Football : après le hijab, la FIFA autorise le port du turban sikh

Par Al-Kanz

Sanctionnée pour avoir interdit le port du turban par des joueurs sikhs, la fédération québecoise de soccer voit sa décision une seconde fois invalidée. Cette fois, par la FIFA.

turban sikh
Crédit Anuraj Singh

Vendredi 14 juin, la Fifa a tranché : au Canada, Québec compris, le port du turban, insigne religieux chez les Sikh, est autorisé pour les joueurs de soccer (football) qui veulent le porter.

Une interdiction sanctionnée

Lundi, l’Association canadienne de soccer (ACS) annonce la suspension de sa branche québecoise après que cette dernière a interdit le port de turban aux joueurs sikhs pour officiellement des raisons de sécurité. Les explications de Brigitte Frot, présidente de la Fédération de soccer du Québec (FSQ), sont pour le moins surprenantes : « Nous ne savons pas s’il est dangereux, et c’est la raison pour laquelle nous l’interdisons. »

La décision déplaît à l’ACS qui le fait rapidement savoir : « L’inaction de la Fédération de soccer du Québec (FSQ) nous force à prendre des mesures afin d’assurer que le soccer demeure accessible au plus grand nombre de Canadiens », lit-on dans un communiqué publié sur son site Internet.

Deux jours plus tard, l’association sportive rappelle dans un nouveau communiqué que ses statuts stipulent que « toute forme de discrimination contre un pays, un individu ou un groupe de personnes fondée sur l’origine ethnique, le sexe, la langue, la religion, l’affiliation politique ou toute autre raison est strictement interdite ; la personne coupable d’une telle infraction est passible de suspension ou d’expulsion ».

La sanction n’est pas définitive, mais elle demeurera jusqu’à ce que « l’Association canadienne de soccer aura reçu, par écrit, la confirmation que la Fédération de soccer du Québec a renversé sa décision du 2 juin 2013 et se soumettra à la politique de l’Association canadienne de soccer permettant le port de turbans/patkas/keski ».

La FIFA tranche en faveur de l’ACS

Vendredi donc, la FIFA a donné raison à l’ACS. Un footballeur sikh qui voudra jouer avec son turban sera autorisé « à titre exceptionnel » à le porter. La FIFA a simplement émis des conditions, qu’elle a fait connaître dans un communiqué « sur le port du foulard » :

Le foulard :
• doit être de la même couleur que le maillot
• doit être en accord avec l’apparence professionnelle de l’équipement du joueur
• ne doit pas être attaché au maillot
• ne doit constituer de danger ni pour le joueur qui le porte ni pour autrui (notamment le système d’ouverture/fermeture autour du cou)

Détail qui peut surprendre, cette décision de la FIFA concerne les « joueurs de sexe masculin au Canada ». Cette précaution fait évidemment écho à la controverse autour du port du hijab de l’été 2012 et à la décision de la FIFA de permettre aux joueuses de football musulmanes de porter le hijab. Une cinquième condition figure en effet dans la circulaire d’octobre dernier autorisant le port du voile :

Football : après le hijab, la FIFA autorise le port du turban sikh
FIFA – Circulaire 1322
– octobre 2012

Cette décision est provisoire. La FIFA précise en effet que la « décision finale sera prise lors de la prochaine assemblée générale annuelle de l’IFAB [International Football Association Board ], qui aura lieu en mars 2014 ».



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. Smile    

    Salam,
    Il ne manquerais plus que ça !!!
    Que le sport soit laïc

    1
  2. Daoud de Mulhouse    

    Même s’il ne peut être laïc, le football sert quand même des intérêts laïcs : nos stades ont remplacés les Arènes de Rome et quand nos empe.. gouverneurs veulent faire passer quelque chose, il y a toujours un évènement sportif pour oublier.

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE