Arabie saoudite : « Frappe-la », nouvelle campagne choc contre les violences faites aux femmes

Par Al-Kanz

Les violences domestiques sont en Arabie saoudite un véritable fléau. Un mois après la campagne « No more abuse », voici la campagne « Idrabha », « Frappe-la ».

Frappe-la violences conjugales Arabie saoudite

#اضربها. Traduction « frappe-la ». C’est le nom d’une campagne – et le hashtag sur Twitter – choisi par un groupe de jeunes Saoudiens qui ont décidé d’utiliser les réseaux sociaux pour lutter contre les violences faites aux femmes.

3 femmes sur 10 victimes de violences conjugales

Lancée par l’agence Balance Productions, la campagne est une série de photographies où des jeunes femmes et des jeunes hommes poser une écharpe blanche autour du cou, une pancarte entre les mains. Sur chaque pancarte, un mot rédigé de la main de celui qui la porte. Et le slogan : « Frappe-la » (اضربها).

En Arabie saoudite, 3 femmes sur 10 seraient victimes de violences conjugales, indiquait début mai le docteur Maha Al-Menaif, directeur du Programme national de sécurité de la famille (PNGA), , à l’occasion du réunion d’experts sur le sujet. Cette même violence domestique mènerait à l’hôpital 200 enfants chaque année, selon Saudi Gazette.

Les médias pour lutter contre ce fléau

Si le Royaume est décidé à lutter contre ce fléau, les violences contre les femmes sont en hausse. Abdulaziz Khoja, ministre de la Culture et de l’Information, a dit la volonté des autorités de renforcer cette lutte par le biais notamment des médias, dont le rôle est jugé crucial.

« No more abuse », la campagne nationale lancée en avril dernier par la King Royal Foundation s’inscrit du reste dans cette volonté de mettre un terme à ce mal qui ronge la société saoudienne. Saluée dans le monde entier, cette campagne se résume à une affiche où l’on voit une femme portant un niqab, l’oeil poché et un slogan. Puissant : « Certaines choses ne peuvent pas être couvertes. »

violences conjugales Arabie saoudite

Lire : « Certaines choses ne peuvent pas être couvertes », l’Arabie saoudite contre les violences conjugales

#اضربها: « frappe-la »

S’agissant de cette nouvelle campagne, nous avons sélectionné quelques-unes de ces photos que nous vous livrons ci-après. Nous avons essayé de traduire les slogans, avec plus ou moins de succès. N’hésitez pas à nous proposer meilleure traduction si besoin est.

Précisons tout de suite qu’un mot (et de ses dérivés) récurrent dans cette campagne que l’on traduira par « homme », « virilité », « viril », etc., recouvre une signification que l’on ne retrouve pas en français, sauf peut-être dans l’expression familière et négative « t’es pas un homme ». Ajoutons qu’en arabe par « ar-rijal » (les hommes), il faut entendre ceux qui ont toutes les qualités de l’homme. On décrit alors l’homme dans ce qu’il a de spécifique, voire d’intrinsèquement vertueux.

Vous trouverez donc ci-dessous quelques photos et au-dessous la traduction du texte figurant sur la pancarte.



« Frappe-la, la loi t’éduquera. »



« Si seulement c’était des hommes… Frappe-la »



« Lorsque tu lèves ta main (sur elle), ta virilité tombe. »



« Le temps des harems… est révolu. »



« Honore-la où laisse-la à qui est plus homme que toi »




« Et ta conscience ? »



« Acte satanique fondé sur la faiblesse évidente due à l’absence de virilité »




« Frappe-la et sois confiant. » Quelques instants plus tard : « Je suis désolé »



« Etonnant qu’est le prétendu homme qui tue l’âme de son foyer »

Pour voir (beaucoup) plus de photos de la campagne « Frappe-la », rendez-vous sur Twitter en cliquant sur le lien suivant : #اضربها – Libra Production.

Lire : L’islam a élevé la femme. Pourtant, dans les pays musulmans, celle-ci voit trop souvent ses droits bafoués.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE