Wassila.fr : Casino sort l’artillerie lourde

Par Al-Kanz

D’abord consacré aux produits estampillés halal dans ses magasins, le portail Wassila.fr sert désormais la gamme éponyme du groupe Casino.

Wassila.fr

En septembre 2008, Casino mettait en ligne le site Wassila.fr, portail halal du groupe. Le projet était ambitieux. Wassila.fr devait être « la garantie du halal pour tout le monde ». Grâce à cet outil, mis à disposition des consommateurs, ces derniers allaient enfin pouvoir distinguer les produits véritablement halal des contrefaçons prétendument halal. Désormais, Wassila.fr est un site consacré à la seule gamme halal Casino.

Un projet ambitieux, mais difficile

Pendant des années, le site halal du groupe stéphanois a recensé des produits certifiés par des organismes de certification qui ne procèdent à aucun contrôle permanent, systématique et indépendant et dont le caractère halal est aujourd’hui encore discutable ; ce qui n’a pas manqué d’ajouter à la confusion qui règne actuellement sur le marché du halal.

Il faut dire que tout n’était pas – et n’est pas – si simple sur ce marché. Sur papier, Wassila.fr était prometteur, l’initiative séduisante… pour les consommateurs, pas pour certains organismes de certification ni pour quelques industriels qui voyaient d’un très mauvais oeil ce coup de projecteur sur leurs produits prétendument halal. La transparence que le projet Wassila.fr était en passe d’imposer aux différents acteurs du marché du halal était redoutée.

Wassila.fr, vers la transparence

Voici par exemple ce que le consommateur pouvait apprendre en consultant la rubrique consacrée aux OCVH (organismes de contrôle de viande halal) :

– sur l’organisme de certification britannique HMC : les contrôles sont effectués par des contrôleurs indépendants, employés par HMC, présents systématiquement sur site lors de tout abattage ou de toute production dans les centres d’élaboration des viandes.

wassila hmc

– sur l’organisme de certification français ACMIF-mosquée d’Evry : l’organisme n’emploie pas de contrôleurs qui pourraient être dépêchés sur site pour des contrôles indépendants, systématiques et permanents tant dans les abattoirs que dans les centres d’élaboration des viandes (CEV). On apprend en outre que le « matériel de marquage », autrement dit tout ce qui permet d’indiquer que le produit est halal (tampon, estampille halal, logo halal, etc.), n’est pas précieusement gardé par l’ACMIF-mosquée d’Evry, mais par la société partenaire. En clair, c’est l’industriel qui peut tamponner halal ce qu’il veut quand il veut. Quant à la fréquence des prétendus contrôles, Wassila.fr indiquait pudiquement « inopiné »…

wassila-acmif

– sur la société de certification française SFCVH-mosquée de Paris : même topo que pour l’ACMIF-mosquée d’Evry, à un détail près, détail qui ne manque pas de piquant. La ligne « Fréquence de contrôle par l’OCVH » a tout bonnement disparu…

wassila-sfcvh

Cela dit, rien d’étonnant, le recteur de la mosquée de Paris lui-même confessait en juillet 2012 au micro d’une journaliste de France 2 qu’il ne pouvait garantir que les produits pourtant certifiés halal l’étaient vraiment : « Nous ne pourrons jamais garantir ni par nos structures ni par nos mosquées ni par nos imams ni par nos sacrificateurs. » Dalil Boubakeur, 19 juillet 2012, journal télévisé, France 2, Paris.

Wassila, de la confusion à la cohérence

Aujourd’hui, le portail Wassila a changé. Courant 2012, Casino a remplacé l’ensemble des produits « halal » vendus en magasin et recensés sur son portail par sa propre gamme halal… Wassila. Adieu les prétendument halal Reghalal, les Fleury Michon et autres Medina halal.

Le site Wassila.fr est désormais entièrement dédié à la marque de distributeur (MDD) de Casino ; ce qui met fin du reste à une confusion dommageable puisque le portail – qui recensait tous les produits vendus dans les magasins Casino – et la gamme halal, deux projets bien distincts, portaient le même nom.

Casino passe donc à la vitesse supérieure en déployant une quarantaine de nouveaux produits non plus spécifiquement carnés, mais des produits pour les rayons épiceries de ses magasins : dattes, harissa, lentilles, bouillon, semoule, couscous, langues d’oiseau, figues ou encore sauce copiée sur le précurseur Nawhal’s. Aujourd’hui plus qu’hier, le département en charge de la gamme Wassila porte parfaitement son nom : « Halal & Saveurs du Maghreb ».

En précisant et en étoffant son positionnement, Casino sort l’artillerie lourde. Certes, les produits Wassila ne sont disponibles que dans le réseau Casino, ce qui en limite l’incidence sur ce segment occupé depuis des années par Hauecoeur, Charles SA et autre Ferrero (groupe Panzani). Malgré tout, les marques historiques peuvent s’inquiéter ; plus encore si d’autres enseignes de la grande distribution venaient à imiter Casino. A l’instar d’Auchan.

Benamor, l’Algérien en embuscade

Le groupe Benamor, leader en Algérie notamment sur le marché des pâtes et des tomates, ne cache pas ses ambitions. Bien installé en Algérie, Benamor, plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2010, compte investir en France.

Sa présence très remarquée au salon professionnel SIAL en octobre dernier éclaire sur les ambitions du groupe, qui a d’ores et déjà signé un partenariat avec une entreprise britannique pour l’exportation de ses produits en Europe.

Mais c’est bien la France, tout particulièrement, qui intéresse Laid Benamor, son PDG. Dans le climat particulièrement morose de l’économie française, les autorités françaises ont tout intérêt à favoriser l’intérêt porté par des entreprises étrangères. Il en va notamment de l’emploi.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. SteeL    

    Salam Aleikoum.
    Ah ben moi aussi je vais faire des: dattes, harissa, lentilles, semoule, couscous, langues d’oiseau, figues. Ben oui parce que vous ne le saviez pas que le couscous et autres feculent doivent etre halal. Tiens je vais meme creer une eau halal.
    N’importe quoi, il n’ya que la viande qui à besoin d’etre halal, en terme d’alimentation. C’est comme de dire qu’il y a du poisson (SAUVAGE) halal et d’autres non, je ne parle pas d’elevage nourris a la farine animal.

    1
  2. Malika    

    Vivement que Qatar s’investisse dans le halal comme il le fait pour le ballon rond, il aura tout à y gagner. Le halal vaut des milliards aussi.

    2
  3. kinza    

    salam alikoum
    il y en a deja du Benamor en france qui est amener par les vendeur de zitoun il y le couscous les pâtes et j’en passe

    3
  4. saufiene    

    Salamaleikoum,

    Mais sinon est il possible d’avoir une liste exhaustive de produit halal que le consommateur peut acheter sans avoir a se poser la question systématiquement sur ce qui est licite ou non (je parle bien sur des produits vendue en grande surface uniquement).

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE