Porc égorgé dans une mosquée : la Fondation Bardot dénonce « sans ambiguïté »

Par Al-Kanz

Ce week-end, des vandales ont égorgé un porc à des fins haineuses. Pour l’heure, aucun parti ni aucun ministre n’a condamné cet acte odieux.

Le week-end passé, la tête et les pattes d’un porc vraisemblablement égorgé sur place ont été retrouvées dans la salle de prière d’une mosquée en chantier dans la ville de Narbonne .

Lire : Mosquée de Narbonne : un porc sans doute égorgé sur place, sa tête et ses pattes éparpillées

Nous avons voulu informer la fondation Brigitte Bardot de cette mise à mort politique d’un animal à des fins haineuses. La réponse a été rapide. Nous vous la livrons.


Pour l’heure, aucun parti politique ni aucun ministre n’a condamné cet acte odieux. Cela ne saurait tarder. On comprendrait mal que l’on puisse en France égorger un animal dans un lieu de culte à des fins haineuses sans que cela ne suscite une condamnation générale et, comme la fondation Brigitte Bardot, sans ambiguïté.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. abdellalik [iPhone 4]    

    Salamou’alaykoum
    Tjr cette façon de rassurer : « tout comme nous condamnons l’égorgement à l’Aïd » l’air de dire « mais on ne vous aime pas non plus hein « 

    1
  2. ali    

    Salam’alikoum,

    « Pour l’heure, aucun parti politique ni aucun ministre n’a condamné cet acte odieux. Cela ne saurait tarder. »

    Quand on voit tout le « débat » (pour ne pas dire la récupération politique) que l’abatage rituel avait suscité pendant les élections présidentielles, c’est une fois de plus la crédibilité (très écornée) des hommes politiques qui est en jeu avec cet acte islamophobe.

    2
  3. Fs    

    Assalamoualicoum,
    Il y a vraiment du deux poids deux mesures dans notre pays.

    3
  4. mohamed 91000    

    Assalamou ‘laykoum,

    Je pense qu’elle condamne car le porc n’a pas été préalablement étourdi avant d’être égorgé…

    Wassalam

    4
  5. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou,

    Avec une réponse pareille, le cochon vient d’être trucidé une seconde fois…

    Wa salâm

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE