Boucheries halal à Lille : l’enquête explosive d’Asidcom

Par Al-Kanz

L’association de défense des consommateurs musulmans, ASIDCOM, publie une enquête menée à Lille. Le constat, prévisible, est alarmant. A quand un réveil réel des consommateurs musulmans ?

Roubaix : dans la poubelle d'un boucher musulmanRoubaix : dans la poubelle d’un boucher musulman

Halalgate. En 2008, puis en 2009, l’association Asidcom publiait une enquête sur les organismes de contrôle de viande halal (OCVH).

L’objectif d’alors consistait à informer autant que faire se peut les consommateurs de la réalité d’un marché particulièrement vérolé par la fraude, le marché de la viande halal.

L’enquête se basa dans un premier temps sur du déclaratif : un questionnaire fut envoyé à vingt-quatre OCVH identifiés. Seulement six d’entre eux donnèrent suite. Asidcom mena alors ses propres recherches.

Lire : Halal : téléchargez l’enquête d’ASIDCOM sur les organismes de certification

Quatre ans plus tard, après une enquête de 2010 2012 portant sur les consommateurs musulmans, Asidcom publie une autre enquête, menée de juillet 2012 à mars 2013, cette fois consacrée aux boucheries halal, en l’occurrence celles de la ville de Lille, dans le nord de la France, et son agglomération.

Rendue publique lundi 15 juillet, cette enquête a deux objectifs, indique Asidcom sur son site Internet :

– comprendre le fonctionnement du circuit de distribution des boucheries halal afin d’obtenir des données plus quantifiées et de fournir des outils de compréhension pour les consommateurs, avertis ou non.
– ouvrir un dialogue direct entre des représentants de consommateurs et les responsables des boucheries « halal » sur le caractère halal des produits, leur traçabilité et l’utilisation ou non des méthodes d’étourdissement.

L’enquête a été réalisée en trois étapes.

Première étape. Interpeler les boucheries halal traditionnelles à travers un questionnaire articulé autour de trois points :
– nature des produits commercialisés dans la boucherie halal
– qualité des produits et la garantie halal proposée par les bouchers à leurs clientèles
– conditions de travail des bouchers musulmans dans le contexte français.

Deuxième étape. Contacter directement les grossistes des boucheries, puis leur rendre visite. Les résultats ont été consignés dans un tableau récapitulatif.

Troisième étape. Organiser une réunion avec les différents bouchers sollicités pour l’enquête, les responsables locaux du culte musulman et des représentants d’union d’entrepreneurs afin d’exposer les résultats de l’enquête, mettre en avant les points négatifs et pistes d’amélioration.

Asidcom indique dans son rapport final que 37 boucheries ont participé à l’enquête, dont 5 qui n’ont pas souhaité remplir le questionnaire que l’association leur a adressé. L’enquête a ainsi abouti à un rapport de 43 pages téléchargeable sur le site Internet de l’association Asidcom. Voici quelques extraits.

Page 11 : « […] l’enquête sur les fournisseurs a révélé que toute la volaille vendue par les bouchers musulmans, dans Lille et ses agglomérations, est issue d’abattage avec électronarcose. »

Page 15 : « Aucun dispositif n’est prévu par les boucheries halal traditionnelles afin de fournir une information claire et fiable au consommateur concernant l’emploie de l’électronarcose ou le pistolet d’abattage dans le cadre de l’abattage des animaux rituellement. »

Page 16 : « Un boucher, nous a confié que lors de l’une de ses visites il a constaté un tueur (non-musulman) tuant des agneaux tout en prononçant la formule islamique « Bismilleh et Allahou Akbar ». Le boucher l’a alors interrogé sur ce qu’il faisait. Le tueur a répondu que le sacrificateur était en pose et qu’il essayait de faire avancer le travail en attendant son retour. »

Nous vous livrons la conclusion qui n’étonnera pas les plus avertis :

Page 18 : « Tous ces facteurs rendent la mission d’un boucher cherchant à offrir un produit garanti halal et de qualité très difficile voire impossible. Ils ont favorisé la généralisation des procédés d’étourdissement des animaux, à l’insu des consommateurs. Ces derniers ne sont pas protégés quand la tromperie porte sur le critère halal du produit. »

Le constat est triste et grave. Mais, il faut dire que les consommateurs laissent faire. Alors qu’ils peuvent changer radicalement la situation sans attendre une loi, notamment en refusant d’acheter chez un boucher qui n’apporte pas des garanties sérieuses, ces derniers se laissent tromper. Or, il suffirait d’une prise de conscience même faible, mais réelle, pour assainir le marché massivement et rapidement.

Des bouchers fraudeurs toute l’année

En 2010, un boucher musulman, qui s’était rendu la veille de l’aïd al-Kebir (dite aussi communément « fête du mouton ») au marché international de Rungis, près de Paris, pris des photos de carcasses de moutons abattus la semaine précédente. Ces moutons portaient la certification de la mosquée d’Evry-Courcouronnes avec la mention Aid al-Adha. Or, un mouton de l’Aïd est un mouton abattu le jour de l’Aïd, pas quatre ou cinq jours plus tôt. L’affaire fit à l’époque grand bruit. Depuis, rien n’a changé. De nombreux bouchers continuent de se servir au marché de Rungis en faux halal et faux moutons de l’Aïd.

– Faux moutons de l’Aïd : Rungis pris la main dans le sac
– Faux moutons de l’Aïd à Rungis, les photos
– Scandale du faux halal : voici le reportage diffusé sur D8

Souvent, les consommateurs se méfient de la grande distribution et font confiance à leur boucher. Pourtant, ce qu’ils oublient ou ne savent pas, c’est que les bouchers musulmans ont peu ou prou les mêmes fournisseurs que Carrefour, Auchan, Leclerc et autres. Tant que chaque boucher ne sera pas questionné 10, 20, 30 fois par semaine par des consommateurs qui refusent qu’on leur vende du faux halal, alors le marché du halal ne changera pas.

Le client est le patron du commerçant, seul lui décide de faire vivre le commerce.

Or, la hantise d’un boucher, comme de tout commerçant, c’est de perdre sa clientèle. Plus les consommateurs demanderont une garantie réelle de la viande qu’on leur vend, plus les bouchers se plieront à cette exigence. Ces derniers n’ont pas le choix : le pouvoir est dans les mains du clients, pas du commerçant. La vraie question n’est donc pas : « est-ce qu’un jour les choses changeront ? », mais « quand est-ce que les choses changeront » in cha’a-Llah ?

Pour télécharger l’enquête d’Asidcom, cliquez sur le lien suivant : Enquête ASIDCOM sur les boucheries traditionnelles halal de Lille

Lire

– Roubaix : dans la poubelle d’un boucher musulman
– La poubelle du boucher musulman

Consommateurs musulmans, la balle est dans votre camp. Soit vous vous décidez à ne plus acheter de la viande chez votre boucher en lui faisant une confiance aveugle et là un jour vous aurez de la viande vraiment halal, soit vous continuez à ne rien exiger et vous continuerez à manger du haram. Contre votre gré, contre vous-mêmes, sinon avec votre propre complicité, à tout le moins avec votre approbation tacite.

A nous de choisir. Et d’agir. Ou pas.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (35 commentaires)

  1. Bardock    

    Salam Aleykoum,

    Le constat fait est valable pour TOUTE les grandes villes de France.
    Et mis à part ça forme alarmant, ne nous apprends rien, ne propose aucune solution.

    Connaissant aussi bien la région de Lille que Paris et sa petite couronne.
    Je peux affirmer que dans sa grande majorité la viande vendu est de TRES mauvaise qualité en Ile de France.
    Tandis qu’a Lille, c’est exactement l’inverse.

    Honnêtement, un boucher musulman en France, aujourd’hui, ne peut intervenir uniquement que sur le facteur qualité, concernant le rite d’abattage, la seul instanceayant le pouvoir de changer les choses est le CFCM et plus précisément la mosquée de Paris.

    (arrétons de rêver le consommateur, comme le commercant, n’ont aucun pouvoir !)

    Pour conclure:
    S’il y a bien une communauté dont je suis fière du développement spirituel et matériel en France, quelques soit son secteur professionnel (commerçants, employés, artisans) ou son écoles (voie) religieuse, c’est bien celle du Nord et particulierement Lille et ses environs.
    Particulièrement enraciné culturellement dans sa région, elle est celle aussi qui fait le moins de discrimination entre les origines (sub saharien, marocains, algériens, européen, indiens) et les choix de fiqh.

    Qu’Allah la protège!

    1
    • Ahmed.    

      As’Salam’Alaykoum,

      @Bardock : Je t’invite à découvrir comment s’est crée une association indépendante comme AVS en 1991, sans aucun financement extérieur, et de regarder aujourd’hui ce qu’ils représentent.
      Cessons ce discours défaitiste et aidons les associations comme ASIDCOM et l’UFCM qui bougent et font un vrai travail de terrain.

      « Honnêtement, un boucher musulman en France, aujourd’hui, ne peut intervenir uniquement que sur le facteur qualité, concernant le rite d’abattage, la seul instance ayant le pouvoir de changer les choses est le CFCM et plus précisément la mosquée de Paris. »

      Quand les bouchers/grossistes musulmans décideront de s’écarter des marchandises douteuses, et préféreront vendre leur commerce plutôt que de la marchandise illicite, les abattoirs qui aiment tant notre communauté pour notre ultra-consommation de la viande, réagiront peut-être à l’appel de leur porte-feuille qui criera famine en l’absence de ces ex-clients qu’étaient les commerçants musulmans.

      1.1
  2. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Pardon, mais votre commentaire inutile et irrespectueux : les frères et les sœurs ont mené une enquête pendant des mois et vous vous pointez en balayant tout d’un revers de main. Au lieu de le saluer, vous balancez des remarques qui en plus sont à côté de la plaque.

    C’est d’autant plus irrespectueux que vous vous trompez totalement. Le consommateur a un énorme pouvoir. Le jour où il en prendra véritablement conscience, le marché commencera à être assaini.

    Affirmer que  » le consommateur, comme le commercant, n’ont aucun pouvoir » et dire que  » la seule instance ayant le pouvoir de changer les choses est le CFCM et plus précisément la mosquée de Paris », c’est vraiment ne rien connaître ni du marché du halal ni des principes du commerce.

    Quand des soeurs et des frères se démènent pendant que la majorité dort, évitez de jouer le chef des travaux finis, surtout pour intervenir comme vous le faites.

    2
    • oum hamza ibn foued    

      salam alaykoum wa rahmatoullah, je suis d’accord avec al kanz, ce qui est désolant c’est d’entendre systématiquement les gens dirent « oui mais Allahou 3alem, c’et ecrit halal donc devant Allah ce n’est pas ma responsbilité », soubhanallah , Allah azawajel, nous a t il pas donné un cerveau pour réfléchir et rechercher la Vérité ! c’est trop facile sinon, on fait comme si on savait pas alors que notre coeur on sait qu’l y’a suspicion sur le halal. allons chers freres et soeurs arretons de nous mettre des oeillères, en suivant nos passions, en suivant les envies de notre ventre…..
      qu’Allah swt nous pardonne et nous donne la victoire

      2.1
    • WIDAD    

      salam personnellement je fais confiance au site AL KANZ je viens d’algerie et grace a ce site j’ai fais beaucoup d’efforts et j’ai reussi a boycoter tous les produits douteux je les remercie et que dieu aide tous ceux qui se battent pour notre religion car la tache n’est pas facile mais la plupart des consommateurs sont comme moi tres prudents ,ramadane karim

      2.2
  3. abdelhamid    

    salamo halaykoum.

    «  »S’il y a bien une communauté dont je suis fière du développement spirituel et matériel en France, quelques soit son secteur professionnel (commerçants, employés, artisans) ou son écoles (voie) religieuse, c’est bien celle du Nord et particulierement Lille et ses environs.
    Particulièrement enraciné culturellement dans sa région, elle est celle aussi qui fait le moins de discrimination entre les origines (sub saharien, marocains, algériens, européen, indiens) et les choix de fiqh. «  »

    je ne vois pas le rapport avec le sujet d aujourd’hui….??

    3
  4. nasro    

    « S’il y a bien une communauté dont je suis fière du développement spirituel et matériel en France, quelques soit son secteur professionnel (commerçants, employés, artisans) ou son écoles (voie) religieuse, c’est bien celle du Nord et particulierement Lille et ses environs.
    Particulièrement enraciné culturellement dans sa région, elle est celle aussi qui fait le moins de discrimination entre les origines (sub saharien, marocains, algériens, européen, indiens) et les choix de fiqh. »

    Connaissez-vous vraiment la France? Connaissez-vous les musulmans de france dans toutes les régions? Avez-vous vous fait une longue étude comparative étayer avec des enquêtes et des stats valides pour affirmer ce que vous dites? Moi ça m’a l’air d’être une discussion de cours d’école. C’est puérile.

    Ce que vous faîtes c’est cela même que soit disant vous reprochez aux autres « discrimination entre les origines ». L’origine ici serait la région de france dans laquelle on résiderait.

    C’est du régionalisme à 2 francs six sous.

    4
  5. nasro    

    Et j’ajouterai chèr Bardock,

    Qu’Allah protège les musulmans qu’ils soient de Lille ou d’ailleurs en france et dans le monde.

    5
  6. salim[HTC One]    

    salam
    merci pour cet article informateur

    On doit vraiment essayer de solutionner ce vrai gros problème.

    parler du cfcm dans les commentaires est archi déplacé et surtout contre productif pour la ouma en France.

    ces gens là ne servent pas ( à grand chose ) les interets de la communauté

    qu allah nous facilitent tous

    6
  7. Foued [iPhone 4S]    

    Salam wa’likoum,
    Al kanz je voulais savoir si assidcom avait
    Effectué qu’une seule enquête (Lille) ou ont ils D’autres résultats ou constats dans d’autres régions. Est ce que l’enquête à permis de conclure que tous les bouchers vendent de la viande hram ?
    De plus est ce que assidcom est une association de consommateurs dans lequel nous musulmans qui voulons le changement peuvent adhérer?
    Baraklaoufik pour les réponses.
    Pour ma part je vais chercher ma viande et ma charcuterie chez boucherie akoudad qui se trouve à Lille fives. Il marche très bien car sa viande est de qualité plus cher que dans les autres boucheries mais je ne sais pas si sa volaille est electronarcosé ou si son mouton de l’Aïd vient de rungis.
    Personnellement je fais confiance en ce boucher.
    Je tiens à vous remercier al kanz du travail titanesque que vous effectuez
    Toutes les infos et connaissances que je puisse récupérer c’est tous simplement Mashallah.
    Qu’Allah vous récompense.

    7
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      – Le mieux est de contacter l’association Asidcom pour qu’elle vous donne tous les détails.
      – Oui, il faut adhérer massivement à Asidcom comme il faut adhérer massivement à l’UFCM et à toutes les associations à venir in cha’a-Llah qui défendront le consommateur.

      Asidcom a peu de moyen, mais elle agit quand même avec détermination. Il faut la soutenir

      7.1
    • Rezgui    

      Salaam et saha ftourkoum

      ASIDCOM est installée sur Lille depuis un ans et demi. nous avons une trentaine d’adhérents au nord (avec un nombre total d’adhérents de 250). nous avons plusieurs actions de prévue à Lille et dans d’autres villes, Incha’ Allah. notre demande d’agrément d’association de consommateur est en cours d’instruction à la cour d’appel. nous suivons l’évolution de la règlementation concernant l’abattage rituel et utilisons nos différentes enquêtes et travaux pour appuyer notre contribution dans le but de défendre les consommateurs musulmans.
      nous travaillons aussi avec notre avocat pour étudier les différents cas de tromperie et les opportunités de dépôt de plainte en faveur des consommateurs.

      pour adhérer, vous pouvez le faire en ligne ou par courrier postale
      http://www.asidcom.org/J-adhere.html
      vous pouvez aussi faire un don

      pour nous contacter: contact (@) asidcom.org
      en espérant vous comptez prochainement parmi nous
      aussi Barka Allahou fikoum Alkanz, d’avoir relié l’information de cette enquête.
      il faut savoir que cet après midi, nous avons reçu un premier mail d’intimidation.
      Qu’Allah nous permettre de mener cette cause au mieux pour le bien de tous.
      Salaam

      7.2
  8. Umm Amina [iPhone 4]    

    Excellente enquête ! Incroyable que dans une grande ville comme Lille il n’y ait pas une organisation capable de contrecarrer ce marché (de dupes) ouvertement non-hallal. Il y a quelques semaines en me rendant chez le boucher (je vis en Province) j’ai vu sur le poulet fermier estampillé « mosquée evry-courcouronnes », je lui demande s’il a du poulet autre que celui-ci, et constatant mon visage fermé, il me demande pourquoi je refuse celui proposé dans la vitrine, je lui réponds que je n’achète pas la viande estampillée par cet organisme, il me répond « mais vous savez, que tout ce que vous voyez ici c’est de cet organisme », ok, merci au revoir, enfin salam…
    En discutant brièvement avec lui, il m’a fait part d’une certaine exaspération, en effet la clientèle deviendrait plus exigeante quant à la provenance et la traçabilité des produits proposés, je lui ai simplement expliqué qu’il y avait des alternatives honnêtes à ce genre d’organismes, donc oui, le consommateur a bel et bien un pouvoir d’action, il ne faut pas hésiter à interpeller notre boucher afin qu’il se pose les bonnes questions pour la viabilité de son commerce. Alors non seulement la viande n’est pas hallal dans la majorité des produits proposés mais en plus la qualité est médiocre et l’hygiène laisse à désirer.
    Un business colossal et des filières incontrôlées, rien ne profite aux musulmans dans ce contexte !
    On veut de la transparence et simplement du

    8
  9. kenza [iPhone 4]    

    Salem ailikoum merci pour cette information par conte si ce possible d avoir les nom des boucher o moin je serai chez ki je pourrai aller ou pas moi

    9
  10. Céline [iPhone 3GS]    

    C’est fou, quand on touche a l’estomac des personnes ça devient passionnel. Il ne faut réveiller les consciences, voyons ça fait des années que je vais acheter ma viande chez haj blabla vous vous voulez que j’aille chercher un autre boucher plus loin de chez moi et poser des questions si c’est vraiment halla. Non laissez moi dormir et manger mes merguez contrôles a distance par la grande mosquée de Paris et puis chercher du vrai hallal ça me sera plus cher non laissez moi ds mon sommeil. Ironie bien sur

    10
  11. Jabeur    

    as-salâmu ‘alaykum

    Tout d’abord merci pour le travail realise qui apporte a beaucoup d’entre nous une information plus transparente. Comme il l’a etait discute plus haut, le consommateur se doit d’intervenir, je souhaiterais simplement savoir si les instances de protection du consommateur gerent ce genre de cas. En effect ca devient un delit au meme titre que de mentir sur un label AOC ou sur l’origine d’un bien. De ce fait, (et excusez moi de mon peu de connaissance sur les circuits de la viande halal (comme beaucoup de gens, je vais chez mon boucher de quartier)) Est-t-il possible de labellise la Viande Halal afin de standardiser son circuit « Quallite et controle ». Dans ce cas, est-ce que le CFCM est l’instance responsable de la mise en place d’un tel procede?Comment sont finances les organismes de controle Halal (Mosque, AVS etc)? Pour finir Il semble que le circuit de la viande cacher soit controle (ou on entend pas parler des abus), donc il y a peut-etre des modeles de controle a reproduire afin d’assurer une viande certifie Halal en bout de chaine?

    11
  12. Mohamed 91000    

    Assalamou ‘alaykoum,

    Je remercie ASSIDCOM pour cette enquête, c’est vrai que leur première enquête concernant les organismes de certifications nous avait permis d’ouvrir les yeux sur leur réalité.

    Le mieux est de se rendre uniquement chez les bouchers certifiés par des organismes fiables (certification de l’abattage au consommateur) ; quand cela n’est pas possible, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès de son boucher et il se peut qu’il ait plusieurs viandes certifiées (ou pas) pas différents organismes, c’est à ce moment qu’il faut lui montrer que l’on prendra que les viandes certifiés par des organismes fiables (tampon doit être visible)…
    Il se peut qu’il se mette en colère (expérience vécue) mais tant pis, si l’on veut manger réellement halal on ne peut pas rester les bras croisés et attendre que les autres fassent avancer les choses à notre place.

    Concernant Lille, c’est assez navrant de voir ce résultat étant donné que l’UOIF y est basé et avait créé il y a quelques années HALAL SERVICES pour certifier le halal, mais à ce jour très peu de communications de leur part.

    WaAllahou a3lem

    Qu’Allah nous aide !

    Wassalam

    12
  13. mouss [iPhone 4]    

    Perso j’achète que chez les bouchez contrôler AVS !!! Sinon c’est poisson !

    13
  14. hadji[ALCATEL ONE TOUCH 991]    

    et moi qui croiyer que tout étai halal comme marine le pen lol elhmdolillah il ya de bon coiyan qui quii euvren pour le bien etr de leur frèr et soeur fillah il on fai fai honneur au hadith du bien aimé prophet sls ‘n est véritabl croiyan que celui qui l aimme pour lui aime pour son frère’ le plus trist dan l histoire ces que la plupar des boucheri halal son tenu par des muslim peu scrupuleux a lafu du guain ‘maleur a ceux qui tiche dan la balace’ vrs coran barakallahoufikoum mes bienaimé frér qui nou ouvren les yeu et les coeur longue vie al kanz machallah

    14
  15. Foued [iPhone 4S]    

    Salam wa’likoum,
    Je n’ai pas reçu de réponses de votre part
    El kanz.
    Pouvez vous me répondre baraklaoufik.

    15
  16. Foued [iPhone 4S]    

    Baraklaoufik pour vos réponses.
    Il faut que tous ensemble arrêtions d’être les dindons de la farce sans jeu de mots. C’est grave ce qu’il se passe des musulmans qui trompe d’autres musulmans.

    16
  17. Rezgui    

    Salaam et saha ftourkoum

    ASIDCOM est installée sur Lille depuis un ans et demi. nous avons une trentaine d’adhérents au nord (avec un nombre total d’adhérents de 250). nous avons plusieurs actions de prévue à Lille et dans d’autres villes, Incha’ Allah. notre demande d’agrément d’association de consommateur est en cours d’instruction à la cour d’appel. nous suivons l’évolution de la règlementation concernant l’abattage rituel et utilisons nos différentes enquêtes et travaux pour appuyer notre contribution dans le but de défendre les consommateurs musulmans.
    nous travaillons aussi avec notre avocat pour étudier les différents cas de tromperie et les opportunités de dépôt de plainte en faveur des consommateurs.

    pour adhérer, vous pouvez le faire en ligne ou par courrier postale
    http://www.asidcom.org/J-adhere.html
    vous pouvez aussi faire un don

    pour nous contacter: contact (@) asidcom.org
    en espérant vous comptez prochainement parmi nous
    aussi Barka Allahou fikoum Alkanz, d’avoir relié l’information de cette enquête.
    il faut savoir que cet après midi, nous avons reçu un premier mail d’intimidation.
    Qu’Allah nous permettre de mener cette cause au mieux pour le bien de tous.
    Salaam

    17
  18. Fatima [iPhone 4]    

    Asalam aleykoum
    Qui veut se faciliter la vie on est jamais mieux servi que par soi même aller acheter son mouton et l’égorger soi même et basta

    18
  19. hadji[ALCATEL ONE TOUCH 991]    

    selem bé fatima on va reprende le flembau de nos parent a l ensienne et on a tjr un berger pa loin pré a nou rendre service en plus il fai des promo ramadan le cour du mouton et en baisss en dehor de la fète du mouton qu il apèl atention il connai bien son bisnes mes on s aime bien com un amie a la famille il conner mem la dat de la fète du guateaux qu il apèl nou faisan rapeler qu il ne fau pa oubliyer sa par lol bon on lui amène car il nou fai tjr de bon prix

    19
  20. Rezgui    

    Salaam,

    La pratique de l’abattage rituel, en dehors de l’abattoir, est formellement interdite et constitue un délit passible de 6 mois d’emprisonnement et de 15 000€ d’amende.

    L’abattage rituel est vu en France comme un problème et non comme un droit.
    Pourtant, les musulmans constituent plus que 10% de la population française. ils sont une partie indissociable de la société française. ils pèsent sur le plan économique, en tant que consommateur et travailleur et cadres dans les entreprises et autres. cependant, ils sont peu représentés politiquement, économiquement et en tant que consommateur.

    J’étais frappée lors de l’enquête sur les boucheries par la méconnaissance des bouchers de la règlementation concernant l’organisation de l’abattage rituel en France. Ce constant est aussi vrai pour les consommateurs. les deux commentaires concernant le choix irresponsable de l’abattage clandestin en tant que solution le montre.

    pourquoi, allons nous se mettre dans l’illégalité afin de répondre à nos besoins. ceux qui disent je mange car je n’ai pas le choix et ceux qui disent abat par moi même (en cachète) dans une ferme ne font que participer à faire perdurer une situation discriminatoire insoutenable en France vis à vis des consommateurs musulmans.

    pourquoi, les musulmans soucieux de manger halal ne s’organisent pas afin de s’adresser aux autorités locales. les maires, les préfets et les conseil régionaux doivent être mis devant leur responsabilité. le consommateur musulmane a des besoins légitimes qu’il faut satisfaire.

    il faut s’organiser dans des associations de consommateurs, adhérer aux associations existantes. le législateurs français doit satisfaire notre droit de manger selon nos convictions. il doit cesser de le contre carrer par des interminables débats et textes règlementaires qui traitent ce droit comme s’il était un problème et non une composante importante de la réalité française.

    Salaam

    20
  21. Foued [iPhone 4S]    

    Salam wa’likoum,
    @Rezgui habitant dans la métropole lilloise,
    Pouvez vous me fournir les coordonnés d’asidcom. Avez vous des permanences ?.
    Baraklaoufikoum

    21
    • Rezgui    

      salaam,

      Foued, vous pouvez m’envoyer un mail à contact(@)asidcom.org.
      Je vous donnerai mon numéro de téléphone.
      pour les permanences, nous avons poser un dossier afin de s’inscrire à la maison des associations de Lille. nous aurons une réponse en septembre, Incha’ Allah.
      sinon, nous étudions la possibilité de faire quelques interventions prochainement. ça sera annoncé sur le site internet, Incha’ Allah.
      vous pouvez vous inscrire sur le site afin de recevoir les infos.
      Salaam

      21.1
  22. wad    

    Salam aleykoum
    Bon ramadan a tous
    Ce qui est dommage dans le  » marche du halal » c est que nous musulmans sommes trop passif nous subissons..
    Pourquoi ne pas exiger , creer un vrai marche du halal controle..cela n est pas impossible les juifs y arrivent bien avec le casher..
    Aujourd hui nous ne sommes meme plus sur meme en allant dans une boucherie tenu par des freres que la viande y est vraiment halal.
    On ne peut en vouloir qu a notre communaute, par notre manque d exigeance..
    Pointons du doigt les defaillances et trouvons des solutions a celles ci inshallah
    (Je suis desolee si mon message semble agressif mais sa me met hors de moi )
    salam aleykoum

    22
  23. hich    

    regarder les poulets chez les bouchers ils n’ont meme pas de cou comme passe par une machine.

    23
  24. Oumm Yâssir    

    As-Salam’alykoum

    et si AVS vendaient AUSSI à Lille ? … incha Allah

    24
  25. tonio    

    Bonjour, Européen de confession catholique, j’ai travaillé quinze ans dans le secteur de l’agro et dans l’approvisionnement Halal dans le secteur du languedoc Roussillon, achats dans de grands abattoirs et revente dans les boucheries, je ne sais pas si vous connaissez à ce jour véritablement l’ampleur du désastre que ce soit du coté des grossistes ou alors des détaillants, ou business et chiffres d’affaires en sont devenus la priorité, tout le monde ferme les yeux pour se donner de bonnes consciences, la viande arrive de partout, qu’importe, il faut du prix, on en oublie les conditions d’abattages, de livraisons, la ligne du bas compte.
    Trafique de tampons, de certificats, de provenances, on en arrive ou tout le monde est de combine.
    Je pourrais en écrire un livre.

    25
  26. Muslm    

    C’est simple………….on achète plus de viande…………….boycotte

    26
  27. So59    

    Asslmkm ,
    Si quelqu’un peut m’aider à trouver un fournisseur de viande halal sûre sur Lille comme le proposer dans les derniers commentaires « lamamandeIBrahim  » , ( je n’arrive pas à la contacter et ce commentaire est ancien ) je suis preneuse et vous serez reconnaissante .
    BarakAllahou fikhoum

    27

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE