Ramadan à Guantanamo : voici comment on gave de force les prisonniers

Par Al-Kanz

Guantanamo. Yasiin Bey, alias Mos Def, un rappeur américain, a décidé de subir le traitement inhumain infligé aux prisonniers en grève de la faim. Insoutenable.

Mos Def nourri de force guantanamo

Guantanamo. La pratique est dénoncée depuis des mois par de très nombreuses associations à travers le monde. Mais les images manquaient. Le monde savait, le monde sait que des prisonniers en grève de la faim à Guantanamo pour protester contre leur détention arbitraire et illégal était nourri de force.

Nourrir par la torture

Dans le camp de Guantanamo, une gigantesque prise d’otages tolérée et même acceptée, voire défendue, par de très nombreux pays parce que les preneurs d’otages sont les Etats-Unis, des prisonniers jamais jugés et détenus depuis plus de dix ans sont attachés de force avec des chaînes à une chaise pour y être nourri de force. La pratique relève de la torture, la communauté internationale le sait.

Des détenus, par la voix de leurs avocats, ont raconté dans la presse ô combien la douleur était insupportable. Malgré tout, cette torture continue. Yasiin Bey, alias Mos Def, un rappeur américain, a décidé de subir le même traitement. Ce geste de solidarité et de témoignage a été filmé.

Acte militant d’un rappeur américain

La vidéo, très difficile, postée hier sur le compte Youtube du quotidien britannique The Guardian a dépassé les 800 000 vues. Ajoutons que ce gavage absolument insupportable ne cessera pas pendant le mois de ramadan : les prisonniers seront gavés de force après l’heure de l’iftar (repas de rupture du jeûne). L’administration Obama ne voudrait pas heurter la sensibilité religieuse des prisonniers qu’elle fait torturer avec la bénédiction du président, prix Nobel de la paix (sic).

Puisse à la veille de ramadan cette action courageuse permette que cette torture cesse définitivement et que les prisonniers recouvrent la liberté, prisonniers dont certains sont blanchis et libérables depuis des années, mais pas libérés.

Pour aller plus loin

– Guantanamo : quelque 25 000 personnes demandent la fermeture du camp
– Guantanamo : Cheikh Al-Arifi à Obama « faites quelque chose de bien dans votre vie »
– Guantanamo : une khutba pour le 100e jour de grève de la faim
– Guantanamo : un élu communiste français interpelle Obama
– Guantanamo : la mort seule issue possible ? demande Amnesty
– Amnesty : « l’Amérique ne doit pas tolérer Guantanamo »
– Guantanamo : une khutba pour le 100e jour de grève de la faim



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (7 commentaires)

  1. samir [iPhone 5]    

    Salame aylekoum, concernant la vidéo : vous devez précisez pour être clair envers vos lecteurs qu’il s’agit d’un rappeur américain voulant dénoncer ces souffrances , il s’est volontairement prêtez à cette scène … À lire sur le parisien…
    VIDEO. Le rappeur Mos Def alimenté de force comme les détenus de Guantanamo
    Il présente son geste comme un acte de militantisme. Afin de témoigner sa solidarité envers les détenus de Guantanamo (Cuba), en grève de la faim depuis plusieurs semaines, le rappeur américain Mos…

    Envoyé de mon iPhone

    1
  2. samir [iPhone 5]    

    Subhan’allah ! J’ai du sauter ce passage, autant pour moi, désolé !

    2
  3. Tijani    

    Il faudrait peut-être dire aux prisonniers que la grève de la faim est haram. Voici un lien vers une vidéo du shaykh al albani qui explique cela : http://www.youtube.com/watch?v=Sm1qIoGPRr4

    3
  4. Umm Ibrahim [iPod Touch 4]    

    Salamu aleykum.
    Je trouve ça énormement courageux de sa part Bravo ! Une pensé pour tous les muslim et muslima (et oui cela existe) en prison qu’Allah leur facilite Ramadan

    4
  5. youssef    

    demandons à allah de les liberer de cette enfer.

    5
  6. fatiha [iPhone 5]    

    Je trouve ça choquant que le président des États-Unis se permette le laisser ouvert ce genre d’endroit. Et après quoi? Ils seront marqués au fer rouge? C’est de la torture? Encore pire que le terrorisme!! Ou sont les droits de l’homme? Toutes personnes à le droit d’être jugé selon ses crimes!!! Aux États-Unis, eux ils ne juge pas, ils agissent comme bon leurs semble…. Et ça svoit.

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE