Les musulmans s’excusent pour…

Par Al-Kanz

Commenter l’actualité avec intelligence et ironie, tout cela en 140 caractères. C’est ce à quoi se sont employés des internautes musulmans sur Twitter. Florilège.

Les musulmans s'excusent pour...

Après le hashtag #UnBonImam, on a pu lire en mai dernier une série de tweets avec un autre hashtag tout aussi intéressant : #LesMusulmansSexcusentPour.

Le hashtag, ou mot-dièse en bon français, est un mot-clé précédé du signe typographique dièse « # », que l’on ajoute à un message posté notamment sur le réseau social Twitter. Grâce au hashtag, les internautes peuvent ainsi centraliser leurs tweets, c’est-à-dire leurs commentaires mis en ligne sur Twitter autour d’un thème précis ou d’un sujet d’actualité.

Il y a quelques semaines donc, à l’initiative de @sabrinabenali, des internautes musulmans ont animé le réseau social avec le hashtag #lesmusulmanssexcusentpour au point de le porter en « trending topics » ou TT, c’est-à-dire parmi les sujets les plus traités sur Twitter.

Commentaires ironiques, intelligents et incisifs sur une actualité putride.

Last but not least, ce tweet de @AnonTunisian, retweeté plus de 200 fois, soit un carton sur Twitter.

Avec toutes nos excuses.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (3 commentaires)

  1. necib    

    Pourquoi engager tous les musulmans ?? pourquoi ce processus de victimisation.

    1
  2. Zerrouki    

    Salam walikoum,

    Les musulmans s’excusent aussi pour :
    – les bancs grillagés à Angoulême,
    – l’inertie de Hollande et du gouvernement face au chômage (pendant que tous les Abdel, Nadia et autres pourraient travailler avec leur BAC+5),
    – Jérôme Kerviel,
    – Nabilla,
    – l’échec de la France (Brésil, 2014).

    What else ?

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE