Ramadan : A vos marques, prêts. Achetez !

Par Al-Kanz

Ramadan. J’ai faim. Je ne peux pas le nier, mon estomac fait des siennes. Ça gargouille de haut en bas comme dans une chaudière prise de dépression. Pourtant, je me sens bien al hamdulillah.

gaspillage
© Hupdiggs

Ce billet a été rédigé par Marwan Muhammad, fondateur de Foul Express et chroniqueur sur Al-Kanz, et publié initialement le 14 août 2009.

Miam – 60 minutes

J’ai faim. Je ne peux pas le nier, mon estomac fait des siennes. Ça gargouille de haut en bas comme dans une chaudière prise de dépression. Cela reste très supportable, mais comme je n’approche la faim qu’un mois par an, les choses prennent tout de suite un petit côté dramatique. Pourtant, je me sens bien al hamdulillah. Apaisé, calmé au fil des heures. S’abstenir de manger, ça donne le temps de réfléchir, d’éprouver des choses que le cœur ne ressent pas quand l’estomac est plein.

Miam – 30 minutes

Avec mon petit frère Walid, on vient de se faire expulser de la cuisine, après une vaine tentative d’infiltration pour savoir ce qu’on va manger. Sitôt les oignons et l’ail épluchés, on s’est fait virer vite fait. Mon oncle Ahmad attend dans le salon, tandis que maman et papa s’activent dans la cuisine pour terminer le repas. A l’odeur, maman fait des bricks et un tajine d’artichauts (maman est algérienne), tandis que papa prépare du foul, des falafels et une salade baladi (papa est égyptien). L’ambiance sonore est à la dispute dramatique et drôle des couples amoureux qui ne se l’avouent pas, un classique dans les familles arabes :

Papa : « – Dépêche toi, on est encore en retard pour le repas !  »
Maman : « – On serait pas en retard si tu étais allé faire les courses plus tôt… »
« – Pourquoi, c’est moi qui reste 2 heures dans les rayons du supermarché ?
– Dépêche toi, maghrib est dans 15 minutes insha Allah !!!
– Ah c’est moi qui doit me dépêcher maintenant ??
– Bah oui, si tu coupais les concombres au lieu de parler… »

Moi, là tête à travers la porte de la cuisine entrebaillée : « – On mange quoi ? »

Maman et Papa, en chœurs « – Dehors ! »

Miam – 15 minutes

Le Coran défile dans le poste radio, mon frère et moi blottis l’un contre l’autre dans le canapé du salon (bah oui parce que la faim ça donne froid). On écoute avec le cœur les versets de Dieu (swt) psalmodiés par un imam dont on ne connait pas le nom. Dans sa voix, il y a tant de choses qui passent. Lui aussi réagit à ce qu’il récite. Mon oncle approuve de la tête d’un air entendu. « Sadaq’Allahu-l-adheem », clôt le récitateur, nous laissant avec des larmes dans les yeux, des frissons sur les bras et de la gratitude dans le cœur envers le Tout-Puissant de nous avoir donné une journée de plus, dans ce mois sacré de ramadan.

Miam – 1 minute

Sur radio Orient, les annonces publicitaires classiques défilent. Cette année, une banque et une marque de harira en sachets « sponsorisent Ramadan ». C’est presque le moment de l’iftar. Un coup de canon retentit dans le soleil qui prend le chemin du coucher. L’adhan nous rend tous silencieux : « Allaaaaaaahu Akbar Allaaaaaaaahu Akbar… »

Ramadan, quand on est enfant, ça laisse des souvenirs qui restent gravés à jamais. C’est l’une des belles choses qui unissent la communauté musulmane au lieu de la diviser. Et en même temps, c’est un moment de partage, de fraternité et d’entraide, même si on voit depuis quelques années une forte dérive commerciale autour du mois sacré : qui fera le plus grand et le plus somptueux dîner ? Qui sera la maîtresse de maison la mieux équipée ? Qui aura le plus de chaînes sur sa parabole pour pouvoir suivre en direct l’adhan d’un fuseau horaire au suivant à travers le monde ?

Des fois j’imagine la discussion entre mes parents s’ils succombaient à l’Isla-conso :

Maman : « – Pour info, Maghreb est dans 15 minutes. »
Papa : « – Non, plutôt 12, je viens de recevoir confirmation par SMS de maprierealheure.com. »
 » – On dîne quoi après ? »
 » – Ecoute, c’est comme tu veux. On a des nems halals de chez Isla Malice, que j’ai achetés au rayon oriental de Carrefour avec + 20 % en bons d’achat sur ma carte fidélité. Sinon on peut aussi commander un menu Golden Touch chez le nouveau traiteur Halal-Bio à dom qui vient d’ouvrir… »
 » – J’hésite… Ma coach développement-personnel disait justement au dernier séminaire Mamans-Beur’n’Kool que pendant Ramadan, il fallait faire gaffe à éviter les graisses saturées le soir. »
« – Les enfants sont pas rentrés ? »
« – Non, ils sont au Mac Mokhtar avec leurs copains. Mais t’inquiète pas, ils ont un menu spécial. »

Quand on voit l’offre commerciale quasi ethnique qui est mise en place, on a l’impression que le consommateur-type musulman est un Américain qui s’ignore : il porte des vêtements à effigie de rappeurs (musulmans, les rappeurs, attention…), veut rouler en grosse voiture, investit dans l’immobilier à Dubai, mange des entrecôte-frites certifiées AVS, veut trouver une solution de placement en bourse shari’a compliant, donne rendez vous dans des salons de thé « lounge », etc. Une part de cette vision est alimentée par la frustration qu’ont éprouvé certains d’entre nous de grandir, durant les années 80, dans une société qui leur faisait miroiter un monde de consommation, à travers les séries TV et les films, auquel ils n’avaient pas accès soit par manque de moyens, soit parce que les produits proposés étaient en conflit avec leur appartenance sociale, ethnique et/ou religieuse.

A l’heure où les catalogues des supermarchés calibrés spécialement pour le mois de ramadan débarquent dans nos boîtes aux lettres, la vigilance est de rigueur pour que le mois sacré du partage et de l’adoration d’Allah (swt) ne tourne pas à la course en caddie.

Crédit photo



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (24 commentaires)

  1. MuHammad    

    as salaamu’alaykum

    Bon article, ma-shâ-Allâh.

    1
  2. Technics    

    Salam ^Aleykoum,

    Je dirais même, un très bonne article

    Ma’a salama

    2
  3. Hayatee    

    Slm,

    En effet très bonne article qui nous permet de revoir nos intentions et de nous préparer au mieux pour ce mois sacré qu’est Ramadan.

    slm

    3
  4. Green Islam    

    Excellent article, mashaallah.
    Quand je regarde dans les caddies des jeunes frères et soeurs, je me dis que « l’isla-conso » est en passe de devenir la norme. Etudiants ou jeunes actifs (surtout) n’ont a pas le temps de cuisiner !!! et comme le stéréotype de l’américain ils se jettent sur le ready-to-eat…

    4
  5. haqqtiviste.com    

    salaam

    oui, surtout qu’il est préférable de faire des dou’as (même en temps « normal ») avant le maghreb… plutôt que de se concerter pour remplir sa panse… mais nous sommes loin de Dieu

    5
  6. Al-Kanz    

    as-salamu ‘alaykum

    haqqtiviste.com

    Magnifique votre pseudo ! :D

    6
  7. la maman dismael    

    decidement ce chroniqueur fait d’excellent dialogue! :)

    7
  8. Une soeur    

    Salam ‘aleykum

    O Seigneur, c’est pour Toi que je jeûne
    et c’est avec Tes bienfaits que je le rompt
    et c’est sur Toi que je compte
    et c’est en Toi que je crois.
    La soif s’en va,
    les artères et les veines s’humidifient et se dilatent
    et le salaire est assuré.
    O Toi qui élargit les bienfaits, Pardonnes moi.
    Louange à DIEU qui m’a aidé à faire le jeûne
    et qui a pourvu à mes biens pour ouvrir mon jeûne.

    J’ai la phonétique mais il doit y avoir des fautes donc je préfère n’induire personne en erreur.

    Cet article est magnifique je trouve et c’est vrai que la faim du jeûne pousse les jeûneurs et les jeûneuses à se préparer un super bon repas exceptionnel pour le soir….. perso, je ne le fais que lorsque des frères et des soeurs rompent le jeûne à la maison.

    Le reste du temps, repas normal : le mois du Ramadan, c’est le mois du jeûne c’est pas le mois de la méga bouffe, excusez moi du terme!!

    alors, adhan du maghreb, dattes, lait ou eau, salat, soupe (quand même!!), tarawih et…….. pâtes bolognaise!!! ;) !!

    Salam ‘aleykum!

    8
  9. Technics    

    Oui Haqqtiviste, superbe pseudo

    9
  10. Sid-Ali    

    Salam alaykoum

    Oui, bon article

    10
  11. Sid-Ali    

    qantislam n’existe que en anglais?

    11
  12. Green    

    as salâmu alaykum,

    La critique (auto-critique ?) pour se donner bonne conscience ? Glauque.

    12
  13. Une soeur    

    Salam aleykoum!

    Quelle critique? pas de critique!! je ne lis que des constats.. Il ne faut pas voir le cynisme et les intentions tordues partout!
    Chacun vit son jeûne comme il l’entend : le jeûne appartient à ALLAH et Il le retribuera comme Il le veut.
    C’est juste dommage que pour certains et certaines il se transforme « en course à caddie » ou 8 heures de présence quotidienne dans la cuisine!!

    Salam!!

    13
  14. Emilie Nourra    

    Assalâmou ‘aleykoum

    C’est un très bel article ma cha Allah. Pour ce qui est des consommateurs musulmans qui seraient « des Américains qui s’ignorent » je crois que cela pourrait aller au delà de cette appréciation.

    J’ai eu une petite larmichette en lisant la première partie de votre billet. Une larmichette parce que j’ai imaginé vivre dans une telle famille, avec des parents musulmans. Mais cela n’a pas été le cas. J’ai vécu mon premier Ramadan alors que j’étais mariée depuis quelques jours à peine. Pas d’adhan chez moi, mais les horaires de prières imprimés par la mosquée de ma ville. Avec internet j’aurais certainement fait comme je le fais actuellement, je serais allée sur al kanz voir les horaires ou un autre site :) Je ne me reconnais bien évidemment pas dans le fait de surconsommer, placer de l’argent à Dubai ou même manger du made in US mais tout de même, il faut bien comprendre qu’il y a également une génération non pas de personnes frustrées (que vous décrivez à juste titre d’ailleurs), mais qui ont tout simplement grandi dans ce mode de consommation. Non seulement bon nombre d’entre nous (je parle notamment de certains convertis, et m’appuie sur mon propre vécu mais aussi celui de personnes plus ou moins proches et de par mon expérience associative) a eu les moyens de vivre une vie « à l’Américaine » mais en plus cela n’entrait pas en conflit avec les valeurs de nos parents.

    Si certains ont effectivement un mode de pensé occidental (lorsque cela ne va pas à l’encontre de leur Religion bien entendu) c’est peut être aussi parce qu’ils sont… occidentaux. Nous avons tout ce qu’il faut dans ce que nous a enseigné Allah azawajal à travers ses Messagers mais il y a des comportements difficile à changer pour certains, comme se référer à des professionnels pour ce qui est de l’alimentation (je pense à la coach, c’est vrai que cela peut paraitre étrange pour certains d’avoir besoin de l’aide d’une tierce personne pour apprendre et réapprendre à s’alimenter sainement mais c’est devenu nécessaire pour celles et ceux qui ont vécu dans une ambiance de surconsommation au sein de leur famille étant plus jeunes). Le mois de Ramadan n’est pas uniquement le fait de jeûner et a fortiori de déjeûner comme vous le rappelez. Nous entrons dans une époque où tout est fait pour apâter le muslim sur consommateur et ce mois béni se transforme en une période de faste et de remplissage de panse. C’est dommage.

    Ce que vous dites est très juste en tout cas, je souhaitais juste nuancer en apportant un autre éclairage.

    Wassalam aleykoum

    14
  15. Green    

    as salamu alaykum,

    Pour « une soeur »: un constat peu etre critique (comme critiqué). Je dis ça, je dis rien.

    15
  16. Green    

    peut

    16
  17. Yenounamarre    

     » le consommateur-type musulman est un Américain qui s’ignore »… Que désigne Américain dans cette phrase ? Un épouvantail ? Une personne atteinte d’une pathologie psychologique dangereuse ? Un habitant du continent Amérique ou plus communément les quelques 300 millions de citoyens des Etats-Unis d’Amérique ?

    Si de toute évidence la réponse semble être la dernière option … C’est à croire que pour certains la période du Ramadan n’est pas que l’occasion de voir les estomacs se rétrécir , elle est aussi le moment de rendre les esprits plus étroits.

    Juste une autre petite remarque : En Islam, il y a 4 mois « sacrés » dont le mois de Ramadan ne fait pas partie. En revanche, le mois de Ramadan est un mois béni et honoré car il marque la célébration de la Révélation. Ce mois a été distingué et honoré par les premiers versets de La dernière Révélation : Al Quran.

    17
  18. Ariss    

    As salam alaykum,

    Et oui, la rupture du jeûn aujourd’hui se trouve au rayon frais ou chez Mc biz, ce qui est fort triste. Mais les choses changent insha’a’Llâh, qu’Allah Taala nous facilite. Emîn

    18
  19. hadji[ALCATEL ONE TOUCH 991]    

    selem moi je doi dir que sa me manque le jeune avec ma mère depui que je les perdu il ne me reste que de belle imag dan mon coeur s étai de bon momen je la revoi nou cuisiner de bon pla son sourir fièr de ces enfan qui faisai l éfor de jeuner par amour pour elle mintenen jai grndi et par amour d allah que je jeun dan ma vie j ai connu des ruptur de jeun seul ou la on a mem pa de l apéti il me manqué cet embiance chaleureus famillial et ces quoi la vrai faim !? on en a pa rèelemen de nos jour ces juste l orloge alimentair de la surconsmation le corp a du surplu de réserv ces comm au temp des encien qui sérai vraimen la ceinture ils éprouvai de la vrai faim qu allah deigne axépter notre faible jeun et pardonne a nos parent amin

    19
  20. Ahmed.    

    As Salam Alaykoum,

    Un des fléau du jeune pendant le mois de Ramadan : La prière du maghreb à la mosquée. On croirait entrer dans une église…

    Un rappel en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Npcv95k3iqM&feature=c4-overview&list=UUyANuUdOgqJ60bRjFINjc1Q

    20
  21. Ahmed.    

    Mince, je pensais que ma comparaison serait claire comme de l’eau de roche. Je faisais juste référence au taux d’occupation des églises.

    http://religions.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/04/28/eglise-vide.html

    21
  22. une mère courage [iPhone 4S]    

    Selem alaykom je lis vos commentaires et ce n est pas partout comme ça. J ai commencer le ramadan je n’avais même pas de viande . Ou autre réserve pour le début du ramadan kérim j ai 4 enfants en bas âge et seul juste avec le RDA . Dans mes prière je demande a Dieu de mouvir une porte et je sais seul le Grand le tout

    22

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE