Kippa et voile : la laïcité sélective et dangereuse de Manuel Valls

Par Al-Kanz

Sans complexe, l’actuel ministre de l’Intérieur martèle son hostilité à certains signes religieux. Certains, pas tous.

93 % des électeurs musulmans auraient voté pour François Hollande. Bien mal leur en a pris.


Montage réalisé par le collectif contre l’islamophobie en France

Manuel Valls, au nom d’une laïcité agressive et sélective, dénaturée par un républicanisme primaire, ne rate pas une occasion de s’en prendre aux musulmans. Spécifiquement aux femmes, qu’il compte dévoiler de gré ou de force. Il ne suffit pas, il ne suffit plus de préciser que ce sont les islamistes qui sont visés et non les musulmans. Il n’est là qu’éléments de langage pour maquiller la réalité.

En portant M. Valls au ministère de l’Intérieur, lui qui n’a rassemblé que 5,6 % des électeurs socialistes lors des primaires, François Hollande a envoyé un message très négatif aux musulmans, déjà bien malmenés par la droite.

A la différence d’un Nicolas Sarkozy ou même d’un Jean-François Copé, Manuel Valls ne s’embarrasse d’aucune précaution : affirmer – tout en la portant – que la kippa, qui est au judaïsme ce que le voile est à l’islam, peut être portée avec fierté et dans le même temps criminaliser le port du voile n’est pas acceptable.

Comme nous l’écrivions au début du mois, si le propos à l’endroit de la communauté juive est rassurant et bienvenu, il faut s’interroger sur l’appréciation à géométrie variable du ministre. Il faut s’inquiéter, et refuser fermement, qu’un ministre en charge d’un portefeuille régalien puisse affirmer aussi ouvertement que tous les signes religieux ne se valent pas et, pire, promettre de croiser le fer avec ceux qui n’ont pas l’heur de porter le bon signe religieux.

Le combat d’arrière-garde du ministre contre toute une population est dépassé. Ce retour à cette laïcité dangereusement anticléricale ne favorise en rien le vivre-ensemble. Bien au contraire, il clive et fait du mal à la société.

Manuel Valls, ministre du Culte, n’est pas autorisé à lancer une croisade contre les musulmans en général, les femmes musulmanes en particulier. Nous ne sommes plus sous la IIIe République. Que François Hollande rappelle son ministre à l’ordre. Et à la loi.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (11 commentaires)

  1. amlil71    

    As salamou ‘aleykoum,

    Une personne de gauche ne verra aucune contradiction dans les propos tenus par Valls : d’un côté le ministre se prononce en faveur du droit de culte concernant le port de la Kippa et d’un autre côté il défend les droits des femmes voilées « soumises opprimées par leur mari  » selon la rhétorique des « progressistes ».

    D’où l’importance de rappeler à juste titre que « la kippa est au judaïsme ce que le voile est à l’islam » et qu’il n’appartient pas au politique de s’immiscer dans les questions d’ordre théologique propre à chaque religion. En ce sens Valls joue avec le feu et met à mal dans ses deux interventions le principe de laïcité et de neutralité de l’Etat, principe pourtant cher à la pensée de gauche dite  » progressiste ».

    1
  2. halaloupas    

    Salam aleikoum,

    Bien dits! l’ex-maire d’Evry se croit tout permis, il est temps qu’on lui rappelle la loi.

    2
  3. Abou Sene    

    Salam ‘aleykom !

    Ce Manouel Valls (espagnol d’origine, naturalisé français en 1982 seulement) n’est qu’une marionnette et fait le sale boulot que lui on dicté ses maîtres, à savoir, stigmatiser l’Islam et les musulmans, en faire les bouc-émissaires en vue de détourner l’attention sur les graves problèmes socio-économiques du pays, et demain peut-être, amorcer une véritable chasse aux musulmans dans le pays, ce qui conduirait à une guerre civile, dans laquelle la France ne se relèvera pas.
    Première remarque : tous les partis politiques, à l’exception peut-être de « Debout le République » de Nicolas Dopunt Aignan, trempent dans le ciblage des musulmans en tant que problème. On voit donc qu’ils ont tous reçu la même consigne des vrais détenteurs du Pouvoir en France, et ils ne peuvent pas y déroger.
    Deuxième remarque : où est la solidarité entre croyants de différentes confessions, lorsque la kippa est protégée, et le hijab attaquée? cela pour dire que le ciblage de l’Islam fait également le jeu d’une certaine communauté en France.
    En conclusion, entre vrais détenteurs du Pouvoir siégeant dans les « loges » et dictant la destinée du pays, et des ultra-communautaires sous couvert de laïcité, démocratie, République, la messe (ou la khutba..) est dite.

    3
  4. Naima    

    Salam

    Désolée mais rien a voir… ou est ce que l’on peut voir les auteurs de l’article sur Al kanz?
    BarakAllah o fikoum

    4
  5. noura    

    salamou aleykoum;

    @Saladin : le minimum serait quand même de respecter la DIVERGENCE !!! certains savants affirment que voter est haram et d’autre NON!! et dans le cas d’une divergence , on respecte l’avis des autres même si on n’est pas d’accore !! le terme »pseudo imams » me semble irrespectueus et non en rapport avec l’éthique musulmane .

    personnellement je pense que ceux qui ont voté socialiste ont effectivement voté pour le moins pire ! par ce que , à choisir entre lepen qui voulait interdire le hijab dans les mairies, les bus et dans tous les lui publique et holland , qui , certe ne fait rien pour arranger la situation des musulmans mais qui ne la rend pas non plus pire , alors le choix est vire fait ,
    j’ai pas envie de devoir retirer mon foulard à chaque fois que je prend le bus !!

    et Allah est plus savant.

    5
  6. Al mafabia    

    J’ai voté Hollande et non Sarkozy !
    Il est évident que notre liberté de musulman se réduirait comme
    peau de chagrin si l’ancienne equipe gouvernentale était encore en place.
    À nous d’accroitre notre représentativité pour faire valoire nos droits, mais également
    pour signifier que nous sommes des citoyens français qui
    respectons toutes les confessions comme le faisait notre prophète (Saw)

    6
  7. Yamine    

    À tous ces « 93% de musulmans qui ont voté » pour le mariage gay, le laxisme et le mode de vie débauché soixante-huitard qui a pour mission de détruire les institutions (famille, religion…): ne venez pas vous plaindre, vous en êtes les responsables.

    Bien sûr, tous les partis politiques sans exception ont en leur sein des personnes qui ne supportent pas l’idée que des femmes puissent s’habiller avec pudeur et se réserver uniquement à leur mari. Mais c’est bien à gauche que cette vision de la femme comme objet sexuel est le plus prégnant.

    La kippa ne les dérange pas, non parce que c’est un signe communautaire ou religieux, mais parce qu’il ne porte pas de valeurs intrinsèquement identifiables comme étant à l’encontre du crédo libertin de la gauche de ce pays.

    Par contre, le « voile » les dérange parce qu’il symbolise la pudeur, le respect du corps de la femme, de sa pudeur, de sa capacité à se préserver hors mariage (bien sûr des femmes non-voilées peuvent être de très bonnes musulmanes et des voilées sont souvent habillées ou maquillées de façon impudique).

    Bon courage à nos sœurs voilées et qui le font par pudeur et sincérité.

    7
  8. Jean-edouard    

    Le PS a été élue grâce aux voix des musulmans et non pas à celles des islamophobes qui ont voté à droite. Il devrait s’en souvenir.

    8
  9. driss    

    Revoilà la Valls en action qui défend la kippa et veut interdire le voile

    Mon petit manuel,
    Dans ta petitesse d’esprit dont je doute qu’il soit aussi élevé que ce qui de toi touche le sol

    J’apporte à ta connaissance et tous ceux qui ont la critique facile que si la femme porte le voile ce n’est pas pour l’homme mais pour Dieu et que le voile qui couvre ton esprit est bien plus opaque que la lumière peine à y entrer.

    Nous sommes une cible facile du fait des soit disant représentant « des Musulmans » qui en faite ne se représentent qu’eux même , CFCM, UOIF, Boubaker… Qui défend les droits de qui??

    Qui s’est levé pour dénoncer cette injustice pour nos soeurs sans cesse stigmatisés et humiliées.

    9
  10. Egalité homme-femme : la France 57e sur 135 pays    

    […] Lire : Kippa et voile : la laïcité sélective et dangereuse de Manuel Valls […]

    10

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE