Quick halal : de la publicité désormais normale

Les 23 restaurants Quick convertis au halal utilisent les mêmes canaux de publicité que les restaurants traditionnels du groupe.

Quick halal Rosny-sous-Bois

S’afficher halal n’est plus un problème pour le groupe Quick. Portée par Jacques-Edouard Charret, ancien patron du groupe – Quick annonça officiellement son départ le 4 janvier dernier –, la conversion au halal de 23 de ses restaurants a permis à la plupart de ces établissements d’échapper à la faillite. Le « halal » a été la solution, comme c’est du reste le cas pour l’agriculture française.

Après les gesticulations électoralistes de Marine Le Pen et consorts, qui ont offert, notons-le, une formidable publicité à Quick sans que le groupe ne dépense un centime – contre des dizaines de millions d’euros si Quick avait voulu obtenir par une campagne de promotion traditionnelle la même couverture médiatique -, le soufflet est retombé.

Les Quick halal ne sont plus un problème, si bien que le numéro 3 de la restauration rapide hamburger en Europe utilise les mêmes canaux de promotion que pour ses restaurants non halal, comme on le constate ci-dessous.

Le Quick de Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, distribue des tracts avec bons de réduction.

Quick halal Rosny-sous-Bois

On retrouve la publicité de Quick au verso des tickets d’un supermarché très fréquenté, l’Hyper Primeur de Villemomble, commune limitrophe de Rosny-sous-Bois. Outre un bon de réduction, Quick communique sur sa certification, celle en l’occurrence de l’ARGML-mosquée de Lyon.

Quick halal Rosny-sous-Bois

Initialement certifiées par l’ACMIF-mosquée d’Evry et la SFCVH-mosquée de Paris, les viandes de Quick sont désormais certifiées par la mosquée de Lyon. Pendant des mois, Quick affirmait à qui voulait l’entendre que les certifications choisies étaient absolument irréprochables ; si bien qu’un article publié en août 2011 nous valut un droit de réponse de Jacques-Edouard Charret, alors PDG de Quick, que nous firent parvenir les avocats du groupe.

Lire – Quick « halal » : Droit de réponse de Jacques-Edouard Charret

Ce droit de réponse fut placardé à l’entrée des 22 restaurants passés au halal pendant plus de neuf mois. Il est du reste toujours en ligne dans la rubrique Presse du site Web de Quick.

Qucik halal Al-Kanz

Le déni dura quelques mois. Embarrassé, Quick sort de son chapeau un agrément… qui n’existe pas. Puis, lasse, la chaîne de fast-food nous donna raison en 2012 en congédiant les mosquées de Paris et d’Evry remplacées par la mosquée de Lyon.

(merci à Oumsheyma)



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. Ismaïl    

    salamalekun
    Personnellement moi je n’irais pas tous simplement parce que il vende de l’alcool et comme un dit un commentaire un peut plus haut craigne t il Allah comme moi ou c’est juste pour de l’argent?

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés