Lorsque nous ne suivons plus la sunna du Prophète Muhammad (صلى الله عليه وسلم)‎

Par Al-Kanz

Les minutes que vous allez passées vont vous retourner. Lisez, écoutez, méditez.

La vidéo suivante est une énorme claque. Enorme.

Darifton et compagnie, êtes-vous là ? Une version française s’impose. Baraka-Llahu fikum.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. CEM    

    Assalamou’aleycoum,

    Très poignant rappel de notre frère sheikh Shady Al Suleiman.

    Je suis un peu rouillée côté traduction mais voilà ce que j’ai pu faire. Les améliorations sont bien sûres les bienvenues.

    ____________________________________________________________________________

    Si nous avions du respect pour nous-mêmes, et que nous avions du respect pour celui que nous suivons, et que nous avions du respect pour cette religion à laquelle nous appartenons, personne n’oserait rien dire sur le Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui).
    Mais lorsque nous avons perdu ce respect, lorsque nous avons perdu le respect de ce que nous suivons, et que nous ne suivons plus la sounnah du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) ; et pas uniquement cela, mais remplacé la sounnah du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) et l’imitation du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) par les plus vils peuples qui se trouvent sur la surface de cette Terre, c’est là que nous avons perdu notre respect.
    Je suis navré de la dire, mais nous devons au Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) des excuses, pour avoir négligé son appel, et pour avoir négligé sa dawah, et pour avoir négligé de suivre sa voie (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui).
    Si nous l’avions vraiment suivi (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui), de la manière dont il devrait être suivi, croyez-moi mes frères, nous ne serions pas dans l’état dans lequel nous sommes aujourd’hui. Mais quand les musulmans eux-mêmes négligent la sounnah de l’être humain qu’ils aiment le plus, Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui), que pouvez-vous alors attendre de nous ?
    Et j’espère que c’est un appel qui secouera les musulmans afin qu’ils connaissent leur vraie identité et ce à quoi ils appartiennent réellement. A quoi appartiennent-ils ? Ils appartiennent à une grande Nation et à un grand homme qui est Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui). Ils appartiennent à cette grande Nation. Dans l’au-delà, alors que le Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) se tiendra à son Hawd (bassin), des gens de sa nation, des partisans de sa nation viendront boire des mains bénies du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui). Et ensuite un groupe de gens de la nation du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) viendra pour boire de la fontaine du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) et le Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) les reconnaitra mais lorsqu’ils s’approcheront du Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) les anges les arrêteront et leur diront : « vous n’avez pas le droit d’aller près du Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) ». Le Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) dira alors : « Ô Seigneur, ces gens sont de ma nation. Pourquoi ont-ils été empêchés de s’approcher de moi ? » Alors Allah (‘azza wa jal) lui répondra et lui dira : « Ô Muhammad, tu ne sais pas ce que tes partisans ont fait après toi. Tu ne sais pas ce qu’ils ont fait après toi. Oui, ils sont de tes partisans. Oui, ils sont de ceux qui disent : « Ash-hadu an la illaha illa Llah, wa ana Muhammadan Abduhu wa Rasuluh » (J’atteste qu’il n’y a pas d’autre divinité méritant l’adoration en dehors d’Allah et que Muhammad est le serviteur et messager d’Allah) mais ils ne t’ont pas réellement suivi. Ils ne t’ont pas imité, non, ils ne l’ont pas fait ! Ils n’ont pas suivi ton héritage, ils n’ont donc par conséquent pas le droit de boire de tes mains bénies.»
    Nous devons au Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) des excuses.

    1
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      djazaki-Llah pour cet effort. Je crois très fort au travail collaboratif. On peut arriver à beaucoup en donnant ne serait-ce que quelques minutes de son temps.

      1.1
      • CEM    

        Wa iyyak.

        1.1.1
        • Batoul    

          Barakalawfik pour cette traduction, c’ est un grand bien que vous nous avez donné, et c’ est bien généreux de prendre le temps de le faire. Qu’ Allah ta’ ala vous accorde Ses Bienfaits ainsi qu’ à votre famille.

          Assalamu aleykum

          1.1.1.1
          • CEM    

            Wa fiki baraka Llah et amine à vos dou’as. Al hamdou li Llah, la vidéo n’était pas bien longue.

            1.1.1.1.1
  2. Abou Sene    

    Assalam ‘aleykom !

    Vidéo intéressante, la question cruciale est maintenant :
    Qu’est ce que la sunna? et surtout que veut dire « la mettre en pratique »?

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE