Sri Lanka : des moines bouddhistes mobilisent contre le halal

Par Al-Kanz

Au Sri Lanka, un parti bouddhiste attise la haine contre les musulmans.

Sri Lanka Halal
Colombo – Manifestation du parti raciste Bodu Bala Sena

Depuis plusieurs semaines, il ne fait pas bon être musulman au Sri Lanka. Bodu Bala Sena (BBS), parti politique extrémiste, multiplie les discours haineux afin de mobiliser la majorité bouddhiste (69 % de la population) contre la minorité musulmane (7,6 %) – les autres minorités, chrétienne et hindoue, sont à peine mieux loties.

A l’instar de l’UMP et du FN en France pendant la campagne présidentielle, BBS a choisi la viande halal pour fédérer autour de sa croisade, non sans verser dans l’outrance et l’intox. C’est ainsi que le 17 février dernier, le parti extrémiste organisait une manifestation pour forcer les autorités du pays à abolir la viande halal.

Comme le précise sur Twitter, le journaliste Azzam Ameen, BBS a lancé un ultimatum : plus aucun produit commercialisé dans le pays ne doit être certifié halal à partir du 1er avril.

En charge de la certification halal, l’ACJU (All Ceylon Jamiyyathul Ulama), organisation musulmane créée en 1924 au Sri Lanka, indiqua dans un communiqué de presse rendu public hier être disposé à déléguer la certification aux autorités du pays, si celles-ci manifestaient la volonté d’en prendre la responsabilité et prenaient exemple sur des pays comme la Thaïlande ou Singapoure.

Regrettant la désinformation autour de la certification halal, l’ACJU insista sur la nécessité de trouver une solution à cette controverse entretenue par les extrémistes de BBS afin de préserver le vivre-ensemble au Sri Lanka. Dans un souci d’apaisement, il a été demandé aux professionnels de circonscrire la commercialisation des produits halal uniquement aux musulmans

Depuis plusieurs mois, les musulmans sri-lankais sont la cible des bouddhistes. En avril 2012, ce sont pas moins de deux mille musulmans qui ont dû évacuer leur mosquée encerclée par une manifestation bouddhiste. Deux mois plus tard, deux cents manifestants, dont plusieurs dizaines de moines bouddhistes s’en sont pris à une mosquée de la banlieue de Colombo, capital du Sri Lanka, jetant sur le lieu de culte pierres et viande pourrie, pour exiger sa fermeture.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE