Comment le Figaro nuit gravement au journalisme

Par Al-Kanz

Mardi, le Figaro, ivre d’islamophobie, choisit d’affubler des présumés bandits un douteux « islamo-braqueurs » avant de faire machine arrière. Ce matin, dans la version papier, le quotidien de droite récidive.

Le journalisme se porte mal. La presse en générale est mal en point. Les journalistes sont mal payés, quand ils ne sont tout bonnement pas payés. Pas un jour sans qu’un spécialiste ne publie un article sur cette crise et les moyens d’en sortir.

Si les bouleversements liés à Internet sont en très grande partie responsables de la chute des ventes, le journalisme de racaille n’est pas étranger à la désaffection des lecteurs. Il est des titres qui réussissent, pour peu qu’il s’agisse de journalisme de qualité. Et non de ce que produit régulièrement, entre autres, le Figaro.

Mardi 25 juin, dans un article consacré à des opérations policières contre des musulmans soupçonnés de braquage, Le Figaro, officine médiatique officieuse de l’UMP – et bientôt du FN ? -, avait choisi le titre suivant :

islamo braqueur Le Figaro

Lire : « Islamo-braqueurs » : Le Figaro, à un Minute près

L’article publié dans la matinée fut mis à jour avant 13h, puis dans le courant de l’après-midi. Le titre, absolument infâme, a été modifié. Les islamo-braqueurs devinrent alors de simples islamistes.

islamo braqueur Le Figaro

Ce rétropédalage s’imposait. Au Figaro, par-delà Yvan Rioufol, il semble y avoir des professionnels soucieux de pratiquer un journalisme empreint de déontologie.

Problème : dans la version papier de ce jour, le Figaro reprend la formule raciste et titre « La police démantèle un gang d’islamo-braqueurs ». Chacun remarquera qu’il s’agit d’un nouveau titre et non de la reprise de l’ancien. La rédaction du Figaro aurait dans ce cas pu plaider les délais de mise en presse qui n’ont pu permettre de procéder à temps à la modification.

islamo-braqueurs
via @Abd_Al_Hak

Le Figaro souille le journalisme et le métier de journaliste qu’il abîme, ce qui occasionne quelques colères.

Dans trois mois, le Figaro commandera de nouveau un sondage sur l’islam et les Français pour nous convaincre qu’ils ont une bien mauvaise image. Et si ce titre n’était finalement pas que de la xénophobie ?

Il est grand temps que l’État cesse de subventionner cette presse qui met en danger le pays en alimentant les haines et en servant la soupe aux extrémistes.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (8 commentaires)

  1. syl [iPhone 4S]    

    Le 20 minute à repris le même titre

    1
  2. Madani    

    As salam aleykûm.
    Et c’est pas encore fini les papiers diffamatoires contre notre communauté musulmane… Le Ramadhan arrive Incha’â-Llâh. Craignions le pire…

    2
  3. SAID    

    Je viens de lire un extrait du site al kanz , sincèrement qui a écrit cette expression « d’islamo-braqueurs » !!!!!
    Soyez s’il vous plaît dans vos propos merci parce que c’est plus du journalisme mais de la propagande anti – islam

    merci de plus refaire ce genre de bêtise

    said

    3
  4. Jibrîl ibn Rujâr    

    Je propose que leur « coup d’épuisette » de figaro-racailles et ne reste qu’un xéno-amalgame de franco-hypocrite qui nous amène à développer notre islamo-détermination pour la socio-compréhension des différentes religio-cultures.

    Ensemble, combattons l’islamophobie ET les figaro-mythos !

    As salamo-‘alaykoum.

    4
  5. Carolina    

    Assalamou alaikoum,

    Depuis quand les articles du FIGARO entrent-ils dans la catégorie « journalisme » ? Ce journal n’a jamais eu de déontologie et cherche sans cesse les sujets faciles. Il y a 20 ans ce journal était déjà à droite. Donc rien de neuf à l’horizon.

    Après la remise en question va loin quand on voit ce qui est enseigné dans les écoles de journalisme en France : c’est le règne de la pensée unique. On n’apprend pas aux futurs journalistes à se faire une opinion propre par la recherche de la vérité en toute éthique. Au contraire on les inondes d’idées toutes faites qu’ils reproduisent ensuite dans leurs articles.

    Seule la presse alternative actuellement est en mesure de nous fournir une information neutre, objective et fiable.

    Wa salam

    5
  6. Ben    

    Sérieusement? cela vous choque ? moi pas? Comment appeler des braqueurs islamiste? Ben des islamo-braqueur! Ou est le problème?

    6
  7. sultan    

    ….le figaro, 20 minutes …et vaux con-frère, voici du travail pour vous, si vous avez peur du chômage,
    y a de quoi faire avec ce lien… je vous aide pour le titrage en première page en lettre « CAPITAL »!

    LE MASSACRE BOUDDHISTES CAÏDS…. VOIR LE LIEN :

    https://www.youtube.com/watch?v=VE1Itv5uhY8

    7

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE