Sarah n’ira plus à l’école

A Gaza, où des civils ont été tués par l’armée israélienne, avec la bénédiction de la communauté nationale, l’école a repris.

Jeudi 29 novembre : la petite Sarah n’est pas une victime collatérale. Sarah comme l’ensemble de sa famille ont été volontairement visé par l’armée israélienne. Le 18 novembre dernier, Tsahal frappa la maison de la famille Dallu, causant la mort de dix personnes de cette famille et deux voisins. Il ne s’agissait pas d’une erreur, comme l’indiquait il y a deux jours le site News24.

A l’école, la place de la petite Sarah est vide. Elle a été tuée lors de l’agression israélienne de la semaine dernière. Elle est morte.

Ecolière Gaza
via @Gazanism

C’est à Allah que nous sommes et c’est à Lui que nous retournons.
Qu’Allah apaise sa famille, ses amis et qu’Il offre paix et sérénité à la Palestine.



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. Karym    

    S’en prendre à des enfants, des femmes et des vieillards…
    Mais Allah voit tout et ne laissera pas les criminels impunis.

    1
  2. Najat    

    Assalamu aleykoum

    (communauté internationale non ?)

    Amine, amine…

    2
    • Abou Sene    

      Assalam ‘aleykom wa rahmatullah wa barakatuh !

      Amine pour les dou’as de l’article..
      Au-delà de notre impuissance, de notre inaction et parfois de notre manque de courage voire de notre lâcheté, qu’attendez-vous au juste de la communauté internationale?

      2.1
  3. Djceline    

    Amine. Allah est juste et tôt ou tard chacun rendra compte d’un atome de bien et/ou de mal. Soyons ferme dans notre foi et soyons patient.

    3
  4. Sid-Ali    

    J’aimerai juste rappeler une réalité qui est peu connue : la législation internationale autorise de tuer volontairement des civils (femme, enfant et personnes âges) lorsqu’il y a un intérêt militaire direct et que le nombre de mort n’est pas disproportionné en comparaison de l’objectif militaire qu’il permet d’atteindre….

    Référence : Convention de la Haye > Clause de Martens > Protocole additionnel de 1977 > article 51. Il est dit que sont interdites :

    « les attaques dont on peut attendre qu’elles causent incidemment des pertes
    en vies humaines dans la population civile, des blessures aux personnes civiles, des dommages aux biens de caractère civil, ou une combinaison de ces
    pertes et dommages, qui seraient excessifs par rapport à l’avantage militaire
    concret et direct attendu. »

    Ces attaques sont interdites si et seulement si elles sont excessives par rapport à l’avantage militaire concret et direct attendu. La chose est tournée en interdiction pour ne pas choquer, mais cela signifie :

    « Les attaques contre les civils sont autorisés si elles ne sont pas excessives par rapport à l’avantage militaire concret et direct attendu ».

    Et soubhanAllah, ils osent utiliser les versets sur le jihad pour mettre à mal l’islam, alors que les règles qui définissent la guerre en islam sont justes et interdisent ce que leurs règles autorisent.

    4
  5. Twaylibatoul-3ilm    

    salaamu alaykoum

    laa hawla wa laa qowwata ilaa biLlaih

    c est triste. Rabbanaa, anta Mawlanaa, Rabbanaa nSornaa 3alaa qawmil kaafiryn

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés