Woolwich : « les tueurs ne sont pas représentatifs de la communauté musulmane »

Par Al-Kanz

Très rapidement après le meurtre perpertré à Woolwich, dans les rues de Londres, les musulmans ont tenu à contrer les amalgames.

Après le meurtre sauvage d’un soldat britannique dans les rues de Londres, plusieurs voix se sont levés faire valoir ce qui va de soi quand les criminels ne sont pas musulmans : les deux meurtriers ne représentent qu’eux-mêmes.

Si nombre de médias, qui n’hésitent pas à recourir à des raccourcis aussi infames que dangereux, continuent à faire le jeu de l’extrême droite, la voix des musulmans n’est plus totalement inaudible.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE