Rohingya : visite dans un camp de réfugiés

Par Al-Kanz

Dans les camps de réfugiés, les musulmans rohingyas persécutés en Birmanie survivent dans une grande précarité.

En Birmanie, les Rohingyas, cette ethnie musulmane apatride, subit une épuration ethnique, comme l’indiquait hier , lundi 23 avril, l’ONG Human Rights Watch dans un rapport accablant appelant la communauté internationale à agir au plu vite. Le message est clair : Il faut mettre fin au « nettoyage ethnique » dont sont victimes les musulmans rohingyas.

Ce matin, Emanuel Stoakes, journaliste, a mis en ligne sur Youtube une vidéo de la visite qu’il a effectuée dans un camp de réfugiés rohingya, cette ethnie musulmane, qui subit une épuration ethnique en Birmanie. Cette visite a coïncidé avec l’arrivée d’un camion chargé de denrées alimentaires.

Le journaliste Emanuel Stoakes, présent sur Twitter (@EmanuelStoakes), raconte sa visite sur le site Vice dans un article intitulé : Burma’s Rohingya ghettos broke my heart (voir dans cet article les dessins crève-coeur des enfants traumatisés)

Il faut lire – et traduire – l’article de Assed Baig, un autre journaliste, présent au côté Emanuel Stoakes, qui raconte le calvaire de femmes rohingya utilisées comme esclave sexuelle par des miltaires bouddhistes. Leur situation est terrible. Terrible : Is the Burmese military keeping rohingya women as sex slaves?



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. Daoud    

    Et pourtant, on ne parle pas des agressions sexuelles des militaires bangladis dans les camps de réfugiés, et cela déjà en 2006, comme en faisait été Al Jazaeera….ni des discriminations que vivent les Rohyingyas réfugiés en Malaisie (comme je l’entendais de la bouche de nos frères malais quand j’étais en Malaisie, les traitants de voleurs, profiteurs et parasites).
    Rien sur les persécutions des Chams du Cambodge, rien sur celles des bangsamoros (maguindanaon, tausug, maranao…) aux Philippines, rien les discriminations des Hui en Chine…mais c’est vrai que c’est pas très à la mode en ce moment.
    Un peu hypocrites notre ummah des fois, non?
    Excusez mon ton, mais parfois cela me met en colère de voir cela, de dénoncer les choses depuis des années et que personne n’y prête attention. Il y a 20 ans je parlais à des frères de la Palestine, et on m’a répondu « chacun ses problèmes ».Je les ai revu, il y a 5 ans, et ce sont les premiers à parler des droits de Palestiniens parce que…tout le monde en parlait!

    1
  2. Daoud    

    Je l’ai fait, même un blog, que j’ai du supprimer, excedé des commentaires et mails certains « frères » ayant trouvés que les Rohingyas et autres Chams n’étaient pas de vrais musulmans, car avec des pratiques différentes, et me demandant de pas les considérer comme tel.
    Je crois me rappeler en avoir parlé dans des commentaires sur Al Kanz, à mon retour de Malaisie et des Philippines, en 2008.
    Je trouve que c’est un peu facile comme commentaire, Al Kanz, et cela ne vous ressemble pas trop.

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE