Guantanamo : quelque 25 000 personnes demandent la fermeture du camp

Par Al-Kanz

L’ACLU, puissante organisation américaine, a réussi à réunir quelque 25 000 signatures pour contraindre Barack Obama à faire fermer Guantanamo. Action.

Guantanamo : près de 25 000 personnes demandent sa fermeture

Aux Etats-Unis, la pression est non seulement maintenue, mais accentuée, sur le président Barack Obama, qui, contraint il y a quelques jours de sortir de son silence, a renouvelé sa promesse de faire fermer la prison indigne et illégal de Guantanamo. Des mots.

Plus de mots, des actes

L’ACLU, une organisation très active qui milite pour la défense des libertés, a lancé une pétition tout juste après la nouvelle déclaration d’Obama. Si elle a pris acte de cette promesse renouvelée, l’ACLU précise que « les mots du président ne suffisent pas aux détenus comme Nabil Hadjarab pour qu’ils recommencent à manger ».

Car au plus grand dam de l’administration Obama, qui a fait de Guantanamo et des drones les deux axes principaux de la fumeuse guerre contre le terrorisme, plus d’une centaine de détenus – 130 selon leurs avocats – sur les 166 que comptent le camp situé sur l’île de Cuba ont décidé de résister au traitement cruel qu’ils subissent en cessant de s’alimenter ; ce depuis trois mois.

Cette grève de la faim collective s’est avérée particulièrement efficace, puisqu’elle a mis Guantanamo sous le feu de l’actualité, mobilisant plus que jamais des milliers de citoyens à travers le monde pour que ce qui n’est rien d’autre qu’une prise d’otages. On notera que contrairement à celles perpetrées en Colombie par les FARC, ou celles au Mexique ou encore au Sahel, celle-ci est acceptée par les grandes puissances occidentales.

Mais plus encore peut-être que cette grève de la faim, le gavage des prisonniers qui a suscité un tollé international : craignant plus que tout que des détenus de Guantanamo meurent des suites de cette action, l’administration Obama a dépêché sur place toute une équipe médicale… chargée de nourrir les grévistes de la faim de force.

Recours à la torture pour nourrir des grévistes de la faim

Selon un prisonnier nourri de force, Samir Naji al Hasan Moqbel – dont le récit transmis par ses avocats au New York Times a été publié début mais sous un titre sans détour : « Gitmo Is Killing Me » (Guantanamo est en train de me tuer) – ses séances de gavage s’apparentent à de la torture :

« Je n’oublierai jamais la première fois qu’ils ont inséré un tube par mon nez. Je ne peux décrire combien il est pénible d’être nourri de force de la sorte. J’ai eu envie de vomir sans y réussir. Dans ma poitrine, la gorge, l’estomac, je souffrais à en mourir. Je n’ai jamais connu auparavant une telle douleur. Je ne souhaite à personne un si cruel traitement [this cruel punishment].

Deux fois par jour attaché à une chaise, qui rappelle ces chaises électriques que l’on voit dans les reportages télévisés consacrés à la peine de mort, Samir Naji al Hasan Moqbel est nourri de force au moyen d’un tube d’une cinquantaine de centimètres introduit dans le nez, l’oesophage, jusqu’à l’estomac.

Cette pratique est pourtant interdite par les règles édictées par l’Association médicale mondiale (AMM), instance internationale qui veille au respect de l’éthique médicale. C’est ce qui explique que début mai l’ONU ait très vivement condamné ce que le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme en personne a qualifié d’actes de torture. Aussi vaine que puisse être cette condamnation, elle ternit sérieusement l’image d’Obama, sémillant prix Nobel de la paix (sic), et accroît une pression toujours plus importante.

C’est pourquoi s’il vous importe d’ajouter votre voix à celles qui veulent contraindre le président Barack Obama a faire fermer la honteuse Guantanamo, rendez-vous sur le site de l’ACLU pour vous aussi dire à Obama : Assez parler ! il est temps d’agir à Guantanamo.

En France, Jean-Jacques Candelier, député-maire communiste du Nord, s’est fendu la semaine dernière d’une lettre où il demande lui aussi demande à Obama de fermer Guantanamo. Lire : Guantanamo : un élu communiste interpelle Obama.

Quatre détenus au seuil de la mort

En septembre dernier, Adnan Latif, détenu à Guantanamo pendant dix ans sans procès ni inculpation, a trouvé la mort dans sa cellule. Que Dieu ait pitié de son âme. Il s’agit du neuvième décès dans cette prison, mais peut-être pas du dernier si l’on en croit les informations publiées par Andy Worthington, spécialiste de Guantanamo, selon qui quatre détenus grévistes de la faim étaient fin avril dans un état si critique que leur pronostic vital était engagé.

Et de citer sur son blog le cas de Khiali Gul, un Afghan de cinquante ans qui n’aurait jamais dû être arrêté et fait prisonnier, et qui comme 86 autres détenus de Guantanamo, continue à croupir dans sa geôle alors même qu’il a été lavé de tout soupçon.

khi ali gul
Khiali Gul, détenu innocent, est mourrant

Selon Andy Worthington, Khiali Gul est dans un piteux état, incapable de bouger, de parler, de manger ou même de boire. Il est urgent, vital qu’il soit immédiatement libéré.

Si le sort des prisonniers de Guantanamo vous préoccupe, suivez Andy Worthington sur Twitter en cliquant sur le lien suivant : https://twitter.com/guantanamoandy.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. Assia    

    Soubhan’Allah, comment une telle prison peut encore exister en 2013, `ajib wAllahi … Qu’Allah ta`ala leur vienne en aide … En espérant que les choses changeront dans les jours, du moins les mois à venir.

    1
  2. oum taha    

    salam aleikoum cette phrase me fait bien rire !!!!!

    Cette pratique est pourtant interdite par les règles édictées par l’Association médicale mondiale (AMM), instance internationale qui veille au respect de l’éthique médicale. C’est ce qui explique que début mai l’ONU ait très vivement condamné ce que le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme en personne a qualifié d’actes de torture. Aussi vaine que puisse être cette condamnation, elle ternit sérieusement l’image d’Obama, sémillant prix Nobel de la paix (sic), et accroît une pression toujours plus importante.

    et toutes les torture dans le monde ??? l onu ne sont que trois vulgaire lettres soubhnallah !!!!

    2
  3. Sanâbil    

    Assalamou alaykoum wa rahmatouLlah,

    BarakaLlahou fikoum pour cet article, c’est à chaque fois le coeur serré que nous prenons connaissance de leur situation.

    Qu’Allah azza wa jall les assiste et leur accorde rapidement une issue favorable.

    Fraternellement.
    L’équipe de Sanâbil

    3
  4. saïda 78    

    as Salem aleikoum c’est dur à croire comment les gens peuvent être aussi méchants.
    Que le bon dieu soit avec eux qui leurs donne force et aussi morale incha allah que cette prison prend fin c’est de la torture en plus gratuite ohlala ya rabi aide les amine amine amine amine amine amine

    4
  5. Smile    

    Salam,
    Amnesty international à manifestée à Strasbourg en tenue orange de prisonnier. Justa a côté d’un stand qui faisait de la promotion pour les produits biologiques d’économie solidaire

    Ils ont fait signé une pétition pour que cette personne soit libéré et demander la fermeture de ce lieu de non droit

    Je vous le donne en mille: personne ne souhaitais signer la pétitions
    rare sont les courageux passants qui ont signés.
    J’ai observé les signataires: des personnes âgées qui ont connu la seconde guerre mondiale

    J’en ai profité pour leur demander si leur action s’intéressait a l’islamophobie en France et en Europe.
    J’ai donné l’exemple bien fumeux des pains aux chocolats et du super débat avant les élections sur la viande halal, et de la laïcité a géométrie variable…
    La réponse de ces militants: ce sujet est trop explosif en France il serait impossible en l’état actuel des mentalitė,et des sensibilités de faire une action mais ils sont bien conscient que quelque chose de malsain qui rappelle l’ambiance anti juive des années30 existe…
    Je lui ai alors dit que ces propos me rendais bien plus inquiète quand a l’avenir de mes enfants musulmans dans leur pays qui est la France.
    Guantanamo c’est loin amnistie France se mobilise.

    5
  6. Smile    

    Heureusement que le CCIF existe pour soutenir les familles.

    6
  7. Smile    

    Les États Unis taclent la France pour sa laïcité agressive contre l’islam

    commission américaine sur les libertés religieuses internationales désapprouve les propos du président François Hollande et d’autres personnalités politiques appelant à voter une loi contre le port de signes religieux par des employés du secteur privé comme les crèches, après la décision de la Cour de Cassation annulant le licenciement d’une salariée voilée d’une crèche privée. « Ces restrictions limitent les opportunités d’emploi et économiques, particulièrement pour les femmes musulmanes qui portent le foulard », est-il dénoncé.

    http://www.saphirnews.com/La-France-taclee-pour-sa-laicite-agressive-contre-l-islam_a16716.html

    7
    • valentine62    

      On ignore ce qui se passe réellement à guantanamo, même si on se doute que ça ne doit pas être joli joli.
      Par contre, se fier au jugement d’un pays qui s’ est construit sur l’extermination d’un peuple et l’esclavage d’un autre… pays dans lequel n’importe qui peut acheter une arme… pays dans lequel on trouve énormément de quartiers de type latino, black, etc, parce que les gens acceptent de bosser ensemble mais pas de vivre ensemble….
      :)

      7.1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE