Dérapages de policiers sur Facebook : une fonctionnaire mise en cause s’explique

La semaine dernière et jusqu’à la suppression lundi de la page Facebook tenue par des policiers, des internautes ont tenu des propos d’une rare violence contre les émeutiers et les habitants de Trappes.

facebook police info

Les événements survenus à Trappes ont ému toute la France. Évidemment les habitants de la ville, mais aussi les policiers, qui après un contrôle de police qui s’est déroulé dans des conditions controversés, ont dû affronter une bande de casseurs, déterminés à en découdre avec les forces de l’ordre.

Saluer et défendre la police

Aucun agent de police ne choisit de faire ce métier difficile pour servir de gibiers à quelques dizaines de délinquants aux motivations claires : se faire du flic. La colère de l’ensemble de la profession est légitime, elle est même nécessaire.

C’est une évidence. Les bonnes gens soutiennent l’ensemble des fonctionnaires de police, sans qui la société serait à feu et à sang, et dénoncent les agissements des émeutiers. Il peut paraître candide d’affirmer cela. Pour autant, il nous paraît important de le clamer encore et encore, car la police doit savoir qu’elle n’est pas rejetée en soi.

Neutraliser les mauvaises gens

En revanche, de même que le comportement des émeutiers est condamnable, aussi légitime que puisse être leur colère, de même les égarements de quelques policiers qui, ivres d’eux-mêmes, outrepassent non seulement les règles élémentaires de la bienséance, mais le code de déontologie de leur profession.

On peut évidemment faire comme les syndicats de policiers Alliance et Synergie-officiers ou le ministre de l’Intérieur et considérer qu’un policier a toujours raison, même quand il a tort. On peut aussi décréter qu’un policier qui malmène des citoyens parce qu’ils sont d’origine étrangère et/ou de confession musulmane ne peut être inquiété. Mais on peut aussi penser que tels agissements font un mal fou à la société, qu’ils creusent plus encore le fossé qu’il y a entre la police et la population et qu’in fine tout le monde est perdant.

Nous choisissons d’être du côté de la justice contre les émeutiers, contre les policiers coupables de violences et d’outrages à l’égard des citoyens et contre la démagogie qui a choisi de vouer aux gémonies des millions de personnes pour des raisons bassement politiciennes.

Lire – Trappes : quand des policiers dérapent sur Facebook

C’est pourquoi lorsque hier N. G., fonctionnaire de police, dont nous avons publié lundi les propos mis en ligne sur le forum Forum Police, a décidé de s’expliquer en intervenant sur Al-Kanz.org, le geste nous a paru salutaire.

Lire – Dérapages de policiers sur Facebook : la page supprimée

Voici ses explications telles qu’elle les a publiées :

Bonjour,
Tout d’abord, je ne souhaite pas vous provoquer loin de là. Je suis vraiment désolée si mes propos ont été mal interprétés et d’ailleurs sachez que j’ai rapidement enlevé mon commentaire, voyant les messages déraper sur le forum. J’ai compris apparemment trop tard que certaines personnes pouvaient en faire une interprétation à leur profit. Sachez qu’à aucun moment je n’ai incité à la haine ou à la violence, ni voulu le faire.

Çà fait plusieurs années que je fais ce métier, parfois même dans des secteurs dits difficiles et je n’ai jamais eu de problème avec qui que ce soit, bien au contraire, je suis même plutôt appréciée par les personnes que je croise. Et je ne suis en rien raciste. D’ailleurs si vous lisez mon commentaire à aucun moment je n’ai parlé de religions, d’ethnies ou de coutumes…
En ce qui concerne le « faites gaffe aux caméras » je parlais tout simplement du fait que les médias par leur façon de filmer, et les séquences choisies (que ce soit coté police comme du coté des « civils ») font parfois passer la réalité sous un autre jour ; une réalité et des faits, qui peuvent être est également interprétés. Peut être par volonté de faire plus de sensationnel et d’audimat, je ne sais pas, mais malheureusement on en pâti tous.

Et pour le « pas de prisonniers » c’était un appel ironique à la Justice pour qu’elle soit ferme avec les personnes qui commettent des violences sur des policiers et qu’elle fasse incarcérer ceux qui dépassent les limites.

Je veux bien comprendre que des personnes puissent être en colère au point d’ hurler, de crier, mais jusqu’à preuve du contraire aucune violence n’amène à quelque chose de positif.
Enfin j’épingle à mon tour COPWATCH qui s’amuse à me juger sans me connaître et c’est bien dommage. Ils interprètent des propos et actes de certains individus et collègues et amènent à faire une généralité, chose qu’on reproche souvent à la Police.

Je tenais à vous donner l’interprétation de mes propos faits sur le forum et ne voulais vraiment pas qu’ils soient détournée. En attendant je m’excuse auprès des personnes qui ont pu être choquées ou blessées, ce n’était pas du tout mon but. Je souhaitais juste soutenir les collègues qui étaient sur le terrain et qui aiment tout comme moi, l’idée d’aider les gens, et de servir la paix pour que chacun vive comme il l’entend et en harmonie avec les autres.

Je trouve çà dommage que çà prenne des proportions telles et ne pensez pas que j’ai tenu à écrire ce message sous une pression quelconque ou une peur, ce serait une nouvelle fois complètement faux. Il s’agit bien là de vouloir rétablir la vérité.
Après chacun se fera sa propre opinion…

Suite à ce message, certains internautes n’ont pas manqué de faire part de leur scepticisme : N. G. intervient, car elle craindrait les sanctions disciplinaires qui ne manqueront pas de tomber. N. G. a peur, N. G. n’est pas sincère. Entendons ces remarques et posons une question : et alors ?

Même si c’était le cas, nul n’est en droit de juger des intentions de quiconque. N. G. fait publiquement amende honorable. Quoi qu’on en dise, c’est là un geste empreint de courage, mêlé peut-être d’appréhension, de peur, de crainte. Mais encore une fois : et alors ? Nous avons tous intérêt à faire évoluer positivement la situation. Si chaque fois que quelqu’un fait un pas vers l’autre on le soupçonne de duplicité, de mensonge, de manipulation, nous n’avancerons pas.

Favoriser le dialogue, malgré les écueils

La défiance réciproque entre la police et les habitants de certains quartiers est gigantesque. Toute volonté de dialogue doit être encouragée, quitte à ce que les premiers échanges soient vifs et houleux. Il n’est pas raisonnable d’être dans le conflit permanent. On ne peut pas non plus à l’instar de Copwatch, dont l’objectif – en l’occurrence pointer des dérives dans la police — est noble, jeter en pâture des policiers, donc des personnes, donc des pères, donc des mères, bref des gens comme tout le monde.

Terminons en rappelant que nous sommes dans un mois particulier. Ramadan est un mois de miséricorde, de pardon, de bien. C’est aussi une école où l’on apprend à dépasser ses sentiments, sa colère, ses mauvais esprits. Oui, nous musulmans, nous n’acceptons plus d’être calomniés à longueur de journée par toute une caste médiatico-politique si incapable d’aimer la France qu’elle se répand dans la haine d’un bouc émissaire tout trouvé.

Mais nous musulmans croyons fermement que le Prophète (paix et bénédiction sur lui) nous a légué un modèle de conduite inestimable. Certes, nous refuserons de tendre la joue et de laisser notre dignité bafouée, mais nous devons dans la pure tradition prophétique faire preuve de cette miséricorde si bénéfique pour la société tout entière.

N. G. est dans la duplicité ? Tant pis pour elle. Elle est dans la sincérité ? Tant mieux pour tous. Dans tous les cas, avançons ensemble, unis contre les minorités malintentionnées, qu’elles soient en casquette-Nike, en uniforme de police ou en cravate à l’Assemblée.



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (30 commentaires)

  1. FANTY    

    Salam Aleykoom

    Ramadan mois de pardon pour ceux qui demandent pardon. Pas pour des hypocrites qui font des communiqués sur commande juste pour ne pas devoir s’expliquer devant l’IGS.

    Si cette individue a des remords qu’elle et ses collègues aillent demander pardon à la famille agressée.
    Je signale a l’auteur de cette article qu’une femme a été violentée, son mari humilié devant elle. Et le mari est appelé à comparaître. Attendez c’est énorme …
    Je ne comprends pas que vous vous laissiez attendrir par un papelard de ce genre.
    Si vous ou moi avions publié des propos comme l’ont fait ces agents, on ne nous aurait pas laissé le temps de rédiger des droits de réponses. Comparution immédiate, condamnation, inscription à vie au fichier Stic, casier judiciaire chargé pour de bon.

    Wa Aleykoom salam.

    1
  2. Zyad    

    Tout est dit, cherchons la médiation sans pacifisme ni agressivité.
    Merci pour ce rappel sur le mois de Ramadan et le noble caractère de notre prophète (paix et bénédiction sur lui), surtout dans ce contexte qui tend à nous les faire oublier.
    Que Dieu apaise les tensions et écarte les injustes quel qu’ils soient!

    2
  3. khalid    

    Magnifique article. Bravo.

    3
  4. halaloupas    

    Salam Aleikoum,

    Excellent article, j’adhère complètement. En ce mois béni de Ramadan, nous devons appliqué les enseignements de notre belle religion et savoir pardonner.

    4
  5. Adam [iPhone 4S]    

    As-salãmu `alaykum
    J’approuve totalement cet article qui appelle à l’apaisement, au pardon et surtout à la justice.
    Loin des clichés, des stéréotypes, des préjugés que beaucoup de français ont sur l’islam et les musulmans, cette religion appelle au pardon et à la miséricorde.
    l’Islam encourage le pardon et la tolérance et l’effacement (des torts) conformément aux enseignements du Coran et de la Sunna. Mieux, une des caractéristiques de l’Islam est qu’il est la religion de la compassion.
    Cet agent est venu sur ce site pour s’expliquer sur ce qu’elle a écrit sur cette fameuse page Facebook, elle s’est excusée auprès des musulmans qui a pu blessé. De ma part ses excuses sont acceptées et j’espère que d’autres agents feront de même afin d’instaurer un climat de confiance et d’apaisement.
    Concernant les  » casseurs » ils ont rien a voir avec les principes de l’islam, ils sont dans une spirale de rejet par la société, ils se sentent pas enfants de ce pays puisque ce dernier les renvoie toujours à leurs origine. Bref ils sont perdus. Pour comprendre pourquoi ils cassent, pourquoi ils brûlent des voitures il faut inviter sur des plateaux télé des vrais spécialistes de la sociologie afin d’expliquer ces phénomènes et pas des syndicat de police.
    Une pensée sincère pour les opprimés, ces sœurs agressés, ces frères insultés, discriminés pour leur

    5
    • Bilal    

      As sallamou alaykoum wa rahmatouLLÂH !

      C’est dans ces moments-là qu’on félicite al-kanz de s’être imposé dans la médiation car la réponse de cette agent de fonction nous donne un espoir minime dans ce climat de tension entre le gouvernement et ses citoyens musulmans
      J’apprécie personnellement l’idée d’aider les gens, et de servir la paix pour que chacun vive comme il l’entend et en harmonie avec les autres.

      Qu’ALLÂH nous guide tous vers un droit chemin !

      5.1
  6. Teufke [iPhone 5]    

    @Fanty que veux tu faire? Comme Al Kanz l’a dit si elle est sincère tant mieux pour tout le monde! Si Elle ment tant pis pour elle! Tu préfères quoi que l’on aille brûler des voitures, poubelles et casser des abris bus que nos parents voisins amis utilisent chaque jour? Il faut être plus intelligent et organiser au lieu d’être divisé façon CFCM ou manipuler toutou comme Mr Chalgoumi!!! A méditer…

    6
  7. hich    

    que la verite soit etablie sur ce couple mal mener .ils croient que nous somme pour cette delinquance qui pourri la vie des quartiers.peut-etre que c’est a nous aussi de faire le menage devant nos portes.cette histoire autant de rasoule (saw) ou un homme rentre dans la mosquee et se met a faire pipi,les compagnons allaient le coriges quans il ( saw ) sait impose entre le pisseur et les compagnons en disant laisser le finir et jeter un seau d’h2o sur son urine .nous devons aussi avoir une commission qui defend notre religion et nos valeurs sans merci , ou les depots de plainte fusent au moindre mot descriminatoire ou autre. les extremistes de la droite prennent exemple sur d’autre pays d’europe et importent cette violence a l’encontre des etrangers et des musulmans .nous ne resterons pas les bras croises nn plus .salam

    7
  8. Frere    

    Salam alaykoum.

    Le prophète (paix sur lui) avait accepté les excuses de certains tout en sachant qu’ils lui mentait.

    Ceci dit, l’intervention de N.G. est un début. Pour continuer dans cette lancée, il serait plus qu’utile que la famille humiliée soit contactée, par N. G. ou tout autre agent de police, ne serait-ce pour recevoir un soutien morale… Ce serait aussi une bonne manière de montrer à tous que les agents de police ne sont pas tous les mêmes…

    8
  9. AnonTunisian    

    Une perle d’article, masha’Allah.

    9
  10. Oum tasnim    

    Salamu alaykoum

    Ramadan certes, mais notre honneur et notre dignité ne doivent pas être mis de coté tant ils sont sacrés!

    Laisser passer ça et c est la porte ouverte….

    C est bien un courrier pour se justifier mais laissons « la justice » trancher, si sanction il y a ça servira d ‘exemple!

    10
  11. Abou Amine    

    As-salâmu ‘alaykum,

    à l’instar de beaucoup de musulmans qui ont eu écho de cette affaire, j’ai également été affecté par tout ce qui a pu être proféré sur cette page Facebook. Et nous nous devons, en effet, condamner ces propos, tout comme ceux qui le sont, ici et là, à l’encontre des policiers. Les provocations existent dans les deux camps, ne l’oublions pas.

    Quant à la réponse donnée par N.G, autant vous dire qu’avoir une explication de la part d’un des auteurs des messages postés sur cette page dépassait mes espérances. J’ose espérer que ces « excuses », et je pense qu’elles le sont, soient sincères. Ainsi, comme l’indique Al-Kanz, soyons indulgents et pardonnons. Faisons miséricorde, afin que nous soit fait miséricorde…

    Et quand bien même elles ne seraient pas sincères, elles ne peuvent qu’être positives dans la mesure où un dialogue doit s’établir pour cesser le rapport de force existant entre policiers et la population. Et ce genre de déclarations ne peut que faire avancer les choses dans le bon sens…

    Sur ce, qu’Allâh nous guide. Qu’Il récompense Al-Kanz pour tout son travail d’informations, et pour le bien qu’il produit pour la Oumma. As-salâmu ‘alaykum. :)

    11
  12. nna    

    Salamalaikoum,
    Je suis déçu et étonné de votre article car AL-KANZ n’est pas là pour remettre une médaille de mérite de repentance à NG alors oui pour son droit de réponse mais NON à votre parti pris en critiquant COPWATCH de tous les maux car vous ne faites pas mieux en donnant vos sources et masquant les noms.
    Alors à vous lire NOUS (notre communauté) devons tendre la 2ème joue et être impassible et attendre que AL-KANZ remette un satisfecit.
    Vous souhaitant un bon ramadan

    12
  13. filoul    

    certes on ne peut rien y faire, mais on est pas obliger d’accepter ce genre d’explications digne des politiciens, je remercie cette dame pour son com, mais elle a du etre conseiller par un expert de la communication,
    peut etre s’adresse t’elle a l’ancienne generation , ou encore celle d’avant…. peut etre meme pense t’elle avoir a faire a des telespectateurs des anges de la telerealité, chez qui les neurones se comptent sur les doigts d’une main,
    mais pour moi « pas de prisonniers » ca veut dire ne laisser personne vivant, et « faites gaffe aux cameras » signifie faites vos bavures discretement…
    Ces choses la ne doivent pas restés impunis. On ne peut rien y faire, mais sa hierarchie oui, ou meme la police des polices.

    de plus ce genre de lois ont ete votés sous l’ere sarkozy, en votant ps il faut que ces lois soit revisé, sinon quelle interet d’adopter la meme politique si les partis s’alternent?
    je ne me fait pas d’illusion, nos politiciens ne sont que des employés.

    13
  14. filoul    

    PS
    Je felicite al kanz pour sa reactivité et le travail fournit dans cette affaire, pratiquement aucun site que je suis n’a mis a jour aussi vite toutes les informations fournies, et surtout avec une redaction de grande qualité
    ce matin sur itele un extrait de l’emission ou apparait michael, sans ce site je pense que nous aurions toujours la meme version en boucle,

    bravo

    14
  15. Ahmed 6    

    Très belle conclusion.

    15
  16. Frere    

    Bonjour N. G. :

    – Vous dites « …qui aiment tout comme moi l’idée d’aider les gens et de servir la paix… » : qu’avez-vous prévu pour aider la famille humiliée ? Un courrier à M. Valls pour qu’il avoue la bavure?
    Vous dites « … mais malheureusement on en pâti tous » en parlant de la subjectivité des médias. Aujourd’hui qui en pâti? Un peu d’honnêteté intellectuelle.
    – Vous dites: « …Il s’agit bien là de rétablir la vérité » : quand et comment comptez-vous investir afin que la vérité sur les faits soient rétablis?

    Et on peut pousser encore plus loin l’analyse…

    16
  17. Oumsousou    

    As salam aleykoum ,
    Comme certains d’entre vous en lisant ce droit de réponse j’ai souris en pensant à l’hypocrisie et la facilité des arguments mis en avant pour autant plusieurs éléments se sont imposés à moi ,
    -tout d’abord si effectivement les arguments présentés semblent peu crédibles et appelons un chat un chat « pas de prisonnier  » et « faites gaffes aux caméras  » paraissent tout à fait clair comme une incitation à la haine , je me suis dit que ce ral bol pouvait avoir pour origine la non connaissance de la version officielle et simplement celle relayée par les médias qui on le sait maintenant est mensongère . C’est vrai que cela n’excuse pas mais au moins en tout cas pour ma part m’aide à pardonner .
    – d’autre part je me suis dit quand bien même les arguments présentés ne sont pas crédibles cela ne remet pas forcément en cause la sincérité des excuses… Pas toujours facile d’avouer sa faute , c’est déjà beaucoup de s’excuser ! Allahou alem ,
    – enfin comme le dit al kanz si cette fonctionnaire ment tampis pour elle , si elle dit la vérité tant mieux pour tout le monde , le procès d’intention est interdit en islam ( corrigez moi si je me trompe ) donc il est impossible de ne pas accepter les excuses de cette femme . À la police des polices de faire son travail …
    Merci a Al kanz pour la réactivité de votre travail
    Qu’Allah ta’ala nous aide à pardonner comme nous aimerions qu’il nous pardonne le jour du jugement .
    Qu’Allah ta’ala aide mes sœurs musulmane de France et les protége contre cette montée inquiétante de la violence .
    Amine

    17
  18. oum    

    des excuses sur un site communautaire …oui bon beh elle risque pas grand chose en même temps cette dame…
    par contre, qu’elle appelle bfmtv, les syndicats policiers, mr valls pour faire son mea culpa public aux yeux de tous et de ses collègues, et là on verra si elle garde la même sincérité …
    désolé mais faut pas pousser mémé dans les orties…

    18
  19. sab    

    Qui n’a jamais fait d’erreur? Cette personne a fait une erreur et a eu le courage de la reconnaitre.

    19
    • Frere    

      Mais il est aussi facile de reconnaitre les faits lorsqu’ils nous sont reprochés et que l’on craint le pire…

      A l’instar du jour du jugement où toute vérité éclatera au grand jour, mais ce jour là les regrets n’auront aucune utilité, car on verra avec l’oeil de la certitude…

      19.1
      • sab    

        Salem

        Une faute a été faite, reconnue, des excuses ont été présentées.
        Après on peut disserter sur le sens de ces propos, sur la sincérité de la démarche…
        Tourner la page ne serait-il pas mieux? N’ avons-nous pas mieux à faire ?

        19.1.1
  20. nadia[GT-I9505]    

    cette personne fait ce droit de réponse dans le seul but de se protéger, son commentaire est clair maintenant qu’elle assume son appel à la haine point barre

    j’ai un sentiment que la communauté musulmane est sur la bonne voie… elle se réveille enfin et j’ai envie de dire il était grand temps.
    si on en est là aujourd’hui c’est aussi de notre faute, on se complaît dans le rôle de victimes.

    qu’Allah nous facilite en ce mois béni

    20
  21. yass[GT-I8190]    

    ses excuses ni changeront rien . elle veut aider les gens , alors elle a qu’ a aidé cette famille .

    21
  22. Daoud    

    As-Salam aleikum.
    Tous ces rapports entre police, Etat, citoyens, deviennent de plus en plus compliqués. Il est vrai qu’on ne peut les résumer en « gentils et méchants », « oppresseurs et opprimés ». Je comprend tout à fait parfois le sentiment que peuvent avoir les fonctionnaires de police, pour le peu de rémunérations (et surtout de retraites) qu’ils peuvent avoir et la dangerosité de leur profession, qu’ils ont fait en grande majorité par choix. Je comprend aussi le sentiment de mes concitoyens stigmatisés pour leurs origines, qu’ils soient de nationalité française (et c’est le plus injuste à mon avis, d’être français et d’être toujours ramené à une autre nationalité à cause de sa couleur de peau) ou non. L’Islam et notre Prophète (pbsl) a toujours prôné le juste milieu, jamais les excès, mais aussi le pardon. Peut-être faudrait ils un jour que tous le monde puisse un jour se réconcilier, et mettre aux bans tous ces agitateurs et fauteurs de troubles, qu’ils soient en uniformes ou en civils, et qui se nourrissent de la haine de l’autre pour attiser les tensions entre personnes et les utiliser pour des idéologies nauséabondes et des clichés en disant long sur leurs capacités intellectuelles.

    22
  23. L'Olivier [iPhone 3GS]    

    Samam aleykoum
    Je trouve que l’auteur de cet article a une tres belle plume… pleins de sagesse

    23
  24. Tristan    

    Moi je dis respect…
    super article.
    Continuez comme ça !

    24
  25. Amyn    

    Soutien et compassion à cette femme qui se voit inquiétée pour 3 lignes qui n’auraient dû être lues que par quelques dizaines de personnes. Parole écrites peut-être un peu vite, mais sans idées géopolitiques ou philosophiques d’envergure nationale ou autre, par une personne conditionnée (comme tout le monde) par les news qu’elle entend et qui entretient par ailleurs de bons rapports avec tout le monde, selon ses dires.

    Je suis pas adepte du slogan ni pardon, ni oubli.

    Réfléchissons au caractère peu mesuré, raciste, de propos que l’on entend parfois dans notre entourage proche ou que l’on prononce sans en soupçonner la portée, mais qu’en réfléchissant un peu on sait bien que c’est répréhensible/irraisonné.

    Le dialogue permet l’amitié entre les pires ennemis par un pragmatisme et une compréhension réciproque. Cf le récent accueil « thé » des musulmans UK à l’EDL. Le dialogue c’est responsable, c’est pas donné à tout le monde, ça met tous les extrémistes mal à l’aise. Ça tue le sale boulot des intermédiaires.

    Et bien sur compassion totale pour les sœurs, principales victimes ces derniers temps, dont toutes celles qui ont peur de sortir de chez elles redoutant les agressions générées par le climat islamophobe.

    25

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés