Hajj : le train à grande vitesse entre La Mecque et Médine achevé en 2014

Par Al-Kanz

Dès 2014, les pèlerins pourront in cha’a-Llah joindre Médine depuis La Mecque grâce à un train à grande vitesse.

Depuis plusieurs années, les autorités saoudiennes déploient beaucoup d’argent et d’énergie pour améliorer les infrastructures liées au hajj (pèlerinage). Abraj al-Bayt est le projet le plus emblématique, et le plus décrié, de cette volonté de changement.

Un métro à La Mecque

hajj : métro de La Mecque

Le défi majeur à relever par l’Arabie saoudite concernait la circulation et flux de pèlerins. En plein pèlerinage, les axes routiers de La Mecque sont en effet paralysés par des embouteillages monstres. D’où la volonté ferme de décongestionner les voies de circulation.

C’est ainsi que lors du hajj 1427, les autorités du pays ont annoncé la construction d’un réseau ferroviaire et la mise en circulation d’un métro. A l’époque, le ministère des Transports estimait qu’un tel projet permettrait de retirer de la circulation pas moins de 25 000 bus sur les 70 000 utilisés pendant le hajj.

Six ans plus tard, le métro est une réalité, le calendrier est respecté : La première ligne a été mise en service lors du hajj 1432.

La Mecque-Médine en TGV

Timing respecté aussi pour le projet de train à grande vitesse en les deux villes saintes, La Mecque et Médine. Tout « se déroule comme prévu et dans le temps », se satisfait le ministre Jabara Al-Seraisry, président par ailleurs de la Saudi Railway (SRO). Là encore, les ambitions sont grandes : le Royaume prévoit de construire une gare à La Mecque, une gare à Médine, une gare à Djeddah et une autre à l’aéroport international King Abdulaziz. La ligne, qui s’étendra sur 480 kilomètres, devrait transporter trois millions d’usagers sur les six millions de pèlerins qu’accueillent le pays chaque année. C’est en janvier 2014 in cha’a-Llah qu’elle devrait être opérationnelle.

Ajoutons que le Conseil des ministres saoudiens vient tout juste d’approuver un plan de modernisation du réseau de transport, bus et métro, de La Mecque. Une enveloppe de 62 milliards de riyal, soit un peu plus de 13 milliards d’euros, permettra de construire 88 stations pour quatre lignes de métro qui s’étendront sur 182 km. Ce projet, qui s’étendra sur dix ans, se déploiera en trois phases de trois, cinq et deux ans. Aucune date pour le début des travaux n’a été pour l’heure communiquée.

Crédit photo Une : acizane



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. Mohamed    

    Assalamou ‘alaykoum,

     » La première ligne a été mise en service lors du hajj 1432  » : mise en service mais pas accessible à tous…
    L’inconvéniant est que le déplacement des pélerins lors du hajj est totalement géré par le ministère du hajj pour des raisons d’organisation ; donc ce sont les autorités qui décidents comment se déplaceront les pélerins entre les différents lieux saints même entre Médine et La Mecque.
    Par contre, les locaux et les pélerins de quelques pays voisins (à vérifier) eux peuvent voyager librement.

    Juste pour que l’on ne s’imagine pas que l’on pourra forcement prendre le TGV en 2014, surtout en période de HAJJ.

    Wa Allahou A3lem,

    Wa salam

    1
  2. reni    

    Combien pour le RER A sur Paris ?? :D

    2
  3. bilelz    

    Ce sera une révolution inchaAllah!

    3
  4. isqatunidam    

    Scandale a la Mecque avec des milliards investis peut etre a cause d’une panne les gens attendent le train https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=dFskPDxoHLU

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE