Gaspillage alimentaire : « Qui jette un œuf jette un bœuf »

Par Al-Kanz

Nous gaspillons chaque année jusqu’à 2 milliards de tonnes de nourriture. En France, les pouvoir publics s’affairent à réduire ce gaspillage alimentaire.

Gaspillage alimentaire
Capture d’écran du site du ministère de l’Alimentation

Les chiffres donnent le tournis. Et choquent. Selon un rapport de la FAO, l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, « le tiers des aliments produits chaque année dans le monde pour la consommation humaine, soit environ 1,3 milliard de tonnes, est perdu ou gaspillé ».

Contrairement aux idées reçues, les pays en voie de développement ne gaspillent pas moins de nourriture que les pays industriels : 630 millions de tonnes pour les premiers contre 670 millions pour les seconds.

Toujours selon la FAO, « chaque année, les consommateurs des pays riches gaspillent presque autant de nourriture (222 millions de tonnes) que l’entière production alimentaire nette de l’Afrique subsaharienne (230 millions de tonnes) ».

« En Europe et en Amérique du Nord, chaque consommateur gaspille entre 95 et 115 kg par an, contre 6 à 11 kg seulement pour le consommateur d’Afrique subsaharienne et d’Asie du Sud et du Sud-Est. » source FAO

Plus choquant encore, « le volume total de nourriture perdue ou gaspillée chaque année est équivalent à plus de la moitié de la production céréalière mondiale (2,3 milliards de tonnes en 2009-2010) ».

En France, les autorités sont conscientes de l’urgence de la situation. En octobre dernier, le ministère de l’Alimentation et de l’agriculture lançait une campagne en ligne pour sensibiliser « enfants, adolescents, jeunes adultes, mamans » et encourageait les internautes à diffuser les visuels réalisés à cet effet. Le slogan « Manger, c’est bien, jeter ça craint » n’était pas sans rappeler cet autre slogan « la Sécu c’est bien en abuser ca craint ».

gaspillage alimentaire

La campagne reprenait les chiffres de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)* selon laquelle « chaque Français jette en moyenne 20 kilos d’aliments par an à la poubelle : 7 kilos d’aliments encore emballés et 13 kilos de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés ». De quoi être mal à l’aise.

Pour autant, le ton décalé et humoristique des visuels de la campagne permit d’éviter l’écueil de la culpabilisation. Jugez-en par vous-mêmes.

gaspillage-alimentaire-nourriturebeaute-interieure-gaspillage-alimentaire

gaspillage-alimentaire-assiette

Selon un rapport plus récent que celui de la FAO, le Global Food ; Waste Not, Want Not sur les 4 milliards de tonnes d’aliments produites chaque année, entre 30 et 50 % sont jetés.

Fin janvier, la FAO et le PNUE (programme des Nations unies pour l’environnement) lançaient une campagne de lutte contre le gaspillage alimentaire. Intitulée « Think.Eat.Save. Reduce Your Foodprint » – en français « Pensez. Mangez. Préservez – Dites Non au gaspillage alimentaire » –, cette initiative vise à encourager professionnels et particuliers à adopter une série de bonnes pratiques qui permettront de réduire drastiquement les déchets alimentaires. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site Internet de la campagne : http://www.thinkeatsave.org.

Terminons avec ce verset coranique (sourate 7 Al-‘Araf, verset 31) qu’il nous faut méditer pour mieux l’appliquer : « Mangez et buvez mais ne gaspillez point ! Car Allah n’aime pas les gaspilleurs. »



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (9 commentaires)

  1. hedi    

    Assalam alaykum

    je rajouterai  » Allah a dit : « Car les gaspilleurs sont les frères des diables » ( Sourate AL-ISRA – verset 27 )

    que Allah nous préserve d’être les frères de shaytan

    1
  2. yousyous    

    Salam

    Depuis tout petit, on m’a appris que le pain (nourriture en général) devait être traité avec grand respect ! C’est pourquoi lorsque je croise un morceau de pain par terre je le mets toujours de coté par reflexe. Pour ne gaspiller il faut traiter le problème en amont, pour ma part, acheter moins, éviter les promos inutiles (2 achetés 1 gratuit !!), donner, faire de la récupe…
    C’est grand bien fait d’Allah, et pour tout bien fait il y aura une question un Jour !

    Cdt

    2
  3. haniff    

    Assalamoualaykoum

    Nous, à la maison, on a un frigo plus vide que rempli.
    Cela nous contraint à manger peu, et se suffire de ce qu’on a.
    Bien évidemment, cela n’empêche pas les petits plaisirs.
    Mais avoir un frigo rempli… le gaspillage n’est pas loin!

    Qu’ALLAH TaaLA nous accorde la sincérité dans nos actions

    amin

    3
  4. Benzidan    

    assalam aleikum

    Avant toute chose, il faudrait définir précisément ce qu’est le gaspillage, car pour moi un morceau de pain ne mérite pas de respect particulier, d’autant plus s’il est parterre et abimé. Et puis surtout, nous ne sommes pas des poubelles, je dis cela souvent à des gents qui considèrent que c’est mieux de manger plutôt que de jeter. Non, ça, ce n’est pas du gaspillage, s’il y a des restes et que personne ne veut manger, il faut les jeter, c’est normal et naturel, tout comme les millions et millions de fruits qui tombent des arbres et pourrissent de façon naturelle.

    Le vrai gaspillage se rapproche de ce qu’on appelle le potlatch.

    4
    • yousyous    

      On ne connait la valeur d’une chose qu’après l’avoir perdu ; nos parents (Maghreb !) ont connu la faim la vraie (entre les deux guerres et même après, sécheresse..) ils connaissent donc la vraie valeur du pain et de la nourriture en général. C’est pourquoi la transmission de ce respect du pain est très présent dans notre société, mais ça rejoint un peu le gâchis en Islam, car notre prophète nous a tout révélé ! Le prophète ‘saw’ faisait ces ablutions avec une petite quantité d’eau, mangeait peu et dormait peu SAW. Mais de nos jours, on est tous dans l’abondance(hamdoumah) et donc cette idée que la nourriture doit être respectée (pour remercier Celui qui nous la donne ) est très lointaine de notre raisonnement car on a pas encore été testé.

      walaho a3lam

      4.1
    • Abunaim    

      As salâmou ‘alaykoum

      Akhy Benzidan, je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis […]Non, ça, ce n’est pas du gaspillage, s’il y a des restes et que personne ne veut manger, il faut les jeter, c’est normal et naturel,[…]
      Il n’y a rien de normal dans ce comportement si c’est récurrent. Il faut d’abord veiller à ne pas trop cuisiner et s’il y a des restes, pourquoi ne pas les consommer plus tard ?

      Qu’Allah nous facilite.

      4.2
  5. Les yaourts ne se périment pas : vrai ou faux ? | Sirtin science    

    […] Qui jette un œuf, jette un bœuf. [Source image] […]

    5
  6. Sirtin » Les yaourts ne se périment pas : vrai ou faux ?    

    […] Qui jette un œuf, jette un bœuf. [Source image] […]

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE