Islamophobie : François Hollande dénonce le « racisme anti-musulman »

Par Al-Kanz

Des représentants d’associations de banlieue invités à l’Elysée se sont inquiété de l’islamophobie grandissante. Le président a dit sa détermination contre « les actes anti-musulmans ».

françois hollande
Crédit Jean-Marc Ayrault

Le président de la République française recevait aujourd’hui des représentants d’associations de banlieues, en présence de François Lamy, ministre délégué chargé de la Ville.

A cette occasion, parce que le silence douteux du gouvernement et de la présidence n’est plus tenable et politiquement risqué, François Hollande a tenu à condamner non pas l’islamophobie, mais les « actes anti-musulmans ».

Le chef de l’Etat a également tenu à assurer l’ensemble des associations de la détermination du gouvernement à lutter contre tous les actes racistes, notamment anti-musulmans, qui constituent des atteintes insupportables à l’unité républicaine.

Source : Elysee.fr

Ne pas dire « islamophobie »

Interviewé par l’AFP, Mohammed Mechmache, porte-parole de l’association AC Le Feu, indique que les représentants associatifs ont « insisté sur l’islamophobie grandissante », rappelant que « c’est quelque chose qui devient récurrent, à l’échelle nationale ».

Le président n’a pas dit « islamophobie », selon le communiqué publié sur le site de l’Elysée. François Hollande a-t-il voulu éviter de se mettre à dos une gauche laïciste qui depuis des années tentent d’imposer l’idée que l’islamophobie n’existe pas, n’hésitant pas à l’instar de Caroline Fourest d’affabuler sur l’origine du terme « islamophobie » ?

Selon l’activiste, congédiée il y a quelques mois du Monde, ce sont les mollahs iraniens qui ont inventé le mot « islamophobie ». Ce mensonge est répété à l’envi depuis plus d’une dizaine d’années pour mieux asseoir cette islamophobie qui ne dit pas son nom et légitimer la stigmatisation des musulmans. Malheureusement pour Caroline et ses amis, le mot « islamophobie » apparaît dès 1910 sous la plume d’intellectuels français : Alain Quellien, Maurice Delafosse et Paul Marty.

Lire : Maurice, Alain et Paul, ces Français qui inventèrent le mot « islamophobie »

Une avance, mais

Le choix du président s’inscrit pleinement dans le sarkozyme. Le 17 juin 2010, Brice Hortefeux, alors ministre de l’Intérieur, signait avec le CFCM une convention pour « mieux suivre l’évolution des actes et des menaces anti-musulmans ». En préférant « racisme anti-musulman » à « islamophobie », François Hollande participe au climat délétère qui aujourd’hui menace non seulement les musulmans dans leur ensemble, mais encore la cohésion sociale. Là encore, comme le rappelle régulièrement Marwan Muhammad, porte-parole du collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), les politiques, lorsqu’ils veulent bien admettre peu ou prou la réalité, aiment à dicter aux musulmans les mots de leur indignation et à leur expliquer ce mal qui les touche. Suffit !

S’il l’on peut comprendre que le président a voulu ménager Manuel Valls, son ministre de l’Intérieur, qui a fait du dévoilement des musulmanes en France un « combat » (dixit), on attend d’un chef de l’Etat qu’il dépasse avec une plus grande fermeté les postures partisanes et les considérations politiciennes. On peut peut-être reconnaître une avancée dans cette prise de position mi-figue mi-raisin. On ne peut en revanche se satisfaire que la sécurité, l’intégrité et l’honneur d’une partie des citoyens de ce pays soient si peu pris en considération, parce qu’ils sont musulmans.

Dimanche, sur Twitter, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, indiqua que « personne ne doit douter de la détermination du gouvernement à combattre l’islamophobie à tout moment, et en tout lieu », ajoutant lettre « tout en œuvre pour que les agressions lâches d’Argenteuil ne restent pas impunies ». Hélas, il n’est pas possible à ce jour de croire la ministre. Mais ne désespérons pas d’être très vite convaincu.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (15 commentaires)

  1. Fettouche [iPhone 3GS]    

    Ça fait un moment qu’on stigmatise les musulmans pour notre amour et soumission à Allah, faites ce que vous voulez, on restera debout et fier grave à notre foi

    1
  2. Nasro    

    Après l’heure c’est plus l’heure.

    Ça fait bientôt 15 jours que l’agression à eu lieu. Au début, ils l’ont fait passer pour une folle. Elle perd son bébé il y à plus d’une semaine. Et hier et aujourd’hui timidement le gouvernement finalement trouvé que ce n’est pas bien ce qu’il se serait passé à argenteuil!

    À d’autre.

    2
    • abdelkarim    

      Salam
      Nstaaraf c’est trop tard maintenant ils vont récolter car même si pour moi le vote est une autre machination je vais faire en sorte que toute ma famille et hamdoullah on est 36 donc déjà aux municipales cela va changer pour eux soyons unis dans nos votes et inschallah on les fera plier car voyez comme la communauté organisée avec 600000 pers en france font trembler et convoquer les politiques à leur dîner alors à nous presque 6 millions donc à nous d’agir pour que ces assassins soient punis pour leurs méfaits.
      PS peut être que depuis les pains aux chocolats et ses agressions et assassinats du fœtus de la sœur ALLAH nous pousse à nous unir et former la OUMMA.

      2.1
  3. Nasro    

    En même temps on est prompt à critiquer les médias et la classe politique pour ne pas avoir dénoncé rapidement cette agression.

    Mais pas un mot de Moussaoui, Boubaker Trop occupé à se battre comme des crèves la faim quelques sièges. C’est écœurant! À quoi servent-ils s’ils ne sont pas capables de défendre une communauté qu’ils prétendent vouloir représenter.

    Encore la preuve de l’inutilité du machin CFCM.

    3
  4. SULTAN    

    Excellent commentaire (n°4Nasro)…
    Euh…des invocations, du courage, et des idées, voilà ma proposition, qui nous fera tous et toutes bouger et unir à jamais… Comment je vois les média ? pour reprendre l’expression de mon Frère Nasro « comme des crèves la faim »…pour avoir sa place aujourd’hui, dans ce milieu, les qualités, la bonne élocution n’ai plus qu’un détails, que l’ont regardé du bas… pour garder et assurer leurs avenir, et le futur des congénères (ce qui tienne les manettes) qui les nourri… quoi de mieux que de terroriser la planète…la proie l’Islam qui vous invite, à la paix, à la miséricorde, à la Fraternité…c’est drôle, nan !
    Franchement si le monde, était heureux et ce respecter, même en n’ayant des pratique religieuses différentes….et que les images est les infos à la télé, était les mêmes paix et respect,…ont achèterai une télé,…. non!!!! À la place ont aurait opté pour un séjour au soleil !
    Pour quoi ! Par ce que ce respecter, c’est ce connaitre, même en étant différent …la solution pour les mètres aux chômages, la première « prendre la parole », et parler si il le faut plus fort que son vis à vis … plusieurs idées est mieux qu’une bonne penser, alors soyons unis ! Mes Frères et Sœurs …PAIX !

    4
  5. Aziz [iPhone 4]    

    Assalamu aleykoum
    Bien dit fettouche
    I’m proud to be a muslim

    5
  6. karim    

    Salam Alaykoum,
    J’ai pas tout pigé, on parle de mots employés, de sémantique, mais peu importe, la question est qu’est ce qui va être fait?
    Durcir la répression contre ces actes?
    les condamner à chaque fois?
    Mettre (réellement) tous les moyens en œuvres pour retrouver les coupables?
    Et surtout mettre le frein sur les discours tendancieux de nos chers ministres et élus?

    6
    • Ahmed.    

      Walayka Salam Karim,

      Pour mieux comprendre l’ampleur du problème, regarde cette vidéo : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YfrE84VYvw0

      Voilà à quel point on veut faire taire les musulmans et le terme islamophobie en faisant intervenir les marionnettes musulmanes de la société française & internationale désormais (cf. notre clown de Drancy).
      Après Sifaoui et Oubrou, à qui le tour ? D.Boubekeur et H.Chalghoumi ? Ah non eux, ils sont encore plus loin. Plus haut c’est le soleil…

      6.1
  7. oum Abdallah    

    « François Hollande dénonce le « racisme anti-musulman » » auquel lui et son parti contribuent !!!!

    D’ailleurs cette phrase ne veut rien dire, musulman n’est pas une race, il aurait fallu utiliser le mot « persécution », c’est plus proche de la réalité.

    7
  8. Teufke [iPhone 5]    

    Le problème n’est pas de dénoncer mais d’informer sur l’islamophobie! Quand je vois le journal LeParisien illustré les personnes agressaient par le niquab, alors qu’elles ont hijab ça s’appelle de la désinformation.

    8
  9. Oum mehdi    

    Depuis l’aarivée de françois hollande tout le monde s’attaque à l’islam. Et c’est lui qui a contribuer à cette violence. la vie en france va devenir impossible dans les année à venir

    9

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE