Niqab : des contrôles dans le respect de l’ordre public

Par Al-Kanz

Sur 661 verbalisations établies depuis la loi contre le niqab, son application « s’effectue, dans la grande majorité des cas, sans recours à la contrainte et sans occasionner de trouble à l’ordre public ».

Niqab : des contrôles dans le respect de l'ordre public
© s_sultana06

Il fait chaud. L’actualité est creuse pour BFMtv et i-Tele. L’UMP est dans une situation financièrement catastrophique. Marine Le Pen va passer devant le juge. Ivan Rioufol a ressenti de l’humiliation lorsque, contraint de se rendre au commissariat après une plainte du CCIF, le policier lui a signifié sa mise en examen.

Eric Ciotti, communautarise sélectif et voiture-balai de François Fillon chargé de curer l’extrême droite pour contrer par la droite Jean-François Copé, ennemi juré de l’ancien premier ministre, s’est fait moucher à l’Assemblée nationale, lui qui rêvait de voir son combat contre les femmes musulmanes aboutir à une loi. Bref, à droite et à l’extrême droite, c’est pas folichon.

Alors quand un contrôle de police tourne au vinaigre, que ce contrôle concerne une femme qui porte le niqab – laquelle affirme avoir toujours coopéré avec la police –, c’est du pain béni – béni selon les racines chrétiennes de l’Europe et non selon l’islam, entendons-nous –, pour la droite et l’extrême droite, dont la haine des musulmans est bien plus importante que l’amour de la France et des Français.

Malheureusement, les faits ne sont pas de droite ni d’extrême droite, ni du reste de gauche. Les faits sont têtus. Stéphanie Lebars, journaliste en charge du fait religieux au Monde, rappelle une vérité qui ne va pas dans le sens de la fille d’immigré Nadine Morano, qui, évoquant Karachi diront les plus ingénus, martèle sur Twitter que « ceux qui ne veulent pas respecter nos lois n’ont aucune obligation à rester en France ». Pas très fairplay pour les potos Nadine.

Une même exaspération s’était emparée de quelques dizaines de personnes, à Argenteuil (Val-d’Oise), en juin, à la suite d’un contrôle similaire qui avait dégénéré. Dans un souci « d’apaisement », le maire, Philippe Doucet, avait demandé une enquête sur les conditions d’intervention de la police et reçu des représentants de la communauté musulmane. Depuis l’entrée en vigueur de cette loi, 661 verbalisations ont été établies, selon le ministère de l’intérieur, qui assurait dans le récent rapport d’étape de l’Observatoire de la laïcité : « Si quelques rassemblements hostiles mobilisant peu d’individus ont pu être constatés, l’application de la loi s’effectue, dans la grande majorité des cas, sans recours à la contrainte et sans occasionner de trouble à l’ordre public. »

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur le lien suivant : Les associations musulmanes s’inquiètent d’un « climat islamophobe »

S’agissant de Trappes, lire : témoignage de la jeune mère de famille arrêtée par la police



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. hadji[ALCATEL ONE TOUCH 991]    

    selem je trouve trés nul d avoir voter une loi pour un bou de tissu ya franchement plus sérieux a fair tou cela pour récupérer un max d électeur

    1
  2. Abou Ibrahim    

    Assalamou alaykoum

    Benoît Hamon sur bfmtv évoquait un climat islamophobe en France. Il a évoqué 2 fois ce terme lors de son interview. Les mots ont leur importance, espérons maintenant que le PS et Valls en particulier cessent leur politique de l’autruche. Des femmes sont agressées pour leur croyance et les auteurs ne sont toujours pas inquiètés.

    Après les paroles, des actes messieurs les politiques. Être ferme contre les émeutiers soit, mais ce serait encore mieux de retrouver les agresseurs de femmes voilées.

    2
  3. OumAyoub [iPhone 4]    

    Salamu 3aleykum, sur I télé , à l’instant 9h53, le journaliste vient de parler brièvement de la version de la victime sur « un site Internet » (Al Kanz) sans pour autant cité le nom d’Al Kanz mais en montrant un extrait de l’article abordant la version de la sœur. L’invité est le ministre de la ville François Lamy.

    3
  4. ben    

    salem, petite parenthèse, je pense que de réagir sur le voil intégrale d’un point de vu législatif est compréhensible, non pas afin de porté ateinte a l’integrité d’une musulman ou autres, mais tous simplement parcque des personnes sont rechercher et peuvent se dissimulé de la sorte afin d’échaper a des contrôles de police, donc a mon sens cela est justifier.

    Mais attention a ne pas tombé le excès de zell, le contrôle abusif ou encore le déni de l’individu comme c’est le cas chez certains policier, je rapel que je ne defend aucun parti je suis simplement un citoyen qui donne son avis.

    4

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE