Boston : pour un proche de Netanyahu l’attentat profitera à Israël

Par Al-Kanz

Un proche conseiller du Premier ministre israélien se réjouit des conséquences positives de l’attentat de Boston pour Israël.

Aux Etats-Unis, l’activisme des groupes de lobby en faveur d’Israël n’est un secret pour personne. « Groupe de pression sans états d’âme », comme l’écrivait le mois dernier Courrier international, l’AIPAC (American-Israeli Public Affairs Committee) est le plus emblématique de ces groupes.

Ce « superlobby », selon le mot d’un expert repris par le quotidien israélien Haaretz, a pour vocation « de défendre Israël et de promouvoir ses intérêts tels que définis par le gouvernement israélien à Jérusalem et par les dirigeants de l’organisation aux Etats-Unis ». La vidéo qui suit en convaincra les plus sceptiques.

Signalée par Ali Abunimah, blogueur et cofondateur du site Electronic Intifada, elle jette une lumière crue sur le cynisme des responsables israéliens.

On y voit Ron Dermer s’adressant à des leaders juifs américains, attentifs et silencieux. Le plus proche conseiller du Premier ministre israélien dit son optimisme quant à l’avenir des relations et de la coopération entre les Etats-Unis et Israël. Evoquant des sondages au plus haut, Dermer y voit un peuple américain qui s’identifie à Israël.

Ce qui semble être de l’ordre de l’empathie au premier abord se révèle très rapidement être du cynisme bien trempé, ce qui n’a pas échappé à Barak David, un journaliste israélien :

Faisant le parallèle avec le 11-septembre et le « grand changement » qui s’en est suivi, Ron Dermer en vient au double attentat de lundi dernier lors du marathon de Boston : « je crois, dit-il, que les gens vont davantage adhérer (s’identifier) à la lutte d’Israël contre le terrorisme[…]

Ce propos n’est pas sans rappeler Benjamin Netanyahu qui lors des attentats du 11-septembre se fendit d’un insupportable « It’s very good » (c’est une très bonne chose), comme le révélait dès le lendemain le New York Times.

Lire : A day of terror : The Israelis; Spilled Blood Is Seen as Bond That Draws 2 Nations Closer

Rien ne dit que cette vidéo avait vocation à être rendue publique. Pour autant, comme l’écrit Ali Abunimah, elle révèle crûment l’exploitation on ne peut plus cynique d’un drame et le calcul bassement politique qui en découle. Rien de neuf sous le soleil, nous dira-t-on. Certes. Mais, c’est là une pierre de plus dans le jardin d’Israël, qui a tant de mal à policer son image désastreuse. Nous ne nous en plaindrons assurément pas.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. Ahmed    

    Salam’alaykoum,

    C’est un peu comme le « génial » de Pujadas à la vue des événements du 11 Septembre.

    1
  2. zorro    

    certains disent que la plupart des attentats sont orchestré par cet « état voleur » à quand une enquète mondiale indépendante?

    2
  3. Abou Sene    

    A rapprocher avec l’opinion de Bernard Henry Lévy à propos des « printemps arabes » : <> (http://www.youtube.com/watch?v=6xFtMr1AnJw)
    La boucle est bouclée. Les attentats de Boston, au même titre que les Printemps arabes et les attentats du 11 septembre 2001, participent à la mise en place lentement mais surement à la diabolisation de l’Islam et des Musulmans et de la nécessité de la part du monde « civilisé » dont fait partie Israël de se protéger et d’intervenir tôt ou tard, de manière préventive sur cette menace « verte » (Afghanistan, Iraq, Yémen, Lybie, Syrie, bientôt Algérie et Iran?)
    Quid des manipulés qui joue le jeu, consciemment ou inconsciemment, du « monde civilisé »?

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE