Le professeur Rachid Haddach annule sa participation à un salon musulman

Par Al-Kanz

Rachid Haddach, prédicateur belge et professeur de religion employé par la ville de Bruxelles, a annulé sa participation à un rassemblement dans le nord de la France.

Cette année, du 29 mars au 1er avril, l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) organisait la trentième édition de son rassemblement annuel, le RAMF (rassemblement annuel des musulmans de France).

Du rassemblement national aux rassemblements locaux

Le 1er rassemblement a eu lieu l’année de la création de l’UOIF : c’est en mars 1983 que quatre associations du nord et de l’est de la France décidaient de faire cause commune pour donner l’organisation que nous connaissons aujourd’hui.

Le RAMF a vocation à rassembler des musulmans venus de toute la France, et de quelques pays européens, tels la Suisse, la Belgique ou encore le Luxembourg. Cet événément s’inscrit dans une stratégie nationale.

A contrario, depuis quelques années, des antennes locales de l’UOIF organisent des rassemblements régionaux :

– RAMO (rassemblement annuel des musulmans de l’Ouest),
– RAME (rassemblement annuel des musulmans de l’Est),
– RAMS (rassemblement annuel des musulmans du Sud),
– RAMN (rassemblement annuel des musulmans du Nord).

Si pendant des années il fallait à ceux intéressés par ce type de rassemblement d’aller à Paris, plus précisément au Bourget, ce n’est ainsi plus le cas aujourd’hui. Les différents RAM répondent ainsi à un double objectif : délocaliser le RAMF en région et asseoir l’UOIF localement en lui permettant d’étendre sa présence sur l’ensemble du territoire. L’orientation de ces rassemblements est d’ailleurs dans la pleine ligne de celle de l’UOIF ; ce qui peut poser problème, comme c’est le cas aujourd’hui avec un autre rassemblement, le RAMP (rencontre annuelle des musulmans du Pas-de-Calais).

Une annulation pas banale

Vendredi dernier, sur sa page Facebook, le professeur et prédicateur, très apprécié de la jeunesse musulmane, Rachid Haddach a annoncé qu’il annulait sa participation à cette rencontre.

Je vous écris pour vous annoncer que je ne participerai pas à la 2 Rencontre Annuelle des Musulmans du Pas-de-Calais (RAM62) le 25 MAI 2013.
Ayant reçu l’affiche tardivement j’ai pu constater qu’un certain aspect du côté artistique ne concordait pas avec mes convictions religieuses et je ne pouvais pas le savoir au moment où j’ai donné mon accord et ma présence pourrait faire croire aux jeunes que je suis d’accord avec cela. Je m’excuse pour les désagréments causés et je remercie les organisateurs et la personne qui m’a invité à qui j’ai envoyé un mail et qu’Allah vous récompense
Hafidakomollah

Cette annulation, banale en apparence, est loin d’être symbolique : elle met au jour une ligne de démarcation entre deux conceptions de l’islam qui sur certains ne se rejoignent absolument pas : d’une part une vision orthodoxe, soucieuse d’épouser le credo islamique sans sacrifier sous couvert de pragmatisme à nombre de principes, d’autre part une vision qui considère que « l’islam est comme de la pâte à modeler », pour reprendre très précisément les propos récent d’un représentant de l’UOIF, vision qui « parce qu’il faut faciliter la vie des musulmans » s’accommodent d’aménagements qui parfois vident l’islam de sa substance : on pense évidemment à l’autorisation de recours au prêt usuraire, ignominie et obstacle majeur à l’installation de la finance islamique en France.

Lire : Contracter un emprunt à intérêts pour s’acheter une maison : est-ce licite ?

Moins grave, mais toujours aussi problématique et symptomatique de certaines positions de l’UOIF : l’adoption de l’angle 12° pour calculer les horaires de prière, mauvaise réponse à un vrai problème (celui de l’heure de prière dans les pays du Nord de l’Europe).

Lire : Angle 12°, problématique pour le jeûne

L’annulation du professeur Rachid Haddach est ailleurs. Ce dernier refuse de participer à un événement qui promeut « un certain aspect du côté artistique » qui « ne concord[e] pas avec [ses] convictions religieuses ». Un coup d’oeil sur l’affiche permet de comprendre.

Rencontre Annuelle des Musulmans du Pas de Calais (2e édition)

Au centre, un rappeur et un ancien cadre de l’UOIF reconverti en humoriste. En bas des conférenciers. L’affiche a choqué certaines personnes qui y ont vu un manque de respect au savoir. On est, cela étant dit, dans l’islam selon l’UOIF.

Souvenons-nous du RAMF 2013 et de cette soirée, comme les soirées des années précédentes, où les salles de conférences se transforment en vulgaire salle de concert où se dandinent sur leur siège, avec une relative retenue, femmes et hommes galvanisés par les chanteurs sur scène.

UOIF : RAMF 2013

C’est précisément cela que le professeur Rachid Haddach refuse de cautionner. Respecté, ce dernier ne devrait toutefois pas faire les frais de cette décision. Les thuriféraires de l’UOIF ne joueront pas les snipers. Pas avec lui.

Visitez le site du professeur Rachid Haddach : www.rachidhaddach.com.

Le sujet est sensible. Les avis tranchés. Nous invitons chacun à ne pas verser dans l’attaque personnelle. Tout commentaire excessif sera supprimé. Leurs auteurs pourront être banni. Qu’ils partagent la position de l’UOIF ou celle de Rachid Haddach. Les trolls verront supprimer leurs messages sans appel.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (65 commentaires)

  1. Oum A&A    

    BarakaAllahoufik pour cet article.
    No comment si ce n’est Allahihdina fi siratal moustaqim, amine.

    1
  2. OumAyoub [iPhone 4]    

    Salamu 3aleykum wr wb, je trouve la décision du Professeur Rachid Haddach justifiée et respectable. L’UOIF prend le risque de se priver de personnes influentes en organisant ces « animations artistiques » contraires aux valeurs de l’Islam afin d’attirer une partie de la jeunesse. Dommage…

    2
  3. Mewloud    

    Salam aleykoum

    Et bien voilà que les ignorants sont mêlés au savants, pire encore mis en avant tandis que les conférenciers sont mise au second plan, ce qui désole le plus dans cette histoire, c’est que les conférenciers ne trouvent aucun mal à être traité de la sorte.

    قال صلى الله عليه وسلم: « بين يدي الساعة سنون خدَّاعة يُتَّهم فيها الأمين ويُؤتمن فيها المُتَّهم وينطق فيها الرويبضة قالوا: وما الرويبضة؟ قال: السفيه ينطق في أمر العامة »

    Inna li Allah ou inna ilayhi raji’oune

    3
  4. Jahvik    

    Bravo à notre frère Rachid Haddach. C’est très réconfortant de voir des frères si attachés aux principes islamiques. Il y a un vrai problème avec ce nouveau rap dit musulman. Excellente chose de le dénoncer en ne s’associant pas à cet évènement.
    Qu’Allah le récompense pour ce rappel à notre égard.

    4
  5. Anonyme [iPad 2]    

    As salamû ‘alaykoum,

    Je trouve que la décision de Rachid Haddach est tout à fait respectable d’autant plus que la musique est interdite en Islam. Je trouve quand même cela effarant que de préférer le côté artistique au côté spirituelle dans ce genre d’événement. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui amènent à ce que beaucoup de musulmans boudent ce genre de rassemblement. Il n’en demeure pas moins vrai que Médine a beaucoup de talents et c’est dommage qu’il l’utilise dans la musique alors que, seulement moi, il a les capacités pour s’engager autrement.

    Qu’Allah nous fasse miséricorde, wa salamû ‘alaykoum.

    5
    • AbdallahJoneJLB    

      As-salamou `alaykoum,

      D’une part, je vous remercie. D’autre part, je rejoins ce que vous venez d’écrire ainsi que ce que la plupart – pour ne pas dire tous(tes) – ont également dit.

      Je voudrais juste ajouter une petite chose : lorsque je me dis que les occidentaux (purs, entre guillemets), à savoir les Français et les Européens (et précisément, les médias) plus globalement, disent et pensent corps et âme que l’UOIF est une organisation « islamiste », « intégriste », « salafiste » (enfin, tout ce qu’on veut en terminaison -iste et en dehors de -iste éventuellement) et que dans le même temps ils savent pertinemment que les vrais – eh oui, ce n’est plus un secret, pour personne, y compris les personnes non-musulmanes – « salafistes » ne peuvent pas cautionner, au grand jamais, l’écoute de la musique, et encore moins la présence d’un côté supposé culturel/artistique dans un, ou des, rassemblement(s) de cette envergure je me demande comment on peut être autant contradictoire et je me dis combien ils ne maîtrisent absolument pas leur sujet. Alors, ils prétexteront qu’ils les considèrent comme des « salafistes », etc., modérés.

      J’ai espoir qu’un jour ils ôtent cela de leurs rassemblements (tous confondus). Au moins.
      Tout comme certains, je pense, il ne s’agit pas là de bannir indirectement et complètement l’UOIF pour ses quelques erreurs, simplement d’espérer meilleur et de manifester notre désaccord quant à ce sujet. Et la démarche du professeur/prédicateur est tout-à-faite respectable et honorable.

      De par le fait qu’il ait annulé sa présence, ils réfléchiront peut-être davantage à l’avenir quant à cet aspect de l’organisation.

      Néanmoins, la lecture de l’article ci-dessus m’a tout de même poussé à me poser une question. En effet, il y a quelque temps maintenant, j’avais regardé une vidéo d’un prédicateur où ce dernier précisait remarquablement que sa présence dans tel ou tel endroit, quand bien même les organisateurs de conférences/cours avaient des idées diamétralement opposées aux siennes, ne justifiait en rien son accord sur tous les points par rapport aux organisateurs. Comme c’est d’ailleurs le cas, à l’inverse, lorsque des organisateurs invitent telle ou telle personne et qu’ils précisent dans leur montage vidéo que les propos n’engagent que l’auteur et qu’ils ne reflètent pas nécessairement leur pensée. Exemple : ce n’est pas parce qu’il donnait une conférence dans telle mosquée et/ou tel endroit qu’il fallait le considérer de fait comme chiite s’il faisait sa conférence dans une mosquée dite chiite ou bien qu’il fallait le considérer « ikwan muslimin » s’il était dans une mosquée de cette tendance. Et d’ajouter qu’il avait personnellement demandé l’avis d’un savant de renommé qui, ce dernier, lui avait répondu par une réponse grosso modo comme la suivante : « Vas dans ces endroits, mon frère. Si tu n’y, ou nous, personnes de sciences (Chouyoukhs, ndlr), vas pas, qui est-ce qui va leur faire le rappel et les remettre dans la droiture (selon le Coran et la Sounna, et exclusivement en fonction de ça) [ou à défaut, leur faire nassiHa] ? Même chez des kafirs. Vas, et je prends la responsabilité devant Allah ». Si j’ai modifié quelques propos, je vous prie de bien vouloir m’excuser, mais ce n’est pas mon intention que de déformer, mentir et/ou de diffamer sur mes frères, les paroles et autres propos.

      Bien évidemment, certains sauront de qui je parle, d’autres pas. Mais ce n’est pas l’importance. Je ne parle que du fond, pas de la forme. Je ne dis pas qu’il doit malgré tout s’y présenter (ce soir), car dans tous les cas, il a annulé, c’est bien comme ça et il ne risque pas de revoir sa décision, et la raison qu’il a évoqué concernant l’annulation de sa présence à cet évènement est on ne peut plus logique. Je me demande simplement si cette question peut être posée dans ce cas. Je ne cherche pas à avoir l’avis de frères ou de sœurs, ici. Uniquement l’avis de personnes ayant suffisamment de science pour pouvoir éclaircir ce sujet. Cela me paraît quelque peu confus, même si je n’ai aucun doute que la décision du professeur/prédicateur est la meilleure qu’il ait pu prendre.

      De la même manière, je crois avoir pris connaissance de la présence de certains imams et autres prédicateurs à la RAMF 2013 et ce n’est pas pour autant que je pense qu’ils étaient d’accord avec ce qu’il a pu y avoir dans le domaine culturel et/ou artistique lors de ce rassemblement. D’ailleurs, je sais qu’ils ne cautionnent pas du tout. Pourtant, ils étaient présents. Et, de ce que l’on m’a rapporté, il y avait également un certain nombre de rappeurs dont Médine, me semble-t-il, qui semble être un habitué de ce rassemblement. Même si leurs présences n’étaient pas officiel.

      Dernière chose : tout comme l’UMF a décidé de modifier certains points de son organisation, qui on l’espère se fera cette année inchâ-Allah (alors que nous n’avons malheureusement plus de nouvelles depuis), d’après ce que j’ai cru comprendre, j’espère que l’UOIF en fera de même dans les années à venir, et le plus tôt sera le mieux, inchâ-Allah.

      5.1
  6. abu    

    assalam alaikum

    machaallah très bonne décision, c est affligeant de voir sur l’affiche des rapeurs et humoristes et en bas concour de quran ‘adjib. Le musulman n’a pas besoin de çà. Il y a plusieurs année au bourget j’avais été choqué de voir des jeunes filles musulmanes etre comme des croupies devant les chanteurs d’anasheed et leur demandé des autographes mais où va t on sobhanallah bi hamdihi.

    6
  7. Nour-Eddine    

    salam aleykoum chers frères et soeurs,

    le prophète swl a interdit les instruments de musiques, seules les femmes ont droit au chant et tambours uniquement pour les mariages, d’après le sahih que j’ai d’Al Bukhari Abdullah.

    ne mélangeons pas les sectes, chez nous il y en 73 ! ça fais beaucoup.

    Autre hadith : il swl a dit que viendra une époque où notre oumma rendra licite le vin et la musique

    Allah ou a’alem

    Je vous aime en Allah azzawajel

    7
  8. yousyous    

    Salamoalaykoum

    On est et nos enfants sont bercés par la musique (audio-visuel, école maternelle, dans les magasins, restaurants, centre commerciaux, dans les gares et j’en passe…) il est donc très très difficile de distinguer le vrai du faux pour un musulman à l’âge ou il devient responsable, et surtout quand il entend que c’est illicite ! Il tombe d’en haut, il se dit non ce n’est pas possible pas la musique, c’est pas haram ..je fais rien de mal …les paroles ne sont pas vulgaire … ca m’apaise ?! C’est de l’extrémisme …les arguments d’Iblis à ce sujet sont très très difficile à discuter (je parle pour des personnes comme moi qui luttent depuis quelques années pour me détacher de la musique et tout ce qui gravite autour). Car quand quelque chose s’installe dans les mœurs, il devient difficile à corriger ou même à en prendre conscience;
    En plus ici en occident, c’est va à l’encontre de la société encore une fois, on est marginal, sans culture ect …
    M. Rachid Haddach a donc raison de s’abstenir car chacun est responsable de SES actes et non des autres. Si vous avez un doute sur la question, cherchez, renseignez vous auprès des gens de science. et prenez votre décision qui n’engagera que vous.

    8
  9. ben    

    Assalamoualaikoum,

    Pourquoi pas inviter Cheb Khaled tant qu ‘on y es, par contre quelqu’un pourrait me confirmer qu’il y a bien eu un concert de medine au salon du bourget ?!

    9
  10. Nour-Eddine    

    nous devons tous immiter notre cher prophète swl, même avec des mp3 à la mains, mettons le coran au lieu d’écouter « des discours plaisants » mots pris du Coran, et aussi « excite par ta voix » là où Allah azzawajel dialogue avec sheitan dans le Coran.

    Les ulémas sont tous unanimes la dessus et enfin les ahadiths :

    le prophète swl a interdit les instruments de musiques, seules les femmes ont droit au chant et tambours uniquement pour les mariages, d’après le sahih que j’ai d’Al Bukhari Abdullah.

    il swl a dit que viendra une époque où notre oumma rendra licite le vin et la musique

    Allah ou a’alem

    Un petit frère qui vous veut du bien inchallah

    10
  11. Nour-Eddine    

    Allah ou akbar
    al hamdoulilah g retrouvé le ayat

    « Excite, par ta voix, ceux d’entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses ». Or, le Diable ne leur fait des promesses qu’en tromperie. »

    sourate 17 verset 64

    qu’Allah vous honore et vous guide chers frères et soeurs.

    11
    • djceline    

      Salemoulikoum mon frere sans vouloir t’offenser, moi meme j’ai arreté d’ecouter de la musique depuis longtemps, mais ton verset ne parle pas de musique, il y a diver interpretation de ce verset, (exité par la poesie, les vers etc….) à ma connaissance le mot rina (chant ) n’est pas mentionné dans le coran, et pourtant il existait à l’epoque du prophete sws. L’interdiction des chants est le fruit d’ijtihed des savants, et j’aimerais avoir si tu peux les fournir les preuves de ce que tu avances,
      Je repete c’est juste pour savoir, moi meme je n’ecoute pas de musique, mais quand on dit haram j’aime que l’on apporte soit un verset clair ( comme le verset qui interdit l’alcool) ou un hadith

      11.1
  12. ben    

    Et en plus il y a un concours de coran de prévue, situation complètement contradictoire.

    12
  13. Nour-Eddine    

    [وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّهِ بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا أُولَئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ]

    [Et, parmi les hommes, il est (quelqu’un) qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant] (31:6)

    il y a plus d’impact en lecture arabe (lol)

    13
  14. Nour-Eddine    

    [Et leur prière, auprès de la Maison, n’est que sifflement et battements de mains : Goûtez donc au châtiment, à cause de votre mécréance] (8:35)

    bon, après je pense que vous méditez assez comme ça, mais Allah azzawajel ne veut il pas que l’on médite ?

    Allah ou a’alem

    14
    • Melik    

      as-salâmu `alaykum,

      Akhî, sans chercher à polémiquer -si ce n’est à rappeler qu’il n’y a jamais eu consensus juridique sur ces questions mais ce n’est pas ce qui importe ici- je te serais gré dans ta démarche -certes légitime d’appuyer ton argumentation par le Coran- de ne pas appliquer des versets qui concernent les idolâtres mecquois aux musulmans.

      « Les plaisants discours » selon de nombreux mufâssirun fait référence à un groupe de mecquois qui avaient acheté des esclaves afin qu’elles dénigrent le Prophète sallâhu `alayhi wa sallam et la Religion dans leurs chansons.

      Quand aux prières de certains mecquois à la Ka`aba elles prenaient la forme de sifflement et de claquement de main devant les idôles afin d’attirer leur attention.

      Tu conviendras, cher frère, que dans les deux cas, ces versets sont très difficilement rapprochables au musulman, même « sociologique ».

      wa Allâhu a`lam

      14.1
      • imime    

        salam mon frère Melik

        qu’Allah te guide, les ayats et ahadith sont assez explicites Allah ou a’alem

        Allah azzawajel dit à Iblis : excite par ta voix !

        c’est pourtant claire, en concert la foule est excitée par la voix de l’artiste, dans ta chambre la musique t’apaise… ainsi de suite

        je vous en suppli Melik méditez

        Allah azzawajel dit : il y en a pour ceux qui méditent sur nos versets

        Méditez, méditez, méditez

        qu’Allah ouvre votre poitrine

        Amine

        14.1.1
      • Aïcha    

        Salam alaykoum,

        voilà le meilleur article sur le chant et la musique que j’ai pu trouver, objectif et détaillé, du site maison-islam.com. À lire, en particulier la synthèse à la fin pour ceux qui n’auraient pas le temps.

        http://www.maison-islam.com/articles/?p=108

        14.1.2
  15. Nour-Eddine    

    Exact Ben, ça ne le fait pas trop !

    g rien contre ses artistes j’aimerais juste qu’Allah azzawajel les guide, le chanteur Médine, par exemple, je ne le connaissais pas, juste un jouir je tape sur google Médine pour la ville et nonl’artiste et boom je tombe sur ses photos

    là je me suis dis oh oh ! ya un hic !

    15
  16. yamin_de_lyon    

    salem alikoum
    Ce qui me choque c est le courant de pensé d un groupe parmis eux;  » Les fils de france » .
    courant de pensé tres à droite voir même en accord avec certaines these d ‘extreme droite.

    16
  17. 17
  18. yousyous    

    Salam

    En lisant l’article on a du mal à cerner le vrai sujet, alors c’est quoi : la musique, la décision de M.Rachid H ou l’OUIF ?
    Comme Al-Kanz mentionne plusieurs « problèmes » +/- grave selon lui, le vrai sujet ici est donc bien l’OUIF, avec des liens pour tel ou tel problème.
    Personnellement je n’aime pas ce mélange des genres. L’amalgame est vite mis en place et la polémique aussi. Je connais de braves gens qui travaillent à l’OUIF ce n’est pas pour autant que je les étiquette.
    Et comme on le sait dans notre religion, quand on parle (ou écrit) soit c’est pour nous quand on est dans le Vrai , soit c’est contre nous et dans le doute il faut s’abstenir.
    Si l’intention est de faire évoluer les choses, pointer ce qui ne va pas … et dialoguer c’est tout à l’honneur d’Al Kanz. Mais malheureusement nos les arabes (ce que je connais le mieux du moins, je parle pas d’Alkanz mais des lecteurs comme moi) on fait rarement dans la finesse et les raccourcis sont vite pris.

    C’est un ressenti et en aucun cas une conclusion

    Cdt

    18
  19. Adam [iPhone 4S]    

    As-salãmu `alaykum

    Frère Haddach aurait dû accepter l’invitation et y participer et faire une conférence justement sur ce sujet  » musique » et ainsi  » la mixité » ça sera plus profitable même si ça déplaise aux organisateurs.
    Certains prédicateurs, prêcheurs ou même dite « savants » cherchent plus à halaliser ce qui Haram explicitement comme l’usure, mixité, musique..ect, je me demande parfois en quoi leurs attachement au Qur`ãn et la Sunnah leur en profite?!
    Et je donne un conseil a tous ceux et celles qui assistent a tels rassemblements de boycotter cela afin de se préserver, il y aucun bien d’assister a telles manifestations

    Qu’Allãh nous guide, guide nos frères et sœurs au droit chemin et qu’il nous montre le vrai du faux et qu’Il nous éloignes des sectes et groupes égarés

    19
  20. Ahmed3    

    Très bon article. Et comme je sais que les membres estimés de l’UOIF nous lisent, espérons qu’ils comprennent que les musulmans sincères (càd pas les musulmans du dimanche (ou du vendredi) qui pour certains ont fief à radio orient ) aujourd’hui veulent être tirés vers le haut, ils ont besoin d’un modèle représentatif composés d’hommes et de femmes pieux qui connaissant les enseignements mieux que nous, nous encourageraient à mieux pratiquer l’Islam tout en n’accommodant pas chacun des désirs non-islamiques de maghrébins.

    Car s’il faut se réunir « entre maghrébins » où la convivialité et l' »esprit bled » priment sur la religion, nous n’en voulons pas. À bon entendeur.

    20
    • yousyous    

      En effet, il incombe aux organisateurs des RAM ou autre, de tirer le débat vers le haut. Ils sont responsables de ce qu’ils proposent à leurs visiteurs, ces derniers aussi.
      En sondant les visiteurs par exemple, je serai curieux de connaitre les raisons qui poussent les visiteurs à aller à ce genre de rassemblement.
      On y met de l’alimentaire (normal on est de ceux qui grossissent pendant le ramadan !), de l’immobilier, du télécom, de l’habillement, des livres… et à coté des conférenciers ; une espèce de supermarché muslim-frendly auquel on greffe des conférences islamiques.

      Est-ce vraiment pour les conférences que les gens s’y déplacent ? Retrouver des gens qui nous ressemble ? .. Allaho a3lam, certainement qu’il y en a qui y vont pour ça.
      C’est peut-être parce que parmi la population des visiteurs il y a de plus en plus de gens qui ne s’intéressent que de loin à fortifier leur « foi », qu’on propose des concerts et des vêtements ou autre ?! Allaho a3lam, ou bien parce que louer un espace comme le Bourget ça doit couter un peu cher j’imagine ; et je pense que la pression est grande sur les organisateurs à ce niveau et c’est pour ça qu’ils doivent d’abord rentrer dans leur frais et attirer du monde, par des concerts Allaho a3lam ?! Dans tous les cas il faut donner la parole à ces organisateurs et qu’on exprime nos avis pour qu’ils sachent ce qu’on veut. Car tant que chacun reste dans son coin rien ne va changer ; et la décision de M. Rachid H est bonne car elle créer le « débat » (pour les non bornés).

      Je pense que le modèle doit être repensé car dans les années 80 / 90 ces rassemblement répondaient à une demande (comblaient un vide surtout), les conférences et tous les produit qu’on proposait était assez rares à l’époque; mais aujourd’hui il suffit d’allumer son smart-phone pour avoir tous les prédicateurs du monde musulman à porté de doigt et pareil pour les produit type livre, vêtement …
      à mon avis Il est temps pour ces organisations de transformer l’essai de travailler sur un modèle qui pousserait les musulman à réfléchir ensemble et non pas être considéré comme des consommateurs lambda et hausser un peu le niveau et le ton …pousser les musulmans à devenir responsables, à devenir une force (par forcement politique, car iblis est très fort sur ce terrain et ils va nous falloir du temps !) pourquoi pas faire de ces lieux des lieux à soumettre des idées à débattre (un bien grand mot pour les arabes, car on se croit connaitre tout sur tout malheureusement) , à s’informer …

      20.1
      • AbdallahJoneJLB    

        Je trouve vos interventions et autres remarques pertinentes.
        Merci à vous.
        J’aime lire les commentaires de mes coreligionnaires lorsqu’ils savent bien écrire et surtout lorsqu’il y a un fond dans ce qu’ils disent.
        Ça nous (moi) est enrichissant. Vraiment.
        Qu’Allah vous récompense.

        20.1.1
  21. Youssef [iPhone 4]    

    Salem aleykoum, l’interdiction de la musique ne fait l’etat d’aucune divergence en Islam, la preuve la plus authentique est le verset suivant : 6. Et, parmi les hommes, il est [quelqu’un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin de Dieu et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant.

    plaisants discours

    Abu As Sahbâ dit : j’ai demandé à Ibn Masoud la signification du verset « Et, parmi les hommes, il est (quelqu’un) qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’ Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. » (31/6) ; il m’a répondit en le répétant trois fois : je jure sur Allah, l’unique divinité que ce mot signifie chanson.

    Ibn Abbas (qu’Allah soit satisfait d’eux) dit : que le mot « Lahw » signifie la chanson; quant à Mujâhid (puisse Allah soit satisfait de lui) dit que ce mot signifie tambour (Tafsir d’Ibn Kathir 21/40)

    Abi Amama (que Dieu l’agrée) rapporte que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « ne vendez pas les esclaves chanteuses, ne les achetez pas et ne cherchez pas à les connaître; car leur traite ainsi que l’argent qui en découle sont illicites ». C’est à ce propos que le verset suivant a été révélé « Et, parmi les hommes, il est (quelqu’un) qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d’ Allah et pour le prendre en raillerie. Ceux-là subiront un châtiment avilissant. » (31/6)

    Hassan al-Basrî ( puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) lui, dit : cet verset à été révélé à propos de la musique et des flûtes (

    21
  22. abdo    

    Assalamo aleykoum,

    Je suis allé au RAMO du 19 mai à Nantes,dans l’objectif de rencontrer easi 570.
    A part ça je m’en serai passé.
    Il y avait en affiche un ancien raî-man converti en anachid-man.
    J’avais honte, des demoiselles partout sur leurs 31 qui t’affronte du regard(genre m’a tu vu).
    Le pire pendant la prière de Asr, que nous avons fait bien sur en groupe,
    une femme au micro annonce les gagnants d’un jeu organisé dans l’après midi(à 2 reprise au cas ou personne n’aurait entendu).

    Le niveau de ces rencontres à bien baissé.

    Wa salamo aleykoum.

    22
  23. Ibno Hassan    

    Salamoaleykom,

    Cher frère du site al-kanz

    1) Ce n’est la la RAMP mais la RAM62

    2)l’uam62 ne fait pas parti de l’uoif

    BarakAllahofik de rectifier

    Fraternellement

    Wa salam

    23
  24. rachid haddach    

    Asalamoalaykom chers frères et soeurs, je suis étonné de la teneur de certains propos qui feraient croire que j’ai décidé d’annuler ma présence à cette rencontre à cause de l’UOIF par exemple ???
    Il faut savoir que jamais je ne demande l’origine de l’association qui m’invite car ce qui m’intéresse c’est de transmettre le message Divin et Prophétique et ce dans un juste milieu.
    Et sachez que je ne vis pas en France donc je ne connais pas toutes ses associations et leurs ramifications, ni je donnerais de leçons, ni je sais qui est avec qui ou contre qui comme je le lis plus haut.
    Donc il ne sert à rien de m’impliquer dans une polémique et cela n’est pas dans mes habitudes, je n’attaque personne ni ne rabaisse qui que ce soit. Et je n’entrerais inchaallah jamais dans ce jeux là si certains le prenne comme un jeux ou une habitude.
    Voilà ma decision est simple et on ne peut y chercher autre que ce qu’il y a dans ma tête ou parler à ma place.
    Je n’y vais pas car je n’ai pas été averti du programme eet je suis et reste en droit de choisir le programme qui me rendra responsable devant Allah Le très haut et sans oublier que si on répond à une invitations en suite on fait des remarques sur le programme le jour de la conférence les gens se dirons: mais pourquoi il est venu si c’est pour critiquer??
    La prédication est une adoration et une lourde responsabilité il y a ded gens qui vous suivent et là où vous allez ils estiment que tout y est bon donc ce n’est pas facile poir nous.
    À mon âge et après autant d’années de prédication je n’attaque personne et ce n’est pzs le but de la da’wa ni ce que l’on m’a enseigné. Donc Jazakomollah il ne sert à rien de citer des noms de groupe ou d’associations car je suis loin de tout cela hafidakomollah et encore une désolé si ma decision a soulevé une telle polémique car Allah m’est témoin ce n’est aucunement mon but.
    Qu’Allah vous assite et qu’Il nous accorde les plus hautes sphères du paradis.

    24
  25. Mustapha    

    Salam
    Toute cette polémique encore pour rien, l’UAM62 ne fait pas parti de l’UOIF!
    Quant à la musique ou les instruments de musique, les avis d’interdiction repose sur des hadiths non sahih! Lisez ceci : http://www.islamophile.org/spip/La-musique-et-le-chant.html

    25
    • saïm    

      salam Mustapha,
      Tu dis que l’UAM 62 n’est pas une émanation de l’UOIF, peut être!!
      Néanmoins, le prochain rassemblement s’inspire très largement du RAMN lillois organisé par l’UOIF et les intervenants qui doivent participer gravitent également autour de cette institution, donc…

      25.1
      • Ibno hassan    

        Il n y a pas de néanmoins , c’est un mensonge tout simplement de dire que l’UAM62 fait parti de l’UOiF et ils ont invité : yacob mahi (centre islamique de Bruxelles)
        Nabil ennasri CMF
        Amar lasfar. Uoif
        Hassan iquioussen imam
        Sofiane meziani CMF
        Rachid haddach ( ex du centre islamique de Bruxelles et prof pour l’état belge )

        Mais appârament mr haddach cautionne l état belge et une association musulmane non

        L’Uam62 a fait preuve d’ouverture en diversifiant les intervenants..

        Que dieu les récompense… Leur événement fut une réussite louange a Dieu

        Wa salam

        25.1.1
  26. Youssef [iPhone 4]    

    Salem aleykoum akhi Mustapha, le verset 6 de Sourate Luqman sur lequel les 2 plus grands exégétes de la communauté que sont les 2 compagnons Ibn Abbas et ibn Mas’ud aussi n’est pas authentique ?
    C’est auprés d’Allah qu’est le secours.

    26
  27. Mustapha    

    Wsalam regarde le lien que j’ai posté, il parle du verset que tu cites.

    27
  28. Youssef [iPhone 4]    

    Salem aleykoum mon frere Mustapha. Le lien que tu as posté renvoi bers une fatawa de Cheikh Qardawi. Avec tout le respect que je lui dous, il est loin d’etre une référence en ce qui concerne ce genre de questions, et nombreux sont les savants qui ont mis en évidence ces egrrements sur nombres de questions, et de pkus il cite Cheikh Ibn Hazmqui est un eun grand savant de la communauté mais ka encore sir la question de la musique, il est a fait des erreurs qui ont été mis en evidence par nos savants. Wa Allahou a3lem

    28
  29. Mustapha    

    Wsalam, qu’est ce qui fait que le Cheikh AlQardawi n’est pas une référence sur ces questions? Qui a décidé cela? Même, chose pour Cheikh Ibn Hazm, ce n’est pas parce que certains savants ne sont pas du même avis qu’il a forcément tort.

    29
  30. Ibno hassan    

    Salamoaleykom, cher frère administrateur

    Il faut rectifier l’article , l’Uam62 ne fait pas parti de l’UOIF et ce n’est pas la RAMP mais la ram62.

    BarakAllahofik

    30
  31. Youssef [iPhone 4]    

    Ce n’est pas une question d’etre du même avis ou pas. Cheik Qardawi a fait des erreurs que beacoup de savants ont mises en évidence a travers des preuves concrétes du Quran et de la Sunna. Je ne peux pas te les citer ici car c’est ni le lieu ni le sujet de notre conversation. Si tu veux mieux te renseigner, je t’invite à lire un livre ecrit par Abu Bilal El Jaza’iri sur cheikh Qardawi. Concernant la musique, l’Imam Ibn Hazm a également commis des erreurs à ce sujet que les savants ont mis en évidence avec des preuves du Quran, de la Sunna et des paroles des pieux prédecesseurs. La musique n’a jamais fait etat de divergence chez les meilleurs des etre humains apres les prophétes et les envoyés, c’est à dire les compagnons, elle n’a pas fait état de divergence chez leurs éléves, c’est à dire les pieux predecesseurs et non plus chez non plus anciens savants. Et en fin de parole, je te pose une seule question mon frere, au jour de la ressurection, le jour des comptes, le jour oú ni bien ni famille ne seront utiles, qu’adviendra de la musique et des chanteurs ? Seront du bon ou du mauvais coté ? Leurs musiques, leurs danses etc…seront-ils comptés ds les bonnes ou mauvaises actions ? Un peu de cohérence mon frère.

    31
  32. Mustapha    

    Et si c’était plutôt le Cheikh dont tu parles qui se trompe? Ensuite, tu parles des compagnons, mais si je te sors un récit d’un célèbre compagnon qui a autorisé un imam de chanter après chaque prière. Tu fais quoi?

    32
  33. karim    

    Salam

    Cher AL-kanz, je ne te comprend pas, il y a quelques temps tu jubiles sur les constructions de buildings limites « satanique » autour de la Kaaba par la famille Saoud d’Arabie, et je prône guère l’immobilisme et là qu’elle fut mon étonnement devant cette article où tu es scandalisé par les chanteurs musulmans qui se présente devant leur communauté.

    Moi, j’aimerai assister à un débat de savant, à une conférence sur l’histoire d’ Avicenne et finir par un concert de Médine, tout cela dans la même journée.

    La culture musulmane n’est pas figé que sur sa religion, elle a aussi sa science, son architecture,
    son raffinement, ses poésies, son humour…

    Le seul point où je suis en accord avec toi, c’est sur l’affiche qui met trop en évidence les artistes.

    Je ne suis pas d’accord avec toi sur ce point mais cela ne m’empêchera pas de te saluer et te dire à quels points tu fais du super boulot.

    33
  34. Youssef [iPhone 4]    

    A ton discours, tu n’est là que pour contrer et non chercher le meilleur avis. Je te dis que des savants ( et non 1 seul) ont trés bien mis en evidence l’interdiction de la musique avec une multitude de preuves provenant du Quran et de la Sunna, et toi tu ne cherche même pas à savoir qui sont ces savants, quelles sont leurs preuves etc…Non, plutot tu veux me faire croire que des compagnons autorise la musique. Peu importe le recit que tu vas apporter, peu importe son authenticité, il ne fera en aucun cas le poids face aux dizaines et dizaines de preuves qui montrent clairement l’interdiction de la musique. Je t’invite à regarder le dars de Nader Abou Anas di site dourous.net sur la musique, il apporte toute les preuves et met en clair les erreurs de l’Imam Ibn Hazm. En tout cas tu ne n’a rep a ma question, ou sera la musique avec ces chanteurs au jour de la ressurection ? Ose me dire du côté des vérédiques, des bienfaisants, des élus d’Allah…En tout cas on se donne rdv à ce jour où les coeurs seront bouleversés pour voir qui de nous a raison. Qu’Allah nous facilite

    34
    • Mustapha    

      Wsalam Youssef,
      Tu dis suivre les pieux prédécesseurs, mais lorsque je te dis qu’un célèbre compagnons et calife bien guidé a autorisé un imam à chanter après la prière tu me dis que tu ne veux pas de mon exemple et si tu as des dizaines de preuves, sache que ceux qui acceptent la prière ont autant de preuve. Mais apparemment tu ne désire pas les voir.
      Pour ceux qui le désire, en voila une, où Omar ibnoulkhattab ra, a accepté qu’un imam chante apres la prière. D’ailleurs beaucoup de compagnons pratiquaient le chant : http://www.islamophile.org/spip/L-Imam-chante.html
      Pour le jour dernier, les organisateurs de cette rencontre seront fiers de dire à Dieu que grâce au frère Médine, dont les chants sont halal, ils ont pu ramener des gens vers la religion. D’ailleurs, je viens d’apprendre que le maire d’une ville proche de Lievin a assisté à cette rencontre, et à décidé le lendemain de faire un carré musulman dans sa ville. Dieu est le plus grand.

      34.1
  35. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

    Je respecte le choix du frère Rachid Haddach même si je ne le partage pas : il me semble que prêcher des convaincus est moins méritant que d’aller à la rencontre de ceux qui n’ont pas reçu le savoir ou qui ne l’appliquent pas.

    J’apprécie beaucoup le frère Nader Abou Anas, il est une des rares personnes dont la modestie ait touché mon coeur ; qu’Allâh (AWJ) le préserve, amîne.
    J’ai toutefois une prédilection pour l’approche du professeur Hassan Amdouni en matière de cours relatif à la musique ; j’apprécie ce professeur pour son âge, son expérience et sa sagesse.

    Wa salâm

    35
    • AbdallahJoneJLB    

      As-salamou `alaykoum,

      Juste une question : avez-vous lu son commentaire quelques commentaires au-dessus (datant du 23 mai 2013, à 18h30) avant de poster votre commentaire ?

      Je vous pose cette question car, moi-même, j’avais réagi sans ne lire aucun commentaire [ou uniquement les 3-4 premiers à portée de vue (sur mon écran)] et, une fois que j’avais posté mon commentaire, j’ai lu les commentaires et je suis tombé sur son commentaire, celui du professeur en question, et j’ai mieux compris l’annulation de sa participation. Je n’ai pas répondu à son commentaire car j’estimais que ce n’était pas nécessaire à partir du moment où j’avais mieux compris sa décision.

      Quand on le lit, on comprend qu’il est d’accord avec votre maxime, du premier paragraphe de votre commentaire.

      Merci à vous.

      35.1
  36. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

    AbdallahJoneJLB,

    Oui, mon frère, j’ai bien lu le message de notre bien aimé frère Rachi Haddach… le jour même de sa publication.

    Vous faites le finaud, vous m’avez très bien comprise… ;)

    Wa salâm

    36
    • AbdallahJoneJLB    

      Non, très sincèrement, je ne fais pas le finaud.
      Si je vous ai posé la question, c’est que ça me laisse vraiment penser que vous ne vous êtes fiés qu’à son tout premier message (sur facebook, et dont Al-Kanz joint le lien sur son article), où il annonce son retrait de la liste des intervenants et où il explique très brièvement la raison, lorsque je lis votre tout premier commentaire sur cette page.
      Or, moi, si je lis la réponse du professeur Rachid Haddach, je ne peux que le comprendre et je ne peux que partager son avis. Du moins, partiellement (voir mon commentaire plus haut).

      Vous lisez le message du professeur, le jour-même de sa publication, et vous commentez 5 jours après. Qu’est-ce qui vous a poussé à revenir sur cet article ? Vous l’aviez déjà prévu ?

      36.1
  37. justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

    Au temps pour moi.

    Non, je n’avais pas prévu de commenter parce que je connais Rachid Haddach à travers ses vidéos et je le sais loin des polémiques. C’est l’attitude braquée de Youssef [iPhone 4] qui me fait réagir.

    Wa salâm

    37
  38. Youssef [iPhone 4]    

    Justine,j’ai tout de même le droit de defendre mes convictions non ? Subhan Allah, mtn une personne convaincu qui defend sa position avec preuves est une personne butée,fermée, entêté… Justine, si tu n’est pas du mm avis, et bien libre à toi d’ecouter de la musique, tout comme pour Mustapha, moi je ne suis ici que pour vous exposer les preuves de son interdiction. Les anciens savants disaient, lorsqu’une personne suit les avis marginaux des savants, même si ceux là contredisent la religion, il regroupe chez tout mal qui existe sur terre. Ce n’est pas ma parole mais biens celle des savants. Mtn une question : les compagnons les plus savants tel Ibn Mas’oud, Ibn Abbas qui ont puisé la science à la source, leurs éléves tel Ikrima, Mujahid, Hassan el Basri et la liste est longue, tous sont d’avis que la musique est interdite, et aprés on ose suivre l’avis de savants comme Cheikh Qardawi ou encore des personnes comme hassan hamdouni qui sont venus des siècles et des siècles aprés et dont la science n’arrive mm pas au petit orteil des compagnons ? Et je réitère ma question précédente : ou sera la musique au jour de la ressurection ? Du coté des bien et des vérédiques ?

    38
  39. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

    Youssef [iPhone 4],

    Tout à fait, vous avez le droit de porter à notre connaissance votre choix basé sur des sources islamiques honorables.
    Ce que je vous reproche c’est que vous n’avez pas dit qu’il existe d’autres positions.

    Hassan Amdouni n’impose aucune position à ses auditeurs : il expose impartialement les différents avis de savants, libres aux auditeurs de se positionner… le libre-arbitre en somme, c’est ce que j’apprécie chez les vrais savants.

    De mes lointaines lectures, j’ai lu qu’il arrivait à certains compagnons de chantonner les chants préislamiques.

    Wa salâm

    39
  40. Nour-Eddine    

    Salam aleykoum wa rahmatoulah wa barakatouhou,

    mes chers frères et soeurs, on saura tout sur tout le jour de la résurrection, les divergences ect…, la vérité émane de notre Seigneur Rabanna

    pkoi se lancer des piques, devons nous pas imiter les dires et le comprotement de notre cher prophète swl, sachez qu lorsqu’il (swl) avait 16 ans, il marchait seul quand soudain il entendu des chants et tambours, il se rapprochait de cet événement qui s’avère être une célébration de mariage, il posa la question aux gens, ils lui disait, ce n’est qu’un mariage, il resta écouter ses chants et tambours toute la nuit à tel point qu’il s’endormit….

    le lendemain matin ses oreilles bourdonnaient, un bourdonnement intense que là, bien sûr c’était un signe d’Allah azzawajel, qui l’en a fait écarter de cette chose qu’il, à ce jour, lui était détestable, désagréable.

    Mes frères et soeurs, voyez quand lorsque vous sorez d’un mariage ahurissant, vos oreilles bourdonnent à en perdre le son. Vous n’entendez même pas votre interlocuteur qui vous parle voire à peine, une fois quelques heures passées, vos sens reviennet.

    C’est un signe d’Allah, au passage le port du casque, voyez le message que les fabricants y mentionnent, une écoutre trop prolongée peut endommager vos petites oreilles.

    ô mes chers frères, c’est encore juste un signe mais il y en a plein d’autre comme cela, des dj qui ont perdu leur audition,

    la sagesse ! méditez el Quran, écoutez le, récitez le, immitons les pratiques de notre cher prophète swl

    à mon point de vue, lorsqu’il y a un doute, il y a forcément un interdit, nous ne sommes pas à une époque où nous pouvons consulter directement le prophète Mohamed swl pour nous dire cela est bon, cela non,

    nous avons des ulémas et leurs divergences

    Pardonnez-moi si j’ai offenser ou bien importuner mes frères et soeurs, car sachez que je vous aime tous en Allah azzawajel.

    un frère qui vous veut du bien.

    40
  41. Nour-Eddine    

    encore pardon pour mes fautes d’orthographe, je ne me relis pas

    désolé.

    41
  42. Nour-Eddine    

    wa aleykoum salam AbdallahJoneJLB

    wa fik akhi,

    allah azzawajel nous dit :

    et ne poursuis pas ce donttu n’as aucune connaissance. L’ouie, la vue et le coeur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé. (el isra’ v 36)

    j’essaie uniquement d’ordonner le convenable et d’interdire le blâmable.

    forcément on ne peut pas plaire à tout le monde mais si nous communiquons avec subtilité et parcimonie, tous ensemble, on sera la plus belle des oumma.

    Allah ou a’alem

    AbdallahJoneJLB, qu’Allah t’honore, t’assiste, et qu’il t’offre el kheir dans cette dounia hayati et dans el akhira, voire le Firdaws.

    ton frère ki t’aime en Allah soubhanouta’ala

    42
  43. UmmAssyaBintZ [iPhone 4S]    

    As salâmu 3alaykumwa rahmatu Llahi wa barakâtuhu
    Je suis quand même surprise de voir que aujourd’hui l’on se soucis de ce côté artistique alors que depuis des années des salons musulmans comme celui du Bourget par exemple sont MIXTES ! Chose religieusement interdite ! Et personne pour le précisé le dénoncé.
    Je me rappel étant plus jeune à l’époque où j’y allais encore ignorante de l’impact et des conséquences de cette interdiction, des hommes, draguer le plus normalement possible tt ce qui bougeait. Ce qui m’ecoeurait fortement d’ailleurs.
    Évidemment on me dira par exemple c’est comme aller aux magasins c mixte mais non ce n’est pas pareil .. Un événement organisé POUR les musulmans doit être conforme aux attitudes du Prophète ‘alayhi salât wa ssalam. Et tout les moyens sont bons pou organiser et un jour HOMME et un jour FEMME par exemple.
    Deuxième chose: Rachid Haddache a refusé d’y aller et fort heureusement. Bien que je ne suis pas du tt partisane de ses  » cours ou rappel religieux  » .. Je sais pas comment on peut appeler ses vidéos internet .. En tt cas je dit fort heureusement

    43
  44. Ahmed3    

    L’uoif et le conseil européen, c’est aussi accomplir les tarâwîh avant al-‘icha : http://www.uoif-online.com/v3/spip.php?article1506 car « un avis existe ».

    44
  45. Fourmizz    

    #Ibno Hassan : Tu devrais vivement rectifié ton commentaire sur le Professeur Rachid Haddach {hafidahû’Llâh} sur le fait de dire qu’il accepte de travailler pour l’état Belge et non pour une association musulmane ! C’est très mal le connaitre ! Je suis de Bruxelles et également président d’une association humanitaire qui était en partenariat avec Barakacity & Au Coeur de la Précarité ! Et croyez moi que notre cher Professeur n’as jamais refusé une seule et petite fois d’aider une quelquoncque association musulmane ou non ! Tant que celle-ci ne contredit pas les valeurs de l’Islam bien sur ! Il a toujours été présent ! Et même les sans abris de Bruxelles pourrons en attester ! Wal Hamdouli’Llâh ! Il est simple et généreux ! Et c’est pour cela qu’on l’aime en Allah ! D’ailleurs parlons de l’ecole dans laquelle il travaille ! C’est l’une des pires écoles de Bruxelles ! Et grace à Allah et par son Sabab il recadre nos petits frères qui majoritairement son d’origine maghrébine !

    45

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE