Arnaque : l’exportation d’eau zam zam est toujours interdite

Par Al-Kanz

Alors que l’eau de zam zam est interdite à l’export, des commerçants continuent d’abuser de la clientèle musulmane. Rappel.

Depuis des années, des commerçants peu scrupuleux ou abusés vendent de l’eau de zam zam en toute illégalité. En octobre 2010, nous consacrions un article à cette gigantesque fraude en France et dans le monde.

Lire : Arnaque à l’eau de zamzam : fraude et danger pour la santé

Deux ans et demi plus tard, rien n’a changé. On trouve toujours des bouteilles notamment dans des librairies islamiques. Une simple recherche sur Google suffit du reste à le constater. Pourtant, exporter de l’eau de zam zam est formellement interdit par l’Arabie saoudite, comme cela est mentionné sur le site officiel des Douanes saoudiennes.

zam-zam interdite

Conclusion : l’eau de zam zam que vous achetée dans le commerce – pas celle que les pèlerins sont autorisés à rapporter de leur pèlerinage – est soit de l’eau du robinet embouteillée dans des bouteilles estampillées « eau de zam zam » soit de la véritable eau de zam zam que l’Arabie saoudite a interdit d’exporter à l’étranger. Vu les quantités sur le marché, on peut sans trop se tromper penser qu’il s’agit plus d’eau du robinet…

Alertez donc vos proches en attendant que les commerces qui participent à cette fraude fassent l’objet de contrôles stricts des autorités françaises. Nous vous conseillons d’ailleurs d’éviter d’y acheter tous les produits qui n’ont pas d’étiquettes comportant la liste des composants. Nous ne savons pas ce que ces produits contiennent. Nous pensons évidemment à l’huile de nigelle, les graines de nigelle et tous les produits qui prétendent en contenir, le khol, le henné, etc.

Des produits dangereux librement commercialisés

Parmi les produits, largement vendus dans les commerces musulmans et dans lesquels il a été découvert des composants dangereux pour la santé, on compte :

– Les fameuses copies des assiettes dites « Taos » : Manger peut tuer. Tout au moins dans ces assiettes Taos dont raffolent les mamans
– Du khôl : Du khôl retiré de la vente, car dangereux pour la santé
– Du henné : Lire : Henné : mise en garde sanitaire contre la marque Royal Henna
Tajine et khôl au plomb : 18 mères et leur nouveau-né intoxiqués

Détail important : lorsque des internautes ont décidé d’interpeler des commerçants (des responsables de librairie en l’occurrence), ces derniers ont évidemment botté en touche en affirmant que c’était un mensonge d’Internet. Si vous êtes dans ce cas, pensez à imprimer la page Web du ministère saoudien des Douanes qui liste tous les produits interdits d’exportation. Elle est accessible à cette adresse : Eau zam zam interdite d’exportation – ministère saoudien des Douanes.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. Lamifa [iPad Mini]    

    Comme quoi l’appât du gain, la cupidité veulent avoir une place confortable dans les esprits ignorants et perfide…

    1
  2. oum taha    

    salam aleikoum

    ici e belgique a liège du moins ils vendent l eau de zam zam a la mosquée soubhnallah dans des distributeurs automatique .

    2
  3. Sarah    

    bonjour,
    je voudrais savoir concernant les boites roses de pierre d’alun en poudre qu’ils vendent dans les librairies musulmanes, notamment en Algérie, si il n’y a vraiment que de la poudre d’alun dedans. Merci d’avance

    3

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE