Islamophobie : haine à New York, sourire à Vienne

Par Al-Kanz

A New York, la campagne islamophobie menée par l’islamopathe Pamela Geller rencontre une opposition. En Autriche, des musulmans invitent chacun à sourire à son prochain.

New York : nouvelle campagne islamophobe dans le métroCampagne islamophobe à New York

Annoncée début décembre, la campagne islamophobe dans le métro de New York, à l’initiative de l’islamopathe Pamela Geller, a débuté le 17 décembre dernier.

D’un coût de 70 000 dollars, cette campagne d’incitation à la haine se résume à l’affichage de la photo ci-dessous dans 220 stations métro de la Grande Pomme.

Pamela Geller a tenu à ce que son affiche haineuse soit placée à côté de chaque horloge, de sorte que les usagers du métro ne passent pas à côté. Pour cette seconde campagne, P. Geller a voulu être plus efficace que lors de la précédente au début de l’été 2012.

Lire – Etats-Unis : l’islamophobie s’affiche dans les transports

Islamophobie : haine à New York, sourire à Vienne
Crédit Mondoweiss

Comme on le constate sur la photo ci-dessus, des opposants à cette campagne de haine ont décidé de se faire entendre en apposant un autocollant appelant à la vigilance : « Attention, ceci est de la propagande de guerre ».

caution

Autre autocollant : « Attention. Ceci est de la propagande de guerre et vous êtes la cible ».

Islamophobie : haine à New York, sourire à Vienne
Crédit Mondoweiss

Islamophobie : haine à New York, sourire à Vienne

Il en fut de même lors de la campagne de juillet 2012.

Islamophobie dans le métro de New York
Autocollants « Discours de haine »

A quelques milliers de kilomètres de New York, Vienne, en Autriche. Une association musulmane a elle aussi choisi les transports pour transmettre son message, en l’occurrence inspiré d’une parole prophétique.

Un sourire est une aumône
Crédit Qadeshtu

« Dein Lächeln, eine Wohltat », autrement dit « ton sourire est une aumône ». Et plus bas « Aufruf zur gesellschaftlichen Solidarität », soit « appel à la solidarité dans la société ».

Cette campagne est le fait de la IFW, association musulmane de Vienne (Autriche). Elle interpelle chaque musulman qui devrait se demander s’il agit suffisamment pour que ses concitoyens aient un son de cloche de ce qu’est l’islam autre que celui véhiculé ici et là notamment par certains médias.

Exposer les quelques exigences de l’islam en matière de bienveillance à l’égard d’autrui suffirait à convaincre nombre de personnes que l’islam n’est pas le sang et la désolation. Rappeler cette injonction à l’empathie envers l’opprimé, envers le démuni, envers le voisin, peu importe sa religion permettrait assurément que les non-musulmans considèrent tout autrement l’islam. Mais pour cela faut-il encore vouloir se retrousser les manches. Un jour, in cha’a-Llah.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. Abuljoud    

    salam

    En France, une campagne similaire a été souhaitée, mais censurée par le responsable de la régie publicitaire Ratp :

    http://www.rue89.com/2012/10/31/nous-aussi-sommes-la-nation-un-slogan-contre-lislamophobie-236658

    N’oublie pas aussi les publicités réussies du Secours Islamique dans le métro et RER parisiens

    Il était aussi question de sourires, d’enfants victimes de catastrophes naturelles ou de situations de guerres…

    Ce serait aussi très bénéfique si chacun de nous souriait déjà dans un premier temps à ses frères et soeurs en islam, puis ensuite à tous nos concitoyens. C’est une aumône accessible seulement à ceux qui ont un capital Rizq.

    1
  2. Hichem    

    L’image de l’Islam voici un extrait en France :
    http://www.aucoeurdelaprecarite.com

    je précise que j’ai découvert cette association grâce à AL KANZ

    2
  3. Batoul    

    (…) Rappeler cette injonction à l’empathie envers l’opprimé, envers le démuni, envers le voisin, peu importe sa religion permettrait assurément que les non-musulmans considèrent tout autrement l’islam. Mais pour cela faut-il encore vouloir se retrousser les manches. Un jour, in cha’a-Llah.(…)

    et bien c’ est pas encore gagné ( mais par la Grace d’ Allah ta’ ala, il y a de belles choses et de belles personnes)… Mais vous avez raison de rajouter :  » peu importe sa religion ». Parceque d’ une part c’ est ce que nous devrions accomplir, d’ autre part c’ est ainsi que nous pouvons le mieux « parler » d’ Islam, et je trouve que je ne l’ ai pas assez exprimé dans mes commentaires, pourtant cela va de soi.

    L’ Islam est une merveille, chaque jour de plus ici-bas me l’ apprend, il faut que , par nos actes, nous puissions permettre à notre religion de s’ exprimer telle qu’ elle est; c’ est une formidable possibilité d’ harmoniser et de construire une société juste et bienfaisante… Préserver et nourrir le lien avec Allah ta’ ala, agir le mieux possible au sein du foyer musulman et répandre la bonté et la miséricorde tout autour de nous. Cela ressemblerait à une utopie pour certains, et pourtant c’ est bien notre religion et le cadeau d’ Allah ta’ ala pour les Hommes… Ainsi devons-nous en etre dignes…

    Assalamu aleykum.

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE