Dates de ramadan : chaque musulman est digne de comprendre et de choisir tel ou tel avis

Ce matin, le site d’actualités Ajib publiait un article capital que tous les musulmans doivent absolument lire pour ne plus se faire abuser par des instances politiciennes.

Ce matin, le site d’actualités Ajib publiait un article capital que tous les musulmans de France, voire de Belgique et d’ailleurs, doivent absolument lire pour que des organisations aux desseins politiques ne puissent plus mettre la communauté musulmane dans la cacophonie qu’elles ont provoquée.

Lire : Ramadan et Aïd el Fitr 2013 : de la sagesse de la vision du croissant lunaire.

Refuser la calomnie

Furieux que les musulmans de France n’aient pas suivi leur décision ultraminoritaire de débuter le mois de jeûne mardi 9 juillet, certains responsables musulmans ont les premiers jours de ramadan multiplier les interventions publiques soit dans la presse, soit dans les mosquées lors de conférences soit sur Internet.

Convaincus par leur avis, ils ont évidemment le droit de l’expliquer, voire de tenter de convaincre d’autres musulmans. En revanche, nul n’est autorisé, comme ils l’ont fait, à insulter l’écrasante majorité des musulmans : arriérés, dénoués de raison, obscurantistes, immatures intellectuellement et scientifiquement, autant de noms d’oiseaux contre plus généralement le milliard et demi de musulmans qui refusent leur position ultraminoritaire. Oubliée l’éthique de la divergence tant prônée. Le respect a laissé place à la calomnie et à l’odieux.

Dans le texte publié par Ajib.fr, chacun pourra trouver des éléments lui permettant de se rendre compte que si plus d’un milliard de musulmans suit l’avis de la vision du croissant de lune, avis considéré obscurantiste par les partisans français du seul calcul astronomique, ce n’est certainement pas parce que ce sont des « arriérés » (dixit) comme continuent de l’affirmer ceux qui n’ont pas réussi à mettre les musulmans sous tutelle.

Chacun est digne de comprendre la situation sans être mis sous tutelle.

Choisir en connaissance de cause

Il est important que tout le monde plonge dans les textes musulmans afin de se faire une idée par soi-même. L’islam encourage vivement la recherche du savoir. Recherchons le savoir pour éviter toute manipulation. Personne n’est indigne de comprendre la situation, ses fondements, ses tenants et ses aboutissants. Nul ne doit être empêché de comprendre le fond du problème pour mieux le cerner. Il est fondamental que chacun sache le poids de l’avis exclusif du calcul sans recours à la sunna et le poids de l’avis de la vision du croissant de lune.

A partir de là, chacun se fera sa propre opinion , chacun sera libre de suivre l’avis qu’il entend suivre ; et l’on cessera alors de prendre les musulmans pour des moutons qui doivent obéir quand des organisations aux desseins politiques prennent des décisions à Paris en catimini, comme ce fut le cas du CFCM et de ses composantes lors de l’adoption du calcul pour la détermination des dates de début et de fin du mois de ramadan.

Par Sa Grâce Allah nous a épargné le carcan d’un clergé, revendiquons notre liberté et refusons toute mise sous tutelle, fut-elle enjolivée sous des appels fallacieux à l’union (du reste unilatérale).



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Les commentaires sont fermés.