Dérapages de policiers sur Facebook : la page supprimée

Par Al-Kanz

En visite à Trappes, Manuel Valls a renouvelé sa confiance totale dans les forces de police. Le ministre n’a visiblement pas eu connaissance des dérapages survenus dès vendredi Facebook.

facebook police info

En visite à Trappes, Manuel Valls, tout à la fois ministre de l’Intérieur, procureur et avocat sans nuance de la police, visiblement agacé par les propos d’une jeune femme qui l’interpelait, s’est fendu de la réponse suivante (via Le Monde) :

« Ne regardez pas trop Twitter et les réseaux sociaux », avant d’ajouter que « la mise en cause d’un élu, d’un ministre, des forces de l’ordre, y compris dans vos mots, montre bien qu’il y a un problème. »

Manuel Valls interpellé par une habitante de Trappes

Défiance des Internets, qui on le sait depuis longtemps sont le mal ou lucidité décomplexée ? Ne regardez pas trop Twitter, vous pourriez y lire, y voir, y entendre autre chose que les éléments de langage du syndicat de police Alliance que l’ensemble des médias, hormis Le Monde, a déroulé sans recul ni précaution de vendredi à samedi, avant, devant l’évidence, de se rendre compte qu’il n’était pas tenable d’avancer la seule parole qui convient à Place Beauveau.

Comme c’est le cas depuis plusieurs années, l’information s’est déplacée sur les réseaux sociaux et c’est tant mieux. La parole n’est plus confisquée. Certes, face aux mastodontes de l’information, face aux rédactions parfois tenues par ces vieux nouveaux chiens de garde, comme les appelait le journaliste Serge Halimi, face au traitement médiatique majoritaire qui décrète avant d’enquêter et assène sans nuancer, la parole citoyenne pèse peu. Mais, elle pèse et elle continuera de peser. Elle deviendra même ce scrupule, qui trop souvent manque dans les médias.

« Ne regardez pas trop Twitter et les réseaux sociaux », nous dit Manuel Valls. Et pourtant, dans cette police qu’il défend aveuglément il est des éléments qui prouvent que le problème n’est pas dans la « mise en cause des forces de l’ordre », mais ailleurs.

Lire – Trappes : quand des policiers dérapent sur Facebook

On ne reprochera pas au ministre de ne pas regarder assez les réseaux sociaux. On l’invitera néanmoins à faire le ménage dans les rangs de la police et de sanctionner les dérapages odieux qui n’en finiront pas de « porter atteinte à l’image et à la réputation de leur auteur, et par extension à l’ensemble de la police nationale », comme le rappelle une note de la Direction générale de la police, citée par Camille Poloni, journaliste chez Rue89.

Nous avons pleinement conscience que ces dérapages, que le ministre de l’Intérieur doit condamner publiquement et fermement, sans souffler le chaud et le froid comme il aime tant le faire, sont le fait d’une minorité dans une police qui fait un travail remarquable dans des conditions chaque jour plus difficiles ; tout comme les émeutiers de Trappes, dont les méfaits sont clairement condamnés et doivent continuer de l’être sans détours, sont une infime minorité. Les uns et les autres abîment la société, les uns et les autres empoisonnent la vie des bonnes gens, les uns et les autres donnent du grain à moudre à une droite et une extrême droite qui faute d’aimer la France travaillent le peuple à la détruire. Ne les laissons pas faire.

La page Facebook Le Forum Police-Info dans laquelle des agents de police appelaient à vider les stocks » de munition à Trappes, à « flinguer », à faire « un bon nettoyage », à « l’épuration », à faire gaffes aux caméras – pour éviter que la France sache ce qui se passe sur le terrain ? — « à flinguer » (seulement) les émeutiers a été supprimée. Les discussions se prolongent sur le forum éponyme : http://www.police-info.com. Ajoutons qu’au moins un des policiers, qui aurait été présent à Trappes, a lui aussi supprimé sa page Facebook.

Manuel Valls prendra-t-il les sanctions qui s’imposent ? Condamnera-t-il ces dérapages très inquiétants ? Les heures qui viennent devraient nous le dire.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (22 commentaires)

  1. Ahmed3    

    Ces policiers qui se positionnent comme « défenseurs du législateur » dans cette affaire où, en gros et selon la version officielle, la femme refusait le contrôle, seront je l’espère traduits devant la justice pour goûter à leurs tours à la justice.

    1
  2. ledaron    

    Salam aleykoum,

    La police semble etre devenue hors controle,ses membres ,sur de leur impunité se permettent d’enfreindre leur propre code déontologique.Le pouvoir politique couvre les agissements de leurs obligés en képi,oubliant que ces derniers sont au service de la population ,qu’ils sont d’ailleurs payés sous forme d’impots par cette meme population qu’ils oppriment. le pouvoir politique fait penser à un chef de meute qui doit des comptes aux fonctionnaires plutot qu’aux populations.Faut-il faire une greve de l’impot pour faire comprendre qu’il est urgent de pacifier les esprits au lieu de les enflammer ?Que présage cette tension ? Après les rafles ,les pogroms ? Doit-on attendre notre tour ou celui de nos proches ? A qui profite le crime ? Tant de questions qui risquent de se décanter dans les mois à venir.

    2
  3. N.G    

    Bonjour,
    Tout d’abord, je ne souhaite pas vous provoquer loin de là. Je suis vraiment désolée si mes propos ont été mal interprétés et d’ailleurs sachez que j’ai rapidement enlevé mon commentaire, voyant les messages déraper sur le forum. J’ai compris apparemment trop tard que certaines personnes pouvaient en faire une interprétation à leur profit.
    Sachez qu’à aucun moment je n’ai incité à la haine ou à la violence, ni voulu le faire.
    Çà fait plusieurs années que je fais ce métier, parfois même dans des secteurs dits difficiles et je n’ai jamais eu de problème avec qui que ce soit, bien au contraire, je suis même plutôt appréciée par les personnes que je croise. Et je ne suis en rien raciste. D’ailleurs si vous lisez mon commentaire à aucun moment je n’ai parlé de religions, d’ethnies ou de coutumes…
    En ce qui concerne le « faites gaffe aux caméras » je parlais tout simplement du fait que les médias par leur façon de filmer, et les séquences choisies (que ce soit coté police comme du coté des « civils ») font parfois passer la réalité sous un autre jour ; une réalité et des faits, qui peuvent être est également interprétés. Peut être par volonté de faire plus de sensationnel et d’audimat, je ne sais pas, mais malheureusement on en pâti tous.
    Et pour le « pas de prisonniers » c’était un appel ironique à la Justice pour qu’elle soit ferme avec les personnes qui commettent des violences sur des policiers et qu’elle fasse incarcérer ceux qui dépassent les limites.
    Je veux bien comprendre que des personnes puissent être en colère au point d’ hurler, de crier, mais jusqu’à preuve du contraire aucune violence n’amène à quelque chose de positif.
    Enfin j’épingle à mon tour COPWATCH qui s’amuse à me juger sans me connaître et c’est bien dommage. Ils interprètent des propos et actes de certains individus et collègues et amènent à faire une généralité, chose qu’on reproche souvent à la Police.
    Je tenais à vous donner l’interprétation de mes propos faits sur le forum et ne voulais vraiment pas qu’ils soient détournée. En attendant je m’excuse auprès des personnes qui ont pu être choquées ou blessées, ce n’était pas du tout mon but. Je souhaitais juste soutenir les collègues qui étaient sur le terrain et qui aiment tout comme moi, l’idée d’aider les gens, et de servir la paix pour que chacun vive comme il l’entend et en harmonie avec les autres.
    Je trouve çà dommage que çà prenne des proportions telles et ne pensez pas que j’ai tenu à écrire ce message sous une pression quelconque ou une peur, ce serait une nouvelle fois complètement faux. Il s’agit bien là de vouloir rétablir la vérité.
    Après chacun se fera sa propre opinion…

    3
    • Al-Kanz    

      Bonsoir,

      Merci de votre message. Acceptez-vous que je le poste en article afin que chacun puisse le lire et que l’on puisse tenter d’apaiser les tensions ? Cette défiance systématique entre la police et la population n’est pas bonne.

      S’agissant de Copwatch, si l’objectif est de pointer des dérives dans la police, la méthode utilisée est critiquable, car elle jette en pâture des policiers, donc des personnes, donc des pères, des mères, bref des gens comme tout le monde qui, plus qu’ailleurs, travaillent dans des conditions très difficiles.

      3.1
    • Mims    

      Bonsoir,

      Je tiens à vous remercier pour ce message qui ré-humanise une image de la police très salie ces derniers temps. Al-Kanz a pointé du doigt les paroles de fonctionnaires de police tenues sur FB. En me plaçant dans la peau d’un policier qui considère ces collègues de travail comme une seconde famille, je peux comprendre qu’une colère -presque viscérale- monte par le fait de savoir que ses collègues sont mis en danger par certains individus qui n’en sont pas à leur coups d’essai.

      Néanmoins les propos ont clairement déraper, presque comme une course à celui qui trouvera la meilleure réplique pour déverser sa haine. Et le problème vient non seulement de la violence des propos -qui ne peut qu’attiser les tensions- mais aussi de l’amalgame qui est fait avec la religion, la généralisation à l’ensemble d’une communauté qui n’a pourtant évidemment rien avoir avec tout ça, le fait que ces propos soient publiques et qu’ils soient proférés par des forces de l’ordre censés œuvrer pour la protection de l’ensemble de la population Française indifféremment de sa confession, son origine, etc etc etc.

      Quoi qu’il en soit, merci d’avoir le recul nécessaire pour être apte à présenter vos excuses à tous ceux qui ont été heurté, choqué, ou blessé par vos propos. Pour ma part vos excuses sont acceptées! J’espère du fond du coeur que les tensions iront en diminuant, que le peuple sera à nouveau heureux de se sentir protéger par des agents de police également heureux d’exercer un très beau métier de dévouement, d’action et de d’intérêt général. Je ne pense pas être utopique et suis convaincue que les policiers de la base ont à coeur de bien faire leur travail. Les conditions sont difficiles c’est pourquoi, pour finir, je vous souhaite bon courage!

      3.2
    • BubbleGum    

      Bonjour,

      Pour ma part de tout les messages que j’avais lu, c’est votre message en particulier qui avait retenu mon attention.

      Vraiment, j’étais un peu en colère avec ce qui s’est passé.

      Je tenais à poster ce commentaire pour vous remercier après pris le temps d’écrire ! Et d’autre part pour vous dire que je n’ai désormais plus aucun a priori, plus aucun ressentiment sur ce qui s’est passé ! Et que te tout ceux qui en poster, je me souviendrais encore de vous, mais en bien ^^

      En tout cas merci, en espérant que cela apaise les tensions!
      Et en espérant que vous que tout finisse bien, bonne journée !

      3.3
    • Daoud Abu Hurayrah    

      Merci pour ce message !

      3.4
    • TZN    

      Bonjour,

      Je suis également agent d’un service public et notre premier devoir est d’être exemplaires tant au travail que dans la vie privée d’autant plus quand on est dépositaire de l’autorité publique.

      Se répandre sur FaceBooK, y raconter sa vie en détail (profession – affectation…) et faire ouvertement part de ses états d’âme sur des forums publics plus que douteux relève d’une indigence intellectuelle évidente quand on occupe une fonction aussi sensible.

      A bon entendeur !…

      3.5
  4. Samfey    

    Salam,

    Je crois surtout qu’ elle se fait dessus compte tenue du fait que son identité et ses propos font le tour de la toile, vos  » excuses » à mon sens sont irrecevable car commenter pour soutenir les collègues aprés avoir lu le contenu plein d’ animausité c’ est approuver.

    4
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      Admettons qu’elle ait en effet peur. Et après ? Elle fait publiquement amende honorable. Nous avons tous intérêt à faire évoluer positivement la situation. Si chaque fois quelqu’un fait un pas vers l’autre on le soupçonne de duplicité, de mensonge, de manipulation, on n’avancera pas.
      Ramadan est un mois de miséricorde, de pardon, de bien. Je crois cette agent de police quand elle présente ses excuses. Si elle se moque de nous, c’est triste pour elle. Si elle dit vrai, c’est un bien pour tous.

      4.1
      • Miséricorde    

        As salamou alikoum wr allahi wb. ..
        Je suis tout à fais d’accord avec Al kanz le but c’est de trouver une solution et avancer … baraka lahou fik de nous avoir rappeller qu’on est en mois de ramadan le mois de la rahma et de la clémence .
        j’imagine que dans cette situation notre prophete sws qui appellait toujours au pardon et a la paix aurait pardonné … wallahou a3lam …
        Mais comme dit ma mère ne le refais plus hein…. !!!! :)

        4.1.1
      • Miséricorde    

        Désolée Mon message s’est devisé en deux.. voici la 2eme partie :
        Merci pour ton message que je trouve courageux et que je respecte.
        Et jai envie de rajouter que le comportement de certains jeunes **musulmans** reflète une mauvaise image des musulmans et ensuite de l’islam et qu’il faut pas être choqué de voir ou d’entendre une réaction négative de la part des policiers qui sont sur le terrain affrontés tout les jours a des conditions très difficiles.
        Ce que je veux dire pour faire court c’est changeons nous d’abord si nonus voulons que le monde change autour de nous ..

        4.1.2
  5. Moza [iPhone 4]    

    Je trouve cette acte courageux de sa part !!! Et c’est vrai qu’il est important que tous le monde puissent s’exprimer pour mieux comprendre l’autre .

    5
  6. Adam [iPhone 4S]    

    As-salãmu `alaykum

    Premièrement, l’Islam encourage le pardon et la tolérance et l’effacement (des torts) conformément aux enseignements du Coran et de la Sunna. Mieux, une des caractéristiques de l’Islam est qu’il est la religion de la compassion.
    Deuxièmement, j’accepte personnellement les excuses de cet agent et je n’ai aucune rancune envers elle même si ses propos m’ont choqués mais ses excuses m’ont apaisés.
    Je tiens a dire aussi moi musulman barbu qui est marié avec une femme voilée et qui ont des enfants magnifiques, moi qui respecte les lois de ce pays où je vis, qui respecte la différence et qui tiens à éduquer mes enfants sur ces principes, je condamne fermement les agissement de certains gens du quartier où s’est déroulé ces émeutes, je condamne ceux qui ont brulés, ceux qui ont manifesté par la violence et la colère, cela n’est acceptable ni en islam ni nul part ailleurs. Cela n’a rien à voir avec les musulmans qui connaissent et pratiquent leur religion loin des préjugés et des amalgames.
    Enfin j’espère que justice sera faite pour ceux qui sont lésés par la police ou par les casseurs. La justice est la seule qui peut apaiser cette situation

    Frater

    6
  7. Fettouche [iPhone 3GS]    

    Salem aleykoum, la seule chose que je voudrais dire aux forces de l’ordre et aux médias, laissez nous jeûner en paix, c’est la moindre des politesses merci d’avance

    7
  8. Aboub@kr    

    Chère NG,
    votre action est louable, reconnaître son erreur et appeler à l’apaisement est tout à fait honorable de votre part.
    Il serait bien que certains de vos collègues qui se sont laissés emportés par le « feu de l’action » (soyons indulgent, allé on est sympa, on met ça sur le compte de la rigolade, on est miséricordieux, c’est notre religion qui nous le demande !) en fassent autant et que vous alliez un peu plus loin en condamnant un temps soit peu le comportement provocateur et malsain de certains agents d’entre eux.
    On le sait tous, la très grande majorité des policiers fait bien son travail tout comme la très grande majorité des citoyens de Trappes ou d’ailleurs (et quelque soit leur origine et confession) respecte la loi, l’ordre public et les agents de police.
    De part et d’autre, il y a une minorité de provocateurs, d’imbéciles, de réactionnaires, de gens qui agissent sans réfléchir ou parfois qui agissent tout en maîtrisant les conséquences de leurs actes… et tous doivent être condamnés avec la plus grande fermeté, alors allez au bout de votre démarche, reconnaissez et condamnez les réactions extrémistes de vos collègues policiers, vous ferez une très grande action, aussi importante que celle des associations qui sont sur le terrain qui en appellent au calme et au bon comportement de leurs concitoyens.

    Pour autant, les victimes et les cibles de ces propos infâmes d’agents de police doivent aller au bout et réclamer que justice soit faite… Personne dans ce pays n’a (théoriquement) droit à l’impunité ! et les citoyens attendent de pied ferme que les autorités fassent le nécessaire en activant les enquêtes le plus rapidement possible, à défaut les victimes et les cibles sauront quel bulletin mettre dans les urnes lors des prochaines échéances électorales, et ça il ne faut pas l’oublier.

    8
  9. AbdallahJoneJLB    

    Étant donné que c’est disponible encore quelques temps, autant en profiter, pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore vu, lu.
    Merci Al-Kanz pour m’avoir appris comment faire (pour le cache).
    Je m’en suis beaucoup servit depuis que vous relayez l’astuce dans certains de vos articles.

    9
  10. filoul    

    Merci pour votre commentaire NG,

    ce que je ne comprend pas, c’est que ce genre de lois ont ete votées sous l’ere sarkozy,avec des deputés de droite et par des deputes de droite majoritaire à l’epoque, qu’elle etait l’avis de la gauche a l’epoque???
    on a voter pour la gauche pour changer les choses, comment se fait il qu’il n’y ait aucune revision de ce genre de lois svp

    si quelqu’un peut m’expliquer

    10
  11. ben    

    Désolé trop de cowboy, (pour exemple « un policier a l’autorisation de mentir afin d’obtenir des aveux »et bien d’autres perfidies ou est donc la valeur de votre fonction dans ces cas) dans la police, sans vouloir entré dans un débat politique de clivage pour ou contre, mais beaucoup d’entre vous (policier) ont abuser de leurs pouvoir donc si vos excuses sont recevable se sera seulement en tant qu’homme ou femme mais surement pas en tant que policier en ce qui me concerne, si votre action visait a blanchir l’image de la police alors sachez que cela est vaint entoucas pour ma part.

    11
  12. Batoul    

    Assalamu aleykum,

    Je suis profondément choquée, je ne pensais jamais lire ce genre de choses, c’ est d’ une violence insupportable et pour cause…

    Lorsque l’ on devient agent de police, idem pour tout autre métier, il faudrait laisser ces mauvais sentiments de côté, et il faudrait pouvoir se ressourcer pour garder cette neutralité si nécessaire;

    cette société a tellement diabolisé les musulmans, que certains pensent être dans leur bon droit, mais cette violence, cette rancœur, toute cette haine, tous ces sentiments poussent au désespoir, à moins que ce ne soit le désespoir qui pousse à la haine; combien d’ agents de police se suicident, trouvent du réconfort dans l’ alcool, parfois même la drogue? Combien tombent dans de grandes dépressions? C’ est pourquoi, même si les propos m’ ont profondément choqué, ils ne sont que l’ expression de cette très grande douleur, comment exercer un métier de plus en plus mal aimé, si peu gratifiant, au milieu d’ une population de plus en plus hostile. C’ est toute la profession qu’ il faudrait revoir, le tout répressif est impossible parce que c’ est totalement déshumanisant.

    En face, il y a ces jeunes gens, en souffrance eux aussi, leurs parents parfois désespérés de constater, impuissants, les dérives de leurs enfants… et là encore, la drogue, l’ alcool, l’ argent…

    Plus notre société sera souffrante et plus ces métiers, si proches de la douleur, deviendront difficiles, presque pathogènes, et plus il faudra trouver le coupable.

    Ca me semble compliqué, nous sommes tous dans une impasse.

    Assalamu aleykum

    12
  13. Sofiane    

    Salem alaykum warahmatou ALLAH wabarakatouh

    Ramdan Moubarak
    Regardez le vrai visage de la polices qui sont payés avec l’argent de vos impôts.

    http://paris.indymedia.org/spip.php?article13938

    13
  14. 14

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE