Le CFCM, c’est l’UMP sans la COCOE

Par Al-Kanz

Après le vote de samedi dernier, les autorités françaises ont choisi Dalil Boubakeur comme président du CFCM. La laïcité est en congé, le mépris des musulmans réaffirmé.

cfcm

Le CFCM (conseil français du culte musulman), c’est l’UMP sans la COCOE ni le psychodrame qui va avec. Les élections du CFCM ont toujours été une vaste farce, mais cela paraît bien naturel. Vous savez Madame les Arabes. A la différence du CFCM, à l’UMP on a tenté tant bien que mal de sauver la face. Il fallait montrer que dans ce grand parti de droite on respecte les électeurs. On n’est quand même pas dans une république bananière, Madame !

Lire – UMP : C’est quoi la COCOE ?

L’islam de France, cet islam des consulats

Au CFCM, on ne s’embarrasse pas de toutes ces précautions. De toute façon, les élections sont organisées sans que les musulmans ne soient tenus au courant. Il ne serait pire cauchemar pour les différentes composantes du CFCM et pour le ministère français de l’Intérieur que de permettre aux musulmans de choisir leurs représentants. L’islam de France, cet islam des consulats, variable d’ajustement des autorités françaises dans sa gestion sécuritaire des musulmans, ne s’en remettrait pas.

La France, le Maroc et l’Algérie ont besoin de représentants dociles, qui reprendront sans rechigner les éléments de langage qu’on leur impose. La création de l’Observatoire de l’islamophobie est à cet égard très intéressant : l’efficacité du CCIF (collectif contre l’islamophobie en France) et, partant, sa légitimité auprès du vuglum pecus a fait craindre un affaiblissement du CFCM et une perte d’influence du ministère de l’Intérieur. D’où la mise en place de l’Observatoire de l’islamophobie et l’ordre de ne jamais citer dans la presse le CCIF.

En France, les médias ont, sinon salué, à tout le moins relayé laconiquement les « résultats » du vote de samedi dernier. En Algérie, on est… plus direct. Sur son site Web, le quotidien algérien Liberté pousse un cocorico, enfin plutôt un One Two Three (de soulagement ?) : « Malgré le raz-de-marée marocain sur l’islam de France, Dalil Boubakeur à la tête du CFCM ! »

Dalil Boubakeur désigné par… le fait du prince

Le quotidien rappelle ensuite les résultats : « RMF (Maroc), 25 sièges ; la GMF (Grande-Mosquée de Paris, Algérie), 8 sièges ; le groupe de musulmans turcs, 7 sièges, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), 2 sièges et les divers, 2 sièges aussi. » Et conclut dans un style très algérien, très direct donc : « L’Élysée et le ministère français de l’Intérieur et du Culte, dit-on, ont contribué pour ce choix car, Dalil Boubakeur reste le dignitaire de l’islam de France le plus fidèle à sa ligne de conduite contre le salafisme, les Frères musulmans et autres radicaux et activistes. »

Oublions la grosse ficelle de l’intégrisme, rions du ridicule nationaliste du Liberté qui fait l’éloge de Dalil Boubakeur parce qu’il est algérien et notons plutôt le début de cette phrase : François Hollande et Manuel Valls ont donc contribué à choisir Dalil Boubakeur. Au diable la laïcité, quand il s’agit des musulmans, le mélange des genres est de rigueur. Les socialistes, si prompts à vouer aux gémonies l’UMP et le sarkozysme, n’ont rien à envier aux pratiques de l’ancien président.

Musulmans, François Hollande et Manuel Valls vous ont à leur tour craché au visage. Evidemment, on exigera de vous que vous vous taisiez et que vous attendiez que cela sèche.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (11 commentaires)

  1. Ahmed3    

    Qu’Allah nous préserve de ce machin.

    1
  2. Nasro    

    J’aimerai juste savoir si l’Elysée nomme:
    Le représentant des catholiques,
    Des protestants,
    Des boudhistes,
    Des juifs,
    Des sikh,
    Des indouhistes,

    Alors pourquoi le faire pour les français musulmans?

    2
  3. Smile    

    Bein… comme ça y pourrons faire une couscous party …

    3
  4. Smile    

    Ou une herta party…

    4
  5. Sofiane    

    « D’où la mise en place de l’Observatoire de l’islamophobie et l’ordre de ne jamais citer dans la presse le CCIF. »

    @Al-kanz : ce n’est pas si exact que ça, le journal Le Monde cite le CCIF dans son article sur l’agression d’argenteuil.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/14/emoi-a-argenteuil-apres-des-agressions-de-femmes-voilees_3430238_3224.html

    5
  6. mohamed 91000    

    Assalmou ‘alaykoum,

    Il me semble que le fait que D.boubaker soit président est du aux nouveaux statut du CFCM qui impose une présidence tournante quelque soit le résultat (À vérifier).
    En France, les dirigeants musulmans aiment le pouvoir et ils ont du mal à passer la main ; on le voit aussi au sein des mosquées où l’équipe ne se renouvelle pas comme si la mosquée leur appartenaient (avec la bénédiction des politiques).
    Qu’Allah nous guide !

    WaAllahou a3lem

    Wassalam

    6
  7. Abdenour    

    Assalamou alaykum,

    Pour votre information, et pour ceux qui e connaissent pas la lige éditorial de Liberté, ce journal est très versé dans tous les clichés sur « l’islamisme et les islamistes », ses tribunes sont remplies de désinformation sur ce sujet et sont virulente contre toute forme liée à l’islam. Son caricaturiste, Dilem Ali, en donne une iparfaite illustration avec un fond de commerce tourné sur le dénigrement et la détestation du barbu et de la voilée. Bref, tous les clichés que vous trouvez à propos de l’islam et des musulmans dans la presse en France y sont dans ce journal, avec un style beaucoup plus direct et cru. C’est notre Figaro quoi !

    Ce journal est proche du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie), un partie qui a pour but (fondé sur ) l’insturation de la laicité en Algérie, leur slogan est  » I laic Algeria  » (I like Algeria, qui se traduit j’aime l’Algérie, mais à la place de like on y met laic pour laicité).

    Mais ce journal joue aussi dans le bal des hypocrites et le nationalisme aveugle. Il se réjouit donc quand une éléction des instances musulmanes en France est gagné par l’unique dans son genre, le grand, l’illuminé Dalil Boubakeur !

    Quand vous lisez Liberté, gardez ça en tête, vous comprendrez beacoup mieux l’infrormation (où plutôt la désinformation) qui y est rapportée.

    7
  8. Brad67    

    On attend impatiemment le tour de la turquie à la présidence pour l’équité tournante..

    En effet nous c blabla média eux c relève tes manches d’abord.

    8

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE