Trappes : le CCIF dénonce le « rôle de la police » et le « traitement médiatique majoritaire »

Par Al-Kanz

Dans un communiqué, le collectif contre l’islamophobie en France dénonce l’attitude des agents de police et la part belle faite dans les médias à la version des syndicats de policiers.

Trappes  CCIF
©Mustafa

Après l’arrestation d’un couple, dont l’épouse affirme avoir été violentée par la police, ainsi que son époux gardé à vue toute la nuit avant de comparaître devant le juge samedi matin, le collectif contre l’islamophobie en France dénonce le « contrôle d’identité musclé par la police nationale à Trappes », ainsi que le traitement médiatique majoritaire » qui, à l’instar d’i-Télé ou BFMtv, diffuse sans recul la version des syndicats de policiers, qui dès le départ ont dédouané leurs collègues. Communiqué.

Agressions islamophobes en série : la police mise en cause à Trappes

Depuis quelques semaines, les violences visant des Françaises de confession musulmane se multiplient de manière grave. Vendredi 19 juillet, le CCIF a été saisi par Hajar, la jeune femme victime d’un contrôle d’identité musclé par la police nationale à Trappes.

Lors de ce contrôle, son mari a été molesté et placé en garde à vue pour avoir osé s’opposer à la violence et aux provocations indues des policiers. Il est jugé le samedi 20 juillet en comparution immédiate au Tribunal de Grande Instance de Versailles. Comme dans d’autres cas, le rôle de la police est ici mis en cause et les syndicats se hâtent de faire des déclarations pour exonérer leurs collègues de toute responsabilité, et ce avant même qu’une enquête ne soit menée.

Le CCIF déplore une fois de plus le traitement médiatique majoritaire qui, ici comme dans d’autres affaires, place la parole du syndicat de police au-dessus de tout soupçon, sans vérification des faits, et met en cause les protagonistes musulmans, en première intuition.

Le musulman, la musulmane, sont dans ce genre d’affaires présumés coupables.

Comme dans d’autres actes récents, les victimes subissent un double préjudice: la violence verbale et physique, puis le passage systématique du statut de victime à celui de bourreau. Le racisme, l’islamophobie sont alors institutionnalisés et légitimés.

Dans ce contrôle qui tourne mal, plusieurs témoins de la scène rapportent des déclarations racistes de la part des policiers et un abus de moyens physiques à l’encontre d’une personne qui coopérait (Hajar acceptait de se plier au contrôle).

Quelle est donc l’alternative pour des citoyens mis à l’index, trop souvent victimes du mépris et de la haine d’agents censés faire respecter la loi en toute neutralité et protéger la population ? Quelles voies pour exprimer leur mécontentement, leur révolte face à l’absence de justice ?

A Trappes, la parole confisquée s’est muée en manifestation, avec son lot de débordements, dont on ne retiendra pas le véritable motif : un sursaut contre les abus policiers dont ont été victimes Hajar, son mari et sa mère.

Il est grand temps que Manuel Valls, Ministre de l’intérieur, qui a déclaré ces derniers jours toute son « affection » aux Français-e-s musulman-e-s, prenne conscience que ses mots n’auront de crédibilité que s’ils sont suivis d’actions concrètes pour enrayer la déferlante islamophobe que connaît notre pays.

Les forces de police, soumises à un devoir de réserve et de neutralité, doivent servir et protéger les citoyens. Aussi le CCIF les appelle fermement à remplir fidèlement leur mission.

L’apaisement et le sentiment de sécurité ne pourront être rétablis que lorsqu’une relation de confiance et de respect mutuels sera instaurée, avec une action concrète et déterminée de la part du gouvernement pour démontrer, car cela est plus que jamais nécessaire, que les musulmans ne sont pas des citoyens de seconde zone et que le respect de leurs droits n’est pas à négocier.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (24 commentaires)

  1. Fettouche [iPhone 3GS]    

    Honnêtement, je suis déçue par le comportement qui sévit en France contre notre communauté. Allah est grand, ne nous laissons pas faire.

    1
  2. Slimen    

    Salam alaikoum,
    Quand on lit ces scènes, ça nous rappel les moments sombres de l’histoire. « Tu vas faire quoi ? » je vais appeler les avocats du Collectif contre l’islamophobie en France 09.54.80.25.93, c’est la réponse que j’aurais donné. Retenez bien ce numéro et n’hésitez pas à en abuser sans modération lors de cas comme ça.
    Qu’Allah nous protège.

    2
  3. ALI    

    on y était pas, on ne saura jamais la vérité car aucun témoignage, aucun récit ne sera partial.

    après avoir vu les images des dégats je trouve vraiment tout ça disproportionné.

    3
  4. gaye    

    Je propose une marche pacifique d’un million de musulmans (et de soutiens non musulmans) à Paris pour montrer que nous faisons partie plus que jamais de la République Française et entendons y demeurer et nous faire respecter. Un million de musulmans et de soutiens habillés en blanc, criant leur envie de la France, leur respect des lois de la République et la beauté de la Religion d’Allah. C’est un moyen puissant, légal et très médiatique, une démonstration de force et d’unité pour marquer les esprits, et nous faire entendre d’une bien belle manière.

    Utilisons pour cela média et réseaux sociaux. Trois mois de battage médiatique pour « un millions de musulmans contre l’islamophobie » sonnera le ralliement vers Paris. D’ailleurs pourquoi Al-Kanz ne se ferait-il pas le précurseur d’une telle manifestation d’unité et de mobilisation ?

    4
    • loubna    

      Salam alykom, je suis tout à fait d’accord avec « gaye ». Il faut montrer que l’on est un peuple intelligent qui ne répond pas par la violence. Il faut savoir communiquer discuter sans crier afin d’être écouter et non pas seulement être entendu.

      4.1
      • Aurélie    

        En réponse à loubna, lorsque je suis rentrée du travail la manifestation était silencieuse et en rien provocatrice. Je sui ensuite parti rejoindre mon mari sur le parking du commissariat (car il gare sa voiture la bas). On a croisé quelques connaissances et on a échangé avec eux pour savoir ce qu’il se passait. 10 minutes après, la police a tiré une première fois en l’air puis directement sur nous ! C’est uniquement à ce moment la que les jeunes ont commencé à répondre avec des jets de pierres.

        4.1.1
        • Anas    

          Assalamou 3alaykoum,

          Il ne faut jamais manifester ou répondre par le désordre ou la violence.
          Dans ces moments difficiles à la fois par ce qui s’est passé et en même temps en ce mois de Ramadan, la solution est devant vous et vous ne l’a voyez pas : « ouasstaeenou bissabri oua ssalate … ».
          Il ne faut pas rentrer dans leur jeu. Il ne faut pas casser ou manifester. C’est exactement ce qu’ils attendent. Il faut être patient et intelligent. Il faut saisir la loi, les associations…
          « Man raa mikoum mounkarane filoughairouhou biyadihi, faiin la yastati3 fabi9albih, … »

          Lisez ce que dit notre cheick ibn baz – que dieu le garde – sur les manifestations :
          http://www.salafs.com/modules/news/article.php?storyid=10011

          Wa allahou a3lam,

          4.1.1.1
      • Ahcène    

        Ce serait sans aucun doute une bonne initiative.

        4.1.2
    • Daoud Abu Hurayrah    

      pourquoi pas ? n’hésitez pas a nous prevenir !
      voila ce que nous devons organiser, et n’oublions pas un service d’ordre !

      4.2
  5. malcom xxx    

    Salam alikoum,
    Voyez comme les musulman(e)s sont traités!Nous qui croyons que seul le FN et l’UMP de sarkozy étaient islamophobes.
    Il n’en est rien,tous les partis politiques le sont de l’extreme droite a l’extreme gauche.Le musulman(e) ne fait pas partie des programmes des candidats aux éléctions.Alors une question……
    Pourquoi votons nous en masse pour la gauche?Si c’est pour etre traité comme les autres partis.
    Boycottons le vote pour les municipales,afin de faire entendre nos voix.
    De toute manière que ce soit de droite ou de gauche,pour nous c’est pareil.
    P.S: Pour les présidentielles,les musulmans ont votés a 85% pour francois Hollande.

    5
  6. Daoud Abu Hurayrah    

    le plan se poursuit sans encombres et ça ne va pas cesser de pérorer contre la Oumma a longueur de JT. les commentaires des autres journaux, vous les avez lus ? et certains journaux qui rapellent sournoisement la Loi sur le voile ? comme pour excuser la violence de certains contrôles ?
    actuellement, la droite et l’extreme droite sortent l’artillerie lourde et ça risque de chauffer pour de nombreux frères innocents qui vont en prendre plein la vue pour pas un rond, Qu’Allah nous donne patience et endurance !
    @Al-Kanz : Ne confondons pas Anti-sionisme qui est le rejet d’une certaine politique et Anti-sémitisme qui est une forme de fascisme visant les Juifs… parce qu’ils sont Juifs, l’un est légitime, l’autre est Haram !
    Ceci dit, bravo pour votre réactions contre ceux qui ont cédé a l’appel de la violence !

    6
  7. salim [iPad 2]    

    La violence ne répond a rien

    7
  8. batal    

    Nous sommes la communauté la plus nombreuse en France, sur le terrain républicain, une seule solution pour nous faire entendre : se fédérer autour d’un parti politique !

    8
  9. Nasro    

    C’est fou. Plus ça avance plus la situation se tend. Ou en serons nous dans une vingtaine d’année.

    9
  10. Juliette    

    Assalam alaykoum

    J’avais lu le témoignage de la soeur sur le site du CCIF avant d’écouter le JT de TF1 j’étais écoeuré par la partialité et le tissus de mensonge de la journaliste.

    Je n’attend rien de ces personnes, mais je pense aux gens qui sont de l’autre coté de leur écran et qui boivent les paroles à visée anti Islam et finalement, j’arrive à comprendre leur dégout de notre communauté. Ils en entendent que du mal et les rares fois où ils en entendent du bien, c’est pour la promotion d’un hotel à Marrakech, ou un reportage sur le couscous.

    On est trainé dans la boue à longueur de temps, et finalement, on a fini par s’y faire.
    C’est triste.

    10
  11. Moza [iPhone 4]    

    En France il ne s’agit pas d’être seulement intégrés, acceptés ou même aimés. Le premier acte fondateur de notre être et de notre identité a l’adresse de notre environnement est d’être, clairement et fondamentalement respectés.

    11
  12. Moza [iPhone 4]    

    Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront a vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment. Malcolm X

    12
  13. Mohamed    

    As selemou ‘aleykoum

    Daccord à 100% avec gaye, pourquoi ne pas faire sa ?

    13
  14. Cherif    

    Salam a aleykoum
    Tant que le système d’affectation des agents de police ne changera pas. Ces événements ne s’arrêteront pas. En banlieue, dans des zones sensibles. Ce sont les agents de polices qui ont eu les plus basses notes à leurs examen d’officier de police qui sont présents. Forcément ça influe sur la qualité du service fournie dans ces zones .
    C’est aussi simple que cela.

    14

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE