telle et telle (vertus) « , et ce, s’il croit qu’il est vraiment ainsi. Et Allah se chargera de son compte. Devant Allah, on ne doit répondre de l’intégrité de personne. »

    (Boukhari-Mouslim)

    3)  » Lorsque vous voyez des louangeurs, jetez-leur de la terre au visage. »

    (Mouslim)

    2
  3. AbdallahJoneJLB    

    Comme lorsque le Cheikh Mohammed El-`Arifi (ou bien un autre Cheikh) passait à Bruxelles (en décembre, il me semble), au Centre Islamique et Culturelle ou bien à Masjid Al-Khalil et que l’une (ou plusieurs, je ne sais pas trop) des soeurs qui était venue assister au rappel du Cheikh voulait absolument boire, ou garder, dans le même verre où le Cheikh avait posé ses lèvres.
    Sachant qu’elles savaient/savent toutes qu’il est déjà marié et qu’il a des enfants.
    Voici l’état dans lequel est notre oumma, malheureusement. :/
    Il y en a même qui se seraient bousculées et chamaillées pour pouvoir avoir de la place et être vers les rangs les plus proches. Alors que la solution la plus adéquate pour avoir les meilleures places, ou tout simplement pour avoir de la place, est de venir en avance comme c’est le cas pour la prière collective du joumou`a (lire le témoignage d’une des administrateur(s) de Darifton & Compagnie sur le lien présent dans mon pseudo pour plus de détails, merci).
    Qu’Allah nous guide et qu’Il nous pardonne.

    3
  4. Alamo    

    Je pense que le problèmes ne vient pas des prédicateur, mais plutôt des fidèles.

    Il vaut mieux se concenter plus sur le contenu (du messge) plutôt que sur le contenat (le prédicateur)

    4
  5. julieoualid    

    As salam Aleykum, je crois aussi que ça vient des fidèles, je me rappel d’une conférence de Tariq Ramadan. Juste avant qu’il arrive, un frere est venu sur scene pour demander a ce que personne n’applaudisse son ‘arrivée et qu’on ne prenne pas de photos,(justement pour le caractere star qu’il n’aime pas) , hop Tariq Ramadan arrive et là déferlement d’applaudissements et de flash……….

    5
  6. Abou Sene    

    Assalam aleykom wa rahmatullah wa barakatuh !

    On ne peut dire que les ‘Ulamas soient des gens normaux, comme le commun des mortels. Allah (swt) les a choisi, à travers leurs qualités humaines et le Savoir qui leur a été permis d’avoir, pour être la lumière de la Oumma, « héritiers des Prophètes ». Ils ne sont pas nombreux, et prédicateur ne veut pas dire ‘Alim. Après, comme dans toute chose, l’excès est à éviter.

    6
  7. moi    

    Je respecte tous les conférenciers et les prédicateurs et je comprends ce que vous dites mais si j’ai un reproche à vous faire c’est celui de faire des vidéos au lieu de messages audio de vos conférences et dourous (comme les prédicateurs d’arabie saoudite par exemple).

    Car l’image est plus tentatrice que la voix et nous le voyons aisèment dans notre société.

    7
    • BubbleGum    

      salam alaykoim moi !

      C’est vrai ! En plus c’est plus pratique de mettre un audio sur son mp3/portable et de l’écouté que de mettre une vidéo, personnellement je partage ton opignon moi !

      Après, pour nos frère que l’on voit apparaitre sur des vidéos, je me dis que peut-être une partie de ces vidéos là sont issu de conférence TV, et donc que ce n’est pas eux qui décident volontairement de se montrer sur des vidéos au lieu de faire des interventions audios, c’est juste le support TV qui impose d’avoir l’image et le son en même temps et puis voilà quoi^^

      7.1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE