Catastrophe de Brétigny : « Merci aux jeunes »

Par Al-Kanz

Après les fausses rumeurs de pillages et de caillassages par des « jeunes » de Brétigny, un adjoint au maire de la ville leur a rendu hommage sur Twitter.

Bretigny caillassage

Contrairement aux premières déclarations d’une syndicaliste du syndicat policier particulièrement à droite Alliance, il n’y a eu hier sur les lieux de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, en banlieue parisienne, ni pillage ni caillassage par des jeunes de cité, comme l’ont très largement relayé sur Facebook et Twitter des membres du Front national.

Libération : « Brétigny: les sauveteurs n’ont vu ni pillage, ni caillassage »
Le Monde : Brétigny : des accusations de « pillage » démenties par les secouristes et les autorités
L’Express : Brétigny-sur-Orge: les accusations de pillage démenties en masse
Métro : Déraillement de Brétigny-sur-Orge : « il n’y a pas eu de caillassages contre la police »

Les condamnations des vols présumés se comprennent. Elles s’imposent a priori, puisque par définition tout vol est condamnable et doit être condamné. En revanche, les raccourcis et les amalgames odieux qui se sont multipliés sur Twitter notamment sont inqualifiables, à l’instar de celui de Claude Heintz, responsable du Front national dans les Hautes-Pyrénées.

ou encore l’ancien chevènementiste Florian Philippot, passé au FN pour des raisons éminemment politiques. Evidemment.

Lire : Front national : « Ils ne font pas le ramadan les voleurs de Brétigny »

Les démentis massifs de ces caillassages et de ces pillages qui n’ont pas eu lieu n’ont pas suffi pour que ces responsables du Front national fassent amende honorable. Les faits étaient tellement beaux, les cadavres encore fumants tellement utiles…

Ce soir, Steeve Gustave, adjoint au maire de Brétigny-sur-Orge, a tenu à saluer les jeunes de sa ville.

Pour retracer le fil de la rumeur de pillage et de caillassage, nous vous recommandons de lire l’article suivant : Rumeurs et propagande à Brétigny-sur-Orge: les droites extrêmes surfent sur la mort et la douleur…



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE