Zakat al-fitr, un impôt légal purificateur

Ramadan. L’aïd al-fitr marque la fin du mois de ramadan. A cette occasion, chaque musulman doit s’acquitter d’un impôt la zakat al-fitr. Les pauvres et les nécessiteux doivent en être les bénéficiaires.

des musulmans pauvres attendent une sadaqa

Ramadan. Nous arrivons au terme du mois de ramadan. Le mois suivant, le mois de chawwal, commence selon les pays soit demain soit après-demain et avec lui la fête de l’aïd al-fitr, appelé parfois « aïd as-saghir » (ou seghir), seule fête musulmane avec l’aïd al-adha, appelée aussi « aïd el-kebir », la fameuse fête du mouton qui a lieu pendant la période du hajj (pèlerinage à La Mecque). Cette fête, l’aïd al-fitr, doit être une fête pour tout le monde, riches comme pauvres. C’est pour cela notamment qu’a été instituée la zakat al-fitr.

La zakat, une purification

On traduit traditionnellement « zakat al-fitr » par « aumône de la rupture ». On lui préfère toutefois une autre traduction qu’aumône, celle « d’impôt purificateur ». On retiendra d’ailleurs que le mot « zakat » vient de la racine arabe z-k-w qui a, entre autres, le sens de purification. La zakat al-fitr est le moyen pour le musulman jeûneur de se purifier des péchés et des abus passés. Mais pas seulement : la zakat al-fitr est une aide, un soutien, un acte de solidarité à l’égard des pauvres afin qu’ils profitent eux aussi de l’aïd al-fitr et ne se retrouvent pas à quémander.

Cet impôt purificateur, cette zakat al-fitr est obligatoire pour toute personne qui a de quoi manger pour un jour et une nuit et qui possède un surplus de nourriture. Elle doit être payée au nom de toute personne à charge. Par exemple, un père de famille ayant trois enfants à charge devra payer la zakat pour lui, pour son épouse et pour ses trois enfants. Soit le montant établi de la zakat al-fitr multiplié par cinq. Le montant de la zakat al-fitr est en effet toujours indiqué à l’unité.

Que doit-on donner et à combien s’élève la zakat al-fitr ?

La zakat al-fitr peut se donner soit sous forme de denrées alimentaires soit sous forme pécuniaire, c’est-à-dire avec de l’argent, conformément à deux avis juridiques. Certains savants soutiennent en effet qu’on ne peut donner la zakat que sous forme de denrées alimentaires (orge, blé, riz, etc.), d’autres, comme l’imam Abû Hanîfah, permettent qu’on offre de l’argent à la place de la nourriture. Comme le rappelle Mouhammad Patel sur son site :

« Cette façon de procéder de l’Imâm Abou Hanîfah r.a. en ce qui concerne la Zakâte est en accord avec la pratique qui est rapportée de certains Compagnons (radhia Allâhou anhoum) (comme Mouâdh (radhia Allâhou anhou), qui avait demandé aux gens du Yémen de s’acquitter de la Zakâte de leurs récoltes en donnant des étoffes, leur expliquant que cela serait plus aisé pour eux (vu que leur activité principale était justement la confection des étoffes)…). C’est d’ailleurs pour cette raison que, sur cette question, l’Imâm Boukhâri r.a. semble avoir un avis similaire à celui de l’Imâm Abou Hanifah r.a., comme le relève l’Imâm Nawawi r.a. et Ibné Rouchd r.a. Ces derniers se fondent sur le critère de solidarité, d’entraide sociale qui fonde la zakat al-fitr. Par ailleurs, il est rapporté que des compagnons du Prophète avaient déjà opté pour un paiement en argent et non en nourriture. » (source : www.muslimfr.com)

Payer en denrées alimentaires

Le montant de la zakat al-fitr répond à des critères très précis, que l’on paye en nature ou avec de l’argent. Pour le déterminer, on se réfère, comme il se doit, au Prophète (saws), lequel l’avait fixé à un sa’. Concrètement, le sa’ équivaut à quatre fois la quantité que peuvent contenir deux mains en denrées alimentaires, soit aux alentours de 2 litres de nourriture. La denrée alimentaire doit correspondre à ce qui est consommé dans le pays où l’on vit. Si aujourd’hui beaucoup de musulmans en France, sinon la majorité, donnent de l’argent plutôt que de donner des denrées alimentaires, il est une bonne chose de préférer la façon originelle et prophétique et de donner de la nourriture. Outre les mérites liés à l’attachement de la sunna dans toute son authenticité, ce choix permet de revivifier les pratiques prophétiques et de remette au jour une symbolique que l’argent altère.

Equivalence nourriture-zakat al-fitr

Semoule : 2 000 g = 2 kilos
Raisins secs : 1 640 g = 1,640 kilos
Farine : 1 400 g = 1,4 kilos
Couscous : 1 800 g = 1,8 kilos
Lentilles : 2 100 g = 2,1 kilos
Plombs (Mahmassah) : 2 000 g = 2 kilos
Haricots blancs : 2 060 g = 2,06 kilos
Dattes : 1 800g = 1 kilo 800 grammes
Pois cassés : 2 240 g = 2 kilos 240 grammes
Pois chiches : 2 000 g = 2 kilos
Blé : 2040g = 2 kilos 40 grammes
Riz : 2300g = 2 kilos 300 grammes

Source : Fourqane, d’après une fatwa de Cheikh Ferkouss

Payer avec de l’argent

Concernant le montant, comme pour les années précédentes, il est de cinq euros par personne. Ainsi, pour reprendre l’exemple précédent, le père de famille ayant trois enfants et une épouse devra payer 5 fois 5 euros, soit 25 euros. Si vous ne savez pas à qui donner votre zakat al-fitr, renseignez-vous rapidement autour de vous ou auprès de votre mosquée. Il est fort probable que parmi vos voisins il est des pauvres dont vous ne soupçonnez pas l’existence. Sinon, vous pouvez la remettre directement aux responsables de votre mosquée, qui souvent ont disposé des caisses à l’entrée du lieu de culte.

Quand donner la zakat al-fitr ?

Avant la prière de l’aïd al-fitr. Ce point ne souffre aucune divergence. Il faut absolument s’acquitter de la zakat al-fitr avant la prière. Il y a unanimité à ce sujet. Le mieux est de la donner le jour de l’aïd, depuis l’aube jusque avant l’accomplissement de la prière, comme l’a recommandé le Prophète (saws).

Il est impératif de s’acquitter de la zakat al-fitr avant la prière de l’aïd.

On peut tout de même la donner un ou deux jours avant. Certains disent même avant. Celui qui la donnera après la prière ne se sera pas acquitté de la zakat al-fitr. Son don ne sera considéré que comme une simple aumône. Malgré tout, il en sera toujours redevable et devra absolument s’en acquitter.

Zakat al-fitr et zakat al-mâl

Attention il faut distinguer zakat al-fitr de zakat al-mâl. Zakat al-mâl, qui est l’un des cinq piliers de l’islam (avec la shahada, la prière, le hajj et le jeûne du mois de ramadan), est un impôt sur l’épargne. Cet impôt est à hauteur de 2,5 % de l’épargne du musulman, si cette épargne est égale ou dépasse le nissab, seuil à partir duquel on devient imposable et dont le montant est de 85 grammes d’or, soit actuellement environ 3 400 euros. Pour calculer le montant de la zakat al-mâl, on se base sur une année lunaire entière. En d’autres termes, la zakat al-mâl, c’est 2,5 % de l’argent (et biens matériels) que l’on possède sur une année entière. C’est un impôt obligatoire que tout musulman doit payer, et qui lui aussi est redevable à vie ; ce qui veut dire que si une personne ne l’a jamais payé alors qu’elle en était redevable et qu’elle prend conscience de ce manquement, elle doit calculer ce qu’elle aurait dû payer et s’acquitter de sa dette.

[Rediffusion du 1er octobre 2007, revue le 29 août 2011]



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (24 commentaires)

  1. Raouf[GT-N7100]    

    Salam,
    J’avais deja entendu que Zakat el fitr devait etre donnée avant la priere de l’aube et pas apres… Tandis que vous indiquez que c’est avant la priere de l’Aid… Est-ce fiable comme argument ? Qu’est-ce qui est vrai ? Pouvez-vous citer le texte qui le démontre clairement ?
    Merci pour votre reponse

    1
  2. Ahmed3    

    Lire à ce sujet (pour ceux à qui ça titille): peut-on s’acquitter de la zakat al-fitr en argent ? : http://www.maison-islam.com/articles/?p=712

    2
  3. samir [iPhone 4]    

    Merci a la team el kanz pour cette explication saha aidkoum

    3
    • Al-Kanz    

      as-salâmu ‘alaykum

      Baraka-Llahu fik, il n’y a pas de team, sauf si une personne, ça fait une team ^_^

      3.1
      • AY    

        C’est plutôt flatteur!
        Le site, le travail qu’il laisse imaginer, donnent à penser qu’il y a une team! ;-)

        3.1.1
        • AbdallahJoneJLB    

          Ce n’est pas parce que les blogs (portail, site internet, etc.) s’exprime en « nous » (article) qu’ils sont tous forcément gérés par plusieurs administrateurs dans la rédaction d’article. Sauf quand ça se sait et/ou que c’est confirmé.
          De plus, quand il s’agit de commenter et/ou répondre aux alkanznautes l’administrateur prend toujours le soin de dire « je » et non pas « nous », ce qui montre bien que le site parle au singulier, en réalité.

          3.1.1.1
  4. abou sabr    

    « Cette façon de procéder de l’Imâm Abou Hanîfah r.a. en ce qui concerne la Zakâte est en accord avec la pratique qui est rapportée de certains Compagnons (radhia Allâhou anhoum) (comme Mouâdh (radhia Allâhou anhou), qui avait demandé aux gens du Yémen de s’acquitter de la Zakâte de leurs récoltes en donnant des étoffes, leur expliquant que cela serait plus aisé pour eux (vu que leur activité principale était justement la confection des étoffes)…). C’est d’ailleurs pour cette raison que, sur cette question, l’Imâm Boukhâri r.a. semble avoir un avis similaire à celui de l’Imâm Abou Hanifah r.a., comme le relève l’Imâm Nawawi r.a. et Ibné Rouchd r.a. Ces derniers se fondent sur le critère de solidarité, d’entraide sociale qui fonde la zakat al-fitr. Par ailleurs, il est rapporté que des compagnons du Prophète avaient déjà opté pour un paiement en argent et non en nourriture. »

    on ne peut pas appliqué à la zakat al-fitr ce qui a été appliqué à la zakat al maal.
     » l’Imâm Boukhâri r.a. semble avoir un avis similaire » ??? il semble avoir ?
    « Par ailleurs, il est rapporté que des compagnons du Prophète avaient déjà opté pour un paiement en argent et non en nourriture. » pour la zakat el-fitr? pourquoi ne pas mettre ces hadiths plutot qu’un hadith sur la zakat al maal ??

    4
  5. Eddy [iPhone 5]    

    Salamou a’laykoum a propos de zakat je me suis renseigné et jamais j’ai entendu qu’il fallait la donner en argent et ces 5 euros une pure invention c’est une bid’a !!!! Attention a ce que vous transmettez à nos frères et sœurs vous en serez tenu responsable devant Dieu ! Craignez Allah ! À Salamou a’laykoum

    5
    • AbdallahJoneJLB    

      As-salamou `alaykoum akhy Eddy,

      Vous avez lu tout l’article ci-dessus ? Si oui, ce n’est pas ce que ça laisse entendre, votre commentaire.

      Quand on donne des avis on les donne tous et non pas QUE celui/ceux qui nous arrange ou QUE celui/ceux que nous avons décidé d’adopter.

      Si vous auriez bien lu son article, l’auteur (avec l’aide de quelques savants, probablement) a bien pris le soin de transmettre tous les avis et il a même précisé qu’il était préférable de la donner en nourriture plutôt qu’en argent. Ce n’est pas parce que vous ne l’avez jamais entendu (cet avis) que forcément il est faux ou qu’il est infondé, inventé, caduque…
      Surtout qu’il les cite, ces sources. Auriez-vous la prétention de dire qu’elles sont totalement fausses, infondées

      Personne ne détient de la vérité, et c’est pourquoi je vous invite personnellement, à mon tour, à faire preuve de retenue dans vos propos car c’est surtout la manière dont vous vous exprimez qui laisse à désirer et sur quoi vous aurez peut-être à rendre compte si vous ne vous êtes pas excusé de ça. À croire que c’est un petit musulman de 15 ans qui vient de se mettre à la pratique de son dîn qui a écrit cet article et qu’il l’a balancé comme ça sur internet juste pour se faire plaisir, juste parce que ça le passionne, etc.

      Faites preuve de retenue et ayons le respect de la divergence.

      Craignons Allah !

      Évitons d’employer l’impératif à la deuxième personne du pluriel, cela fait un peu prétentieux.
      Par contre, employer la première personne du pluriel (nous) est beaucoup plus approprié, inchâ-Allah.

      Wa Allahou A`lam.

      Je vous aime, tous, en Allah.

      Pardonnons-nous en ce jour.

      5.1
    • Bubble    

      alaykoum salam AbdallahJoneJLB !

      au faite comment tu as fait pour mettre en gras, en italique ^^

      bonne fête à tous aussi et merci pour le conseil sur le bon comportement

      5.2
      • AbdallahJoneJLB    

        Je ne sais pas si on appelle ça comme ça, mais il s’agit des balises sous WordPress.
        Généralement, on retrouve ça sur la plupart des sites et autres blogs.
        Pour mettre en GRAS il suffit de mettre le mot ou l’ensemble de la phrase qu’on veut entre ça et , sans espaces. Pour mettre en italique il suffit de mettre le mot ou l’ensemble de mot entre ça et . Et, enfin (et c’est tout ce que je peux connaître à mon niveau), pour mettre un lien sur mot ou un ensemble de mots, il suffit de mettre ce dernier entre et , le tout bien évidemment sans espaces à l’exception de l’espace entre le premier a et href qui doit obligatoirement en avoir un sinon ça ne fonctionnerait pas.
        J’espère vous avoir aidé.
        Bon courage.

        (je ne sais pas si ma démonstration marchera car c’est la première fois que je me retrouve à l’expliquer à un internaute.)

        5.2.1
      • Bubble    

        c’est bon AbdallahJoneJLB barakAllahoufik pour l’info !

        malgrès que ton explication n’a pas marché ^^, vu que j’avais cliqué que « recevoir une notification pour chaque nouveau messages, j’ai vu dans l’e-mail que tu as mis des balises :
        -pour le gras, on ouvre avec la balise puis on écris le texte; et on le ferme en mettant la même balise mais avec /b entre les crochets
        -pour l’italique, on utilise la balise que utilise de la même façon

        et merci pour le lien !

        5.2.2
        • AbdallahJoneJLB    

          Ok, tant mieux dans ce cas-là. (y)
          J’espère que le lien vous aidera.
          En effet, comme vous aviez cliqué sur recevoir les notifications vous avez appris malgré vous comment on faisait puisque je me souviens également que c’est de cette même manière que je l’avais appris il y a quelques années maintenant.
          Bonne journée.
          Qu’Allah vous récompense.
          Wa salamou `alaykoum wa raHmatoullahi wa barakatouh.

          5.2.2.1
        • Bubble    

          à vous aussi ;
          wa alaykoum salam wa rihmatAllah wa baraketou

          5.2.2.2
  6. AbdallahJoneJLB    

    @ Bubble

    Apparemment, ça n’a pas fonctionné. Je suis navré. :/
    Cependant, une petite recherche rapide m’a permit de trouver ce qu’il vous faut.
    Alors si l’administrateur, ici, le permet, vous pourrez le voir et savoir comment faire, sinon je ne peux pas vous aider davantage.
    Ici, vous aurez toutes les explications pour pouvoir bien présenter un commentaire lorsque cela est nécessaire, ou du moins lorsque vous estimez que ça l’est.
    Bon courage, encore une fois.

    6
  7. AbdallahJoneJLB    

    @ Bubble

    Apparemment, ça n’a pas fonctionné. Je suis navré. :/
    Cependant, une petite recherche rapide m’a permit de trouver ce qu’il vous faut.
    Alors si l’administrateur, ici, le permet, vous pourrez le voir et savoir comment faire, sinon je ne peux pas vous aider davantage.
    Ici, vous aurez toutes les explications pour pouvoir bien présenter un commentaire lorsque cela est nécessaire, ou du moins lorsque vous estimez que ça l’est.
    Bon courage, encore une fois.

    (désolé, administrateur, veuillez supprimer mon précédent commentaire – doublon – s’il vous plaît, merci).

    7
  8. Daoud de Mulhouse    

    La photo c’est à Calcutta, non ?

    8
  9. Daoud de Mulhouse    

    Chez les hanafi, l’homme ne paie pas zakat al fitr pour son épouuse, elle doit s’en acquitter elle même

    9
  10. Abdessalam    

    Assalam alekum wa rahmatullah chers Frères !

    Vous avez dit plus haut:
    « Celui qui la donnera après la prière ne se sera pas acquitté de la zakat al-fitr. Son don ne sera considéré que comme une simple aumône. Malgré tout, il en sera toujours redevable et devra absolument s’en acquitter »,

    Comment donc s’en acquitter, il faudra attendre le Ramadan prochain ou quoi , ce point n’est pas clair pour moi svp ?.

    10
  11. mohamed    

    As-salamou `alaykoum

    je voudrai savoir si il est trop tard je me suis pas encore acquitter de zakat !!

    que allah me pardonne et nous pardonne

    11
  12. Melik    

    salâm àlaykum,

    `Id Mubarak, taqabal Allâh minna wa minkum.

    Afin de compléter l’avis de Muhammad Patel, voici ce que j’ai trouvé à ce sujet dans un avis de Shaykh Salmân al-`Awdah -qui reprend une partie de l’argumentation de Shaykh Mustafa az-Zarqah quand au fait que l’argumentation des hanafites est parfaitement valable et généralisable particulièrement de nos jours.

    « [i]L’école juridique Hanafī suis en cela l’opinion Abū Hanīfa quand à la licéité de payer la zakāt al-fitr en argent. C’était là l’opinion d’un certain nombre de Successeurs (tabî `in), dont le Caliphe [b]`Umar b. `Abd al-`Azīz[/b].
    [b]Al-Hasan al-Basrī [/b] a dit: “Il n’y a aucun inconvénient à payer Zakāt al-Fitr en pièces d’argent. » [cité dans le Musannaf de Ibn Abī Shaybah]

    [b]Ishāq al-Subay`ī[\b] a dit : « Ils avaient l’habitude de payer cette aumône en pièces d’argent à hauteur de la valeur des aliments. » [Musannaf Ibn Abī Shaybah]

    C’était également le point de vue de [Sufyan] [b]al-Thawrī[/b] et [b]`Atā’[/b]. En effet, `Atā’ payait notoirement sa Zakāt al-Fitr en monnaie.

    Toutes ces personnes figurent parmi les Successeurs les plus distingués.[/i] »

    Note complémentaire de ma part: si l’on ne retient que les 4 principales écoles juridiques l’avis hanafite peut sembler minoritaire, cependant il faut aussi noter que parmi les savants cités dans cet avis Sufyan ath-Thawrî était un éminent mujtahid, faqih et muhaddith du même rang que les quatres imâms bien connu. Et `Atâ’ ibn Abî Rabah fût un élève de Ibn `Abbas et Ibn `Umar (radhia Allâhu `anhum), muhaddith et mufti de la Mecque et maître du grand mufassir Ibn Jurayj at-Tabârî.

    wa Allâhu a`lam

    12
    • AbdallahJoneJLB    

      As-salamou `alaykoum akhy Melik,

      Je vous remercie, dans un premier temps. Ensuite, je voulais vous dire que j’aime voir des commentaires comme le vôtre car il est nuancé et (il) n’essaie pas de privilégier un avis plutôt qu’un autre. À croire que ce sont de petits savants du XXIème siècle qui auraient décidé du jour au lendemain que la Zakat Al-Fitr se ferait sous forme d’argent uniquement parce que ça leur fait plaisir et/ou qu’ils ont décidé que ça serait désormais ainsi sans raison particulière.

      Certaines personnes ne prennent pas le soin de faire des recherches – ou bien, à défaut, de les approfondir davantage – et/ou d’aller demander à des Savants, et ensuite ils viennent reprocher à ceux qui ont pour habitude de donner de l’argent de ne suivre que leur passion. Soit on ne connaît pas l’avis d’Abou Hanifa et on dit que nous ne l’avons jamais entendu et on l’accepte malgré notre différence de fonctionnement ; soit on se tait et on fait nos propres recherches. Mais il ne faut pas venir crier « Innovations, Bid`a, Égaré, Égareur, etc. » alors qu’on ne connaît rien de notre dîn.

      Votre commentaire m’a fait rappeler la remarque de notre frère et prédicateur, Nader Abou Anas, qui allait dans le même sens, et qui disait dans un dars à ce sujet que, d’un côté comme de l’autre, on ne pouvait pas se reprocher l’un envers l’autre de ne pas agir conformément aux enseignements à partir du moment où chacun se base sur des preuves solides. J’aime lorsque les imâms et autres prédicateurs citent tous les avis, et non pas uniquement celui qu’ils ont appris dans leur apprentissage et/ou celui qu’ils ont décidé d’adopter, avant de privilégier plus un avis qu’un autre pour sa plus justesse (oups ! je ne sais pas si ça se dit mais j’espère que nous nous sommes compris, lol), plutôt que ceux qui affirment sans cesse et catégoriquement que telle ou telle manière n’est pas conforme. Et ce que j’aime aussi chez Nader Abou Anas, c’est qu’il prend assez souvent le soin d’agir de la sorte.

      12.1
  13. Sinner    

    Salamou alekoum,
    Qu’Allah me pardonne, je ne payais pas zakate al mal auparavant. Maintenant, je commence à le faire puisque je voudrai purifier mon argent pour aller à la Mecque in cha Allah. Comment ferai-je pour toutes ces années passées?
    Baraka Allaho fikoum

    13

Écrivez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | ADABéo | Oumzaza | Aïd moubarak | Ramadan